Que voir, que faire au Luxembourg? Les lieux touristiques au Luxembourg

Ville de Luxembourg : vieux quartiers et fortifications

Du fait de sa position stratégique au confluent de l'Alzette et de la Pétrusse, la forteresse de Luxembourg a été depuis le XVIe siècle et cela jusqu'en 1867, date de son démantèlement, l'un des plus importants sites fortifiés d'Europe. C'est à partir du Xe siècle que se développe Luxembourg ville, autour d'un château édifié en 963 par le comte ardennais Sigefroid, sur le rocher du Bock. Des siècles [...]

# 2/26 : Fëschmaart

Fëschmaart

La place qui communément est appelée « Fëschmaart » (ou Marché-aux-poissons en français) est souvent perçue comme le cœur de la vieille ville. Au Moyen-âge il s’agissait de l’endroit qui accueillait le plus important passage commercial, en grande partie lié au fait que la place se trouve sur le chemin de la voie romaine en provenance d’Arles et qui mène directement vers la Grande rue (« Groussgaass [...]

Mondorf-les-Bains

Mondorf-les-Bains (Munneref) Mondorf-les-Bains est avant tout connu en tant qu’unique domaine thermal du Luxembourg et constitue un lieu idéal pour se détendre et se ressourcer. Situé dans le Sud-Est du pays, chef-lieu de la commune du même nom, le village a connu un accroissement sensible de sa population (~ 4500 personnes) au cours de ces dernières années. Sa localisation frontalière et sa proximité [...]

# 4/26 : Vianden

Vianden

Vianden (Veianen) Situé dans la région de l’Oesling au Nord-Est du Luxembourg, Vianden constitue un des plus beaux sites du pays et une des principales destinations touristiques au sein du Grand-Duché. L’attraction de la ville est en effet centrée sur la présence du château parfaitement conservé, qui s’élève sur un rocher et surplombe la vallée de l’Our. Au pied de ce château, construit [...]

# 5/26 : Place d'Armes

La place d’Armes (Luxembourg-ville) Créée sous l’occupation espagnole (la première allant de 1506-1684, suivie d’une seconde période de 1697-1713), la place d’armes correspond au centre carré d’un quartier aménagé selon un plan en damier. Sachant que la capitale a connu des phases d’extension et de création de quartiers divers en lien avec les différentes périodes d’occupation (France, Prusse, Autriche, [...]

Place Guillaume II

Knuedler

La place Guillaume II (« Knuedler ») Située entre le Palais Grand-ducal et la place d’Armes, la place Guillaume II est dénommée d’après le roi des Pays-Bas, qui à l’époque de l’occupation néerlandaise briguait également le poste de Grand-Duc de Luxembourg (1840-1849). Pourtant communément, elle est plutôt appelée « Knuedler », dérivé du luxembourgeois le noeud, faisant référence à la cordelière [...]

# 7/26 : Schueberfouer

Schueberfouer

« Schueberfouer » (Luxembourg-ville) De mi-août à début septembre, se déroule au Glacis (vaste espace dégagé), la fameuse « Schueberfouer », fête foraine qui attire chaque année un peu plus de 2 millions de visiteurs. Clôturant en quelque sorte la saison estivale, cette fête est devenue une véritable institution luxembourgeoise et offre un cadre parfait pour toute la famille, s’adressant à un public [...]

# 8/26 : Le "Grund"

Le

Le quartier du « Grund » Au pied de la ville haute, entouré par les remparts de l’ancienne forteresse se trouve le « Grund » également surnommé « ville basse ». Situé dans la vallée de la Pétrusse qui à cet endroit se jette dans l’Alzette, ce quartier fut un des premiers sites de peuplement sur le territoire de la future ville de Luxembourg. On y accède, soit en descendant à pied une rue pavée (datant [...]

# 9/26 : Clausen

Le quartier de « Clausen » Le faubourg de « Clausen », en quelque sorte le prolongement du quartier du « Grund », forme un site chargé d’histoire. Etant donné que la vallée n’offre pas assez d’espace pour cultiver les terres, très tôt les habitants du quartier se sont tournés vers des emplois liés à la présence de la rivière (Alzette). Ceci explique l’existence de trois moulins qui y fonctionnaient [...]

Blues & Jazz Rallye (Luxembourg-ville) Chaque année aux alentours de mi-juillet a lieu dans la capitale le rallye du blues et du jazz qui depuis quelque temps occupe un créneau fixe dans le calendrier des festivités (l’édition 2010 est programmée pour la date du 17 juillet). Organisé dans le cadre du « Summer in the City » par le « Luxembourg City Tourist Office » et en collaboration avec le « Blues [...]

Le quartier de la Gare (Luxembourg)

# 12/26 : Diekirch

Diekirch, en même temps chef-lieu de canton et de district, est une petite ville d’environ 6000 habitants, localisée dans l’Oesling (région Nord) au bord de la Sûre et entourée de plusieurs plateaux. Sur l’un de ces plateaux (le « Herrenberg ») se trouve la caserne de l’armée luxembourgeoise. Baignée dans un cadre de verdure, la ville offre sur un espace très concentré une variété d’activités et de [...]

# 13/26 : Clervaux (Klierf)

Clervaux, petite ville située au Nord du pays, reflète le caractère pittoresque et plutôt rural d’une grande partie des localités de la région de l’Oesling. Dominant du haut d’une colline l’agglomération, cette dernière étant encaissée dans la vallée de la Clerve, le château féodal construit au 12e siècle témoigne de l’ancien pouvoir et prestige des comtes de Clervaux. Après d’importants travaux de [...]

# 14/26 : Kirchberg

(Quartier européen et financier)

Relié au centre-ville par le pont Grande-Duchesse Charlotte (communément appelé pont rouge ou « Rout Breck » en luxembourgeois), le quartier Kirchberg s’étend sur un plateau dans la partie nord-est de la ville. Il s’agit aujourd’hui aussi bien du principal centre financier et bancaire international que du lieu d’accueil de la plupart des institutions européennes installées au Luxembourg. Structuré [...]

# 15/26 : D’Gëlle Fra

D’Gëlle Fra

Erigée en 1923, la « Gëlle Fra » (la femme en or ou femme dorée en français) située sur la place de la constitution, figure parmi les monuments les plus renommés de la ville de Luxembourg. Cette statue chargée d’histoire, également surnommée monument du souvenir, montre une femme qui du haut d’un obélisque de 21 mètres tend une couronne de laurier vers deux soldats ; l’un veillant le corps allongé [...]

Surnommée « Perle de la Moselle », Remich est une petite ville touristique (d’environ 3.200 habitants) au sud-ouest du pays, collée sur la frontière entre l’Allemagne et le Luxembourg. Lieu de fort passage, grâce au pont qui à cet endroit enjambe la Moselle, Remich est nichée dans une vallée alluviale et entourée de vignobles. Bordant la Moselle, une promenade d’environ trois kilomètres invite à se [...]

# 17/26 : Esch-sur-Alzette

Deuxième ville du Grand-Duché, de part sa population (avec presque 30.000 habitants), Esch-sur-Alzette située au Sud-Ouest à proximité de la frontière française, a pendant longtemps été le grand centre sidérurgique du pays. La forte présence de minerais de fer dans la région lui a d’ailleurs donné le surnom de capitale des « Terres rouges ». En termes d’architecture, la ville a fait en sorte de préserver [...]

# 18/26 : Wiltz

Située au coeur des Ardennes sur le plateau de l’Oesling à une altitude de 315 mètres, Wiltz se subdivise en une ville basse et ville haute. La première étant allongée dans la vallée sur les rives de la Wiltz, la seconde formée d’un quartier pittoresque est construite sur un plateau, lui-même dominé par le château des anciens comtes de la ville. Wiltz est aujourd’hui aussi bien une localité commerçante, [...]

La vallée de la Sûre

Prenant sa source entre Neufchâteau et Bastogne en Belgique, la Sûre traverse le Grand-duché du Luxembourg jusqu’à la Moselle et la frontière allemande. Avec une longueur d’environ 120 km, dont une grande partie peut être parcourue à pied grâce aux sentiers balisés, on distingue pourtant entre la vallée haute et basse. La première constitue la partie la plus spectaculaire avec la rivière entaillant [...]

# 20/26 : Les Casemates

Les Casemates

Casemates du Bock ; Casemates de la Pétrusse

Faisant partie intégrante de la vieille forteresse du Luxembourg, elle-même classée patrimoine mondial de l’UNESCO, les casemates du Bock forment un labyrinthe de 23 km de couloirs souterrains. C’est surtout grâce aux travaux exécutés entre 1739 et 1746 sous le règne des Autrichiens au 18e siècle, que le Bock est devenu une fortification extraordinaire, accueillant 50 canons et une garnison de 1.200 [...]

Le prolongement de la place Guillaume II mène vers le Palais grand-ducal, résidence officielle du souverain pour l’exercice de ses fonctions depuis 1890. L’édifice a successivement abrité l’Hôtel de Ville (de 1572 à 1795), le siège de la préfecture du Département des Forêts en 1795 et l’Hôtel du gouvernement de Luxembourg en 1817. Le palais a été construit au cours de la deuxième moitié du 16e [...]

# 22/26 : Echternach

Nichée dans le creux d’un large méandre de la Sûre presqu’à l’extrême Est du pays, Echternach se situe à proximité de la frontière allemande et à l’entrée de la Petite Suisse luxembourgeoise (aussi appelée le Müllerthal). Dominée par son abbaye, fondée en 698 par Saint Willibrord (moine irlandais, qui par la suite était devenu archevêque d’Utrecht), la petite ville d’environ 5.200 habitants s’est développée [...]

Cette région pittoresque - nommée Mullerthal ou petite suisse luxembourgeoise à cause de son paysage accidenté et verdoyant - offre au visiteur des possibilités de randonnées et de promenades hors du commun. Déployant une grande richesse d’espèces d’arbres très diverses, allant des hêtres, charmes, pins, bouleaux jusqu’aux chênes et toutes sortes de sous-bois couverts de fougères, myrtilles et bruyères, [...]

# 24/26 : Le Beaufortain

Le Beaufortain

Le Beaufortain se définit sans peine. Bien entouré par les massifs de la Vanoise, des Bauges, des Aravis et du Mont-Blanc, le Beaufortain ne dépasse pas les 2500 mètres. Il se compose de vallées étroites baignées par le Doron c'est l'idée même de la montagne. Soit des sommets enneigés, des prés d'un vert intense où paissent des troupeaux, des villages massés autour de leur clocher et des chalets accrochés [...]

# 25/26 : Route du Cormet de Roselend

Route du Cormet de Roselend

De Beaufort à Bourg-Saint-Maurice, la route du Cormet de Roselend ondule à presque 2000 mètres d'altitude entre le massif du Beaufortain et le massif du Mont-Blanc. Sur près de 45 kilomètres, les paysages qui la longe sont merveilleux. Verdoyante, la végétation s'y fait certes plus rare au gré du parcours mais jamais l'attention ne se relâche tant les découvertes sont saisissantes : villages, barrage, [...]

# 26/26 : Signal de Bisanne

Signal de Bisanne

La route qui permet de rejoindre le Signal de Bisanne part du village de Villard sur-Doron. Nous sommes bien dans la région du Beaufortain et le parcours longe la vallée du Doron de Beaufort. Arrivés à destination, on découvre une vue imprenable sur la Combe de Savoie, les Aravis, le Beaufortain et le Massif du Mont-Blanc, le tout à 1939 mètres d'altitude.

1 |