Top lieux en Argentine? Les lieux touristiques en Argentine

La Terre de Feu

Littéralement le bout du monde, la Terre de Feu est un chapelet d'îles à la pointe sud de l'Argentine et du Chili. C'est là que se trouve Ushuaia, la grande ville la plus au sud, et tout à son extrémité se trouve le redouté Cap Horn. Nommée ainsi en raison des feux, allumés par les indiens, qui y brûlaient quand Magellan l'a longée dans son voyage autour du monde, c'est une terre sauvage, encore vierge et propice à [...]

Ushuaïa

Considérée comme la ville la plus méridionale du monde, Ushuaïa est la capitale de la Terre de Feu, à l'extrême sud de l'Argentine. Cette étonnante petite ville de plus de 45 000 habitants est entourée de montagnes et plaines fertiles, et se trouve au fond de la baie de Beagle, comme le dit son nom, Ushuaïa, en Yagan, langue indigène de la région. Après l'arrivée des colons, la ville se développa autour [...]

Glacier Perito Moreno - El Calafate

Tout proche du petit village de El Calafate (à 78 kilomètres, tout de même), le Perito Moreno, au centre du parc national Los Glaciares déclaré patrimoine mondial naturel par l'Unesco en 1981, se dresse sur 170 mètres de haut (dont 60 immergés) et 5000 mètres de long. Il s'étale sur 250 kilomètres carrés. Il est l'un des seuls glaciers de Patagonie qui ne reculent pas encore sous l'effet du réchauffement climatique. Périodiquement, on peut observer de spectaculaires effondrements de murs de glace, [...]

Parc national Los Alerces

Créé en 1937 dans le but de protéger un arbre rare appelé Alerce ou lahuan, le parc naturel de Los Alerces s'étend sur plus de 2600 kilomètres carrés. L'Alerce, très recherché pour la qualité de son bois, est menacé d'extinction, alors même qu'il détient l'un des records de longévité au monde. Certains arbres sont âgés de plus de 2000 ans! L'histoire des habitants de ces forêts est aussi vieille que ses arbres. En effet, des vestiges de cultures préhispaniques sont encore visibles sur le site [...]

San Carlos de Bariloche

Bariloche est une ville importante du Rio Negro, avec ses 120 000 habitants et ses milliers de touristes qui viennent chaque année, profiter de l'air de ses montagnes. Réputée pour sa station de ski très chic, ses fabriques de chocolat et ses maisons en bois, Bariloche est souvent désignée sous le nom de la "petite Suisse". D'ailleurs, le premier habitant de Bariloche, était... un suisse. Pendant longtemps, elle n'a été qu'un petit village reculé, mais à partir des années 1980, elle a commencé [...]

San carlos de Bariloche - Parc naturel Nahuel Huapi

Au pied des Andes, à la frontière du Chili, le parc naturel Nahuel Huapi (le plus ancien d'Argentine) borde de ses forêts et de ses lacs le département de Bariloche. Les paysages y sont grandioses et les activités multiples. Les montagnes se succèdent aux vallées lacustres. Vous serez charmé par ce coin de nature. Vous découvrirez le parc Nahuel Huapi, au travers de circuits en voiture qui vous emmèneront sur les hauteurs et vous dévoileront toute la beauté de la région. Préférez le circuit long, [...]

Las Grutas

Las Grutas est une petite station balnéaire de Patagonie, réputée pour ses plages de sable fin. Dépendante de la petite ville de San Antonio Oeste à 15 kilomètres, elle se trouve malgré tout bien seule au milieu de la Patagonie. L'agglomération la plus proche, à l'exception de San Antonio, est Viedma, à une centaine de kilomètres. Ville fantôme en hiver, elle se réveille aux premières lueurs de l'été, lorsque jeunes et vieux de tout le pays se retrouvent sur ses plages pour profiter de la douceur [...]

Parc national des Arrayanes

Une excursion incontournable de Bariloche est la visite de l'ile Victoria et de la forêt des Arrayanes. Ce petit parc national de 1700 hectares protège un bois d'arrayanes unique au monde. On peut accéder à l'île soit par excursion lacustre depuis Villa La Angostura, soit par Catamaran, depuis Bariloche. Après deux heures de navigation sur le lac Nahuel Huapi, vous arriverez sur la péninsule de Quetrihue où se dresse la forêt centenaire d'Arrayanes. Vous découvrirez les troncs couleurs canelles, [...]

El Bolson

Dans les années 1970, en pleine dictature argentine, quelques hippies irréductibles se sont regroupés dans cette vallée fertile et montagneuse. La vie du village tourne autour de son fameux marché artisanal, la feria, où l'on peut trouver toute sorte de productions artisanales d'excellente qualité. Ville de culture et d'utopie, le totem à l'entrée du village représente un lutin, un "duende", qui selon la légende peuple les forêts alentour. Les excursions sont nombreuses et très diversifiées: [...]

Croisière au Cap Horn

Rendez-vous à Ushuaia, en Argentine, puis départ pour le cap Horn : situé à l'extrémité sud de l'archipel chilien de la Terre de Feu, ce point est généralement considéré comme étant le plus au sud de l'Amérique du Sud. Le cap Horn est également le plus au sud des grands caps, et il marque la frontière nord du passage de Drake. Pendant de nombreuses années, le cap Horn a été un point de passage crucial des routes commerciales entre l'Europe et l'Asie. Elles étaient empruntées par les voiliers pour [...]

Tren a las nubes - Salta

Icône touristique de l'Argeninte, le train "qui vous emmène vers les nuages" vous fera voyager depuis la ville de Salta à plus de 4200 mètres d'altitude, à travers 217 kilomètres de paysages arides et rocailleux, typiques de cette région andine de l'Argentine. Son constructeur américain, Richard Maury, avait pour objectif de traverser la Cordillère des Andes grâce à ce cheval de fer. Malheureusement, il a du revoir ses projets à la baisse, face aux nombreuses difficultés qu'il rencontra en chemin. [...]

Les arrêts du tren a las nubes - Salta

15 heures de train méritent bien une ou deux pauses en chemin... Tout est prévu pour vous dégourdir les jambes. El tren a las nubes s'arrêtera notamment deux fois pendant le trajet. La première fois à Campo Quijano, un village indien, vivant en grande partie grâce à son marché et aux touristes du train qui, chaque samedi, remplissent leur sac d'artisanat souvenir. La ville a la réputation d'être "la porte des Andes". En effet, elle est la porte d'accès de la route nationale 54, qui vous emmenera [...]

Cerro de los siete colores - Purmamarca

En photo, le site paraît immense. En réalité, les montagnes des sept couleurs entourent le petit village indien de Purmamarca, dans la province de Jujuy. Comme un joyau dans son écrin, l'incroyable formation géologique étonne le voyageur. Les montagnes aux teintes vertes, ocre, violettes, rouge ne sont en réalité que des collines, qui semblent avoir été posées là, pour le simple plaisir du regard. Rempli de mysthicisme, le site fascine. Les couches de couleur sont le résultat d'une sédimentation [...]

Puente del Inca - Mendoza

Au nord-est de la province de Mendoza, le Pont de l'Inca acceuille chaque années des milliers de touristes, venus observer son étrange formation rocheuse. Surplombant naturellement la rivière de las Cuevas, il s'est formé suite à l'érosion des grands glaciers qui recouvraient la zone. Il mesure 48 mètres de long, pour 28 mètres de large et 8 mètres d'épaisseur. De ses entrailles sortent cinq sources d'une eau thermale à 30°, de couleur ocre et excellente pour la peau. Une légende quecha raconte [...]

La municipalité de Mendoza organise chaque année pour la Pâque chrétienne, un circuit touristico-religieux, à la découverte du patrimoine architectural et religieux de la ville. Vous visiterez donc, accompagné d'un guide, les sept plus grandes cathédrales de la ville et d'autres paroisses et églises, dont certaines sont en ruine, sous la bénédiction des prêtres et des paroissiens. Pour cette visite guidée, il est demandé une petite collaboration solidaire qui sera reversée aux cantines de la ville. [...]

Les ruines de Quilmes - Tucuman

A près de 2000 mètres d'altitude, sur le chemin de Cafayate, se situe le site de Quilmes, considérée comme l'un des plus grands regroupements de population pré hispanique en Argentine. Résurgence de la culture Quilmes, les ruines de l'ancienne cité témoignent de l'importance stratégique et historique de cet endroit. En effet, pendant 130 ans, les indiens Quilmes résistèrent ici à la colonisation espagnole. Le site, immense, n'a pu être qu'en partie restauré, faute de financement, mais la quantité [...]

Puerto Madryn - La péninsule de Valdes - Puerto Piramides

Depuis Puerto Piramides, ce minuscule petit village situé à l'intérieur du parc national de Peninsula Valdes, embarquez vous à la découverte des baleines franches australes qui viennent tous les ans, de mai à décembre, se reproduire dans cette baie calme et riche en plancton. Les baleines froleront votre bateau, jouant avec vous, accompagnées de leur nouveau né qui ne les quitteront pas avant deux ans. Plus loin, le bateau vous emmenera à la rencontre des lions de mer qui ont élu domicile au [...]

Cerro Tronador

Volcan inactif, situé aux portes de Bariloche, le cerro Tronador impressionne. Il sépare les deux parcs nationaux de Nahuel Huapi en Argentine, et de Vicente Perez Rosales, au Chili. D'une hauteur de 3491 mètres d'altitude, il se dresse d'un seul bloc. IL est recouvert de sept glaciers qui, périodiquement se brisent sous la force de la glace. Des murs de glace s'effondrent alors dans le vide. Le bruit impressionnant de ses chutes de glace a donné son nom au volcan, Tronador, comme le tonnerre qui [...]

La trochita - Esquel

Train à vapeur mythique, tiré par des locomotives d'origine (1922), la Trochita est un moyen de locomotion d'exception en Patagonie. Bien qu'au départ, il servait de lien entre les petits villages des Andes, aujourd'hui, il est l'une des grandes attractions touristiques de la région. Vous traverserez les steppes de Patagonie, et ressortirez avec la nostalgie de la conquête de l'ouest... Vous rejoindrez depuis Esquel la première station, celle de Nahuel Pan, qui est un petit village indien, ou [...]

Gaiman - Chubut

Au milieu des paysages désertiques de la Patagonie, au sud de la péninsule de Valdes se trouve Gaiman, ce petit village verdoyant et paisible. Fondé en 1874 par des colons gallois, Gaiman respire la Grande-Bretagne. C'est une parenthèse temporelle et culturelle, une curiosité surprenante. Si vous êtes dans la région de Puerto Madryn, faites y tour. Vous pourrez partager le thé avec ses habitants (une petite centaine seulement), qui sont en grande majorité, les descendants des premiers colons. [...]

Puerto Madryn

Puerto Madryn est une ville cotière de la province de Chubut en Argentine. Ville moyenne de 60000 habitants, elle accueille chaque année des milliers de touristes du monde entier. L'architecture y est variée et le climat agréable. Prenez le temps de vous arrêter sur son marché artisanal où se déroulent régulièrement des spectacles de rue pour toute la famille. Pour les plus courageux, vous pourrez même, en été, trempez les pieds dans l'océan atlantique et profitez de la longue plage de sable fin, [...]

Ushuaïa - El fin del Mundo

Ce n'est pas sans raison que la ville la plus australe du continent sud américain est appelée le bout du monde. Des heures et des heures de bus à travers des paysages désolés et arides, voici la première partie du voyage qui vous mènera à Ushuaïa. Vous traverserez une frontière chilienne fantasmatique à la hauteur de Rio Gallegos, avant d'entrer sur la Terre de Feu. Bien sûr, il existe un aéroport international à Ushuaïa: l'avion vous transporte en quelques heures de Buenos Aires au bout du monde. [...]

Ushuaïa - Parc national Tierra del Fuego

Ushuaia offre au voyageur des paysages fabuleux et de nombreuses activités en pleine nature. Visitez le parc national de la Terre de Feu, qui est sans aucun doute, l'attraction principale de l'île. Vous pourrez marcher au bord des lacs Escondido et Roca, admirer le glacier martial, boire l'eau des cascades... Les randonnées en fôret sont nombreuses et permettent d'apercevoir une faune variée et insolite : castors, albatros, guanacos, pingouins... On peut accéder à ce parc en voiture, ou mieux [...]

Punta Tombo - Chubut

Plus grande réserve au monde de pingouins magallanes au monde, Punta Tombo est un site exceptionnel à 110 kilomètres de Trelew et 180 kilomètres de Puerto Madryn. Chaque année, un million de pingouins se retrouvent sur les plages de Punta Tombo pour s'accoupler et mettre au monde leurs petits. Selon la saison, vous pourrez observer en toute discrétion l'arrivée des mâles et les retrouvailles avec leur femelle, la lutte acharnée pour occuper le meilleur emplacement, la construction du nid, l'incubation [...]

Théâtre Colón

Le théâtre est un des principaux théâtres lyriques du monde. Pendant le XXème siècle, les directeurs, les chanteurs et les danseurs les plus renommés de l'époque. En 1857 on inaugura le premier théâtre Colón, face à la Place de Mayo. En 1888 il ferma pour devenir le siège de la banque Banco de la Nación, mais les autorités firent opposition afin de construire un nouveau théâtre. L'architecte Tamburini mourut et fut remplacé par son collaborateur Victor Meano, qui dirigea les travaux jusqu'à [...]

Puerto Deseado

Puerto Deseado est un petit port de pêche accueillant, à proximité de la réserve naturelle de Ria Deseado, une merveille géologique. Sa faune exceptionnelle et son histoire un peu particulière, font de Puerto Deseado un site à visiter. Ce petit bout de terre de Patagonie, aride, inhospitalier et balayé par les vents 300 jours par an, fut colonisé dès le XVI ème siècle par un petits groupe de corsaires anglais, commandé par Thomas Cavendish qui nomma le port du nom de son bateau, Puerto Deseo. [...]

Eldorado

Situé à 206 kms de Posadas et à 100 kms des Chutes de l'Iguazú par la Route Nº12, Eldorado est la troisième population importante de la province de Misiones. Connue comme "ville de la rue large" pour être construite sur des kilomètres,elle commence au début du fleuve l'Alto Paraná: naît au km 1 et se développe sur plus de 14 kms. La géographie de cet endroit est très variée: des vallées qui changent de panorama à chaque mètre. L'économie du lieu se fait autour des colonies agricoles et des fermes [...]

Idéal pour passer une journée agréable en famille, la colonie suisse de Bariloche offre une parenthèse spatio-temporelle déroutante. Cette colonie s'est créée au début du siècle dernier par une poignée de colons suisses qui voulaient échapper à une loi d'immigration très stricte. Très vite, ils développèrent des activités diverses (agriculture, artisanat..) qui leur permirent de devenir autosuffisants. Aujourd'hui encore, les descendants conservent toutes les traditions et le savoir faire de ces [...]

Le pont de la femme

Ce pont pour les piétons est la première œuvre de l'architecte et l'ingénieur valencien Santiago Calatrava en Amérique Latine. Il fait 160 mètres de long et six mètres de large. Son mât métallique s'élève à 39 mètres. Le pont ( d'un poids maximal de 800 tonnes) a été fait pour bouger chaque fois q'une embarcation doit passer. Son mécanisme est un des plus grands du monde, avec 20 moteurs électriques dans son axe principal, qui sont commandés par ordinateurs. L'œuvre, donnée à la ville par un patron [...]

Museo de Arte Religioso Juan de Tejeda

En regardant l'entrée principale on peut voir, comme si c'était hier, les vestiges de la culture classique dans l'architecture du cloître, pour lequel on reste ébloui devant cette construction imposante.Le musée pointe son plus grand intérêt sur les salles d'exposition du monastère de Saint-Joseph, et des Carmélites Descalzas de Sainte Thérèse de Jesus, fondé en 1622. C'est un Art religieux, colonial et contemporain. Le musée d'art religieux Jean de Tejeda offre différents regards sur l'art : des [...]

Museo Histórico de la Universidad Nacional de Córdoba

Le Musée Historique de l'Université se trouve au siège de l'ancien rectorat de l'Université Nationale de Córdoba. A l'intérieur on apprécie les manifestations principales de l'art et de l'architecture jésuites, ainsi que les salles d'expositions de la librairie de l'ordre et le Musée du Collège National de Monserrat. Il est aussi possible de parcourir le Temple de la Compagnie de Jesus, la Résidence et la Chapelle Domestique, la Sacristie et le Cloître principal, ainsi que le salon des diplômés.nLes [...]

Le Musée d'anatomie occupe actuellement, depuis 1962, un nouveau local, dans le secteur de l'Institut d'anatomie situé dans la partie nord de l'hôpital National. nIl contient 1101 préparations anatomiques dans une exposition, certaines pièces sont uniques en leur genre.nConnaître son corps : une bonne raison pour aller visitez ce musée !n

Gualeguaychú

La ville prend le nom du fleuve qui la côtoie. Le mot Gualeguaychú est une déformation du terme guaraní Yaguarí Guazú: ce qui veut dire respectivement tigre, fleuve et grand: ce qui signifie donc le « fleuve du grand tigre ». Les indigènes qui peuplaient les terres appartenaient à de divers groupes du littoral. Les mepenes et les mocoretás vivaient dans le nord-ouest; au sud habitaient les tímbúes, chanás et mebguás, des habitants du Delta; les charrúas se déplaçaient par les zones proches de la [...]

Salta

Accostée à la vallée de Lerma, Salta est la ville capitale de la province qui porte le même nom. Elle se situe dans l'un des sites les plus fertiles et agréables que la nature ait formée dans cette région: à environ 1187 mètres d'altitude, au pied des collines 20 de febrero et San Bernardo. Le climat de Salta capitale est modéré en été, et un hiver sec et tempéré avec une moyenne annuelle de 22°C. L'architecture hispanique de la ville la différencie des autres villes du pays. Ses maisons, ses [...]

Almaicha del valle

Museo de la Pachamama

Amaicha de la Vallée est depuis quelques années le bijou des vallées « calchaquíes». Là-bas, il est toujours possible d'interagir avec l'une des communautés indigènes les plus pures du pays. Trois cent soixante jours de soleil. Là, il ne pleut jamais; et en plus, il y en a même qui n'ont jamais vu la pluie, ou seulement quelques gouttes. À Amaicha del Valle, les habitants assurent même que "le soleil est toujours présent". Aujourd'hui, ses habitants s'occupent autant des activités ancestrales [...]

Santiago del Estero

Au bord de la rivière Río Dulce, Santiago del Estero est la capitale de la province du même nom et se vante d'être la ville la plus antique de la République Argentine.Sa topographie est plate et poussiéreuse, avec une inclination légère en direction du nord-ouest et sud-est où passe le cours fluvial du Río Dulce. À quelques endroits, le sol contient des roches de quartz, de feldspath, et de calcaires. La meilleure saison pour connaître la ville est l'hiver, parce que les jours sont ensoleillés [...]

Rosario

Bonsoir tout le monde, Je veux vous présenter ma ville, Rosario, Argentine. Je voudrais que tout le monde francophone puisse connaître un peu plus de ma belle cité, et, pourquoi pas ?, de mon pays. Rosario est une ville active et cosmopolite. Depuis quelques années on peut vivre de face à son fleuve, le merveilleux Paraná, pour le profiter et l´admirer tous les jours. La vie quotidienne est calme bien qu´elle soit une grande ville de plus d´un million d´habitants. Des rues boisées, des larges [...]

Cerro Catedral, San Carlos de Bariloche

Le centre Catedral, placé à 19 km de San Carlos de Bariloche, province de Río Negro, en haute Patagonie, est tout préparé pour le début de la saison 2009 le samedi 13 juin. Le célèbre centre de ski a des pistes pour tous les niveaux et les plus beaux paysages. Il offre plusieurs pistes pour débutants, mais en plus il y en a en couleur bleu et rouge, pour un ensemble de moyen difficulté pour ce sport. Les moyens d´élévation sont nombreux. Pour cette raison on n´a pas beaucoup de temps d´attente [...]

Les chutes à Iguazú, Argentine

Aujourd´hui je vous propose un passage par le Parc Nationale Iguazú, créé en 1934 pour protéger une bijou : les chutes de Iguazú, les plus belles du mode entier. Voilà une des destinations les plus choisis par le tourisme internationale qui vient en Argentine. En langue «guaraní» Iguazú veut dire «des eaux grands» Placées à 17km au nord de Port Iguazú et à 1350km de Buenos Aires, les chutes sont imposantes, magnifiques. Quand on est devant, il est difficile d´exprimer les sentiments d´émotion [...]

Río Negro

Sites tourisme et attractions Río Negro Le Rio Negro est une province de l’Argentine qui se trouve en Patagonie. Dans ses environs, il y a la province de Pampa, la Province de Buenos Aires, le Chubut, le Neuquén et la République du Chili. Il y règne une grande diversité climatique : humide dans la cordillère et moins de précipitation dans le reste. La température est très rude pendant les longs mois d'hiver. Rio Negro a comme [...]

Santa Cruz

Sites tourisme et attractions Santa Cruz Santa Cruz est une province de l’Argentine qui est située en Patagonie. Elle est limitée par la Cordillère des Andes à l’Ouest, la province de Chubut au nord et l’Atlantique à l’Est. Les principaux cours d’eau et lacs de la région constituent ses points d’attractions importants : Rio Santa Cruz, Rio Coig, Rio Gallegos, lac Buenos Aires, lac Viedma, lac Argentino et lac [...]

Lago Puelo

Le lac Puelo a été découvert par le conquistador espagnol Jean Fernand en 1621, qui a navigué de l'Île de Chiloé à l'embouchure de la rivière Puelo. Remontant au vent tout de suite en croisant la Cordillère à la recherche de la "Ville des Césares" où on supposait que vivaient fastueusement, au milieu d'énormes richesses, les survivants de l'expédition de l'Amiral don Pierre Sarmiento de Gamboa. La première grande vague migratoire composée par les "crianceros" Chiliens, eurent des enfants et des [...]

J’adore tous ces chiens qui vivent leur vie, sans foi, ni loi. Aujourd’hui, j’ai trouvé un chien qui dormait ratatiné sous une chaise haute de la Héladeria de notre resto (Heladéria = glacier). Il n’appartenait à personne, il suit juste à la trace un de nos collègue. Il attendait sagement que son maître du moment termine sa journée pour retourner se fourrer dans ses pattes. Nous aussi on en a eu des chiens depuis notre départ; Des tonnes, le dernier en date, Rodolphe s’est fait péter le bide du gras [...]

L'Argentine

Pays qui apporte énormément au voyageur sur tous points de vue. L'Argentine vous parle, parce que vous pensez très souvent à sa fantastique nature et à son « exotisme ». De ce côté là vous n'avez évidemment pas tord, mais il n'y a pas QUE cela ! Il faut vraiment y aller, comme à chaque endroit que vous visiter, sans aucune expectative: de peur d'avoir des préjugés. Un conseil, surtout pour l'Argentine: montrez vous toujours avide de connaître les gens et de les respecter dans leur simplicité lorsque [...]

Cariló

La belle ville de Cariló est l'une des stations balnéaires les plus exclusives de la côte atlantique argentine. Un mot d'origine un Araucane, "cariló" signifie la "dune verte" et représente fidèlement l'esprit de ce lieu, des maisons dans les forêts et des plantes. Les éléments nobles comme le bois et la pierre sont les outils pour l'architecture magique du lieu. Plus attractif en été, qu'en hiver, par les températures, Cariló reste tout de même un lieu charmeur et très beau. La ville offre des [...]

Tigre

Accès par le train "mitre" depuis Retiro ( gare centrale de Buenos Aires).

Pinamar

La ville de Pinamar, peut-être la plus sophistiquée de la côte argentine, se situe dans la province de Buenos Aires à seulement 340 kilomètres de la capitale. Entourée des pinèdes, c'est de la que vient son nom "pino" et "mar", elle conjugue les bontés que la nature lui a données, en plus de l'effort que ses pionniers l'ont offert. Les maisons ont toues des architectures différentes, mais le style reste le même. Elles sont construites dans les pins, au milieu des dunes, et les routes sont authentiques: [...]

Buenos Aires Capital Autònoma

Office du tourisme de Buenos Aires Capital

Connaître la Ville Autonome du Buenos Aires impressionne les visiteurs du monde, parce que, en plus d'être la ville la plus cosmopolite de l'Amérique du Sud, elle est sans doute le plus beau et plus coquet des grands centres urbains. Capitale fédérale de la République d'Argentine, Buenos Aires est baignée entre le fameux Río de la Plata, limité au sud par le Riachuelo, tandis que la métropole est démarquée par l'avenue du Général Paz, du nord à l'ouest de la ville. La ville est très bien desservie, [...]

MNBA-Museo de Bellas Artes de Buenos Aires

Le Musée National de Beaux Arts (MNBA) de l'Argentine est situé sur l'avenue de Libertador 1473 de la Ville du Buenos Aires. Elle occupe actuellement l'ancienne maison des Pompiers: l'édifice appartient aux établissements Recoleta d'Oeuvres Sanitaires de la Nation (1870). Le premier siège du MNBA s'est établi aux galeries du Bon Marché, de la rue Florida, un édifice construit pour héberger le magasin d'origine française et où actuellement se trouvent les Galeries Pacífico. Eduardo Schiaffino, peintre [...]

Cementerio de la Recoleta

Ce fut le premier cimetière publique de Buenos Aires; aujourd'hui c'est le plus élégant et aristocratique. Y sont enterrés de grands personnages qui ont marqué l'histoire argentine, dans l'enceinte faisant presque six hectares: personnages illustres de l'Indépendance, des présidents, des politiciens, des militaires, des scientifiques, des artistes et des célébrités. Au début du XVIIIàme, les moines « recoletos » s'installèrent sur le terrain, où en 1732 ils érigèrent l'église du Pilar, une des [...]

Musée MALBA

Musée d'art contemporain

C'est le musée le plus moderne de Buenos Aires puisqu'il concerne des grandes collections d'art contemporain. En 1995, on lança un concours au MNBA pour que la collection de Constantini soit réunie en un seul lieu en permanence. Plus de 200 pièces sont maintenant réunies: des peintures, des sculptures, des gravures, des photographies et des objets). Il y a aussi des artistes latino-américains du XXème siècle.

Manzana de las Luces Jesuíticas

Le bloc appelé « manzana jesuítica » est une des constructions les plus anciennes qu'il a encore à Buenos Aires, comme Saint Ignace, l'église la plus vieille de la ville. Son tracé fut pensé dès les premiers plans de la capitale, en 1580. En 1661, il fut cédé aux jésuites, qui érigèrent une église, un collège, une école primaire, une pharmacie, une imprimerie et le bureau général des missionnaires. Le collège de Saint Ignace ouvrit ses portes en 1662 et rapidement il se converti en un lieu de réunion [...]

L'Obélisque

L'obélisque rappelle sur chacun de ses côtés un fait historique porteño: la première fondation, en 1536; la seconde et définitive, en 1580. La première fois que se fit le drapeau national dans la ville, en 1812, dans l'église de Saint Nicolas, qui était exactement à l'endroit de l'actuelle obélisque; et la construction de Buenoas Aires en tant que capitale de l'Argentine, en 1880. L'œuvre fut confiée à Alberto Prebisch, un des principaux architectes du modernisme argentin et concepteur du théâtre [...]

 La mairie située entre Rivadavia et l’avenue de Mayo abrite le siège du gouvernement de la ville. Son architecture est très inspirée du style français à la mode au 19ème siècle.Le musée lui fait face. A l’origine ce bâtiment était construit en adobe et en paille. Au 19ème siècle, on remodela la façade dans un style italien et malgré une destruction partielle du bâtiment en 1889, celui-ci a toujours beaucoup de charme et abrite des expositions très intéressantes sur l’histoire de la ville.

La maison Rosada est le siège du pouvoir exécutif actuel. Sa couleur remonte à l’époque du président Sarmiento qui la fit peindre ainsi en 1873. La relève de la garde s’effectue tous les jours à 11h00 du matin et 19h00 le soir. Vous verrez que les soldats portent l’uniforme des troupes de San Martin.L’édifice se dresse sur les restes de l’ancien fort de la ville et marque ainsi symboliquement les premiers temps de l’implantation espagnole.

Tout près de l’Eglise San Ignacio se trouve le Collège national de Buenos Aires. Il s’agit d’une construction de 1908 qui dépend de l’Université de Buenos Aires. Il reste un des plus prestigieux du pays. Beaucoup d’écrivains argentins sont issus de ses salles de classe.

 Situé dans le quartier de la Manzana de las Luces, la salle des représentants est un lieu historique réalisé par Prospère Catelain (architecte français). Vous découvrirez cette surprenante salle dans le Patio de la Procuraduria qui servait de réserve alimentaire par les jésuites.

 Le musée de la ville situé sur la rue Alsina, compile tous les documents ayant trait au développement urbain de la ville. Vous pourrez y trouver des cartes et des documents illustrant aussi bien les plans d’urbanisation que les traditions populaires de la ville.

La City est à Buenos Aires ce que la City de Londres est dans la capitale anglaise. C’est le centre financier de Buenos Aires où cohabitent tour de verre et vieux édifices de la Belle Epoque. Le quartier est délimité par le paseo Colón, Maipu, la plaza de Mayo et Corrientes. Il faut savoir que durant le krach boursier qui a touché l’Argentine les mères de famille sont descendues dans les rues pour réclamer du pain.

Situé sur Cerrito, une parallèle à l’avenue principale 9 de Julio, le Théâtre national Cervantes affiche une façade qui est une réplique de celle de l’université espagnole d’Alcala de Henares. Vous apprendrez qu’il fut inauguré en 1921 et qu’il est le siège de la Comédie nationale.

Les Galeries Pacifico sont à Buenos Aires ce que les Galeries Lafayettes sont à Paris …Elles furent crées à la fin du 19ème siècle sous le nom de Bon Marché Argentino. Situées sur l’avenue Florida, elles offrent tout un étalage de magasins et de Galerie d’Art qui ravissent aussi bien les Portenos que les touristes. Elles furent restaurées en 1945 et affiche de superbes coupoles peintes par différents artistes argentins. Le lieu fut finalement classé monument historique en 1990.

 Le musée Mitre fut inauguré en 1907 et occupe l’emplacement de la maison d’origine de Bartolome Mitre (1821-1906). Ce dernier était un homme politique de premier plan ainsi qu’un grand écrivain. Il fut à l’origine du journal La nacion, l’un des quotidiens les plus importants du pays. Le musée présente des objets personnels ainsi que des meubles d’époque et une grande bibliothèque.

Le musée historique dr Arturo Jauretche rend hommage à ce grand homme politique argentin qui laissa à travers de nombreux écrits, les traces d’une pensée économique et politique qui font encore débat à l’heure actuelle.

 Le musée Ethnographique juan B Ambrosetti date de 1880 et rassemble une collection très large de pièces ayant trait aux anciennes cultures Condorhuasi, Ona, Guarani. Une excellente façon d’aborder le passé préhispanique argentin encore largement méconnu.

 Le petit musée de Quinquela Martin est une galerie en plein air qui rend hommage aux œuvres du peintre du même nom. Ancien docker, ce dernier est devenu une figure emblématique du quartier car il est à l’origine des jolies peintures qui recouvrent les façades des maisons.

Dans la rue Olavarria, vous pourrez visiter des maisons typiques de La Boca, en bois et en tôle ondulée, peintes de toutes les couleurs. Vous serez séduit par cette architecture atypique et colorée.

La Fondation Proa, située dans le quartier de La Boca se consacre à la promotion d’artistes argentins et étrangers qui exposent des oeuvres ayant trait aussi bien à la photographie qu’à la vidéo ou le design. Ces dernières années cette fondation est devenue un lieu de référence en matière d’art contemporain.

 Le musée de la Pasion Boquense est directement associé au stade de football. On y trouve tous les gadgets et les T-shirts aux couleurs de l’équipe. Ici tout se décline sur la base du jaune et du bleu, les couleurs emblématiques du club de Boca junior.

Situé sur la rue Caminito, le Musée Historique de Cera nous parle de la vie dans la Pampa depuis l’arrivée des premiers  espagnols à l’époque actuelle.

Le stade Alberto J. Armando de la Boca est plus communément appelé la Bombonera. C’est le domicile de l’équipe argentine du CA Boca Junior où le célèbre Diego Maradona a d’ailleurs fait ses débuts.

Face au parc Lezama sur l’avenue Brazil se trouve l’Eglise Orthodoxe Russe de Buenos Aires. Elle fut construite en 1900 à l’emplacement exact ou Pedro de Mendoza fonda officiellement la ville en 1536. Cette église renferme de magnifiques icônes.

 Le musée historique National se situe dans une jolie maison du 18ème siècle et retrace l’histoire du pays à travers une collection d’objets et de peintures. On y trouve une reproduction de l’intérieur de la maison de San Martin à Boulogne sur Mer ainsi que ses affaires personnels, son uniforme et plusieurs tableaux retraçant les étapes de la libération du continent par le Général. Un musée passionnant qui met en scène tous les grands acteurs de l’histoire argentine.

 Le marché de San Telmo avec sa belle charpente métallique regorge de maraîchers avec leur produit, tel les halles parisiennes d’antan. On se voit alors transporter dans une autre époque.

Le musée d’Art moderne fut aménagé en 1918 dans un ancien entrepôt à tabac. On y trouve beaucoup d’expositions temporaires d’artistes sud américains.

Le musée du Cinéma Pablo Ducros Hicken fut fondé en 1971. Le musée, consacré au cinéma argentin, est né de l’incroyable collection de machines cinématographiques possédée par Mr Hicken. Une bonne occasion pour vous de découvrir les classiques du cinéma argentin.

Près de la place Dorrego, le musée Pénitentiaire doit son nom à Antonio Ballve gouverneur du service des pénitenciers au début du 20ème siècle, qui fut à l’origine de l’amélioration des traitements dans les prisons. Le musée se trouve sur des anciens bâtiments jésuites mais fut utilisé pendant près d’un siècle comme prison pour les femmes. En 1992, tout le quartier est déclaré monument historique et le musée voit le jour. L’intérêt de la visite réside surtout dans l’appréciation de l’ensemble ar [...]

Le musée du Costume est un musée original, situé dans la rue Chile. Il présente une intéressante collection sur l’histoire de la mode, des vêtements de théâtre et de cinéma ainsi que des ateliers consacrés au design créatif d’accessoires de mode.

 Le centre Culturel Recoleta appartenait à l’origine à un ensemble de bâtiments régit par l’ordre de Moines Recollets (dont le lieu tire son nom). C’est maintenant un musée dans lequel on peut toujours voir les différents patios et cellules occupés par les moines.

Le musée Xul Solar est une institution qui rend hommage à l’œuvre du peintre argentin du même nom. Il fut aménagé dans l’ancienne demeure de l’artiste et présente des œuvres sélectionnées ainsi que des sculptures et des documents personnels. Alejandro Xul Solar est un des représentants du mouvement avant-gardiste sud américain du début du 20ième siècle.

Le Pont de la femme est un pont piétonnier situé sur le Dock 3. Son originalité réside dans sa forme qui représente de façon abstraite un couple qui danse le Tango. Il est l’œuvre de l’architecte espagnol Santiago Calatrava Valle.

Face aux bâtiments de Puerto madero, de l’autre côté du bassin se trouve la réserve écologique Costanera Sur. On peut s’y promener, faire du vélo et profitez des jolis points de vue sur l’ensemble des constructions de la ville. On peut y trouver des loutres, des perdrix et des iguanes entre autres... Un air de campagne en plein cœur de la ville.

Le Musée Evita est un lieu particulier destiné à aider les visiteurs à comprendre et connaître celle que des millions d’argentins continuent de vénérer. L’espace moderne utilise la technologie et une muséographie de pointe pour permettre aux visiteurs d’approcher au plus près la personnalité de cette femme exceptionnelle.

Le patio Andalou est un cadeau de la ville de Séville à la ville de Buenos Aires. Il possède une jolie fontaine décorée d’azulejos et des panneaux qui illustrent les aventures du célèbre Don Quichotte. Un lieu à visiter conjointement avec le jardin japonais.

 Le Musée d’Art latino-américain est situé dans le quartier de Palermo. Le musée compile des œuvres latino-américaines allant du début du XXème siècle à nos jours. Outre la collection permanente on trouve des expositions temporaires et une grande cinémathèque. Une visite passionnante qui permet de découvrir l’ensemble des œuvres contemporaines du continent.

 Le jardin botanique Carlos Thays porte le nom du paysagiste français qui fut à l’origine de la création du parc de Palermo  Sur presque 8 hectares de terrain on découvre une multitude d’espèces de plantes provenant des quatre coins du monde. Un régale pour les yeux.

Inauguré en septembre 2000, la mosquée du centre islamique Rey Fahd a une capacité de 1500 personnes. L’entrée du lieu est marquée par deux grandes fontaines et à l’intérieur il y a une bibliothèque ainsi qu’une salle de conférence.

Crée en 1937, le Musée National d’Arts décoratif héberge une vaste collection de peintures et de sculptures dans un magnifique bâtiment à l’architecture française. Un lieu à visiter aussi bien pour ses collections éclectiques que pour le charme du lieu. 

Le musée de Motivos Argentinos José Hernandez exhibe des pièces appartenant à différents groupes d’artisans provenant de toutes les provinces du pays. Ce lieu met ainsi à l’honneur le savoir-faire ancestral et les qualités artistiques traditionnelles et contemporaines de ces artisans. On peut y trouver des sculptures en bois, des tapisseries des céramiques ou encore des instruments de musique.

 Le musée de la Cas de Yuurtia correspond à la résidence d’origine du peintre Rogelio Yrurtia qui en fit don à l’état ainsi que les collections qui s’y trouvaient. Le lieu fut ouvert au public en 1949. La maison avait été aménagée par l’artiste dans un style néo-colonial de toute beauté. L’intérieur propose une vaste collection de peintures, dessins et sculptures de l’artiste.

 Barrancas de Belgrano n’est autre que l’imposant jardin public qui longe l’avenue Cabildo.

Le palais de justice est un édifice réalisé par un architecte français : Norbert Maillard. Inauguré en 1918, ce bâtiment abrite le département de la justice de la Cour Suprême. Situé dans la Plata (capitale de la province de Buenos Aires), vous serez ravi de découvrir ce bâtiment qui ne pourra que vous rappelez l’architecture française.

 Au nord du parc qui entoure le palais de justice, se trouve un joli bâtiment de style byzantin qui est le temple de la Congregacion Israelita. Egalement connu sous le nom de Temple Liberté, elle représente la première synagogue construite dans cette ville. Déclaré monument historique national en 2000, vous découvrirez une magnifique façade composée d’arcs décorés de moulures sculptées ainsi que l’étoile de David située au-dessus de la porte principale.

 Le palais San Martin, situé dans Retiro, face à la place San Martin est un des plus beaux bâtiments du début du 20ème siècle de Buenos Aires. A l’intérieur on trouve des œuvres d’artistes argentins du 20ème siècle ainsi qu’une collection d’art précolombien dont la plupart des pièces proviennent du nord-ouest du pays. Une visite à ne pas manquer afin d’admirer l’une des plus belles réalisations artistiques de style français et un lieu d’exposition varié et captivant.

 Le plais Hadeo abrite aujourd’hui le centre de contrôle et d’administration des Parcs nationaux du pays. Il s’agit d’un bel édifice d’architecture européenne situé dans Retiro face à la Place San Martin.

 Le musée privé des Armes rassemble et expose une série d’armes de matériel militaire utilisé tout au long de l’histoire argentine de la colonisation à la guerre des malouines en passant par les guerres d’indépendance.

 Le musée d’Art Hispano-américain Isaac Fernandez Blanco a été crée à l’initiative de Mr Blanco qui rassembla plusieurs œuvres de l’école de Cuzco au Pérou ainsi que plusieurs autres pièces d’art colonial sud américain. Une collection qui s’adresse aux amateurs d’art colonial.

Once correspond à une zone de Buenos Aires qu’on pourrait qualifier de quartier mais qui n’en est pas un, …du moins, d’un point de vue administratif. Il est situé dans le quartier de Balvanera et abrite de nombreux commerces à bas prix. C’est aussi le quartier hébreu qui possède plusieurs synagogues, des collèges et des clubs juifs.

L’immeuble qui reçoit le musée Casa Carlos Gardel est à l’origine une modeste demeure qui hébergea pour un temps la mère de Carlos Gardel et quelques uns de ses proches. Ce n’est qu’en 2000 que la municipalité de Buenos Aires décida de transformer le lieu en un sanctuaire illustrant la vie de Gardel intimement liée à l’histoire du Tango Argentin. Un lieu émouvant pour les admirateurs du chanteur.

 Caballito correspond à un quartier de Buenos Aires. Son nom provient de la forme d’un petit cheval prise par une girouette plantée sur le toit d’un bar local. C’est dans ce quartier que se trouve le district Anglais avec de beaux bâtiments de style Fin du siècle ainsi que le Mercado del progreso, un marché local particulièrement animé.

 Le musée Argentin de sciences Naturelles retrace l’histoire de l’Argentine, de la découverte du pays aux guerres d’indépendance et l’époque moderne. Plusieurs salles mettent à l’honneur des objets d‘art et des pièces d’armureries.

1 | 2 |