Vidéo : Tour Japonaise

Notez Maison chinoise et Tour Japonaise ?

Au début du XXème siècle, Léopold II a émis le regret que les Belges ne voyageaient pas assez, et n'investissaient pas dans d'autres pays du monde. Son projet : réunir sur une avenue des monuments du monde entier. A sa mort en 1909, seules la Fontaine de Jean de Bologne, la Tour Japonaise et la Maison Chinoise étaient construites, et le projet fut abandonné. Réalisée par Alexandre Marcel, cette maison n'a de chinois que le nom. En effet, son intérieur relève plus du style rococo, et les références à la Chine sont teintées d'Art Nouveau. La Tour Japonaise, quant à elle, porte bien son nom. Achetée lors de l'Exposition Universelle de Paris par Léopold II, cette oeuvre a été réalisée par l'architecte japonais Komatsu Mitsuhige. Aujourd'hui, ces deux édifices appartiennent aux Musées Royaux d'Art et d'Histoire. C'est ici que sont exposées les oeuvres chinoises et japonaises.