Workaway

Grâce à Workaway, vous pourrez travailler dans le monde entier, vous immerger dans d’autres cultures, apprendre une langue étrangère, développer de nouvelles compétences, faire des rencontres…

Workaway est fait pour vous si vous aimez voyager et découvrir les pays pas uniquement en tant que touristes mais également en tant que résident et pour cela vous fondre dans le quotidien des autochtones. Workaway est aussi le moyen d’apprendre ou de perfectionner une langue étrangère.

En fait, cela consiste en un système d’échange de services qui arrange les deux parties concernées, à savoir le voyageur et la famille d’accueil. C’est un moyen de résider dans un pays étranger à moindre frais tout en s’immergeant dans sa culture en échange de menus travaux pour des individus ou une organisation.

La formule est très simple et fait ses preuves depuis des années : travailler quelques heures par jour en échange du gîte et du couvert. Le fonctionnement est également très simple. De partout dans le monde, des familles, des individus ou des organisations s’inscrivent chez Workaway (www.workaway.info) dans le but de trouver des volontaires pour des travaux qui vont du jardinage à la construction, en passant par le baby-sitting ou la peinture. L’éventail est très large. Workaway dispose donc d’une formidable base de données d’hôtes potentiels aux quatre coins de la terre qui évolue sans cesse. Il suffit pour le volontaire de choisir sa destination et le travail qu’il aimerait effectuer pendant son séjour et Workaway se charge de le mettre en contact avec ses hôtes.

La formule est idéale et permet de découvrir plusieurs pays si le cœur vous en dit et vous n’aurez pas à payer les prix exorbitants des agences. En effet, l’inscription tourne autour de 20 dollars pour deux ans. Une fois l’inscription effectuée et les frais réglés, vous aurez les coordonnées de votre famille d’accueil. Le premier contact se fait par mail. Même si les activités demandées peuvent être très diverses, parfois même inattendues comme la tonte de moutons par exemple, le nombre d’heures de travail n’excède généralement pas cinq heures par jour sur une base de cinq jours par semaine.