Carte Venise

Si à Venise, on compte 116 îles, 417 ponts, 176 canaux et 7000 cheminées, sa population d’environ 60 000 habitants sont répartis dans des quartiers allant de 1 à 6227. Rien que ça ! D’ailleurs, lors du Carnaval de Venise par exemple, la population de Venise quintuple à cause de Touristes. Pour se rendre à Venise, il existe différents moyens. Beaucoup de visiteurs arrivent en avion au départ de Paris, arrivée à l’aéroport Marco Polo, à 12km de Venise, pour un billet entre 50 et 100 euros en vol low cost, puis optent pour le train. L’arrivée à Venise sera spectaculaire, croyez-nous ! Si vous arrivez à Trévise, avec la compagnie Ryanair, vous pourrez même avoir un vol pour 40 euros si vous réservez bien en avance. Sinon, vous pouvez y aller en bateau-bus ou en bateau taxi. Avant de quitter l’aéroport, pensez à récupérer un plan à l’office du tourisme Vènezia Unica situé dans le hall des arrivées et ouvert entre 8h30 et 19h tous les jours. Voyager en avion vous fait peur ? Direction Venise en train au départ de Paris Gare de Lyon où des trains de nuit sont disponibles chaque jour, via Dijon, Milan, Brescia, Vérone, Vicence, Padoue et Venise Mestre. Le départ de Paris est à 19h14 et arrivée à Santa Lucia à 9h35 le lendemain matin pour des tarifs allant de 35 à 120 euros l’aller avec petit-déjeuner, dans un compartiment de 6 couchettes, selon disponibilité et de 95 à 190 euros dans une cabine pour deux personnes. Sinon, en voiture au départ de Paris, il vous faudra parcourir pas moins de 1115km de trajet sur une durée d’environ 11h afin de rejoindre la célèbre lagune.

Venise est une charmante ville d’Italie, la ville romantique du pays, qui abrite de multiples sites touristiques, monuments, bâtisses et bien évidemment places intéressantes. Les ruelles et les rues ne sont pas non plus à oublier, car elles y sont nombreuses. Pour en profiter au maximum de son séjour vénitien, il est indispensable d’avoir une carte détaillée des lieux. La première chose à faire une fois sur place est donc de se rendre auprès des Offices de tourisme qui sont généralement faciles à repérer. Ces établissements peuvent fournir un kit « guide facile » avec une carte générale de Venise ou encore des documents qui présentent les horaires d’ouverture et de fermeture de monuments et de différents musées.

Quoi qu’il en soit, la carte des lieux est utile pour mieux se repérer et profiter au maximum de son voyage « romantique » 100% vénitien. Pour commencer la visite, il ne faudra pas manquer les fameuses balades en gondoles en passant par les ponts, dont le Rialto, les labyrinthes de canaux, ou encore les lagunes. Sinon, il y a également la place Saint-Marc à découvrir, le palais des Doges ou encore le musée Peggy Guggenheim dans le Dorsoduro en face de la place.

Un peu plus au nord de Venise, la carte vous guidera également dans le Carraregio vers l’Église della Madonna dell'Orto ou encore à l’Église santa Maria dei Miracoli. Et à l’est par exemple, il y a Basilique Santi Giovanni et Paolo dans le Castello.

L’Italie fait partie de l’Union européenne et s’enfonce littéralement dans la mer méditerranée. On l’appelle souvent « la botte » à cause de sa forme qui ressemble étrangement à une botte à talon aiguille dont le bout de la chaussure touche presque la Sicile. Sa capitale est Rôme, voisin de l’un des plus petits pays du monde, résidence officielle du Pape : Le Vatican. L’Italie regorge de lieux touristiques à ne pas manquer comme Rome bien entendu, mais aussi Venise, Florence, Pise, Milan, Naples, Les Cinque Terres, Catane, Bari… Du nord au sud, la richesse de l’architecture, le passé historique, les œuvres des artistes de renom, la gastronomie, tout est digne d’intérêt !

 

Carte générale de Venise

Source : http://www.bourlingueur.org

Carte détaillé de Venise

Source : http://www.orangesmile.com

Carte des canaux de Venise

Source : http://maps.venicexplorer.net

Lignes de navigation à Venise

Source : http://www.mackoo.com

Itineraire pres du Grand Canal de Venise

Source : http://www.venecia.es

Source : Luestling https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Venezia-map_1-1220x900.png

Téléchargement guide pdf gratuit

Les hotels aux environs

Booking.com

Les lieux du guide Les églises et autres édifices religieux à visiter à Venise
Eglise du Saint Sauveur

L'église du Saint Sauveur est située au cœur de Venise, entre la place Saint-Marc et le pont du Rialto. Elle donne d'ailleurs son nom au troisième segment des """"Mercerie"""", cette artère commerciale qui lie la cathédrale au plus ancien des ponts du Grand Canal. L'église aurait été fondée au VIIème siècle. Aujourd'hui, sa façade est d'époque, elle a été réalisée par Giuseppe Sardi. On peut toujours [...]

Eglise Saint Jean Chrisostome

L'église consacrée à Saint Jean Chrisostome, ou San Giovanni Grisostomo, étonne par sa façade de couleur rougeâtre qui ouvre sur un passage étroit. Fondée au XIème siècle, elle fut reconstruite à la fin du XVème par les Codussi père et fils. Son plan est celui d'une croix grecque, aux quatre branches égales, surmontée d'une coupole qui repose sur quatre piliers. L'intérieur est sobre, les chapelles [...]

# 3/370 : Eglise Saint Job

Eglise Saint Job

Cette église dédiée à Saint Job, ou San Giobbe, date de la seconde moitié du XVème siècle. Construite par Pietro Lombardo, son style est typiquement Renaissance. La façade comporte de nombreuses statues et bas-reliefs, dont un, situé dans la lunette, qui représente Saint François et Saint Job. A l'intérieur, observez les céramiques vernies des Della Robia, ainsi que la pierre tombale de style lombard [...]

La sobriété extérieure de l'Eglise San Marziale, ou Saint Martial, dissimule un intérieur baroque d'une grande exubérance. Le plafond a été décoré par Sebastiano Ricci. On y trouve également des toiles de Tintoret et du Titien. A ne pas manquer pour amateurs de baroque !

Située dans le quartier du Rialto, l'église San Cassiano remonte au IXème siècle. Le bâtiment a été fortement remanié au XVIIème siècle, et compte aujourd'hui trois nefs, séparées par des colonnes, qui ont été recouvertes de façon originale par du tissu damassé rouge et gris. Son aspect quelque peu massif est allégé par des œuvres de Leandro Bassano, de Palma le Jeune, ou encore du Tintoret.

L'église des Franciscains, ""San Francesco della Vigna"" (en français : Saint François de la vigne), doit son nom aux vignes présentes sur ce terrain, obtenu par l'ordre mendiant au XIIIème siècle. L'édifice actuel, construit par Sansovino, date du XVIème siècle. C'est le très célèbre Palladio qui a réalisé la façade. Celle-ci est inspirée d'un temple classique, et dotée d'un tympan triangulaire. Elle [...]

# 7/370 : Eglise San Lio

Cette église, peu connue, n'a pas été épargnée par le temps. Toutefois, on y trouve des œuvres d'art de grande qualité, en particulier un plafond de Tiepolo, une Madonna di Loreto et un San Giaccomo du Titien. Le tout à proximité de la place Saint-Marc et du pont du Rialto. Pourquoi ne pas visiter ce lieu méconnu des touristes ?

L'église San Simeon Piccolo est le premier monument que l'on voit en sortant de la gare Santa Lucia. Situé sur les bords du Grand Canal, cet édifice du XVIIIème siècle, construit entre 1718 et 1738 par Scalfaretto, domine de sa grande coupole verte le quartier de Santa Croce. Le plan de l'église est centré, dominé par la fameuse coupole, et précédé d'une entrée de style corinthien que l'on atteint [...]

Eglise San Zaccaria

L'église de Saint Zacharie, fondée au IXème siècle, est consacrée au père de Saint Jean Baptiste, dont elle conserve les restes. L'église actuelle fut construite entre le milieu du XVème et le milieu du XVIème siècle. Elle mêle style gothique et Renaissance. La façade, quant à elle, est de style lombard, avec un sommet en arc de cercle et deux contreforts curvilignes. Corniches, baies et colonnes doubles [...]

# 10/370 : Eglise San Zulian

L'église San Zulian est située le long des """"Mercerie"""", voie très fréquentée de Venise. Sa fondation remonte au IXème siècle, mais l'édifice actuel date du XVIème siècle, et présente les caractéristiques de la Renaissance tardive. Il fut construit par Sansovino et Alessandro Vittoria, grâce aux bienfaits de Tommaso Rangone qui est représenté au dessus du portail, sur la façade. Cette dernière [...]

L'Eglise Sainte Marie de Nazareth, dite ""des Carmes déchaussés"", fut construite entre 1670 et 1705 par Baldassare Longhena, le plus grand architecte baroque vénitien. Sa façade est remarquable : elle est couverte de colonnes jumelles et de niches, œuvres de Giuseppe Sardi. A l'intérieur, tout reflète le style baroque : stucs, marbres polychromes, nombreuses sculptures, ainsi que deux fresques de [...]

Eglise Santi Giovanni e Paolo

L'église Saint Jean et Saint Paul, ou Zanpolo, selon la contraction vénitienne des deux noms de saints, est une basilique dominicaine, construite en briques rouges entre le XIIIème et le XVème siècle. Cette église est la plus grande de Venise, et arbore un style gothique. Son caractère très solennel est souligné par la sobriété de sa façade inachevée, alors qu'il était prévu qu'elle soit recouverte [...]

# 13/370 : La Pietà

L'église Santa Maria della Pietà o della Visitazione, en français ""Sainte Marie de la Piété ou de la Visitation"", fait partie de l'un des quatre anciens hôpitaux de Venise. Ces structures servaient à l'époque à accueillir non seulement les malades, mais surtout les indigents, les veuves et les enfants abandonnés. Ces derniers y recevaient une éducation, entre autre musicale, au contact de musiciens [...]

# 14/370 : Eglise de la Salute

Eglise de la Salute

Chef d'œuvre du baroque, Santa Maria della Salute fut construite pour remercier la Vierge, à la fin de la peste qui décima la population vénitienne entre 1631 et 1687. L'architecte Longhena y a adopté un plan octogonal original, où l'espace central est entouré par six chapelles. La décoration intérieure, assez sobre, comporte des toiles du Titien, du Tintoret, de Salviati ou encore de Giordano. L'extérieur [...]

Voir tous les lieux du guide



Téléchargement guide pdf gratuit Parking gratuit aeroport