Plan du quartier Temple Zuishin-in et circuits touristiques proches de Temple Zuishin-in

Infos pratiques, adresse et tarifs Temple Zuishin-in

Temple Zuishin-in
Zuishinin Kyoto
Source : 663highland https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Zuishinin_Kyoto09s3s4410.jpg
Temple Zuishin-in

Voir toutes les photos de Kyoto


Guide Temple Zuishin-in

Construit en 991, Zuishin-in est le temple où la célèbre poétesse Ono no Komachi passa les dernières années de sa vie. Le temple abrite une sculpture sur bois de la poétesse, représentée sous les traits d'une vieille femme. On dit que c'est Komachi elle même qui fit faire cette statue pour montrer que la jeunesse tout comme la beauté ne sont pas éternelles. De plus, on trouve dans ce temple un memorial qui lui est dédié. Plus sur Temple Zuishin-in.

La carte ci-dessus présente le lieu Temple Zuishin-in (35 Onogoryo-cho Yamashina-ku, Kyoto) ainsi que les sites touristiques intéressants dans les environs :Temple Daigo ji Sambo-in, Temple Sennyuji, Château de Fushimi Momoyama, Temple Tofukuji, La Pagode de la Paisible Naissance, Salle du kannon (temple Kiyomizu-dera), Le pavillon 2, Pavillon Tamoura-do (temple de Kiyomizu-dera), Le sanctuaire, La grande salle de Oku-no-in, Le pavillon 1, Temple Jizoin (Tsubaki-dera au temple de Kiyomizu-dera), point de vue sur Kyoto depuis la plateforme de Kiyomizu dera, Pavillon des Sutras (temple de Kiyomizu-dera), Pavillon de la cloche (temple de Kiyomizu-dera), ….

Plan des hotels dans les environs de Temple Zuishin-in
Booking.com
Les lieux les plus populaires dans les environs de Temple Zuishin-in
Temple Daigo ji Sambo-in

Le temple de Sambo-in, bâtiment du temple Daigoji, est très célèbre pour ses jardins. Le jardin paysager, visible de l'intérieur des bâtiments, date du 16e siècle. On peut y admirer de beaux exemples de l'utilisation de pierres pour représenter les animaux comme la grue, la tortue. Vous y verrez l'île de la jeunesse éternelle, ainsi que le lac, représentatifs de la période Momoyama.

Temple Sennyuji

Le temple Sennyu-ji fut fondé en 1218 par le moine Shunjo et fut pendant des siècle un temple funéraire pour les aristocrates et la la maison impériale. On y trouve dailleurs les tombes de l'empereur Komei et l'empereur Go-Horikawa. Le hall principal abrite des sculptures de la divinité Amida entourées de 25 gardiens bodhisattvas, datant de la fin de la période de Heian.

Château de Fushimi Momoyama

Le château de Fushimi Momoyama fût construit pour Toyotomi Hideyoshi, qui dirigea le Japon dans la seconde moitié du 16ème siècle. Il fut entièrement démolit à la demande du shogun qui commença à diriger le Japon au 17ème siècle. Le château de Fushimi Momoyama fut reconstruit en 1964 à l'emplacement où était construit le premier château. Le donjon comprend 6 étages dans lesquels sont exposées des antiquités.

Temple Tofukuji

Tofukuji est un temple Zen construit en 1236 dans le but de créer un lieu reprennant les modèles architecturaux de Todaiji et de Kofukuji, deux temples célèbres de Nara. Son nom vient donc de la combinaison de ces deux temples modèles. Il est préférable de le visiter en automne, au moment où les feuilles des arbres prennent une teinte rouge, qui vient mettre en valeur la beauté architecturale du site.

La Pagode de la Paisible Naissance

Maintenant, retournez vous et gagnez la petite pagode que vous atteindrez en empruntant l’escalier que vous apercevez sur votre droite. A mi-hauteur de l’escalier, pensez à vous retourner. Vous aurez une vue magnifique sur la salle principale de Kiyomizu. Voilà, vous y êtes parvenu ! Certes, cette pagode est bien modeste; mais tout de même, elle a un côté ancien. Non ? Un charme désuet très attachant. Et bien pourtant, elle est de construction récente puisqu’elle appartient à la période d’Edo (1615-1867). [...]

La salle du Kannon, plongée dans la pénombre, est indissociable de l’esprit même du recueillement. Elle est le coeur de Kiyomizu et est dédiée à la divinité bouddhique la plus célèbre du Japon : Kannon.

Poursuivez votre parcours, et passez au second pavillon ; mais attention, avant de l’atteindre, au fond de l’espace qui les sépare, vous apercevrez un petit bâtiment sur socle. Arrêtez-vous quelques instants, et rapprochez-vous de celui-ci. Ce petit pavillon, devant lequel vous êtes maintenant, se présente, somme toute, comme tous les bâtiments de bois que vous ayez rencontré selon le schéma habituel : un socle de pierre plus ou moins haut sur lequel repose la construction, quelques marches permettant [...]

Le pavillon Tamoura-do est le hall du fondateur du temple de Kiyomizu-dera. Sa toiture est très élégamment recouverte d’écorces de cyprès et son socle présente deux lanternes de pierre qui encadrent l’escalier qui permet d’accéder à cette salle. Il a été restauré au 17ème et est appelé « Tamoura-do ». Le terme « do » signifie « hall », et « Tamoura » fait référence au nom du fondateur de Kiyomizu-dera : Sakanoue Tamouramaro, appellé plus communément Tamoura. L’histoire de ce pavillon se marie avec [...]

Le sanctuaire

A présent, retournez-vous, et rapprochez-vous du sanctuaire proprement dit. Vous êtes maintenant face au « hon-dô » : le hall principal du kiyomizu-dera. Sa façade est, comme vous le remarquez, assez large et précédée d’un auvent. Montez sur le premier plancher qui le borde, avant d’aller plus avant. Devant vous : des colonnes qui soutiennent justement cet auvent. Rien de surprenant, certes ; mais que remarquez-vous de particulier entre ces colonnes ? Bien vu, vous remarquez d’épaisses pièces de [...]

La grande salle de Oku-no-in

Vous allez maintenant quitter ce pavillon pour rejoindre le troisième, le suivant le long du chemin. Vous êtes maintenant devant l’un des pavillons, les plus fameux de tout l’ensemble de Kyomizu-dera. Il ressemble étonnamment au « hon-dô », le hall principal, en version, disons, simplifiée. La terrasse qui précède la vaste salle s’apparente à celle qui justement le précédait. Gagnez le rebord de celle-ci et appuyez-vous sur la rambarde. Oui, la vue est magnifique ! Vous apercevez la cité de Kyôto [...]

Remontez à présent l’escalier que vous avez emprunté pour atteindre cette fontaine au “son de plumes”. Voilà, vous êtes arrivés en haut de l’escalier ! Reprenez votre souffle, et dirigez-vous tranquillement vers la droite. Face à vous : une série de pavillons se succède sur une terrasse au-dessus de la chute. Vous allez la longer et suivre le chemin dallé. Le premier pavillon que vous rencontrez est d’une grande sobriété. Propriété culturelle importante, ce petit bâtiment est dédié au Bouddha Historique [...]

Temple Jizoin (Tsubaki-dera au temple de Kiyomizu-dera)

Le temple Jizoin est en réalité une tour à trois étages, nommée en japonais : « sanju-no-to » c'est-à-dire “tour à trois toits”. L’édifice est entièrement en bois et repose sur un socle de pierre. Cette pagode fut reconstruite en 1633, et largement restaurée en 1987. Ce type de construction nous séduit beaucoup par son élégance et correspond à l'imaginaire que l'on se fait des paysages d'Extrême-Orient. La pagode est une tour géante qui abrite des reliques saintes.

point de vue sur Kyoto depuis la plateforme de Kiyomizu dera

Cette plateforme est soutenue par des centaines de piliers. Elle offre un point de vue magnifique sur la ville de Kyôto, duquel on peut voir une pagode, et en contrebas, la fameuse chute d’eau.

Le pavillon des Sutras fut reconstruit en 1633. Il tient son nom des textes sacrés japonais. Le terme « sutra » signifie en sanscrit : « fil » comme le « fil » d’une pensée, d’une idée, d’une doctrine ou d’une science. Ces textes qui se rapportent à la doctrine bouddhique, précieusement conservés, peuvent être très anciens, rares, et donc respectés en conséquence. Malheureusement, l'entrée du bâtiment n'est pas permise compte tenu de la fragilité des textes. Néanmoins, sachez que le plafond de cette [...]

Le pavillon de la cloche est un bâtiment essentiel au rythme de la vie monastique. Il contient une cloche, qui, frappée par un maillet de bois, indiquait les heures de la journée. Une inscription permet de la dater de 1478, alors que le pavillon lui-même date de 1596.

Les meilleurs hotels proches de Temple Zuishin-in

à 3 km
Hotel Brighton City Kyoto Ya 23, Anshu Sajiki, Yamashina
Quels sont les endroits intéressants tout près de Hotel Brighton City Kyoto Yamashina? A plus de ...
dès 10 000,00 €
à 4 km
Urban Hotel Kyoto 4-59 Nishiura-cho Fukakusa Fushimi
A plus d'un quart d'heure de Urban Hotel Kyoto: Tô-ji (plus de 2 kms), La gare de Kyoto, La Tou ...
dès 7 225,00 €
à 4 km
Hyatt Regency Kyoto 644-2 Sanjusangendo-Mawari Higashiyama Kyoto
Il est situé 644-2 Sanjusangendo-Mawari Higashiyama Kyoto à Kyoto . L'hotel est équipé d'un park ...
dès 22 000,00 €
à 5 km
Hotel Tozankaku 431Maekawacho Myohoin Higashiyama
Quels endroits à courte distance de Hotel Tozankaku? Dans les environs: Kiyomizu-dera (environ 0 ...
dès 5 292,00 €
à 5 km
El Inn Kyoto Minami-ku Higashikujyo Higashi-Sanno-cho 13
Au Minami-ku Higashikujyo Higashi-Sanno-cho 13 , à Kyoto , vous trouverez l'hôtel El Inn Kyoto ...
dès 6 200,00 €
à 5 km
Daiwa Roynet Hotel Kyoto-Hac Minamiku Higashikujou Kitakarasuma-cyo 9-2
Cet hotel se situe à l'adresse Minamiku Higashikujou Kitakarasuma-cyo 9-2 sur la commune de Kyo ...
dès 6 900,00 €
à 5 km
Hotel Keihan Kyoto Minami-ku Higashikujyo Nishi-Sanno 31
C'est un hotel qui compte 3 étoiles. L'hotel a un parking pour ses clients. Hotel Keihan Kyoto e ...
dès 6 142,00 €
à 5 km
Backpackers Hostel K's House 18 Nayacho Shichijo-agaru Dotemachi-dori Shimogyo
Il est situé 18 Nayacho Shichijo-agaru Dotemachi-dori Shimogyo à Kyoto . C'est un établissement ...
dès 2 500,00 €
à 5 km
Gion Maifukan Gion Yasaka Jinjya Minami-mon Mae, Higashiyama
Vous trouverez l'implantation de cet hotel au Gion Yasaka Jinjya Minami-mon Mae, Higashiyama, à ...
dès 12 800,00 €