Vidéo : capri

Des trois îles ancrées dans le golfe de Naples, Capri demeure en effet la plus célèbre et la plus touristique aussi. Une fois débarqué, on ressent vite la magie des lieux. Pics vertigineux, eaux turquoises, superbes criques, élégantes villas aux jardins en terrasse, grottes et panorama unique narguent presque le visiteur. Sur un plan pratique, deux communes se partagent l'île : Capri et Anacapri. Durant l'Antiquité déjà, les empereurs romains saisissent rapidement tout l'intérêt d'aller un peu se délasser là-bas… Les artistes toujours en quête d'inspiration relancent le mouvement deux millénaires plus tard. Entre le XIXe et le XXe siècle, Capri accueille peintres, écrivains et musiciens, qui tous lui rendront hommage. Revers de la médaille : l'île attire en été un nombre considérable de visiteurs qui se mêlent aux 15 000 habitants. Le point noir de Capri est là. Les anciens qui ont connu la période dolce vita de la ville, lorsque les touristes et les locaux festoyaient ensemble, ont bien du mal à s'en remettre. La petite ville de Capri et son décor féérique se transforment alors en Montmartre géant et ce jusqu'à la fin de la journée. Dans tous les cas, Capri n'est pas conseillée en saison, sauf si l'on aime les bains de foule.