Vidéo : maison des esclaves

L'actuelle ""Maison des Esclaves"" fut construite vers 1780 dans la rue Saint-Germain par Nicolas Pépin. Cette bâtisse aurait été la dernière esclaverie en date à Gorée. Les premières remontent à 1536, construites par les Portugais, premiers Européens à fouler le sol de l'île en 1444. La Maison dite ""des Esclaves"" est considérée un triste symbole de la traite négrière, ce qu'est également l'île. Il est important aussi d'évoquer la traite musulmane à destination des marchés nord-africains et arabes ainsi que la traite inter-africaine - chacune de ces traites ayant permis de déporter plus d'africains que la traite transatlantique. Le mot de Joseph Ndiaye, jusqu'à récemment conservateur du Musée des Esclaves : ""La traite des Noirs fut un des plus grands génocides que l'humanité ait jamais connus. Pendant trois siècles et sans répit ils furent chassés, traqués, arrachés à leur sol natal sous la torture et l'humiliation. Ce transport brutal et massif de millions de Noirs permit à la quasi-totalité du Nouveau Monde de construire ses réalités politiques, économiques et sociales. On prenait en effet les plus jeunes, les plus robustes et les plus forts , séparant mères et enfants, bouleversant l'équilibre démographique. Voila comment s'explique le long retard que l'Afrique a pris sur la voie du développement.""