Que voir, que faire en Champagne-Ardennes? Les lieux touristiques en Champagne-Ardennes

# 1/78 : Cathédrale de Reims

Cathédrale de Reims

De passage à Reims, il est clair que votre chemin s’arrêtera le temps d’une escale à la cathédrale de Reims. Connue sous le nom de Notre-Dame de Reims, cette cathédrale a été érigée au XIIIème siècle et donc bien après Notre-Dame de Paris et Notre-Dame de Chartres. La cathédrale de Reims était, [...]

# 2/78 : Cité fortifiée de Langres

Cité fortifiée de Langres

Perchée sur son éperon à près de 500 mètres d'altitude, dominant la vallée de la Marne de plus de 150 mètres, Langres apparaît sous les traits d'une acropole inexpugnable qui semble défier le temps. Successivement oppidum gaulois, capitale gallo-romaine, cité épiscopale et place forte royale, Langres possède une longue histoire dont les témoignages se découvrent pas à pas, après avoir franchi l'une [...]

# 3/78 : Saint-Amand sur Fion

Saint-Amand sur Fion

Si vous passez en Champagne Ardenne, ne vous arrêtez pas seulement dans les grandes villes. Tant de petits trésors sont à voir, au milieu de ces collines ! Saint Amand sur Fion, les vignobles, les moulins, les rivières, les sources, les circuits, le champagne... tant de choses à voir pour un si petit bourg ! Au milieu de ses maisonnettes à pan de bois bordées par le Fion et les peupliers, deux silhouettes [...]

Moulin de la Fleuristerie

Moulin de la Fleuristerie Entrez dans le monde des moulins et de la Haute Couture Labelisé "Entreprise du Patrimoine Vivant" & Monument historique, le Moulin de la Fleuristerie est le dernier centre en France de fabrication de pistils, pétales, feuilles et fruits de créations. Confidentiels voire secrets du grand public, en 1997, les ateliers du moulin sont ouverts aux visites guidées de cet artisanat [...]

Sites tourisme et attractions Charleville-Mezieres Charleville-Mézières est une ville française située dans le département des Ardennes, en Champagne-Ardennes. Elle est idéalement placée sur une vallée traversée par la Meuse, entre le bassin parisien et le massif ardennais. Elle présente ainsi un magnifique paysage. Elle possède un climat océanique à l’influence continentale. C’est un village riche [...]

Sites tourisme et attractions Colombey-les-deux-Eglises Colombey-les-Deux-Eglises se situe dans le département de la Haute-Marne, en Champagne-Ardenne. C’est une commune française qui se trouve au voisinage du département de l’Aube et des communes de Lamothe-en-Blaisy, Juzennecourt, Montheries et Rennepont. . C’est là qu’est décédé [...]

# 7/78 : Nogent

Nogent: tout pour préparer son voyage Nogent se situe en région Champagne-Ardenne, dans le département Haute-Marne. Cette commune fait partie de la préfecture de Chaumont. Elle a aussi comme nom Nogent-en-Bassigny. Cette ville renferme des nombreuses richesses historiques pour les passionnés d’histoire dont deux églises datant de la renaissance : Eglise Saint-Jean et Eglise Saint-Germain. Dans le [...]

# 8/78 : Sedan

Découvrir et préparer son prochain voyage : Sedan On localise Sedan dans le département des Ardennes, en Champagne-Ardennes, près de la frontière belge. Cette commune française est donc une bonne étape pour la visite du Royaume. Elle est inscrite dans le registre des villes d’arts et d’histoires en raison de nombreuses curiosités architecturales et historiques qui y sont présentes. C’est le cas du [...]

# 9/78 : Tinqueux

Organiser votre prochain périple : Tinqueux Tinqueux est une commune française, localisée dans le département de la Marne et la région Champagne Ardennes. Elle comporte 10000 habitants qui sont nommés les Aquatintiens(es). Les monuments intéressants de la ville sont : une statue de bronze, les églises Sainte-Bernadette et Saint-Pierre. Les visiteurs peuvent visiter les deux routes touristiques du [...]

Gites, chambres hotes et locations vacances Bourbonne-les-Bains: infos et réservation en ligne Plusieurs types d’hébergements peuvent vous accueillir à Bourbonne-les-Bains, en France où vous pouvez profiter des bienfaits de sa station thermale pendant les vacances. Vous pouvez par exemple loger dans des maisons de vacances, des villas ou dans des chambres d’hôtes. Il vous est par exemple possible [...]

Siège épiscopal depuis le IVe siècle, Châlons est un diocèse suffragant de l'archevêché de Reims. Les parties les plus anciennes de la cathédrale actuelle (crypte, tour du bras nord du transept) remontent au XIIe siècle, mais l'édifice actuel fut reconstruit au XIIIe siècle. Les parties orientales, achevées en 1261, furent amplifiées par un déambulatoire à chapelles rayonnantes entre 1280 et 1310 avant [...]

# 12/78 : Eglise Notre-Dame en Vaux

Eglise Notre-Dame en Vaux

Avec ses deux flèches couvertes de plomb qui se reflètent dans le Mau, la Collégiale Notre-Dame-en-Vaux est un symbole de la ville de Châlons-en-Champagne. Implantée sur un site déjà affecté au culte depuis le IXe siècle. L’édifice actuel, dont la construction fut entreprise vers 1157 et achevée vers 1217, est un grand monument gothique, avec tribunes et triforium. La collégiale - qui était à l'époque [...]

# 13/78 : Eglise Saint-Alpin

Placée sous le vocable d'un évêque de Châlons du début du Ve siècle, Saint-Alpin est déjà attestée au IXe siècle et a été reconstruite vers 1170 dans le goût du premier art gothique. De cette époque subsistent six travées de la nef, alternant piles fortes et piles faibles dans le vaisseau central. Les voûtes furent lancées vers 1230, après quoi l'on remania le transept. Au début du XVe siècle fut construit [...]

Telle que vous la visiterez, Saint-Jean-Baptiste est un édifice très disparate, mais aussi un véritable cours d'histoire de l'architecture. Les parties les plus anciennes, nef et bas côtés, typiques de l'architecture romane, ont été construites dans le dernier quart du XIe siècle. Le transept et le chevet, eux, ont été construits au XIIIe siècle. Puis, vers 1500, la confrérie des arbalétriers ajouta [...]

# 15/78 : Bibliothèque de Châlon

Bibliothèque de Châlon

C'est au milieu du 17e siècle que fut construit l'hôtel Dubois de Crancé qui abrite aujourd'hui la bibliothèque municipale de Châlons. Cette propriété était constituée, à l'origine, d'un corps de logis sur rue, d'une aile latérale à chaque extrémité de la façade postérieure, d'un bâtiment de communs, d'une cour et d'un jardin. La façade antérieure est en pierre de taille, celle sur cour est en pan [...]

Bel exemple d'architecture classique, l'Hôtel de ville a été construit entre 1772 et 1776 par l’architecte Nicolas Durand à l’emplacement d’un édifice construit en 1533 et démoli en 1771 parce que devenu trop petit. Les dimensions du nouveau bâtiment, financé par le roi, permirent de réunir les services de la Ville, les juridictions royales et les prisons. Vous admirerez tout particulièrement, outre [...]

# 17/78 : Préfecture

Préfecture

Le bâtiment de la préfecture a été construit par Jean Gabriel Legendre sous le règne de Louis XV, entre 1759 et 1771 pour loger l'intendant de Champagne. Rouillé d'Orfeuil, intendant de 1764 à 1789, s'est attaché à son achèvement et à son embellissement par la création de la cour d'Ormesson et de la perspective du Jard. Le bâtiment, de proportions exceptionnelles pour le Châlons du XVIIIe siècle, adopte [...]

Musée du cloître de Notre-Dame-de-Vaux

Construit vers 1170, le cloître de Notre-Dame-en-Vaux fut détruit en 1759. Conformément à la coutume, les sculptures furent alors enterrées en terrain consacré, au plus proche de la collégiale. Aussi, en 1963, les travaux d'aménagement du jardin situé au nord permirent de redécouvrir près des trois-quarts des œuvres qui le peuplaient. Il était impossible de les remonter sur place, aussi un musée fut [...]

# 19/78 : Le Petit Jard

Le jardin du petit Jard, l'un des trois poumons verts de Châlons, fut aménagé en 1861, puis complété en 1938 par la construction d'un arboretum. Ce dernier fut ravagé par la tempête de 1999, mais dès 2001, il a été complètement réaménagé. De part et d'autre de la Nau, vous apprécierez ses promenades ombragées et sa riche flore, parsemées de statues d'un artiste local évoquant les quatre saisons. Les [...]

# 20/78 : Le Jard

Au départ plutôt une prairie basse et souvent inondée, plantée ça et là de saules, le jard devient, dès le XVe siècle, un lieu de promenade publique, redessiné et divisé en trois jardins : le Petit Jard, le grand Jard et le Jard anglais. Ces deux derniers forment un ensemble indissociable. Reliés par une passerelle, ils constituent un jardin à l'anglaise bien mis en valeur par des bassins et des compositions [...]

# 21/78 : Musée Municipal

Le Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Châlons-en-Champagne abrite un riche panorama de la peinture européenne du 15e au 20e siècle et une collection d'ivoires remarquable. Fondé à la Révolution à partir des saisies révolutionnaires, alors installé dans une annexe de la bibliothèque, il s'enrichit lorsqu'en 1861, Charles Picot lègue à la Ville de Châlons sa collection de 575 peintures et objets [...]

# 22/78 : Musée Garinet

Le 4 septembre 1888, Marguerite Victoire Garinet lègue à la Ville de Châlons les collections rassemblées par son mari et sa maison pour en faire un musée portant son nom. Pas un meuble ne fut bougé depuis cette date. L'édifice, résidence du Vidame de l'évêque de 1599 à la révolution, a été construit dans les premières décennies du XVIe siècle, alliant la craie et la brique rouge plutôt que les pans [...]

# 23/78 : Eglise Saint-Loup

L'église Saint-Loup reflète les différentes étapes de sa construction. Le chœur est la partie la plus ancienne, édifié peu après 1300, suivi par le transept dans la première moitié du XIVe siècle. La nef, en revanche, reconstruite après 1450 grâce aux contributions des paroissiens, reflète le développement du goût flamboyant. Vous noterez, sur les piliers, la présence des noms des confréries qui pourvurent [...]

# 24/78 : Porte Sainte-Croix

Edifiée dans les anciens remparts de la ville, la porte Sainte-Croix commande à l'origine l'une des entrées de la ville. Le projet traîna au départ en longueur, mais le passage prévu de Marie Antoinette, en mai 1770, sur la route de Paris où elle doit rejoindre et épouser le dauphin, le futur Louis XVI, entraîne une accélération des travaux et le choix de la forme définitive, celle d'un arc de triomphe. [...]

Besoin d'infos sur place sur Reims? N'hésitez pas à franchir les portes de l'office de tourisme de Reims qui saura vous aiguiller sur les bons plans, les meilleurs itinéraires en fonction de vos attentes ou même trouver des hébergements sur Reims.nnComment trouver l'OT de Reims? Il est à deux pas de la cathédrale...nnLes produits touristiques en vente sur place :n - Reims City Cardn - Séjours [...]

# 26/78 : Chapelle Foujita

Japonais, Tsuguharu Fujita, né en 1886, vint à Paris pour y poursuivre ses études d'art, période au cours de laquelle il se lia avec Modigliani, Pascin, Soutine, Léger, Picasso et Matisse, entre autres. Rencontrant rapidement un succès international, il revient au Japon en 1933, où il participera, en tant que peintre, à l'effort de guerre. En 1949, il s'installe à nouveau définitivement en France, [...]

# 27/78 : Basilique Saint-Rémi

Basilique Saint-Rémi

C'est sur le lieu de sépulture de saint Remi, évêque de Reims qui baptisa Clovis, que fut édifiée une chapelle, puis une église, devenue Saint-Remi de Reims, dans laquelle, au VIIIe siècle, l'archevêque Tilpin installa une communauté bénédictine. Vers 852, Hincmar agrandit l'édifice et consacre l'abbatiale carolingienne qui disparaît, après l'an 1000, pour être remplacée par une grande église romane [...]

# 28/78 : Porte Mars

Porte Mars

Construite au IIIe siècle, la porte de Mars, construite près d'un temple romain dédié au dieu de la guerre, est le plus ancien monument de Reims. C'est un arc de triomphe de 33 mètres de long (une longueur exceptionnelle non seulement dans le monde gallo-romain, mais aussi dans l'Empire en général) pour 13 mètres de haut, constitué de 3 arches bordées de colonnes. L'intrados des voûtes, aujourd'hui [...]

# 29/78 : Palais du Tau

Palais du Tau

Le palais du Tau est le palais de l'archevêque de Reims, construit entre 1498 et 1509, puis reconstruit en partie en 1675 et après l'incendie du 19 septembre 1914. Il doit son nom à son plan qui était, au Moyen Âge, en forme de lettre T (tau en grec). C'était le lieu de résidence des rois à l'occasion de leur couronnement. La salle du Tau, où se tenait le banquet royal, héberge une immense cheminée [...]

# 30/78 : Cathédrale Notre-Dame de Reims

Cathédrale Notre-Dame de Reims

La première cathédrale de Reims fut édifiée au Ve siècle par saint Nicaise sur d'anciens thermes gallo-romains. Déjà dédiée à Notre-Dame, cet édifice accueillit le baptême de Clovis. En 816, le fils de Charlemagne, Louis Ier le Pieux choisit Reims pour y être sacré empereur. Le prestige de la sainte Ampoule et la puissance politique des archevêques de Reims aboutirent à partir d'Henri Ier (1027) à [...]

À ma connaissance, leur cave est à Épernay. Et c'est une cave, pas grand chose à en dire. Je vous propose ça, sur l'histoire de la marque : Fondée en 1843 à Ay par Edmond Besserat, les caves Besserat de Bellefon prirent leur nom actuel après le mariage du petit-fils de celui-ci et d'Yvonne de Méric de Bellefon en 1927. C'est ce dernier, également prénommé Edmond, qui assit la réputation de la marque, [...]

Après Saint-Remi, Saint-Jacques est la plus ancienne église conservée de Reims. Construite au XIIe siècle, elle desservait le quartier neuf de la Couture, loti par l'archevêque Guillaume aux Blanches Mains. L'église possède une très sobre façade aveugle percée de trois portails, une nef du XIIe siècle et un chevet du XVIe siècle. Les vitraux furent créés, au XXe siècle, par un peintre tchèque, Joseph [...]

# 33/78 : Cave Mumm

En 1761, Peter Arnold Mumm, banquier issu d'une famille de la vieille noblesse allemande, inaugure une activité de productions et de vente de vins dans la cité de Cologne en Rhénanie. La qualité exceptionnelle du Riesling du Schloss Johannisberg en 1811 est à l'origine de la fortune de la maison Mumm. Ses fils, Jacob, Gottlieb et Philipp, suivent les traces de leur père, et démarrent en 1827, une activité [...]

Cinquième musée automobile de France par l'importance de ses collections, le centre historique de l'automobile française expose 200 véhicules exposés selon une présentation régulièrement renouvelée. Autos et motos, de 1908 à nos jours, certains modèles ayant été fabriqués à quelques exemplaires, sont exposés, dont une survivante des automobiles S.C.A.R. de Witry-les-Reims, et de nombreuses marques [...]

Très bel hôtel particulier construit au XIIIe siècle et agrandi au XVIème siècle, le futur musée Levergeur a été acquis en 1910 par le mécène rémois Hugues Krafft qui consacra une grande partie de sa fortune à sa restauration après les dommages subis durant la Première Guerre Mondiale. À la suite du legs d'Hugues Krafft, en 1935, il est devenu la propriété de la Société des Amis du Vieux Reims qui [...]

# 36/78 : Cave Pommery

En pénétrant dans le hall des caves Pommery, installées depuis 1868 dans une crayère gallo-romaine où vous accèderez par un long escalier, vous serez ébahis devant la taille du Foudre qui l'occupe. Dans ces caves sont stockées pas moins de 25 millions de bouteilles, stockées, dont les plus anciennes cuvées du Domaine Pommery, soigneusement conservées au sein de l’œnothèque. Sous une fine couche de [...]

# 37/78 : Cave Ruinart

Cave Ruinart

Classées au titre des Monuments historiques depuis 1931, les caves Ruinart sont, comme leurs consœurs, installées dans des crayères. Mais ici, c'est la plus ancienne des maisons de Champagne, fondée en 1729 par Nicolas Ruinart, que vous visiterez. C'est en 1760 que la maison Ruinart s'installa à Reims, sur les crayères de la Butte du Moulin-de-la-Housse. Elle fut la première à faire usage de ces anciens [...]

# 38/78 : Cave Taittinger

Cave Taittinger

L'emplacement même de la maison Taittinger est historique : c'est là que se trouvait probablement la première église chrétienne de Reims, vers 370. En 407, elle accueillit le corps de Saint Nicaise. En 1211 l'architecte Hugues Libergier y construit une nouvelle église, plus aérienne, aux vitraux exceptionnels. Transformée en prison à la Révolution, l'église tomba peu à peu en ruines jusqu'à son acquisition [...]

Le 23 octobre 1805, Barbe Nicole Clicquot, née Ponsardin a 27 ans lors du décès de son mari, qui lui laisse une Maison de champagne créée 33 ans auparavant et produisant 100 000 bouteilles annuellement. Elle devient la première femme à diriger une Maison de champagne et une des premières femmes d'affaires de l'époque moderne. À sa mort en 1866, la Maison commercialise 750 000 bouteilles et expédie [...]

# 40/78 : Musée Saint-Denis

Fondée en 1794 à partir des saisies révolutionnaires opérées sur les biens des émigrés et des collectivités religieuses, la collection du musée des Beaux-Arts de Reims, ou musée Saint-Denis, fut d'abord installée dans l’Hôtel de Ville. Durant le XIXe siècle, dons et legs de collectionneurs privés, dépôts de l’Etat et achats de la Ville complétèrent progressivement ce fonds. La Ville acquit, en 1908, [...]

En 1627, grâce au remboursement d'une dette importante contractée par le duc de Guise pendant la Ligue, les édiles rémois confient à Jean Bonhomme la construction de leur Hôtel de Ville, commençant par la construction du pavillon d'angle, achevé dès 1628. Après quoi les travaux continuent par la façade, dont les décors sont confiés au sculpteur Nicolas Jacques. Les travaux, interrompus faute d'argent [...]

# 42/78 : Musée Saint-Rémi

Musée Saint-Rémi

Musée d’histoire et d’archéologie de la ville de Reims, le musée Saint-Remi est installé dans l’ancienne abbaye royale bénédictine. Vous pourrez y visiter la salle capitulaire médiévale, mais aussi les éléments refaits au XVIIIe siècle, notamment le cloître et l'escalier d'honneur. Dans les salles, les collections sont d'abord consacrées à l'histoire du site et de l'abbaye. Vous y trouverez notamment [...]

# 43/78 : Place Royale

C'est après un long conflit juridique entre le conseil de ville rémois et l'archevêché qu'un décret du conseil d'État, déboutant l'archevêché, établit l'ancien quartier du Grand Credo comme lieu de la construction de la place Royale, dont la conception est confiée à Jean-Gabriel Legendre qui dessine un carré presque parfait. Au centre se trouvait une statue pédestre de Louis XV, dont la réalisation [...]

# 44/78 : Hôtel de la Salle

Hôtel de la Salle

L'actuel Hôtel de La Salle fut édifié à partir de 1545 par Henri Choilly, bourgeois de Reims, enrichi dans le négoce du drap, et porta plusieurs noms, Hôtel des Sacqs de la Hérissandière, Hôtel de la Cloche Perce, avant de prendre, en 1609, celui de ses nouveaux propriétaires. C'est là que naquit, en 1651, Jean-Baptiste de La Salle. Devenu le siège social des biscuits Fossier, il fut bombardé pendant [...]

# 45/78 : Cryptoportique gallo-romain

Cryptoportique gallo-romain

Il faut s'imaginer que la salle souterraine actuellement accessible du cryptoportique gallo-romain de Reims ne constitue que l'une des trois ailes qui composaient le monument à l'origine et que cette triple galerie ne représentait elle même qu'un des éléments d'un ensemble bien plus vaste : le forum de Durocortorum. La galerie que vous visiterez s'étend sur 60 mètres de longueur et 9,50 mètres de largeur. [...]

Ancien collège des Jésuites

Splendide et sobre ensemble architectural construit entre 1616 et 1678, ordonné autour de deux cours distribuées de chaque côté de la chapelle. L'ancien collège des Jésuites comprend une magnifique bibliothèque, également du XVIIe, ainsi qu’un réfectoire orné de boiseries et de peintures de Jean Hélart retraçant la vie de Saint Ignace de Loyola et de Saint François-Xavier, l'ancien collège des Jésuites [...]

# 47/78 : Salle de Guerre

Le lundi 7 mai 1945 à 2 h 41, dans une salle du Collège Moderne et Technique de Reims, où était installé le Quartier Général d’Eisenhover, commandant suprême, les forces alliées mettent fin à une guerre de plus de cinq ans en obtenant la capitulation des armées de terre, de mer et de l’air du IIIème Reich. La nouvelle est annoncée ensuite simultanément dans les capitales alliées le 8 mai 1945 à 15 [...]

# 48/78 : Eglise Sainte-Madeleine

Eglise Sainte-Madeleine

Les éléments les plus anciens de l'église Sainte-Madeleine de Troyes remontent au XIIe siècle. Ce sont le transept et la première travée du chœur, ainsi que la nef très restaurée au XIXe siècle. Mais ce sont surtout les travaux du XVIe siècle qui retiendront votre attention, l'abside et le chœur, construits de 1498 à 1501 et le jubé, érigé entre 1508 et 1515, date à laquelle sont également refaits [...]

Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul

La première cathédrale de Troyes, construite au IXe siècle, fut reconstruite une première fois vers 940, mais, après l'incendie de 1188, Garnier de Traînel lança un chantier de reconstruction complète. L'église alors conçue présente une nef à cinq vaisseaux, un modèle rare, mais que l'on retrouve à Paris et à Bourges et, avant, à Saint-Pierre de Rome. La partie la plus ancienne de l'édifice est le [...]

# 50/78 : Hôtel de Marisy

C'est Claude de Marisy, magistrat, par deux fois maire de Troyes, qui fit construire, de 1528 à 1531, l'hôtel de Marisy, l'un des premiers hôtels particuliers troyens construit en pierre et non en pans de bois comme les édifices plus anciens. Très classique, voire sobre, sur le plan architectural, il vous frappera cependant par le détail très ornemental, presque incongru, de son échauguette d'angle [...]

Situé rue de la Trinité, le bâtiment de la Maison de l'Outil et de la Pensée ouvrière fut construit en 1556 par Jean Mauroy, riche marchand troyen. En 1966, la ville l'acquit et le confia aux Compagnons du Devoir qui entreprirent sa restauration avant d'y installer la collection d'outils de Paul Feller. Homme d'Eglise, il avait amorcé sa collection d'outils dans l'objectif de placer les apprentis face [...]

Centre culturel de la ville de Troyes, la Maison du Boulanger est installée dans un cadre exceptionnel, celui d'une maison d'artisan du XVe siècle dans laquelle vous pourrez toujours voir la mezzanine avec sa trappe et sa poulie pour entrer la farine. Le centre se donne un double objectif, se tournant à la fois vers les arts plastiques, en accueillant en résidence des artistes et en proposant des expositions, [...]

# 53/78 : Le vieux Troyes

Le vieux Troyes

Le vieux Troyes, enserré dans la Seine, se compose de deux quartiers : la Cité, ville administrative, aristocratique et ecclésiastique et le Bourg, ville commerçante et bourgeoise. Plus ancien secteur sauvegardé de France, il regorge de maisons caractéristiques, avec leurs colombages aux étages en encorbellement que surmontent des pignons pointus. Dans les demeures plus riches, apparaît l'appareil [...]

Installé dans une ancienne abbaye dont seuls demeurent les bâtiments conventuels édifiés aux 17e et 18e siècles, le musée Saint-Loup est le musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Troyes. Au premier étage, les galeries de peintures consacrent une large place à la peinture française du 14e au 19e siècle. On y trouve notamment des toiles de Champaigne ou de Natoire, mais aussi une riche collection de [...]

Située au cœur du Vieux Troyes, la Place du maréchal Foch vous séduira par ses maisons à colombage au cœur d'un quartier piéton où vous aurez plaisir à vous attarder pour prendre un verre en laissant votre regard flâner.

# 56/78 : Rue Champeaux

Dans la rue Champeaux, particulièrement large pour le XVIe s., vous retrouverez plusieurs bâtiments majeurs du vieux Troyes, notamment la maison du Boulanger, la Tourelle de l'Orfèvre, et l'hôtel Juvénal des Ursins, construit en 1526, résidence troyenne d'une vieille famille champenoise qui, au XVe siècle, s'était élevée aux plus hautes fonctions de l'État.

La maison de l’Orfèvre, typique de l’architecture troyenne, fut édifiée entre 1578 et 1618 pour François Roize, orfèvre, et son épouse de Nicole Boulanger. Sa tourelle, supportée par trois cariatides à figure de faunes, abrite l’escalier.

# 58/78 : Ruelle des Chats

Avec ses maisons aux pignons rapprochés, la ruelle des Chats reflète par son étroitesse la densité du parcellaire médiéval. Vous remarquerez les bornes qui, à l'entrée, empêchaient les roues des véhicules de heurter les murs. Comme la plupart des autres rues, elle était fermée, la nuit, par une herse. Un passage sur la gauche donne accès à la cour du Mortier d'Or.

La cour du Mortier d'or est entourée d’un côté d’une façade avec des fenêtres à meneaux et lucarnes et, sur les trois autres côtés d’une coursive sur deux niveaux. Notez l’ouverture côté ruelle des Chats, constituée par un ensemble sculpté du XVIe siècle, restauré en 1981 par les compagnons du devoir. Le linteau en forme d’anse de panier, surmonté d’un motif de pot de fleurs, est appuyé sur deux piliers [...]

Edifié en 1536 par les Largentier, teinturiers en draps, l'Hôtel de Chapelaines s’appelait à l'origine Grand Hôtel de Clairvaux. C'est un des fils, devenu baron de Chapelaines, qui lui donna son nouveau nom. Après Louis XIII en 1629, il accueillit notamment en 1814 le roi de Prusse Frédéric Guillaume II, le Tsar Alexandre Ier et François Ier d’Autriche. C'est avec un diamant offert par ce dernier à [...]

Construite au XVIe siècle, la Maison des Allemands tient son nom de ce qu'elle abritait le comptoir des marchands allemands à Troyes, ville de foire importante dont l'essentiel de la richesse dérive du commerce. Sa façade fut largement reprise au XVIIIe siècle et elle abrite aujourd'hui la bibliothèque des Compagnons du Devoir.

Anciennement rue du Temple, la rue du général Saussier est l'une des belles rues du vieux Troyes, remarquable par son bel alignement de maisons anciennes. Vous remarquerez tout particulièrement celle du n° 3, une belle maison de briques au toit vernissé qui fut le siège de la commanderie de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, qui avait repris, en France, les biens de l'ordre du Temple et qui survit [...]

Place du Marché au Pain

Ancienne place des Changeurs, la place du marché-aux-pains n'est pas seulement une place agréable du vieux Troyes. Au temps de la splendeur de la ville et des grandes foires, elle en était le poumon économique. Comme l'indiquait son nom, c'était en effet là que venaient s'installer les changeurs qui permettaient aux marchands de tous les pays de commercer ensemble.

# 64/78 : Basilique Saint-Urbain

Basilique Saint-Urbain

Après son élection au trône pontifical, Jacques Pantaléon, devenu Urbain IV, fit construire, sur l'emplacement de l'échoppe de son père, une église, Saint-Urbain. Les travaux se poursuivirent de 1262 à 1286, donnant naissance à l'une des églises les plus représentatives du gothique rayonnant champenois. Vous remarquerez tout particulièrement, à l'intérieur, son chœur aux proportions impressionnantes, [...]

En pénétrant dans Saint-Pantaléon, édifice caractéristique de la Renaissance en Champagne au cours du XVIe siècle, vous serez probablement d'abord impressionnés par sa grande voûte en bois, lancée au XVIIe siècle. Pourtant, plus encore, c'est la richesse de son ensemble de sculptures qui vous frappera. Si toutes les tendances de la sculpture troyenne du XVIe siècle y sont représentées, c'est néanmoins [...]

C'est dans l'église Saint-Jean de Troyes qu'Isabeau de Bavière, après le traité de Troyes, maria Catherine de France à Henri V d'Angleterre. De l'église qui abrita ce mariage subsiste la nef gothique, peu élevée. Le chœur, reconstruit au début du XVIe siècle, l'écrase totalement de ses hautes proportions. Dans l'église, vous remarquerez tout particulièrement le tabernacle, dont le modèle fut fourni [...]

Telle que vous la visiterez, l'église Saint-Nicolas fut reconstruite au XVIe siècle. Elle s'appuyait sur les remparts, ce qui explique que l'on n'y pénétrait pas par l'ouest (les portes actuelles ont été percées au XIXe siècle, après la destruction des fortifications) mais par le sud. De part et d'autre de ce dernier portail, deux statues représentant David et Isaïe sont les seules sculptures attribuées [...]

# 68/78 : Eglise Saint-Rémy

C'est au XIVe siècle que commencèrent les travaux de construction de Saint-Rémy de Troyes, implanté sur un ancien espace funéraire gallo-romain devenu, au Moyen Âge un lieu de commerce. Vous la remarquerez de loin avec son étonnante flèche de 60 mètre de haut, construite au XVIe siècle, vrillée, d'autant plus étonnante que l'église n'a pour ainsi dire pas de fondations. À l'intérieur, vous ne manquerez [...]

Le musée d’Art moderne a été créé par une donation, en 1976, d'un couple d'industriels du textile et grands collectionneurs, Pierre et Denise Lévy. Réunie dans l’ancien palais épiscopal depuis 1982, la collection rassemble quelques-uns des grands moments de l’art en France du milieu du 19e siècle jusqu’aux années 1960. Vous y trouverez des toiles signées Honoré Daumier, Gustave Courbet, des Nabis, [...]

# 70/78 : Hôtel de Vauluisant

Hôtel de Vauluisant

Construit au XVIe siècle pour un marchand troyen, agrandi aux XVIIe et XVIIIe siècle, l'Hôtel de Vauluisant est un des plus beaux hôtels particuliers de Troyes. En le visitant, vous admirerez tout particulièrement sa salle d'apparat avec son plafond à la française. Il abrite deux musées, l'un consacré à la bonneterie, où vous pourrez notamment admirer l'un des plus vieux métiers connus, en bois, du [...]

Sur le site de l’Hôtel-Dieu, fondé au XIIe siècle par le comte de Champagne Henri Ier le Libéral, et reconstruit au XVIIIe siècle, vous pourrez visiter un lieu exceptionnel, l'apothicairerie, l'ancienne pharmacie préservée en l’état depuis son aménagement au début du 18e siècle. Sur les nombreuses étagères de la grande salle sont disposées 319 boîtes médicinales en bois peint, dites "silènes", qui [...]

En parcourant les livres d’histoire, vous vous êtes sûrement demandé ce que ça faisait d’être prince, ou compte ou marquis. On est tous curieux de découvrir le mode de vie des aristocrates, le train de vie d’un château. Que diriez-vous de faire cette découverte dans le plus grand château d’Europe ? Le Château fort de Sedan, plus grand édifice de ce genre dans le patrimoine français, et également dans [...]

A Mouzon, frontière symbolique entre l’ancien royaume de France et l’empire Germanique, les remparts et fortifications ne sont pas la seule attraction locale. Mouzon d’une certaine façon aujourd’hui, perpétue le souvenir d’une activité industrielle révolue. Dans le temps en France, plusieurs usines étaient dédiées à la fabrication du feutre de laine, et plus précisément dans la commune de Mouzon. [...]

# 74/78 : Épernay

Epernay, ville des bulles Capitale du champagne, la ville d’Epernay est située dans une région viticole. Son histoire, sa richesse…et toute sa beauté, tournent autour de ce breuvage pétillant… le champagne !A voir, à faire à Epernay : L’histoire d’Epernay est étrangement liée au champagne. Il n’y a donc rien d’étonnant à y voir une avenue qui porte son nom. Mais l’avenue de Champagne n’est pas anodine, [...]

# 75/78 : Le carré rouge

Le carré rouge

Envie de vous couper du monde extérieur le temps d’un week-end ou d’une semaine, de vous offrir une parenthèse bien méritée, de décompresser loin de l’agitation de la ville ? Le Carré Rouge a été inventé sur mesure pour vous. Comme son nom l’indique le carré rouge est un carré (gîte) jeté en pleine nature du Pays des 4 vallées en Haute-Marne. Le Carré Rouge peut accueillir jusqu’à 6 personnes [...]

# 76/78 : Arc-en-Barrois

Arc-en-Barrois Dans le sud de la Champagne Ardennes, la région est particulièrement rurale... et c'est bien ce que l'on recherche lorsque l'on se rend à Arc-en-Barrois, un village dont les habitants ne sont pas plus de 800. La première ville que l'on rencontre à partir d'Arc-en-Barrois est éloignée d'au moins 50 kilomètres, la commune se situe [...]

# 77/78 : Chaumont

Chaumont : en savoir plus sur la destination Chaumont, petite ville de 24000 habitants, est la préfecture de son département, la Haute-Marne. Son rayonnement demeure relativement réduit, d'autant plus au niveau touristique. Mais quiconque passerait dans les parages put envisager une étape par Chaumont, histoire de faire le tour des vestiges médiévaux subsistant [...]

1 |