Les lieux touristiques en Jordanie



Les tombeaux royaux - Petra

Une des visites obligées de Petra est sans aucun doute les tombeaux royaux des souverains nabatéens, creusés à même le flanc de la montagne. Quatre tombes côte à côte dominent la cité et impressionent le voyageur curieux par leur taille et leur finesse. La première et la plus visitée et celle dite de la Tombe de l'Urne, datée de 70 avant JC, attribuée selon certains archéologues à Malchus II ou Aretas [...]

Le grand temple - Petra

Connu sous le nom de grand temple depuis sa découverte en 1921 par l'archéologiste Bachman, le grand batiment qui borde le sud de l'allée des colonnades est, il est vrai, impressionant par sa taille et ses nombreuses colonnes. Sur l'un des murs du temple, vous pourrez observer un fragment d'une mosaïque vieille de 2000 ans, qui conserve encore toutes ses couleurs. Toutefois, de par la découverte insolite [...]

Le désert du Wadi Rum

Le désert du Wadi Rum est la plus ancienne strate géologique connue de l'écorce terrestre ! Se trouvant au sud de la Jordanie, à la frontière avec l'Arabie saoudite, à son extrémité sud-ouest, il plonge dans le golfe d'Aqaba, sur la mer Rouge. Contrairement à d'autres déserts de dunes, impressionnants par leur horizon lointain, le désert de Wadi Rum impressionne surtout par la verticalité de ses roches [...]

L'allée des façades - Pétra

Après le Trésor se trouve l'entrée de Petra et sa grande allée, bordée de tombées creusées dans la roche. Leurs façades sont ornées de faux frontons, sculptées avec soin, et s'élancent sur plus de 10 mètres de haut. Les archéologues n'ont d'autres choix pour explorer ces caveaux que d'escalader. Malheureusement, la plupart a été pillé il y a bien longtemps, et seuls quelques os ont pu être analysés. Vous [...]

Le temple de Dushares

Le temple de Dushares ou Qasr al-Bint, était l'un des temples les plus importants de Petra. A la différence de nombreux autres, celui-ci est l'un des rares à avoir été construit entièrement et non creusé dans la roche. Il était initialement dédié à la déesse Dusares ou encore Al-Uzza. Après la conquête romaine, il fut probablement dédié à Apollon. Ce temple possède la plus large façade de Pétra. Précédée [...]

L'allée des colonnes - Pétra

Artère principale de la ville, l'allé des colonnades à Petra est sûrement une des plus importantes attractions du site archéologique. Elle était bordée tout du long d'immenses colonnes, et des batiments administratifs et religieux principaux. En la parcourant, à pied ou à dos de chameaux, vous pourrez d'un coup d'oeil découvrir les tombes des grands rois nabatéens, les grands temples, et vous rendre [...]

# 7/44 : Région de Petra

Région de Petra

L'ancienne cité troglodyte de Petra est une découverte fascinante ! L'imaginaire et les studios holywoodiens en ont fait un lieu mystérieux. C'est surtout une ville chargée d'histoire qui fut tour à tour peuplée par les édomites, les nabatéens, les romains, les byzantins, et qui a dominé la vaste région du golfe d'Aqaba pendant des centaines d'années.En tant que cité troglodytique, Petra qui se situe [...]

Petra, zone archéologique

Qui n'a pas rêvé depuis Indiana Jones et la dernière croisade de découvrir Petra l'envoûtante, cité caravanière nabatéenne, habitée depuis les temps les plus reculés, et située au coeur d'un décor de montagnes ocres à couper le souffle ? Dans l'Antiquité, Pétra fut une ville édomite avant de devenir capitale du royaume des Nabatéens et par la même occasion un carrefour majeur entre l'Arabie, l'Égypte [...]

L'amphithéâtre romain d'Amman est le plus grand de Jordanie. Il pouvait accueillir jusqu'à 6000 spectateurs! Il aurait été construit en 130 avant JC pour célébrer la venue de l'empereur Hadrian, en visite à Amman pour l'inauguration de la route reliant Basra à la Mer Rouge, via Jerash et Amman. Le premier regard posé sur le théâtre impressione. En effet, celui ci est situé en plein centre ville d'Amman, [...]

La ville de Petra était alimentée en eau par un réseau complexe d'aqueducs et de canalisations, dont les vestiges sont encore visibles sur les falaises et plus particulièrement le long du Siq. Des centaines de citernes ont été construites un peu partout dans Pétra, permettant de récupérer les eaux de pluie et de les réutiliser ultérieurement. Cette prouesse technique montre l'ingéniosité des nabatéens [...]

# 11/44 : Ville d'Amman

Ville d'Amman

Capitale de la Jordanie depuis 1921, Amman est une grande ville à l'histoire riche. Appelée à l'époque romaine Philadelphia, la ville a été batie à l'origine sur sept collines, ce qui lui a valu le surnom de Rome du Moyen Orient. Les romains, mais aussi les bizantins et plus récemment les arabes se sont succédés à Amman, laissant dans l'architecture et dans les coutumes leurs empreintes. C'est ainsi [...]

# 12/44 : Le Siq - Petra

Le Siq - Petra

Le chemin qui mène à Petra et la géologie du site sont à eux seuls un véritable voyage dans le temps. Les couleurs ocre, rose, rouge et terre donnent au site une atmosphère particulière, les couches géologiques s'empilent comme des mille feuilles. L'entrée de la ville de Petra est une longue gorge de roche colorée. Le soleil n'y pénètre que très peu et la fraîcheur du lieu contraste avec la chaleur [...]

Le théâtre - Pétra

Daté du premier siècle après JC, le théâtre de Pétra pouvait acceuillir jusqu'à 3000 spectateurs! Longtemps resté enfoui sous le sable, il est actuellement en assez mauvais état. Composé pour moitié de roches taillées et de l'autre de maçonnerie, le batîment a moins bien résisté au temps que d'autres, plus anciens, taillés à même la roche. Il ne reste que quelques fragments du frontons de ce théâtre [...]

# 14/44 : Jerash

Située au nord d'Amman, Jerash est une vieille cité antique qui revêt une importance historique toute particulière. Elle est en effet unanimement reconnue comme étant l'une des villes de style architectural romain les plus grandes et les mieux conservées au mondes en dehors d'Italie. Et ce qui est pratique, c'est que visiter l'étonnante cité de Jerash ne prend qu'une journée au départ d'Amman. La balade [...]

# 15/44 : L'Arc d'Hadrien

Voilà le premier monument que l'on observe en entrant sur le site historique de Jerash, l'Arc d'Hadrien, construit pour commémorer la visite de l'empereur en 129 après Jésus-Christ. Ce magnifique arc de triomphe aurait dû devenir la porte Sud de la ville, malheureusement, les plans de développement ne furent jamais achevés. Passez donc dessous et accédez à l'hippodrome.

# 16/44 : L'hippodrome

L'hippodrome de Jerash est une arêne massive de 245 mètres de long et 52 mètres de large construite entre la fin du IIème siècle et le début du IIIème siècle. S'il pouvait accueillir à l'époque 15 000 spectateurs, seule une petite partie du monument a été restaurée et c'est pourquoi les gradins paraissent si peu nombreux. Ici, la foule assistait à des courses de chars et autres activités sportives [...]

Ces hauts murs qui s'élèvent là, non loin de l'entrée des visiteurs, ils ont été construits au IVème siècle après Jésus-Christ par l'empereur Dioclétien semble-t-il mais ils furent agrandis maintes et maintes fois au fil du temps. Ils sont impressionnants, pas vrai ? Et costauds surtout. Ceux qui se dressent encore devant vous aujourd'hui datent de l'époque byzantine, époque à laquelle les murs atteignaient [...]

# 18/44 : La place ovale

La place ovale est tout simplement stupéfiante. Déjà parce qu'elle surgit au bout d'une allée sans qu'on s'y attende vraiment. Mais aussi parce que ses proportions et surtout son état de conservation sont tout simplement ahurissants. La place mesure 90 X 80 mètres et est encerclée d'une colonnade de style ionique remontant au Ier siècle ainsi que d'un passage piéton. Au centre de la place, vous remarquerez [...]

# 19/44 : Le Cardo Maximus

Le Cardo Maximus ou avenue à colonnades, est en quelque sorte la colonne vertébrale de la cité de Jerash e c'est aussi un vrai régal pour les yeux et l'imagination. D'ailleurs, l'imagination est fortement aidée ici puisque cette route possède un état de conservation assez stupéfiant. Sur ces grosses dalles qui sont d'origine, vous pouvez ainsi voir à certains endrioits les traces laissées par les roues [...]

# 20/44 : Le macellum

Le macellum, c'est la place du marché pour ceux qui auraient séché les cours de latin. Une place arrondie et entourée d'une colonnade. L'entrée de celui-ci se fait au milieu du cardo maximus, là où la colonnade de l'avenue est devenue plus haute et plus large. Au centre de ce macellum se trouve une jolie fontaine à tête de lion et l'insciption gravée là dans la pierre remonte elle, à 211 après Jés [...]

# 21/44 : Le tétrapyle sud

Ce que l'on appelle tétrapyle sud, c'est le croisement entre le cardo maximus et la première rue qui le traverse et qui elle porte le nom de decumanus sud. Vous n'aurez aucun mal à vous repérer quand vous y serez puisqu'aux quatre coins, des piédestaux sont toujours visibles. Autrefois, ils supportaient des colonnes et une structure pyramidale.

# 22/44 : Le pont sud

Le pont sud se trouve tout au bout du decumanus sud, à droite du Cardo Maximus lorsque vous avez atteint le tétrapyle sud. Ce pont, de 73 mètres tout de même, permettait de rejoindre les murs de la ville ainsi que les quartiers résidentiels de Jerash. Aujourd'hui, tout ça a laissé place à la nouvelle ville de Jerash, la ville moderne et les seuls vestiges que l'on a conservé de ces beaux quartiers [...]

Le quartier omeyyade de la cité de Jerash, datant du début de l'ère islamique, est située à l'ouest du decumanus sud. Voilà un quartier qui fut habité entre 660 et 800 après Jésus-Christ et on peut donc observer ici quelques maisons traditionnelles.

# 24/44 : La cathédrale

La cathédrale, que vous trouverez après le tétrapyle sud, sur la gauche du cardo maximus, était à l'origine un temple destiné au dieu Dionysos. Ce n'est qu'au IVème siècle que le temple en question fut transformé en église byzantine et remarquez qu'on l'appelle de nos jours 'cathédrale' alors que rien ne prouve vraiment que ce bâtiment ait été plus imposant qu'un autre. Commencez par admirer la pierre [...]

L'église Saint-Théodore elle, se situe derrière la cathédrale mais aussi au-dessus. Une petite place sépare les deux monuments du côté ouest de la cathédrale et vous la reconnaîtrez facilement à sa jolie fontaine centrale. Cette place était en fait à l'origine l'atrium de la cathédrale. D'ailleurs vers le fond, si vous êtes attentifs à ce qui vous entoure, vous remarquerez que les canalisations qui [...]

# 26/44 : Le nymphée

Savez-vous ce qu'est un nymphée ? A l'époque romaine,il s'agit d'une fontaine publique monumentale. Et effectivement, celle de Jerash a des proportions assez colossales et un état de conservation qui appelle à l'étonnement. Elle fut construite en 191 après Jésus-Christ et est dédiée aux nymphes, ces créatures mythologiques que l'on associait aux sources, aux bois et aux montagnes. De telles fontaines [...]

# 27/44 : Les propylées

Les propylées

Un propylée est en quelque sorte un vestibule conduisant à un sanctuaire. A Jerash, la procession qui conduisait au temple d'Artémis commençait de l'autre côté de la rivière c'est-à-dire dans l'actuelle ville moderne de Jerash. L'entrée menant au temple d'Artémis est véritablement impressionnante, notamment son escalier bordé de colonnes massives et autrefois étaient flanquées là des boutiques à deux [...]

L'esplanade du temple se trouve tout en haut du bel escalier de pierre, lequel était à l'origine entouré de hauts murs. La terrasse a une forme de U et autrefois se trouvait en son centre un autel en plein air dont on peut encore voir les fondations. Sur l'esplanade, un nouvel escalier vous mènera à une allée de vingt deux colonnes corinthiennes pour être précis, au bout de laquelle se situe un téménos, [...]

L'église des propylées, de style byzantin, se situe juste en face des propylées et remonte au Vième siècle apèrs Jésus-Christ. Elle fut édifiée sur l'espace entourée de colonnes qu'empruntaient les processions et les colonnes furent d'ailleurs utilisées dans la construction de l'église.

Juste après l'église des propylées, à droite du cardo maximus, se dresse une mosquée omeyyade, la seule connue à Jérash. Regardez, c'est elle derrière ces quatre colonnes corinthiennes toujours debout ! Elle fut construite au VIIème ou VIIIème siècle, on ne sait pas exactement, mais ce qui est sûr, c'est que ce sont les pierres de l'atrium d'une maison romaine qui se trouvait là qui ont servi à sa [...]

# 31/44 : Le tétrapyle nord

Le tétrapyle nord est situé à l'angle du decumanus et du cardo maximus et il fut construit lors du remodelage de la ville de Jérash, sans doute pour servir d'entrée au théâtre nord. Comme le tétrapyl sud, celui-ci devait posséder à l'époque un dôme ainsi que des arcades sur chacun de ses quatre côtés de manière à faciliter la circulation des passants, le tout joliment sculptés. Le tétrapyle nord fut [...]

# 32/44 : Les termes ouest

Autrefois, les termes ouest étaient vraiment très impressionnants mais malheureusement, le tremblement de terre de 749 les détruisit presque entièrement. Du coup aujourd'hui, à droite du cardo, on observe simplement un enchevêtrement de pierres et l'on doit faire appelle à notre imagination pour recréer en pensées les chambres chaudes et froides et autres installations dont nécessitaient les bains [...]

La rue à colonnades nord, c'est cette parie du Cardo maximus qui se trouve au-delà du tétrapyle nord et qui ne fut jamais élargie comme le reste de l'artère principale. Elle conserve donc ses simples colonnes ioniques et ce jusqu'à la porte Nord, point où il vous faudra faire demi-tour pour continuer votre visite de la cité antique de Jérash.

# 34/44 : La porte nord

La porte Nord est une des extrémités de la cité antique de Jérash et elle se situe tout au bout du cardo maximus, ou plus précisément au bout de la rue à colonnades nord. Cette porte nord fut construite en 115 après Jésus-Christ et si vous vous demandez pourquoi une telle forme, sachez que l'intérieur devait nécessairement être aligné avec le cardo tandis que son extérieur lui, devait trouver son alignement [...]

# 35/44 : Le théâtre nord

Le théâtre nord est situé non loin du décumanus nord et il est un vestige incontournable de Jérash. Edifié en 165 après Jésus-Christ, ce théâtre comprenait à l'origine quatorze rangées de sièges et était utilisé pour des spectacles où même des réunions du conseil municipal. D'ailleurs, si vous avez l'oeil, vous pourrez peut-être remarquer que des noms sont inscrits en grec sur certains fauteuils et [...]

Cette petite église byzantine, dédiée à l'évêque Isaïe donc, fut construite en 559 après Jésus-Christ mais le tremblement de terre de 749 mis fin à son utilisation.

Pour aller jusqu'au temple d'Artémis à partir de l'église de l'évêque Isaïe, deux solutions : la première est de suivre le petit sentier qui part du théâtre nord, la deuxième est carrément de redescendre sur le cardo et de suivre ensuite le propylée. Le temple se dresse au sommet d'une colline et si ses colonnes ne sont pas très grandes, elles sont tout de même impressionantes. Et il fallait au moins [...]

# 38/44 : Les trois églises

En continuant votre route depuis le temple d'Artémis, vous allez arriver à un croisement où se situent trois très belles églises byzantines sachant que l'on en a découvert une quinzaine à Jérash et que d'autres sont certainement encore sous terre. La plus impressionnante des trois est sûrement l'église Saint-Cosme et Saint-Damien - des frères jumeaux qui furent martyrisés au IVème sièlce - pour son [...]

Ce que l'on sait de cette petite église Saint-Genesius, c'est que son très beau sol de mosaïques date de 611 après Jésus-Christ, précisément trois années avant que les Perses n'envahissent la région.

# 40/44 : Le théâtre sud

Si vous souhaitez avoir une vue d'ensemble sur Jérash, ville antique comme ville moderne, c'est au dernier rang des gradins du théâtre sud qu'il vous faut grimper. De là, le panorama est superbe et votre appareil photos vous le rendra bien ! Ce théâtre fut édifié sous le règne de Domitien, plus précisément entre 90 et 92 après Jésus-Christ et sa contenance est de 3000 personnes. Vous remarquerez que [...]

# 41/44 : Le temple de Zeus

Peut-être avez-vous visité le temple de Zeus peu de temps après votre arrivée dans Jérash puisqu'un escalier portant de la place ovale mène directement à son temenos, cette esplanade sacrée située devant le temple. Si ce n'est pas le cas, prenez à présent le temps d'admirer ce dernier temple qui fut construit en 162 après Jésus-Christ sur l'emplacement d'un sanctuaire plus antérieur. Si de nombreuses [...]

# 42/44 : Le musée

Après la visite de toutes ces vieilles pierres bourrées d'histoire, peut-être aurez-vous envie de vous attarder au musée archéologique de Jérash qui renferme une importante collection d'objets de toutes sortes dénichés sur le site comme des bijoux, des pièces de monnaie, de la verrerie ou encore des billets de théâtre en terre cuite ! L'entrée est gratuite et le musée est ouvert de 8h30 à 17h en hiver [...]

# 43/44 : La ville de Aqaba

Ville côtière à l’extrémité sud de la Jordanie, la ville de Aqaba occupe une position stratégique pour le pays étant le seul port de toute la Jordanie. Idéalement située sur les bords du Golfe d'Aqaba, la ville jouit d'un climat exceptionnel tout au long de l'année. En effet, les hivers sont très doux à Aqaba avec des températures avoisinant les 25°. Les attractions importantes à Aqaba, station [...]

# 44/44 : Qusair Amra

Qusair Amra est le plus célèbre des châteaux du désert de l’Est Jordanien. Construits au début du VIIIème siècle par le calife Omeyyade Walid Premier, il s’agi d’un des exemples les plus remarquables du premier art omeyyade et de l’architecture islamique. Le château aurait été utilisé comme lieu de villégiature par le calife ou ses princes, est couvert de fresques décrivant des scènes de chasse, [...]

1 |