Les lieux touristiques à Vienne

# 1/106 : Palais et jardins de Schönbrunn

Palais et jardins de Schönbrunn

Situé à Hietzing, à l'Ouest du centre-ville de Vienne, le palais de Schönbrunn fut la résidence impériale des Habsbourg du XVIIIe siècle jusqu'en 1918. A l'origine, c'est Maximilien II du Saint-Empire qui, en 1569, acheta la propriété du maire de Vienne, vaste terrain sur lequel se trouvait déjà un zoo et auquel l'empereur [...]

Vienne - Lieux gays

Rares sont les métropoles européennes dont le passé gay et lesbien est aussi riche que celui de la capitale autrichienne. Des empereurs homos aux seigneurs de la guerre et compositeurs d'autrefois, en passant par les Viennois et les Viennoises gays et lesbiennes d'aujourd'hui, tous et toutes font de cette ville une destination particulièrement attrayante. Café branché ou bar à cocktails, restaurant [...]

# 3/106 : Stephansdom

Stephansdom

La Cathédrale de Vienne est l’un des monuments centraux de la capitale autrichienne, son architecture gothique au cœur même du premier arrondissement aux fortes colorations baroques, attire tous les regards. Les touristes se plairont à photographier ses reflets dans les vitres courbées de l’immeuble moderne qui lui fait face. Son toit en tuiles polychromes [...]

# 4/106 : Le Hofburg

Le Hofburg

Palais impérial

Centre névralgique de la dynastie des Habsbourgs jusqu’en 1918 et le démantèlement de l’empire austro-hongrois, le Hofburg s’impose, majestueux, au cœur de Vienne. Résidence d’hiver de la famille impériale, le palais abrite aujourd’hui plusieurs collections d’art et d’histoire. Parmi les espaces d’exposition les [...]

C’était autrefois l’église paroissiale de la Cour impériale… fleurs bleues et autres romantiques auront tout de suite fait le lien : c’est ici, en 1854 que fut célébré le mariage de l’empereur François-Joseph et d’un certaine Elisabeth, aussi connue sous le surnom de Sissi. Située dans l’aile ouest du palais impérial, l’église des Augustins a accueilli de nombreuses autres noces impériales, elle a [...]

Archétype architectural du baroque réalisé par Johann Bernhard Fischer von Erlach (et son fils Johann Emmanuel), cette aile du Palais Impérial a été édifiée au cours de la première moitié du XVIIIème siècle. Longue de 80 mètres et dresse ses 20 mètres de haut pour supporter une large coupole. Sous cette coupole, c’est la salle d’apparat de la Bibliothèque au-dessus de laquelle on peut admirer les [...]

Prenez les maisons des Schtroumpfs, les habitations des Hobbits de Tolkien, l'univers d'Alice au pays des merveilles et celui de Dali, vous serez encore loin d'imaginer la Hundertwasserhaus. Oeuvre de l'artiste viennois Friedensreich Hundertwasser (1928-2000), la maison Hundertwasser est un immeuble de logements qui défie totalement la ligne droite et la monochromie. Une partie des appartements peut [...]

L'Opéra de Vienne est l'un des plus célèbres au monde, tant par sa qualité de programmation que par son architecture. L'institution actuelle date de 1810 et propose chaque année, de septembre à juin, une soixantaine d'opéras et ballets qui changent chaque soir. Depuis sa reconstruction après la deuxième guerre mondiale, le bâtiment dispose d'une capacité de 2200 places. Pour ceux « qui n'y connaissent [...]

Vienne, la Hofburg et ses dépendances : introduction

Elle est consacrée à la découverte du quartier de la Hofburg et de ses dépendances. Dire que la Hofburg fut la résidence principale des Habsbourg jusqu’en 1918, c’est à la fois souligner le caractère « impérial » de ce quartier, mais aussi sa longue histoire. Si l’on se dit que ce quartier fut la vitrine du pouvoir autrichien, alors on imagine assez bien que rien de ce qui a été construit ici au cours [...]

# 10/106 : Le Graben

Le Graben

Vous êtes donc sur le Graben, juste à côté de la Colonne de la peste. Rappelons que ces lieux furent occupés jusqu’au douzième siècle par l’ancien fossé, Graben en allemand, qui entourait la ville romaine de Vindobona. Le fossé fut comblé au treizième siècle et le Graben devint alors l’une des nombreuses places marchandes de la ville. Plus près de nous, au 18ème siècle, dans ses « Mémoires », Casanova [...]

# 11/106 : La banque Sparkasse

La banque Sparkasse

Avant de quitter le Graben, allons faire un petit tour vers la façade de l’une des premières banques à avoir été fondée à Vienne : il s’agit de la Sparkasse, la Caisse d’Epargne! Située au N° 21 sur le Graben. Pour vous y rendre, laisser la Colonne de la peste sur votre droite et la Stephenplatz dans votre dos puis avancez jusqu’au fond de la place située à moins de cent mètres. Vous êtes maintenant [...]

# 12/106 : La Kohlmarkt N°7

La Kohlmarkt N°7

Quittez maintenant la place du Graben et engagez vous dans la Kohlmarkt. La Hofburg est tout au bout de la rue, à une centaine de mètres, vous voyez déjà la grosse coupole qui la couronne. Avant de rejoindre la place Saint-Michel et donc la Hofburg, prenez le temps de regarder l’architecture de la rue. Ce n’est plus le marché au charbon, et la Kohlmarkt est aujourd’hui une des rues les plus élégantes [...]

# 13/106 : La Kohlmarkt N°16

La Kohlmarkt N°16

Cela dit, sur le chemin, nous découvrirons au N°16 une autre de ces œuvres, occupée par la façade de l’ancienne librairie Manz. Et au passage nous jetterons un œil au N°14. C’est la pâtisserie Demel, une maison fondée en 1785. Une institution donc car n’oubliez jamais qu’à Vienne les gâteaux sont l’affaire de tous ! Ici et depuis déjà longtemps, on apprécie les produits riches, beurre fondu, crème [...]

# 14/106 : Place Saint-Michel

Place Saint-Michel

Continuez ensuite jusqu’à l’entrée de la Place Saint-Michel où nous nous retrouverons. Vous êtes arrivés maintenant au bout de Kohlmarkt juste à l’entrée de la Michaelerplatz, la Place-Saint-Michel donc. En vous avançant un peu plus vous remarquez que cette place est circulaire. Elle est composée d’une succession de façades renvoyant à des édifices d’époques différentes. Par exemple, regardez au fond [...]

Façade de la Hofburg

Regardons maintenant à la façade de la Hofburg : à elle seule, elle ferme toute une partie de la place Saint-Michel. Regardez, d’abord sa forme : elle est concave. Elle suit très exactement la forme de la place. Du coup, ce dispositif permet d’insister sur la partie médiane de la façade. Et c’est d’ailleurs l’entrée principale de la Hofburg. Vous remarquez que cette entrée n’est pas anodine. Car c’est [...]

Les sculptures de la façade

A part l’entrée à la romaine, l’autre aspect intéressant de cet ensemble, c’est la place donnée à la sculpture. On peut parler ici d’un véritable programme, dans le sens où le choix des sujets est raisonné et leur place bien déterminée. Regardez les différents groupes sculptés dispersés le long de la façade. Commençons par l’extrémité gauche de la façade. Regardez la tourelle couronnée par une petite [...]

Prenez le temps d’admirer encore cet ensemble puis retrouvons-nous devant l’église Saint-Michel. C’est la seule église de la Michaelerplatz, et elle possède une haute tour. Vous êtes juste devant la façade de l’église de Saint-Michel. C’est une église intéressante car elle porte en elle tous les bouleversements du quartier. Elle est Fondée au début du 13ème siècle, cette église fut donc d’abord de [...]

# 18/106 : La Place st Michel

La Place st Michel

Et maintenant, gagnons la Looshaus, l’un des édifices les plus controversés de Vienne au moment de sa construction. Lorsque nous tournons le dos à l’église, la LoosHaus est en face de vous. Elle est aujourd’hui occupée par la Raiffeisen Bank et vous la reconnaitrez à ses grandes colonnes du rez-de-chaussée. Cette maison a été construite en 1909. Et c’est vrai que la réalisation de cet immeuble a fait [...]

# 19/106 : Adolf Loos

Adolf Loos

Vous êtes maintenant à l’extrémité de la place juste sous les fenêtres de la Looshaus. Aujourd’hui encore, elle est considérée comme la construction la plus provocante qu’ait réalisée l’architecte Adolf Loos à Vienne. Mais d’abord qui était Adolf Loos? Adolf Loos est né en 1870 à la périphérie de l’Empire, dans la ville tchèque de Brno. Son père était tailleur et sculpteur de marbre. Après ses études, [...]

La Maison de Loos, la Looshaus

Comme vous le voyez, la Looshaus, c'est-à-dire la « Maison de Loos » se détache clairement de l’environnement architectural. Aujourd’hui, elle compte parmi les édifices les plus renommés de Vienne, et comme vous allez le comprendre, il n’en fut pas toujours ainsi. Tout commence en 1909, lorsque la maison de couture Goldman et Salatsch décide d’organiser un concours pour la construction d’un immeuble [...]

La Statue d’Héraclès

Nous allons maintenant passer à l’intérieur de la Hofburg. Pour cela dirigez-vous de l’autre côté de la place jusqu’à la Porte Saint-Michel qui se trouve juste dans l’axe de la Maison Loos. Quelques mots en marchant. Avant la chute de l’Empire austro-hongrois en 1918, cette porte St Michel -qui ressemble à un arc de triomphe- était l’entrée principale de la Hofburg. A l’entrée, des statues imposantes [...]

La cour de la Hofburg

Et maintenant, franchissez la Porte Saint-Michel : vous accéderez à un vestibule couvert par une large coupole. De ce vestibule partent, à droite et à gauche, les escaliers qui permettent d’accéder aux appartements impériaux, ceux de François-Joseph et de Sissi et à la collection de porcelaine et d’argenterie de la Hofburg, tous les deux ouverts au public. La voici cette première cour, c’est à la fois [...]

Les façades qui enveloppent la cour

Venons en maintenant aux quatre façades qui enveloppent cette cour. Pour en avoir un meilleur point de vue, laissez le porche par lequel vous êtes arrivés dans votre dos. Puis passez devant le monument de François 1er pour rejoindre, au fond de la cour un second porche. Donc récapitulons, voyez au centre de la cour, un peu sur la gauche se trouve la statue de François 1er. Regardez les 4 ailes les [...]

La porte des Suisses

Avancez-vous de quelques mètres vers la Porte des Suisses, de couleur pourpre donc. Vous êtes maintenant devant la Porte des Suisses. Construite en 1522, la porte des Suisses ne reçut son nom que tardivement au 18e siècle d’après la garde suisse qui en gardait l’entrée. La date de sa construction est intéressante pour l’histoire de la Hofburg car elle précède d’une dizaine d’années le déplacement de [...]

# 25/106 : L’Amalienburg

L’Amalienburg

Tournez à présent le dos à la Porte des Suisses et continuons notre exploration et intéressons-nous à l’Amalienburg. Il s’agit de l’aile qui est au fond de la cour, derrière le monument de François 1er. Elle porte un clocher avec une horloge. C’est l’empereur Rodolphe 2 qui fit construire cette aile en 1575. Elle est très élégante avec son toit tuilé, mais aussi avec sa façade qui est soulignée par [...]

L’aile de la chancellerie

Enfin pour terminer le tour de cette cour, il y a l’aile de la Chancellerie, par où nous sommes venus. On en doit la conception à Fischer von Erlach, l’un des grands magiciens baroques de Vienne. ET la façade est baroque ! Il n’y a pas de doute. A quoi voit-on cela ? On pourrait dire pour simplifier que le baroque, c’est l’utilisation de courbes et surtout de beaucoup de théâtralisation. Mais le bon [...]

HeldenPlatz : la place des Héros

Nous faisons donc toujours dos à la Porte des Suisses. Allez à gauche devant le porche qui donne accès à la Neue Hofburg plus connue sous le nom de Place des Héros. Une fois le porche franchi, marchez une centaine de mètres pour vous placer au centre de la place. Vous êtes au centre de la « Heldenplatz » ou « Place des héros ». Elle occupe un espace gigantesque. Le projet d’aménagement de cette place [...]

# 28/106 : La Stallburg

La Stallburg

Revenez maintenant sur vos pas, retraversez la première cour pour rejoindre la place Saint-Michel. Vous êtes maintenant à la sortie de la Porte de Saint-Michel, la place est devant vous et de l’autre côté c’est la Kohlmakt, la rue qui sépare la Maison Loos de l’église Saint-Michel. De là où nous sommes, voyez la loosHaus. On voit bien que son entrée -avec ses quatre colonnes- répond bien au portail [...]

# 29/106 : La Place Josef 2

La Place Josef 2

Une fois passée la rue, vous êtes déjà le long de la Stallburg, les Écuries impériales. C’est un des rares témoignages de l’architecture renaissance à Vienne. L’édifice fut bâti au milieu du seizième siècle. Et ce qui est étonnant, c’est qu’il fut construit à la fois pour abriter les écuries de Maximilien deux mais encore ses collections d’art ! Arrêtez-vous quelques instants et admirez. L’architecture [...]

Le palais Pallavicini

De chaque côté de la bibliothèque, deux autres édifices viennent compléter la composition générale de la place. A droite, c’est la Redoutensaal, la salle des Redoutes, alors que en face –à gauche de la bibliothèque donc-, c’est une aile du couvent des Augustins. Enfin face à la Bibliothèque mais de l’autre côté de la place, il y a deux palais. Il y a celui édifié pour la famille Palffy et un second, [...]

La Crypte des Capucins

Vous êtes toujours devant le portail du palais Pallavicini. Maintenant, nous allons quitter la Josefplatz pour rejoindre la crypte des Capucins. Pour cela, vous devez prendre la Augustinerstrasse. C’est cette rue qui débute juste après le palais, à droite du portail. Cette rue est celle des « Augustins », un ordre religieux fondé en Italie au 13ème siècle et qui s’installa au 14ème dans ce quartier. [...]

# 32/106 : Le palais Lobkowitz

Le palais Lobkowitz

Mais laissons la crypte pour revenir à un édifice plus joyeux, c’est le Palais Lobkowitz. Il se trouve juste en face de la tour de l’église. On devrait plutôt dire qu’il commence devant la façade de l’église tant il est long et son entrée est dans la Spiegelgasse. Alors longez cette façade jusqu’à la Spiegelgasse, c’est la première rue sur la gauche. Vous êtes maintenant à l’articulation entre l’Augustinerstrasse, [...]

# 33/106 : Les collections de l’Albertina

Les collections de l’Albertina

Laissez le palais Lobkowitz derrière vous et continuer de descendre la Augustinerstrasse sur environ trente mètres pour vous retrouver sur l’Albertinaplatz. Vous êtes maintenant sur le bord de l’Albertinaplatz, l’Augustinerstrasse est sur votre droite. Puis, en face de vous maintenant, vous apercevez une statue équestre juchée sur une sorte de terrasse. Montons les marches et gagnons cette terrasse. [...]

Les chefs-d’oeuvre du Kunsthistorisches Museum de Vienne : introduction

Avec cette visite, on découvrira quelques-uns des chefs-d'œuvre du plus fascinant musée d’Autriche. Tous les grands noms de l’art occidental y sont représentés depuis le moyen Age jusqu’au 18e siècle. Le Kunsthistorisches Museum compte au nombre des principaux musées internationaux avec le Louvre, le Prado de Madrid ou le Metropolitan de New York. Son fonds correspond à l’ancienne collection impériale [...]

La façade du Kunsthistorisches Museum

Nous voici sur la Maria Theresia Platz devant le Kunsthistorisches Museum. Mais avant de pénétrer dans le musée, restons un instant à l’extérieur pour en contempler la majestueuse façade. Placez-vous en bas des marches menant à l’entrée centrale et enveloppez l’ensemble du bâtiment du regard. Nous allons parler de l’édifice, de sa façade en particulier. Regardons au-dessus de l’entrée : on le voit, [...]

L’escalier d’honneur

Mais revenons au musée des beaux-arts et n’attendons pas plus longtemps pour pénétrer dans ce sanctuaire des arts. Montez les marches menant à l’entrée. Vous allez aussitôt trouver la caisse pour acheter votre billet. Nous vous retrouvons après le contrôle dans le grand hall au pied de l’escalier d’honneur qui s’offre à nous en face de l’entrée. Un détail pratique : vous trouverez la garde-robe directement [...]

# 37/106 : La statue de Canova

La statue de Canova

Montons les marches et retrouvons-nous sur le palier devant la première œuvre du musée. C’est une statue également en marbre blanc et elle montre un homme nu casqué levant sa massue pour frapper un centaure renversé à ses pieds. Nous sommes au pied d’une œuvre signée de l’un des plus grands sculpteurs européens : le vénitien Antonio Canova. Cette œuvre est appelée le groupe de Thésée. 2 mots sur l’artiste [...]

# 38/106 : Gustav Klimt

Gustav Klimt

Quand nous sommes face à la statue de Canova, continuons à monter l’escalier puis, en haut des marches, mettez-vous sur le petit balcon qui fait face à la statue de Canova. D’ici, nous avons encore une jolie vue sur l’escalier et son palier central dominé par la sculpture de Canova. Et nous pouvons vraiment parler de palais en voyant les grandes arcades arrondies au sommet et séparées par des colonnes [...]

La composition du Plafond

Levez maintenant les yeux vers la grande composition du plafond. Ce plafond est effectivement un peu plat et lourd. Pourtant il rend hommage aux artistes de la Renaissance. Il correspond à merveille à la décoration d’un musée des beaux-arts ! A la fin du 19e siècle, il était habituel de décorer les monuments de la culture avec des peintures en rapport avec l’utilisation du lieu. Dans les opéras par [...]

Le château de Schönbrunn vu de la cour par Bellotto

Mais allons sans plus attendre dans la galerie. Tournez le dos à l’escalier puis contournez le café qui est face à vous en prenant sur sa gauche. Et entrez dans la première salle précédée d’une porte vitrée. Il s’agit de la salle numéro 7 en chiffre romain au dessus de la porte. Nous sommes donc dans la salle N°7. Quand vous avez la porte dans le dos, tournez vers la gauche. Vous voyez un long mur [...]

L’archange Saint Michel renversant les anges rebelles de Luca Giordano

Quand vous êtes face au tableau de Bellotto, tournez-vous vers le mur de droite. Vous y voyez une porte menant dans la salle suivante, qui est la salle 6 en chiffres romains. Quand vous avez la porte par laquelle vous êtes entrés dans le dos, vous remarquez aussitôt une nouvelle porte ouverte droit devant vous en enfilade. Traversez la salle tout droit en direction de cette porte et arrêtez-vous devant [...]

La Madone du rosaire de Caravage

Quand vous êtes face au tableau de Giordano, rendez-vous vers la grande porte qui s’ouvre à sa droite. Nous vous retrouvons dans la salle suivante qui est la N°5 en chiffres romains. Quand vous avez la porte dans le dos, tournez-vous vers le mur de droite et arrêtez-vous devant l’immense tableau accroché au centre. Il s’agit de la Madone au rosaire du Caravage. En allemand, vous lirez « Rosenkranzmadonna [...]

Le repos pendant la fuite en Egypte par Orazio Gentileschi

Maintenant, toujours dans cette salle, regardons le mur qui est à notre gauche. Nous y voyons une porte. Vous la voyez ? Bien ! Et à la gauche de cette porte, vous verrez un tableau où une femme assise donne le sein à un nourrisson et où un homme est affalé et se repose. Il s’agit du Repos pendant la fuite en Egypte d‘Orazio Gentileschi. Vous êtes donc devant ce tableau de Orazio Gentileschi, certainement [...]

Le portrait de l’infante Marguerite Thérèse par Velázquez

Quand vous êtes face au tableau de Gentileschi, vous voyez une porte à droite du tableau, elle mène à la salle suivante, la salle N°9 mais en chiffre arabe cette fois-ci. Quand vous avez la porte dans le dos, une autre porte s’ouvre dans le mur de droite. Prenez cette porte et retrouvons nous dans la salle suivante numéro 10 en chiffre arabe Tournez-vous vers le mur situé exactement à droite de la [...]

La prise de Jérusalem par l’empereur Titus de Nicolas Poussin

Quittons maintenant Madrid pour retrouver un peintre français contemporain de Velázquez : Nicolas Poussin, peintre du cardinal de Richelieu et de Louis 13. Quand vous êtes face au portrait de l’infante, allez vers la gauche. Vous voyez aussitôt une porte qui conduit dans la salle suivante N° 11 en chiffre arabe. Quand vous avez la porte dans le dos, juste en face de vous, un tableau est accroché seul. [...]

La Conversion de Paul par Parmesan

Nous vous proposons de repartir un siècle en arrière et de retrouver la peinture italienne, Renaissance cette fois, avec le Parmesan. Nous allons gagner la salle 2 en chiffres arabes. Et pour cela nous allons traverser plusieurs salles. Tout d’abord, revenez sur vos pas jusqu’à la salle du Caravage qui –rappelons le-est la salle N°5 en chiffres romains. Nous repassons donc dans la 10, puis dans la [...]

La mort de Lucrèce par Véronèse

Partons maintenant pour Venise et découvrons la peinture de Véronèse et de Titien. Il nous faut revenir dans la salle 3 en chiffre arabe puis dans la 3 en chiffres romains. Quand vous arrivez dans cette salle 3, prenez ensuite à droite vers la salle 2 en chiffres romains. Quand vous avez la porte dans le dos tournez-vous vers le mur de gauche, dirigez-vous vers le second tableau, c’est un portrait [...]

# 48/106 : Ecce Homo du Titien

Ecce Homo du Titien

Quand vous êtes face à Lucrèce tournez-vous vers la droite puis dirigez-vous vers la grande porte qui mène salle suivante. Il s’agit de la dernière salle, la salle N°1 en chiffres romains. Quand vous avez la porte dans le dos, tournez-vous vers le mur de gauche et dirigez-vous devant le quatrième tableau : le plus grand. Il s’agit du Ecce Homo du Titien. Il s’agit d’une grande scène historique aux [...]

Le Paysage du Suffolk par Gainsborough

Nous allons désormais quitter les écoles dites du Sud, c’est à dire Italie, Espagne et France pour découvrir les départements flamand et Hollandais. Mais avant cela, nous allons nous rendre devant un tableau fameux et prestigieux de l’école anglaise. Il se trouve dans la salle 24 en chiffre arabe. Pour y aller, quand vous êtes devant le Titien, tournez vous vers la droite, passez la porte vitrée qui [...]

Le Miracle de Saint François Xavier par Rubens

Quittons à présent la paisible campagne anglaise et retournons sur nos pas dans la grande salle contigüe, la salle 15 en chiffre romain Quand vous avez la porte qui mène à la salle du Gainsborough dans le dos, tournez-vous sur la gauche et dirigez-vous vers la porte située au fond et entrez dans la salle suivante : il s’agit de la salle 14 en chiffres romains. Une fois cette porte franchie, tournez-vous [...]

Le maître Autel d’Ildefonse par Rubens

Allons découvrir un autre très grand tableau de Rubens. Il s’agit du maître autel dit d’Ildefonse. Pour ce faire, passez dans la salle suivante, qui est la salle N°13 en chiffre romain Quand on est dans la salle 13, le retable est sur le mur en face de nous. C’est le retable d’Ildefonse. Approchons-nous. Ce gigantesque triptyque est l’un des plus importants tableaux d’autel peints par Rubens qui atteint [...]

# 52/106 : Le Panneau central

Le Panneau central

Maintenant, portons notre regard sur le panneau central pour en savoir un peu plus sur Saint Ildefonse, un moine bénédictin espagnol qui vécut entre 606 et 667. Et c’est seulement 1000 ans plus tard que l’archiduc Albrecht créera une confrérie dédiée au saint. A Bruxelles, elle recevra en cadeau la chapelle de Marie près du palais princier. Saint Ildefonse est surtout connu pour avoir professé partout [...]

L’autoportrait de Rembrandt

Quittons maintenant Rubens pour nous rendre dans la Hollande du siècle d’or avec Rembrandt situé en salle 21. Pour cela, prenons la porte à gauche du retable et entrez dans salle suivante, la N 20 puis prenez la salle 21 juste à gauche. Quand vous êtes dos à la porte, tournez sur votre gauche et traversez la salle en direction de la porte située en face. Arrêtez-vous devant le second tableau accroché [...]

L’atelier de Peinture de Vermeer

Passons dans la Salle suivante, la salle 22 et arrêterez devant le tableau accroché juste en face de la porte. Il s’agit de la « L’atelier de Peinture » de Vermeer. Que savons nous de Jan Vermeer de Delft ? Et bien peu de choses à vrai dire. Sinon qu’il est né en 1632 et mort en 1675 à 43 ans, étoile filante dans l’histoire de la peinture. Il n’a laissé qu’un peu plus de 30 œuvres. Avouez que comparez [...]

L’Arrestation de Samson par Van Dyck

Nous allons maintenant gagner la salle 12 en chiffres romains pour découvrir une belle œuvre de Van Dyck. Repassons par la salle 13 où nous avions vu le grand retable d’Ildefonse de Rubens. Et donc tout d’abord, repassons par les salles 21, puis 20 puis 13. Vous êtes à nouveau dans la salle 13. Prenez la porte à gauche qui vous mènera salle 12. Quand vous avez la porte dans le dos, traversez la salle [...]

La chasse dans la neige par Bruegel l’ancien

Pour finir cette promenade, nous vous proposons maintenant de découvrir l’un des tableaux les plus célèbres du musée : la Chasse dans la neige de Pieter Bruegel l’ancien. Il se trouve dans la salle n°10. Pour cela prenons la porte à droite du tableau de Van Dyck et pénétrons salle suivante. N11 en chiffre romain Quand vous avez la porte dans le dos, tournez sur votre droite et gagnez la prochaine porte. [...]

Le retour du troupeau

Déplacez-vous maintenant devant l’autre Bruegel, accroché à gauche. Il s’agit du Retour du troupeau. Ici, une toute autre atmosphère même si la construction est identique. Il s’agit sans doute du même village que précédemment, mais vu d’un autre angle. Nous pouvons imaginer que le fleuve correspond aux étendues glacées sur lesquelles les villageois patinaient en hiver. Encore une fois, Brueghel a souhaité [...]

Le Quartier de la Cathédrale : introduction

Cette promenade dans la vieille ville est idéale pour une 1ere découverte de Vienne. Elle vous propose de découvrir le quartier de la Cathédrale et ses alentours. C’est donc au cœur du premier arrondissement que nous allons déambuler, le cœur historique de Vienne. Car si la taille de Vienne a varié au cours des temps, c’est bien dans ce quartier que l’histoire s’est installée depuis près de 2000 ans. [...]

Historique de Vienne

Vous êtes maintenant juste devant le portail principal de la cathédrale Saint-Étienne. Nous allons vous donner pour commencer quelques indications historiques sur Vienne. Mais d’abord faisons un petit tour d’horizon. Lorsque nous sommes dos au portail, juste devant nous, se trouve la petite rue Jasomirgott. A notre gauche maintenant, regardez : une rue large et droite s’enfonce dans le lointain en [...]

La façade de la cathédrale Saint-Etienne

Sachez que pour Vienne, la date décisive fut l’année 1156. Retenez bien cette date : 1156. Car en 1156, la famille dominante d’alors, les Babenberg, en fait la capitale de son duché qui porte désormais le nom d’Oster-Reich Autriche, c’est à dire littéralement « à l’est de l’Empire » ! Cette promotion allait bien sûr contribuer à l’essor politique et économique de la cité. Et pendant qu’une vie de cour [...]

Les tours « païennes »

Laissez maintenant glisser votre regard vers le haut de cette façade. Voyez ces deux tours octogonales : une à droite et l’autre à gauche. On les appelle ici les tours « païennes » « Heidentürme » car selon certains un sanctuaire païen se trouvait autrefois à leur emplacement. Alors regardons-les : ces tours sont très rapprochés l’une de l’autre nous semble-t-il et elles enserrent plus qu’elles n’encadrent [...]

Le narthex de la cathédrale

Et maintenant, retournez devant le porche. Vous voyez ces petites niches dans lesquelles se trouvent ces reliefs romans ? Par exemple, en haut et à droite de l’entrée, il y a un homme en train de terrasser un lion. Qui est ce ? Et bien, c’est l’héroïque Samson dans ses œuvres. Et ici, son affrontement avec un fauve symbolise la victoire du bien sur le mal, éternel thème de l’iconographie chrétienne. [...]

Vous êtes maintenant dans la cathédrale de Vienne. L’impression d’ensemble est bien celle d’une cathédrale gothique, tout simplement, car nous avons l’impression d’être aspirés vers le ciel. Mais commençons par décrire le plan : comme on l’a dit déjà : il est classique. Il y a une grande nef : c’est l’allée centrale où vous devez être et –à gauche et à droite- il y a deux plus petites nefs, 2 plus [...]

# 64/106 : Eugène de Savoie

Eugène de Savoie

Et maintenant, à propos du décor intérieur. Il y a une multitude d’autels adossés aux colonnes de la nef ou nichés dans les chapelles latérales. C’est la profusion : profusion de statues, nichées sur les piliers. Profusion de dorures et de marbres colorés. En fait, la cathédrale a suivi les modes et au 17e siècle, le baroque s’est imposé à elle comme à tout. On a alors multiplié les autels comme pour [...]

La chaire de maître Pilgram

Laissez maintenant derrière vous la Chapelle Tirna et Eugène de Savoie pour aller vers le chef-d’œuvre de la cathédrale : la chaire de maître Pilgram. Pour cela, faites un demi-tour et avancez devant vous sur ce côté gauche de l’église. Vous verrez cette chaire, sur votre droite. Elle est comme sculptée directement sur la base du 3ème pilier de la nef. C’est le pilier qui est juste derrière les grilles. [...]

# 66/106 : Le pilier d’orgue

Le pilier d’orgue

Et voilà ce que nous souhaitions vous dire sur la chaire de Maitre Pilgram. Notons juste qu’à la base du pilier, sous l’escalier, il y a l’autoportrait de maître Pilgram, un autoportrait de l’artiste en voyeur, heureux de nous montrer son génie. Il est accoudé à une fenêtre avec le ciseau du sculpteur à la main. Pout continuer retrouvons nous devant le portrait du maître. Le portrait de Maître Pilgram [...]

# 67/106 : Les Habsbourg

Les Habsbourg

Nous allons passer de l’autre côté où se trouve justement l’un des chefs-d’œuvre de l’art funéraire de cette époque, le tombeau de Frédéric 3. Pour y aller, traversez l’église dans sa largeur et gagnez le collatéral droit. Puis, quand vous y êtes, tournez vous vers le cœur et avancez en longeant le mur le plus loin possible et le plus près possible du tombeau que vous verrez apparaître au fond. Il [...]

Le tombeau de Frédéric 3

Mais revenons-en à ce tombeau de Frédéric 3. Pour le réaliser, l’empereur fit appel à un maître sculpteur du nom de Nicolas de Leyde, une pointure de l’époque. Mais, déjà très âgé, le maître-sculpteur n’eut que le temps d’exécuter le modèle. C’est donc son fils qui fut chargé de terminer la commande. Il prit son temps car l’ensemble fut achevé en 1513 soit 20 ans après la mort de son commanditaire [...]

La tour sud de la cathédrale de Vienne

Il est temps maintenant de revenir sur le parvis de la cathédrale. Pour sortir, faites demi-tour en laissant Frédér ic derrière vous, puis avancez de quelques mètres et prenez sur votre gauche pour arriver à la sortie sud de l’église. Notez que jusqu’au 15e siècle, ce fut l’entrée réservée aux hommes, les femmes entraient elles par la porte nord. Vous êtes maintenant sur le parvis de la cathédrale, [...]

La FigaroHaus : la maison de Figaro

Continuons notre promenade au prochain objectif : la Figarohaus où vécut Mozart ! Pour nous rendre à la Figarohaus, ayez la flèche et la cathédrale sur votre gauche et contournez-la pour rejoindre l’autre côté de la cathédrale. En face de vous, vous verrez alors Dom Museum, le musée de la cathédrale. Ensuite nous aborderons le quartier de l’Université. La cathédrale est maintenant derrière vous. En [...]

Le premier café de Vienne

Retrouvons nous un petit peu plus loin au N°6 « A la Croix Rouge » ou si vous préférez « Zum Roten Kreutz ». Aujourd’hui l’enseigne de l’immeuble porte le nom de « zum Roten Kreutz » mais à la fin du 17e siècle on pouvait y lire « Zur Blauen Flasche » à « La Bouteille bleue ». Et c’est ici qu’aurait ouvert, en 1683, le premier café de Vienne. D’accord ! Tout cela peut paraître anecdotique surtout après [...]

Le quartier de l’Université

Mais il faut déjà quitter la Domgasse pour découvrir le quartier de l’Université. Alors, revenez sur vos pas, et attendons-nous à l’angle de la Domgasse et de la Schülerstrasse. A tout de suite. Vous êtes maintenant à l’angle de la Domgasse et de la Schülerstrasse ? Alors, prenez sur votre droite et continuez à remonter la Schülerstrasse. Puis prenez la première petite ruelle, sur votre gauche, un [...]

Vous êtes maintenant sur la place de l’Université. Laissez derrière vous la Bäckerstrasse et placez-vous au centre de la place. Nous voici au centre de la place de l’Université. Notez qu’aujourd’hui la place porte le nom du Docteur Ignaz Seipel, un éminent politicien du 20e siècle. Et maintenant, regardez au fond de la place : vous voyez l’élégante église des Jésuites. On la reconnaît à ses deux beaux [...]

L’église des jésuites

Maintenant, faites un demi-tour sur votre droite, et contemplez l’église des Jésuites. Plus que l’église, c’est tout le quartier qui était « jésuite ». D’ailleurs sur la droite de l’église vous voyez un bâtiment austère qui ferme le côté de la place : c’est la maison professe, l’ancien collège des jésuites. Des Jésuites appelés aussi la Compagnie de Jésus- fut fondé en 1534 par Ignace de Loyola. Cet [...]

L’histoire de la fondation de l’église des Jésuites

Sa fondation tient à une date : 1623. C’est l’année où l’empereur Ferdinand 2 de Habsbourg confie à la Compagnie de Jésus la célèbre université de Vienne. Le moment est particulier, il se place à la suite d’une série de batailles remportées par les catholiques contre les protestants : l’empereur, la noblesse catholique, les ordres religieux, tout le monde est gonflé à bloc ! La Contre-Réforme s’impose [...]

La façade de l’Eglise jésuite

Cette église fut donc édifiée en 1627 et dédiée à l’Assomption de la Vierge et aux saints Ignace et François-Xavier. Un patronage intéressant puisqu’il insiste sur la personne de la Vierge, dont le culte est critiqué par les protestants, tout en mettant en avant les deux saints les plus importants pour les jésuites, Ignace de Loyola le fondateur de l’ordre et François-Xavier, le missionnaire. Maintenant, [...]

L’intérieur de l’Eglise jésuite

Vous êtes maintenant à l’intérieur de l’église. Notre regard est canalisé par la nef rectangulaire fermé par 4 travées et aboutit, tout au fond, à un chœur très lumineux. Celui-ci est décoré par une toile d’Andréa Pozzo. Elle représente l’Assomption de la Vierge Marie. Dès que l’on entre, notre regard est presque saturé par cette débauche d’or et de stuc colorés avant d’être happé par une gigantesque [...]

La coupole de l’Eglise

Et maintenant, avancez de quelques pas afin de vous placer sous la coupole en trompe l’oeil. C’est très impressionnant et cela nous donne l’occasion de parler d’Andrea Pozzo qui réalisa cette coupole. Alors Qui est-il ? Oh ce n’est pas un nouveau venu. C’est un jésuite. Sa réputation, il l’a établie définitivement quelques années plus tôt en décorant l’église du Gesù à Rome. Cette église est l’église [...]

La chaire à prêcher

Avant de quitter l’église, allez donc en faire le tour. Nous vous recommandons de voir la chaire à prêcher qui est en soi un petit chef-d’œuvre. Quand on a l’entrée dans le dos, elle se trouve au niveau de la dernière travée sur la gauche. Sachez que les chaires à prêcher ont été multipliées lors de la contre réforme. Car il fallait galvaniser les fidèles et endiguer leur départ vers le protestantisme. [...]

L’ église des Dominicains

Nous sommes dehors. Reprenons le cours de notre promenade en direction de la Caisse d’Epargne de la Poste autrichienne, un bâtiment-phare de l’architecture du 20e siècle. Pour vous y rendre, laissez l’église derrière vous et reprenez la rue Bäckerstrasse sur votre gauche en passant sous un premier porche. Et retrouvons-nous de l’autre côté à la sortie du second porche. Là, prenez la rue sur votre gauche, [...]

1 | 2 |