Que voir, que faire en Mauritanie? Les lieux touristiques en Mauritanie

# 1/13 : Parc national du banc d'Arguin

Parc national du banc d'Arguin

Situé le long de la côte atlantique de Mauritanie, le Parc national du banc d'Arguin, créé en 1976 et devenu site Ramsar en 1982, a été offert symboliquement par le gouvernement mauritanien comme don à la terre, le 14 mars 2001, à l'occasion de la Campagne pour une planète vivante" du WWF. On sait que dès la fin de la préhistoire, des hommes s'installèrent sur l'île, puis au XVe siècle, les Portugais [...]

# 2/13 : Le désert de Mauritanie

Le désert de Mauritanie

La mauritanie rayonne bien au-delà du monde arabe par son raffinement, et la connaissance de ses sages. Le secret de cette grande richesse se trouve sans aucun doute dans le désert qui existe, comme dit le proverbe, ?pour que l'homme y trouve son âme?. Au sein d'une caravane conduite par un guide, vous découvrirez les dunes du grand Sahara. Grâce à l'accueil d'hôtes exceptionnels, dans cet univers [...]

Dans un décor de Sahara mauritanien réside une « énigme scientifique rarissime ». La structure de Richat, connue également comme l’œil de l’Afrique, est une formation géologique de 50 mètres de diamètre ayant des dénivelés de 30 à 40 mètres. Visible uniquement depuis l’espace en raison de ses grandes dimensions, la structure est devenue un point de repère pour les navettes spatiales. Plusieurs théories [...]

# 4/13 : Nouakchott

Capitale de la Mauritanie, la ville de Nouakchott est située au bord de l’Océan Atlantique. Elle est très marquée par son environnement saharien malgré la forte proximité de l’Océan. C’est une ville dynamique de plus de 850 000 habitants, tous les quartiers de la capitale possèdent un marché. Située à l’origine sur une zone de campement nomade, la ville a été construite dans les années 50 par les [...]

# 5/13 : Chinguetti

Dans le désert de la Mauritanie, se trouve la ville historique de Chinguetti, à 85 kilomètres de l’Atar. Fondée en l’an 660 de l’Hégire (13ème siècle ap. J.C.), la ville est célèbre notamment pour son architecture très particulière. Elle a autrefois joué un rôle très important dans l’enseignement culturel et religieux. Chinguetti abritait de nombreuses bibliothèques, et était un point de ralliement [...]

# 6/13 : L’Amatlich

Situé au Nord-Ouest de la ville d’Atar, l’erg de l’Amatlich est un champ de dunes large de 13 kilomètres en moyenne et long de 400 kilomètres. Ces dunes se trouvent entre les montagnes noires de l’Adrar et s’étendent jusqu’à l’Océan Atlantique. Cette longue bande de dunes, à perte de vue, est la plus longue de tout le Sud de l’Adrar. L’Amatlich n’est cependant pas uniquement cette étendue infinie de [...]

# 7/13 : L’Atar

Au centre-ouest de la Mauritanie, capitale de la province de l’Adrar, la ville d’Atar s’étend au pied des falaises marquant les limites du plateau de l’Adrar. Il s’agit de la région la plus touristique du pays, elle réunit chaque année de nombreux visiteurs pour la célèbre saison de la Guetna (récolte des dattes) qui se déroule dans une ambiance festive et très traditionnelle. Un moment à découvrir [...]

# 8/13 : Ouadane

Ancienne cité caravanière du désert, la ville de Ouadane dans la région de l’Adrar a été fondée entre les 11ème et 12ème siècles sur le passage des caravanes traversant le Sahara mauritanien. Elle servait de point d’échange entre les produits de l’Afrique Saharienne et ceux du Maghreb. L’ancienne ville - construite sur le plateau du Dhar, à flanc de falaise - est classée au patrimoine mondial de [...]

# 9/13 : L’Adrar

Au cœur de la Mauritanie, l’Adrar s’étend sur une surface de plus de 300 kilomètres, et constitue, avec le Tagant, le principal massif rocheux du pays. Culminant à plus de 600 mètres, l’Adrar est entrecoupé de nombreux oueds et canyons creusés par le vent et l’eau. Dans les vallées de l’Adrar se trouvent plusieurs oasis et palmeraies. Au pied de l’Adrar et du Tagant, s’étendent les plateaux des [...]

# 10/13 : Nouadhibou

Située sur le Cap Blanc au Nord-Ouest de la Mauritanie, la ville de Nouadhibou est la capitale économique du pays avec plus de 100 000 habitants. Ville côtière, Nouadhibou est un important port de pêche (ses eaux font partie des plus poissonneuses au monde) ainsi qu’une destination rêvée pour les amoureux du ski nautique et de la baignade. Une des activités principales de la ville est le traitement [...]

Nichée à l’ombre d’une faille dans un profond canyon, l’oasis de Terjit surgit comme un paradis en plein désert avec une eau de source fraiche et buvable s’écoulant de la roche en permanence. Là-bas, vous serez accueillis par la chaleur coutumière des locaux et leur traditionnel thé à la menthe. Il est également possible de se baigner dans la petite piscine très peu profonde mais agréablement chaude. [...]

# 12/13 : Cap Blanc

Le Cap Blanc, également connu sous le nom de « Ras Nouadhibou » est une péninsule située à 10 kilomètres environ de la ville de Nouadhibou. D’une soixantaine de kilomètres, le Cap Blanc est partagé entre le Sahara Occidental (contrôlé à l’Ouest par le Maroc) et la Mauritanie (à l’Est). La péninsule est séparée de la côte principale par la baie du lévrier. Escale pour les oiseaux migrateurs, la péninsule [...]

# 13/13 : Kédia d’Idjil

Point culminant du pays, le Kédia d’Idjil est une montagne située prés de la frontière orientale du Sahara occidental. D’une altitude de 917 mètres, sa grande caractéristique est due à sa couleur bleu-gris très intense grâce aux oxydes de fer qu’elle contient. Les quelques gueltas de la montagne Kédia d’Idjil se remplissent d’eau pendant la saison des pluies et fait du désert environnant un véritable [...]

1 |