Que voir, que faire à Arezzo? Les lieux touristiques à Arezzo

# 1/69 : Village de Arezzo

Village de Arezzo

La ville de Pétrarque et Vasari

Arezzo est une ville d'environ 100 000 habitants dans la région Toscane. Ancien centre étrusque situé au milieu de douces collines, Arezzo a été gagnée par les Romains, dont on peut aujourd'hui admirer l'amphithéâtre du IIe siècle. Commune libre au Moyen Âge, Arezzo garde de merveilleux monuments médiévaux dans son centre historique splendidement intact. Un tour idéal de celui-ci comprend l'incontournable [...]

# 2/69 : Village d'Arezzo

Village d'Arezzo

Arezzo au cœur d’une Toscane qui respire le Moyen-âge et la Renaissance, était l’une des plus importantes cités étrusques, spécialisée dans la production d’objets en bronze. Quand les Romains s’emparèrent de la ville au IIème siècle avant notre ère, elle devint un centre industriel important. Sa production d’objets en métal continuant d’être reconnue, elle devint également au 1er siècle avant J.C. [...]

San Pietro à Romena

San Pietro a Romena

L'église paroissiale San Pietro à Romena, près du bourg de Pratovecchio, dans la province de la ville toscane d'Arezzo, est une magnifique église médiévale, probablement la plus belle de cette zone de la Toscane connue sous le nom de Casentino. De style roman, elle a été construite au XIIe siècle sur l'emplacement d'une ancienne église du VIIIe siècle, dont on peut admirer les restes dans la crypte. [...]

# 4/69 : Camaldoli

Camaldoli

Camaldoli est un petit village qui s'est développé près du monastère du même nom et il se trouve dans la province de la ville d'Arezzo, au milieu des forêts du Casentino, près du pittoresque village de Poppi. Fondé par le moine San Romualdo au début du XIe siècle, le monastère de Camaldoli se trouve près du joli petit lac connu sous le nom de Laghetto Traversari di Camaldoli. Une partie des moines [...]

à la source de l'Arno

Le mont Falterona fait partie du Parc Naturel des Forêts du Casentino, une zone de charme située en Toscane entre les province de Florence et d'Arezzo. Le mont, qui fait aussi partie des Apennins (la chaine de montagnes qui parcourt l'Italie du nord au sud), est couvert de hêtres et il abrite dans sa côte méridionale la source du fleuve Arno, qui traverse les villes de Florence et de Pise en descendant [...]

Le musée de la cathédrale conserve des trésors de l’histoire de l’art toscane. Ils couvrent la période XIII-XIXe siècle. On y trouve l’Annonciation du Bienheureux Angélique, la Madonna en gloire de Bartolomeo de la Gatta, la Déposition de Luca Signorelli, l'Extase de S. Margherita des Crespi sans oublier la tapisserie Passerini.

Le musée d’art médiéval et moderne d’Arezzo se trouve au Palais de la renaissance Bruni Ciocchi et il est devenu Musée d'Etat en 1972. C’est en 1972 qu’il est devenu un musée d’Etat. Des collections de la commune d’Arezzo et de la Fraternità dei Laici s’y trouvent : collections de faïences d’Arezzo, de Sienne et de Florence… Elles datent du XIVe et du XVIIe siècle.

Cet amphithéâtre romain a été construit au IIe siècle. Depuis rien n’a changé : il est resté en parfait état. D’autre part, il abrite le musée archéologique Gaio Cilnio Mecenate qui permet de voir des objets préhistoriques, étrusques et romains comme les célèbres vases corallins.

# 9/69 : Basilique Saint François

Basilique Saint François

La Basilique Saint François fut construite de la 2ème moitié du 13ème à la 2ème moitié du 14ème siècle: sa façade très simple est faite de briques brutes. Mais elle est surtout connue pour abriter 2 chefs d'oeuvres de l'histoire de l'art: tout d'abord, un grand Crucifix peint par Cimabue vers 1270, ce grand maître de l’école toscane. Mais surtout, allez découvrir les fresques intitulées « la Légende [...]

fresques «la Légende de la croix» de Piero della Francesca

Dans la basilique st François d'Arezzo, les fresques de la "Légende des saints" ou de "La légende de la Vraie Croix" peintes par Piero della Francesca à partir de 1452 forment un ensemble pictural qui compte parmi les trésors patrimoniaux de l’Italie, toutes époques et régions confondues. Une grande caractéristique de Piero est que ses personnages sont magnifiques. Même les plus humbles d’entre eux [...]

# 11/69 : Corso Italia

Corso Italia

La Corso Italia est la rue principale d'Arezzo où les Arétins et Arétines viennent se promener le soir. Elle est aussi célèbre pour son aspect médiéval surtout dans sa partie haute et pour avoir été le décor du film « La Vita è Bella » de Roberto Benignis.

# 12/69 : Palais Pretorio

Le Palais Pretorio était siège du Capitaine du peuple jusqu'en 1290. Sa façade est ornée des blasons des capitaines et des commissaires d’Arezzo du XVIè au XVIIè siècle. L'un des blasons est composé de 6 ballons, c'est celui des Médicis.

# 13/69 : Loges Vasari

Loges Vasari

Le palais des Loges -réalisé par Giorgio Vasari- domine toute la Grand place. Sa façade est parfaitement rythmée par de grandes arcades, reproduites de façon répétitive.

# 14/69 : Place guido Monaco

La place Guido Monaco fut construite vers les années 1870. Les bâtiments qui la bordent sont pour la plupart de cette fin du 19ème siècle.La statue au milieu est celle de Guido Monaco, un moine –Monaco en italien- du 11ème siècle célèbre pour avoir révolutionné le monde de la musique en inventant la gamme.

# 15/69 : Grand Place

Grand Place

La Grand place -du 12ème siècle- est une des plus charmantes d'Italie. Elle est entourée de bâtiments de différentes époques: les maisons tours du Moyen Âge, le palais de la Fraternité des Laïques, le palais du tribunal et bien sûr les majestueuses Loges Vasari, une galerie à arcades qui soutient le palais des Loges.

# 16/69 : Eglise di Santa Maria (Pieve)

Eglise di Santa Maria (Pieve)

La Pieve ou Eglise di Santa Marie fut batie au 12ème siècle et est la plus grande et la plus belle église d’Arezzo. Son extérieur est surprenant: on voit 4 niveaux superposés et les facades ont été reocuvertes d'arcades aveugles. C'est le style Romano-Pisan. A l’intérieur, vous serez d'abord surpris par la monumentalité du lieu. Et au fond, vous serez charmés par les panneaux peints de Lorenzetti. [...]

Cette grande cathédrale est toute gothique et l'intérieur est très aéré. Mais ce qu'il faut voir, c'est le tableau "Marie Madeleine" peint par Piero della Francesca et aussi le tombeau de marbre blanc du pape Grégoire 10.

# 18/69 : Maison de Vasari

La maison de la Vasari est un bâtiment peint à la fresque. Giorgio Vasari l’a acheté vers le XVe siècle. Par la suite, l’artiste entreprit d’autres décorations. La casa Vasari est devenue une véritable œuvre d’art. On la considère maintenant comme un musée élégant, splendide où se dévoile l’art maniériste toscan.

La maison de François Pétrarque -né en 1304- est un monument d’Arezzo. Pas tant par son aspect, mais parce qu'elle est la maison natale de l’illustre poète et humaniste italien considéré comme le père de la renaissance des lettres italiennes. Sa bibliothèque dispose d’un fonds de plus de quinze mille titres.

Cette église romane du 13ème siècle est très simple, une petite façade de pierre avec une rose, et son petit campanile gothique. Elle abrite le Crucifix de Cimabue, une œuvre majeure du XIIIe siècle.

# 21/69 : Eglise la Badia

Eglise la Badia

L'Eglise de la Badia fut construite par les Bénédictins au XIIe siècle. Mais c’est en 1650 que fut construite la tour octogonale qui abrite sa cloche. A l’intérieur, on peut admirer la fresque de St Laurent peinte par Bartolomeo della Gatta (1476) et le Crucifix de Segna di Buonaventura (1319). Mais surtout, une peinture illusioniste. Bien sûr, il s'agit de la fresque en trompe l'oeil réalisée par [...]

# 22/69 : Maisons Tours

Maisons Tours

Ces maisons tours à 3 étages sont de rares exemples de cette architecture des 12ème et 13ème siècles où les seigneurs se faisaient construire ces mini château forts au cœur des villes.

# 23/69 : Parc du Prato

Ce parc est tout en haut de la colline d'Arezzo. Au centre, il y a une grande statue de Pétrarque, l'enfant du pays. D'un coté, il y a la cathédrale et de l'autre une magnifique vue sur toute la vallée.

Promenade dans Arezzo : introduction

La visite d’Arezzo compte parmi les plus plaisantes de Toscane. Tout d’abord parce que la ville a conservé un beau centre urbain médiéval, riche en témoignages architecturaux et que son centre est presque exclusivement piétonnier. Et puis aussi parce que son patrimoine artistique couvre plusieurs périodes de l’histoire de l’art. On peut y voir des oeuvres du 14ème siècle à l’église de la Pieve du 15ème [...]

Quelques conseils pratiques avant la promenade dans Arezzo

Avant de nous rendre au lieu de rendez-vous. Au risque d’insister lourdement, la fresque de « la Légende de la Croix » est un chef-d'œuvre qui mérite votre visite. Essayer donc de prendre le temps de le découvrir à l’église sainte François. Le mieux est bien sûr de le faire avec l’aide de la visite audio de PocketVox. Mais quoi qu'il en soit, sachez que la réservation est obligatoire. Le plus simple [...]

L’historique de Arezzo

Vous pouvez écouter cet historique sur la route qui mène à Arezzo ou bien lorsque vous vous rendez à pieds place Guido Monaco. Alors, voilà : repartons loin en arrière, au 6ème siècle avant notre ère plus précisément. Cette cité est alors connue sous le nom d’Arretium. Elle fut certainement 1 des 12 villes principales du royaume étrusque. De cette époque, il subsiste quelques témoignages, tels que [...]

La place de la via Guido Monaco

Cette partie de la ville où nous sommes forme le 1er noyau urbain de la ville moderne le long de la via Guido Monaco. Elle fut construite vers les années 1870 au moment où est établie la construction de la ligne de chemin de fer Florence-Rome. Les bâtiments qui bordent cette rue sont pour la plupart de cette fin du 19ème siècle. Le nom d’Arezzo est lié à celui de plusieurs hommes célèbres. Et, vous [...]

La façade de la basilique saint François

Empruntez la via Guido Monaco, cette rue qui monte dans l’axe de la place. Vous devez la remonter jusqu’en haut, là où vous serez obligé de tourner. Alors, vous irez sur votre droite et nous nous retrouverons devant la façade de la basilique saint François qui sera tout de suite sur votre droite. Vous vous trouvez sur une petite place. D’un côté, elle est bordée de terrasses de café, de l’autre par [...]

L’intérieur de l’église

Et maintenant, nous allons entrer dans l’église. 2 cas se présentent. Soit vous avez réservé à l’avance pour admirer le cycle de la « Légende de la Croix » de Piero della Franscesca. Soit non. Si vous avez réservés à l’avance vos billets, vous devez aller les retirer sur la droite de la façade de l’église, à moins de 50 mètres. Là, une vitrine indique le lieu de la «biglieteria». C’est là qu’il vous [...]

Les fameuses indulgences

A présent, retournez vous. Et regardez sur le mur d’entrée : on trouve un vitrail de la 1ère moitié du 16ème siècle, que l’on doit à Guillaume de Marcillat, un moine bénédictin. Vous le voyez ? Plusieurs personnages sont représentés. Portez votre attention sur le personnage au centre de la composition. Il s’agit de saint François d’Assise ; il est facilement reconnaissable par son auréole, son vêtement [...]

Le grand crucifix peint par Cimabue

Et maintenant, dirigez-vous vers le fond de l’église. Vous vous rendrez tout au fond devant le grand crucifix qui se trouve dans la chapelle centrale. Cet exceptionnel crucifix a été peint vers 1270 par Cimabue, ce grand maître de l’école toscane. Il est tout à fait représentatif de ces grandes croix peintes que l’on réalisait au 13ème siècle, de par sa taille et sa forme. Portez votre attention sur [...]

La Fresque de Piero della Francesca et l’œuvre majeure de Piero

Maintenant, si vous avez la visite de Pocketvox consacrée à la découverte de la Fresque de Piero della Francesca, vous pouvez l’écouter. Et vous reprendrez la suite de cette promenade dans Arezzo après avoir découvert cette œuvre majeure de Piero. Sinon, et bien, ressortez de l’église en jetant un coup d’œil aux photographies prises au moment de la restauration et continuons notre découverte de la [...]

L’église santa Maria d‘Arezzo

Nous voici dehors, devant la basilique saint François. Nous allons maintenant gagner l’église santa Maria. Pour y accéder, partez sur votre droite en sortant de l’église et avancez sur la via Cavour. Et avançons jusqu’au Corso Italia, une rue que nous croisons quelques mètres plus loin. Nous voici à l’angle de la via Cavour et et du corso Italia. Prenons à gauche et remontons le corso Italia. Allons-y. [...]

Le 2ème trésor pictural de la ville xéuté par Pietro Lorenzetti

Et maintenant, montons les marches et entrons. Quelle est votre première impression ? Certainement la surprise, car l’aspect modeste de la façade ne nous préparait pas à un tel ensemble monumental. Mais nous n’allons pas rentrer dans le détail de sa structure, car l’essentiel est ailleurs. Au fond du chœur plus précisément. Allez-y. Vous verrez une abside –c’est la partie qui termine le chœur d’une [...]

La Grand’ place d’Arezzo

Ressortez maintenant de l’église et redescendez la rue en longeant la façade. Puis au bout de la façade, vous croiserez une petite rue étroite qui s’appelle la Via di Sesteria. Prenez-la sur la gauche : elle conduit à la Grand’ place. Nous nous y retrouvons dans un instant. Alors voilà : vous êtes sortis de l’église et avez pris la via Sistéria sur la gauche. Et nous voici sur l’une des plus originales [...]

Les loges de Giorgio Vasari

Et maintenant tournez-vous vers la droite, face à ce long bâtiment, sobre et élégant avec ses arcades. Il s’agit du palais des Loges qui domine toute la place. Il a été réalisé d’après un projet dessiné en 1573 par un enfant du pays: Giorgio Vasari, peintre et architecte des grands ducs de Toscane. Il est surtout connu à deux titres : tout d’abord, il est l’architecte du bâtiment du palais des offices [...]

L’ensemble magnifique d’architecture médiéval

Et maintenant, lorsque vous êtes face au Palais des Loges, regardez encore vers la droite un autre côté de la place. Et là, vous apercevez un bel ensemble d’architecture médiévale. Maintenant, décrivons cet ensemble. Sur ce côté de la place, petits palais et maisons des 13e et 14e siècles, restes de maisons tours des 12ème et 13ème siècles se serrent les unes contre les autres. Regardez ce rare exemple [...]

Le palais Prétorio

Nous allons maintenant quitter la place. Pour cela, faites face à nouveau au Palais des Loges. Prenez sur votre gauche la petite rue Giorgio Vasari qui passe entre les loges et le palais de la fraternité. Au bout de cette petite rue, vous arriverez dans la via dei Pileati. Voilà : Presque face à vous et à votre droite, se dresse un bel édifice des 14ème et 15ème, remanié au 16ème siècle Il s’agit du [...]

La maison natale de François Pétrarque

Remontez la via dei pileati. Et en face de vous, vous apercevez le Prato, le parc d’Arezzo et un peu plus loin, après le tournant que fait cette rue, l’esplanade de la cathédrale qui se dressera devant vous. Mais avant d’arriver sur la place du dôme, faîtes un arrêt devant la maison située au numéro 28 de la via dell’orto. C’est la rue qui est un peu sur la gauche quand vous finirez le virage de la [...]

La cathédrale et le grand espace vert « le Prato »

Maintenant, continuez jusqu’à l’esplanade de la cathédrale qui se dresse devant vous. Toujours à votre droite, le parc du Prato abritant la statue de Pétrarque. Nous voici sur la place, sur laquelle trône la statue de Ferdinand 1er de Médicis, grand duc de Toscane. Elle rappelle et affirme la domination florentine sur Arezzo, depuis 1384. C’est au sommet de cette colline que se trouvait le noyau de [...]

L’intérieur de la cathédrale

L’église renferme plusieurs œuvres intéressantes, dont de splendides vitraux et une fresque de Piero della Francesca. A présent, entrons. Le gothique domine très nettement dans cette église. On le voit à la recherche de toujours plus de verticalité et de hauteur d’élévation. Sans rentrer dans le détail du gothique, on peut dire qu’il y eut différentes phase : la première où les architectes n’étaient [...]

Le tableau « Marie-Madeleine » peint par Piero della francesca

Mais sinon, rendons nous au fond de l’église, en passant par le bas-Côté gauche. Nous dépasserons le tombeau de l’évêque Tarlatti, mort en 1327. Entre ce grand tombeau, datant de 1330 et la sacristie, se trouve le tableau appelé « Marie-Madeleine ». IL a été peint par piero della Francesca. Au moment où il termine le cycle de la basilique saint François, piero laisse à Arezzo une autre trace de son [...]

Le tombeau du pape Grégoire 10

Avant de ressortir, allons sur le bas côté juste en face. Donc traversons l’église et arrêtons-nous devant le tombeau de marbre blanc du pape Grégoire 10 mort à Arezzo en 1276. La vie de ce pape élu en 1271 est assez peu connue. On le sait ami de saint thomas d’Aquin. Son nom est en fait attaché au Concile de Lyon de 1274, durant lequel il fit promulguer la bulle «Ubi periculum» qui définissait la [...]

L’église San Domenico

Et maintenant, pour continuer la promenade, rendons-nous à l’église san Domenico et à la maison de Vasari. Pour cela, laissons la cathédrale derrière nous et empruntez la via riccasoli. Elle est quasi en face nous et longe le palais communal. Allez y, prenez la puis arrêtez vous au premier croisement. Nous voici arrivés devant une statue au croisement entre la via Ricasoli et la via Sassoverde. Empruntons-la [...]

La maison de Vasari

Reprenons le cours de cette promenade pour nous rendre à la maison de Vasari. Sortons de l’église puis retournez à l’extrémité de la place qui est devant l’église. Puis, engagez-vous dans la via san Domenico qui part à droite. Voilà, nous sommes dans la via san Domenico. Continuons à avancer : A environ 50 mètres, tournez dans la 2ème rue sur votre gauche, la rue du 20 settembre. La maison de Vasari [...]

L’intérieur et les décors de la maison de Vasari

Avant de rentrer, parlons de ce que vous verrez à l’intérieur. Vous y verrez le travail de décoration réalisé par Vasari en cette deuxième moitié de 16ème siècle. Un décor maniériste donc. L’ensemble du décor de cette maison se compose de plafonds à caissons ornés de peintures à l’huile et de fresques sur les parois murales des pièces. Sur les plafonds, Vasari a développé avec une imagination vivante [...]

L’église de la Badia

A partir de la maison de Vasari, pour arriver à l’église de la Badia, dernier objet de notre visite, descendez la rue du 20 settembre. Si vous êtes face à la maison de Vasari, vous la descendez sur la gauche. Et retrouvons-nous en bas de cette rue. Voilà. Traversez la rue dite via San Lorentino puis engagez vous via Cavour, cette rue qui est presque en face de la rue du 20 settembre, légèrement sur [...]

À propos de la contre-réforme

Partons en arrière. Plus précisément, retrouvons-nous le 31 octobre 1517. Ce jour-là, un certain moine nommé Luther, professeur de théologie de surcroit, affiche sur les portes de l’église de Wittemberg, en Saxe, un document qui fera trembler l’Europe entière : ce sont ses fameuses 95 thèses. Il s’agissait d’une liste de 95 propositions de discussions théologiques sur certains abus pratiqués dans l’Eglise [...]

La toile du père Andrea Pozzo

Et maintenant, parlons de cette toile en trompe-l'œil réalisée par le Père Andrea Pozzo en 1703. 2 mots sur lui tout d’abord : Il rédigea en 1693 son « Traité de Perspective », dans lequel il donna toutes les recettes du trompe-l'œil. Il fut envoyé par les jésuites pour peindre des fresques aux 4 coins de l’Europe. A Rome, il laisse des œuvres très importantes dans les églises Saint Ignace de Loyola [...]

Informations pratiques sur les fresques de Piero della Francesca à la Basilique St François

La basilique est ouverte en général : du lundi au samedi de 9 heures à 18 heures le dimanche et les jours fériés de 13 à 18 heures. elle reste totalement fermée le 13 juin pour la fête de saint Antoine et le 4 octobre pour celle de saint François. Son adresse est la place saint François à AREZZO. La « Légende de la Croix » est l’un des chefs-d'œuvre les plus visités d’Italie. Pour cette raison, la [...]

Historique sur la route menant à Arezzo

Repartons loin en arrière, au 6ème siècle avant notre ère plus précisément. Cette cité est alors connue sous le nom d’Arretium. Elle fut certainement 1 des 12 villes principales du royaume Etrusque. De cette époque, il subsiste quelques témoignages, tels que des décorations architecturales de terre cuite provenant de temples, une petite partie de ses murailles près du Prato. Le prato est ce parc voisinant [...]

Vers l’église des Franciscains

Vous vous trouvez sur une petite place. D’un côté, elle est bordée de terrasses de café, de l’autre par un ensemble de marches permettant d’accéder à l’église qui était celle des franciscains. Elle fut construite à cheval sur les 13ème et 14ème siècles. Vous notez que cette façade est en briques rouges. Un matériau humble, en conformité avec l’esprit de pauvreté prêché par les franciscains. Et d’ailleurs, [...]

L’intérieur l’église Franciscains

Voilà! Vous avez vos billets. Pénétrez à présent dans l’église. Immédiatement en entrant, sur le mur à votre gauche, vous remarquerez des photographies relatives à la restauration des fresques. Elles seront plus intéressantes à regarder après la découverte des fresques, à la fin de la visite d’église. Avancez de quelques pas à l’intérieur de la nef, en laissant le revers de façade dans votre dos. Comme [...]

Le crucifix peint par Cimabue

Et maintenant, dirigez-vous vers le fond de l’église. Chemin faisant, regardez sur le mur droit de la nef. Là, en passant, vous verrez les quelques fresques qui survivent de Spinello aretino et de son école. Puis vous vous rendrez tout au fond devant le grand crucifix qui se trouve dans la chapelle centrale. Cet exceptionnel crucifix a été peint vers 1270 par Cimabue, ce grand maître de l’école toscane. [...]

L’œuvre de Piero della francesca

Avant d’entrer pour découvrir cette œuvre majeure de Piero della francesca, prenez place sur les bancs pour écouter les présentations des commanditaires, des auteurs et l’Histoire de la Vraie Croix, en attendant l’heure de votre réservation. Grâce à un document notarial, nous possédons quelques renseignements sur les commanditaires et les peintres qui ont travaillé dans cette chapelle. Cette chapelle [...]

La légende de Jacques de Voragine

Et maintenant, parlons quelques instants de cette légende dont est tirée cette fresque et de son auteur, Jacques de Voragine, afin de mieux nous préparer à sa découverte.Et tout d’abord, il faut préciser que la narration figurative de Piero ne suit pas toujours fidèlement le texte de la Légende ; ainsi, il oublie, amplifie et ajoute, suivant son imagination ou les nécessités picturales, les épisodes [...]

L’histoire de la vraie croix selon Jacques de Voragine

Et maintenant, voici, dans ses grandes lignes, cette histoire de la vraie croix, tel que la raconte Jacques de Voragine. Ce n’est que quand nous serons entrés que nous vous dirons chaque épisode principal dans le détail. Alors voilà : l’histoire raconte comment Adam, sur le point de mourir, envoie son fils Seth auprès de l’archange Gabriel, afin que celui-ci lui remette des graines de l’arbre du péché. [...]

L’histoire des Adamites

Entrons maintenant dans la chapelle afin d’y regarder les différents épisodes de cette légende. Nous sommes face à la fenêtre. Regardons la 1ère scène qui se déroule sur le mur de droite. Elle se situe tout en haut, à l’intérieur de cette surface de forme ogivale qu’on appelle une lunette. Pour mieux suivre, placez-vous près du mur qui est en face, c'est-à-dire placez-vous près du mur de gauche quand [...]

La scène peinte illustrant la reine de Saba

Regardons à présent la scène peinte en dessous. Elle illustre, en 1 seul tableau, 2 épisodes: la reine de Saba adorant le bois de la croix et sa rencontre avec le roi Salomon. Les 2 scènes sont divisées par une colonne du palais royal. La scène de gauche est empruntée à la Légende Dorée, la scène de droite est une invention de Piero. Cette scène de droite est une allusion au souhait d’une union entre [...]

La reine de Saba devant le roi Salomon

Regardez maintenant à droite. Dans une salle du palais, on voit que plusieurs personnages ont pris place autour du couple royal. Décrivons la scène : au centre du groupe: la reine de Saba s’incline devant le roi Salomon. Derrière elle, les dames de sa cour forment un ensemble compact, tandis que derrière le roi, des dignitaires de sa cour forment le pendant masculin au groupe féminin. Pour votre information, [...]

Le transport du bois sacré

Et maintenant, regardez à présent du côté de la fenêtre. Vous y êtes ? Et regardez la scène qui est à droite de la fenêtre et sur registre du milieu du mur. Elle représente le transport du bois sacré. Prenez le temps de la trouver, ça y est ? Cette scène a été réalisée par Giovanni da Piamonte, le principal collaborateur de Piero della Francesca, qui a utilisé les cartons de son maître. Ce peintre [...]

La scène du Songe de Constantin

Maintenant, portez votre regard sur la scène placée immédiatement au-dessous. Il s’agit d’une des plus belles: celle du songe de Constantin. C’est la scène où on voit l’empereur dormir sous sa tente. L’artiste a magnifiquement exploité l’étroitesse du cadre, en jouant sur la verticalité de la tente autour du pilier central. Décrivons la scène. Dans son lit Constantin est couché et dort. C’est dans [...]

La bataille de Constantin contre Maxence

Et maintenant, regardez juste à droite du songe : nous voyons la bataille de Constantin contre Maxence. Maintenant, nous allons décrire cette magnifique scène. L’épisode illustre une des plus célèbres batailles de l’antiquité, du temps des tétrarques. 2 mots sur ce système de la Tétrarchie. La Tétrarchie fut un système de gouvernement de l’empire de Rome, mis en place par Dioclétien, à la fin de 3ème [...]

La torture de l’hébreu

Regardez à présent de nouveau du côté de la fenêtre. Et regardez sur son côté gauche la scène appelée « la torture de l’hébreu ». On y voit Judas tenu par les cheveux. 3 hommes sont occupés à le supplicier, selon l’ordre de l’impératrice Hélène, mère de Constantin. Comme l’épisode du transport de la croix, la fresque a été réalisée par le collaborateur de Piero della Francesca. On y retrouve ce même [...]

La découverte et la vérification de la vraie croix

Portez maintenant votre attention sur la scène située immédiatement à gauche, sur le grand mur gauche de la chapelle. Il s’agit de l’épisode qui suit chronologiquement la torture de l’Hébreu, qui conduira à la découverte et à la vérification de la vraie croix. C’est ici une des compositions les plus monumentales et les plus complexes de Piero della Francesca. Décrivons la scène : à gauche, au 1er plan, [...]

Héraclius contre Chosroès : la 2ème bataille de l’histoire de la croix

Regardez juste en dessous, un épisode qui se déroule 3 siècles plus tard, au début du 7ème siècle. Il s’agit de la 2ème bataille de l’histoire de la croix: celle d’Héraclius contre Chosroès De nouveau, 2 scènes bien distinctes même si l’artiste en a privilégié une. Vous voyez que presque tout l’ensemble de la composition fait place à la bataille, tandis que, tout à fait à droite, se déroule la décapitation [...]

L’épisode terminant la légende dorée

Enfin, tout en haut dans la lunette de ce même mur, regardons l’épisode qui termine la légende dorée. Devant les 2 arbres symbolisant les 2 Testaments, Piero installe les disciples d’Héraclius sous les murs de Jérusalem, qui est représentée comme une ville médiévale avec ses hautes murailles et ses tours crénelées. On voit l’empereur qui, humble et pieds nus, porte une lourde croix. Nous l’avons déjà [...]

# 68/69 : Les 2 prophètes

Les 2 prophètes

Regardons à présent les 3 autres œuvres de Piero, qui ne font pas partie de la Légende dorée. Regardez de chaque côté de la fenêtre, mais regardez dans les parties hautes: vous voyez 2 personnages. Vous les voyez ? Ils sont identifiés comme 2 prophètes, même si celui de gauche ne porte pas de phylactère, c'est-à-dire ce long rouleau de parchemin qu’il tient dans sa main droite. Portez votre regard [...]

# 69/69 : L’annonciation

L’annonciation

Enfin, et ce sera notre dernier commentaire, regardons la dernière scène de cette chapelle située tout en bas à gauche de la fenêtre. Il s’agit de l’annonciation. Alors, bien évidemment, ce n’est pas un sujet de la légende dorée. C’est une variation de l’artiste. On retrouve la même architecture que celle du palais du roi Salomon, dans les panneaux colorés des marbres, les frises et l’élégance de la [...]

1 |