Les incontournables à Cahors? Les lieux touristiques à Cahors

1 |

Comme nombre de grandes cités romaines, c'est probablement à la fin de l'Antiquité que Cahors reçu sa première enceinte. Réparée au VIIe siècle par Saint Didier, celle-ci fut ensuite remplacée au XIIe [...]

Au XIXe siècle, la ville de Cahors s'étend et conquiert la boucle du Lot. Décentrée par rapport au centre ancien, la ville nouvelle s'axe autour de l'ancien fossé des fortifications, transformé en un boulevard [...]

Cathédrale Saint-Etienne de Cahors

C'est vers 1080 que l'évêque Géraud de Cardaillac lance le chantier de reconstruction de la cathédrale Saint-Étienne de Cahors. Consacrée en 1119 par Calixte II, elle ne fut achevée que vers 1135. C'est [...]

Appelée à l'origine Saint-Étienne de Soubirous (pour la différencier de la cathédrale également placée sous le même vocable), l'église passe sous le patronage de Saint-Barthélemy vers 1320, au moment où, [...]

Au bout d'un chemin de randonnée particulièrement escarpé, le voyageur qui sort de Cahors par le pont Valentré et la rive gauche du Lot, peut suivre l'ancienne route médiévale et monter jusqu'à la Croix [...]

Situé au sud de la ville, le Mont Saint-Cyr surplombe, écrase presque, Cahors : au même titre que la Tour Eiffel à Paris, c'est le point d'implantation du principal émetteur de télévision local. Mais le [...]

Pour qui arrive à Cahors du nord, c'est une vue impressionnante qu'il découvre : une ville assise au bord d'une large rivière, le Lot, et défendue par une puissante muraille du XIVe siècle dont, au premier [...]

Reconstruit trois fois, ce qui explique qu'il soit aussi connu sous le nom de Pont-Neuf, le pont Cabessut offre une vue particulièrement intéressante sur le quartier haut de Cahors, sa forêt de tours (Tour [...]

Pont Valentré

Ordonnée par les consuls de la ville en 1306, construit de 1308 à 1378, le pont Valentré est le point central de la défense des abords méridionaux de Cahors, et sa valeur dissuasive est prouvée par le [...]

L'une des principales rues du centre historique de Cahors, la rue du docteur Bergougnoux présente notamment deux façades remarquables : une maison du XVIe siècle aux croisées de fenêtres richement sculptée, [...]

La rue de Lastié, à Cahors, se signale tout particulièrement par deux monuments : la maison du n° 117, construite au milieu du XIVe siècle, dont le rez-de-chaussée, avec sa porte et son arcade destinée [...]

Rue nationale, plusieurs maisons retiendront votre attention : au n°53, une maison des environs de 1500, mais construite sur des soubassements datant du début du 13ème siècle. Au n°116, la porte sur rue, [...]

Dans la pittoresque rue Saint-Urcisse de Cahors, vous vous attarderez plus particulièrement sur deux maisons : aux n°62-68, un ancien édifice du XIIIe siècle, divisé en deux au XVIIe siècle. La première [...]

C'est Jean Duèze, frère du pape Jean XXII, qui fit construire, sur l'emplacement de la maison familial, un palais, aujourd'hui connu sous le nom de tour Jean XXII. La construction achevée avant sa mort [...]

Construit avant 1337 par Pierre de Via, beau-frère de Jean XII, le palais connut sous le nom de Château du Roi fut largement remanié au XVIIe siècle, avant d'être transformé en prison au XIXe siècle, rôle [...]

Fondé par le testament de Raymond de Pelegri en 1356 et ouvert en 1368, le collège Pélegry fut, jusqu'au XVIIIe siècle, l'un des établissements les plus importants de Cahors, avant d'être démembré à la [...]

Tour du Lycée

En 1604, les Jésuites ouvrirent à Cahors un collège qu'ils continuèrent à tenir jusqu'à ce qu'il leur soit interdit d'enseigner par le parlement de Toulouse en 1762. Dès lors, le collège devient, en 1765, [...]