Que voir, que faire au Yémen? Les lieux touristiques au Yémen

# 1/13 : Vieille ville de Sana'a

Vieille ville de Sana'a

difiée à 2 350 m d'altitude, au creux d'une vallée où se dresse d'un côté le Djebel Nogoum, haut de 2892 m, et de l'autre le Djebel Ayban, culminant à 3194 m, Sana'a, capitale du Yémen est habitée depuis plus de 2 500 ans. Ethiopienne au VIe siècle, la ville a été occupée à maintes reprises par l'Empire Ottoman. Aux VIIe et VIIIe siècles, la ville est devenue un important centre de propagation de l'islam. [...]

# 2/13 : Île de Socotra

L’île de Socotra est un endroit entouré de mystères où se mélangent différents paysages avec une harmonie particulière. De 130 km de long et 35 de large pour une superficie de 3579 km², cette île est la plus grande de l’archipel du même nom. Véritable sanctuaire naturel et culturel protégé par les coutumes ancestrales de ses habitants, l’île abrite une richesse de faune et de flore qui n’existe nulle [...]

# 3/13 : Ville de Zabid

A l’ouest du Yémen (à 25km de la côte), la ville historique de Zabid, baptisée à l’honneur du Wadi Zabid, est une des plus anciennes cités du Yémen. En effet, elle en fut la capitale entre les XIIème et XVème siècles. Elément marquant de cette ville : son architecture d’une valeur archéologique et historique exceptionnelle. Loin du tourisme de masse, la ville de Zabid a su rester authentique et offre [...]

Fleuve le plus important de la péninsule, le Wadi Hadramaout s’écoule sur quelques 165km dans le désert, à une profondeur de plus de 300m. Le fleuve prend sa source dans le désert de Ramlet Sabaaten et se déploie, jusqu’à l’océan Indien, en passant par le wadi Masila. Considéré comme une des étendues les plus fertiles du Yémen, le wadi Hadramaout est peuplé depuis le IIIème siécle de notre ère. [...]

# 5/13 : Ville de Shibam

Shibam qu’on surnomme « La Manhattan du désert », est certainement la ville la plus connue du Yémén, après la capitale. Elle était déjà la capitale du Hadramaout au IIIème siècle. C’est une incroyable forteresse dressée sur une légère éminence au centre de la vallée et est entourée d’une enceinte de terre. Elle forme un ensemble compact de 500 « gratte-ciel » ocre et blanc de 5 à 7 étages sur une [...]

La ville de Say’un, surnommée « la ville au million de palmiers » est la plus grande vallée du Hadramaout. Elle est connue pour son importante palmeraie. Toute la ville est organisée autours de l’imposant Palais du Sultan. A ne pas rater : une visite du musée est une étape obligée plus pour admirer les superbes fenêtres en bois de style yéménite, et jouir d'un beau panorama sur la ville et sa palmeraie [...]

L’imposant Palais du Sultan constitue le monument principal de la ville de Say’un autours duquel s’organisent toutes les maisons de la ville. Cet immense château en plâtre blanc-bleu à plusieurs étages, aux fenêtres colorées de bleu ciel, est légèrement surélevé surplombant la place du marché et le souk. Haut de 34 mètres, le bâtiment se remarque par sa taille mais surtout par sa blancheur éblouissante. [...]

La ville de Tarim, à une trentaine de kilomètres de Say’un, est célèbre grâce à ses innombrables palais d’inspiration indonésienne. Tarim est connue pour être un haut centre du savoir religieux avec ses nombreuses mosquées et écoles coraniques : on raconte même que la ville abrite plus de 365 mosquées. Elle est rapidement repérable par le haut minaret carré de la mosquée Al Mindhar (haut de 50m) [...]

# 9/13 : La ville de Aden

La vieille ville de Aden, à 350 km au sud de Sanaa, est située à l’est du détroit Bab Al Mandeb (à 170km). Elle est composée d’un certain nombre de petites villes : le port, la ville industrielle (petit Aden) et la Médina Ash Shabb, centre du gouvernement. Le nom d’Aden reste mythique et évocateur de nombreux récits d’aventures des générations de voyageurs et de marins. C’est une des plus belles [...]

# 10/13 : Le port de Aden

Le port d’Aden, plus grand port du Yémen, est bâti sur un site volcanique aujourd’hui éteint. Les hautes montagnes de lave qui bordent la côte abritent un port en eaux profondes, capable d’accueillir les navires de tout tonnage. La position stratégique du port entre l’Inde et l’Europe en fait un lieu d’échanges commerciaux importants, notamment mentionné dans le « Périple de la mer Erythrée ». Phéniciens, [...]

Un des plus vieux monuments d’Aden, les 18 citernes d’Attawila sont perchées sur les hauteurs du Jebel Shamsan. D’une contenance de 42 millions de litres d’eau, elles ont perdu leur fonction d’origine qui était de stocker l’eau propre à la consommation. Les citernes ont été réalisées à l’époque médiévale, dans le but s’assurer l’alimentation de la ville en eau de pluie et afin de réguler les inondations [...]

Des personnages célèbres sont passés, sous l'administration britannique, à Aden. L’un des plus connus, Arthur Rimbaud, poète maudit reconverti dans le trafic d'armes, y séjourna de 1880 à 1891, point de départ de ses voyages dans le Harar, en Ethiopie. La maison de Rimbaud, ancienne maison de l’agence Bardley qui date de 1870, a été, depuis 1993, occupée par le centre culturel d’Aden et l’agence consulaire. [...]

La ville de Tarim est vite repérable grâce au minaret carré de la mosquée Al Mihdhar, haut de 50m, considéré comme le plus élevé de toute l’Arabie du Sud. Il s’agit d’un remarquable minaret de couleur blanche qui s’élève dans le ciel en s’affinant à chaque étage et avec, entre chaque niveau, une façade minutieusement sculptée. Datant du XIXème siècle, le style indonésien de cette mosquée rappelle [...]

1 |