Les lieux du guide République Dominicaine
Ville coloniale de Saint-Domingue

Saint-Domingue, baptisée ainsi en l'honneur de Saint Dominique Guzman, fondateur de l'ordre dominicain, est située sur l'île d'Hispaniola, l'île que la République dominicaine partage avec Haïti. Après la découverte de ces terres par Christophe Colomb en 1492, c'est dans la capitale même, fondée en 1498, que s'élevèrent la première cathédrale, Notre-Dame de l'Incarnation, le premier hôpital, San Nicolas de Bari, la première douane et la première université d'Amérique. La ville coloniale fut édifiée selon un plan en damier qui servit de modèle à presque tous les urbanistes du Nouveau Monde. La promenade [...]

Plongée à Boca Chica

Voilà une étape originale pour s'initier à la spéléologie sous-marine ! La Sirena à ce titre, est une superbe grotte entre stalactites et stalacmites à seulement 8 mètres de profondeur. Autrement, El Lemon et Hickory sont deux belles épaves qui ne demandent qu'à être explorées.

La Plage Boca Chica

A une trentaine de kilomètres de Saint Domingue se trouve Boca Chica, une station balnéaire articulée autour de la plage du même nom. La plage principale est bordée d'hôtels, et est toujours bondée de touristes - mais d'un autre côté, la plage est propre. Cependant, si l'on s'éloigne un peu (notamment en direction de Saint Domingue), il est possible de trouver des plages beaucoup plus calmes et agréables. Le week-end, les habitants de Saint Domingue viennent eux aussi se joindre aux touristes. L'eau n'est pas profonde, le long de la plage de Boca Chica, et on y a bien souvent pied. L'intérêt principal [...]

La péninsule de Samana est la destination pour les amoureux de la nature et les aventuriers. Ses montagnes verdoyantes, ses longues plages, sa solitude, et ses petites villes animées sont encore peu envahies de constructions, en raison du terrain accidenté peu propice à l'érection d'hôtels. Le meilleur moyen de circuler à Samana est de louer un 4x4. Bien que la péninsule ne soit pas grande (il faut un peu plus d'une demi-heure pour la traverser du nord au sud), la voiture reste le moyen de se déplacer le plus pratique (sinon le moins cher) et le terrain impose parfois un bon véhicule. Les plages [...]

Pico Duarte

Pico Duarte est la plus haute montagne des Caraïbes, elle culmine à plus de 3 000 mètres, soit deux fois plus haut que la Soufrière de la Guadeloupe. A la différence de cette dernière, Pico Duarte n'est pas un volcan en activité, il n'y a donc aucun danger à l'escalader. Il y a plusieurs chemins pour escalader la montage. Le plus simple fait 23 kilomètres de long et l'aller-retour prend une journée entière si on le commence de très bonne heure. Sinon, il y a un abri à 5 kilomètres du sommet, où il est possible de passer la nuit. Le chemin part de Cienega, un petit village situé à proximité de [...]

Bâtie en 1510, très peu de temps après l'arrivée des premiers colons sur l'île de Hispaniola (comme elle s'appelait à l'époque), l'Alacazar de Colon est une villa construite pour Diego Colon, gouverneur de l'île et fils de Christophe Colomb. L'Alcazar allait servir pendant plusieurs décennies de quartier général pour le commandement des opérations de conquête des Caraïbes et de l'Amérique du Sud. Après avoir été restaurée en 1950, la villa est devenue un musée colonial. On y trouve des peintures d'époque, des meubles coloniaux (dont un massive table en bois), de la vaisselle, et des armes, entre [...]

Plage de Punta Cana

Punta Cana est la célèbre région de l'est de la République Dominicaine où se trouvent les plages réputées de l'île. La Playa Punta Cana, la plus célèbre, a donné son nom à toute la côte des Cocotiers qui couvre tout l'est de l'île. Elle est entourée d'hôtels, tous de grande classe, et elle est même desservie par un aéroport. Pourtant, Punta Cana a perdu de sa splendeur et on lui préfère Playa Bavaro. Bien qu'entourée elle aussi de complexes hôteliers, elle est au moins aussi paradisiaque que Punta Cana, et il est moins cher d'y trouver une chambre. Il n'est même pas forcément obligé de dormir dans [...]

La toute première cathédrale du nouveau monde, la Catedral Primada de America de Saint-Domingue est l'un des monuments les plus importants de Saint-Domingue. La facade, faite en roche corallienne, avec son style gothique et ses quelques éléments romanesques, est d'époque. Les chapelles de la cathédrale ont été bâties après celle-ci ; l'une d'entre elle contenait des reliques du corps de Christophe Colomb, qui ont été déplacées dans le Phare Christophe Colomb. Il faut être accoutré de façon appropriée pour pouvoir entrer dans la cathédrale.

L'île Saona

Au sud-est d'Hispaniola se trouve une petite île, peuplée d'un petit millier d'habitants. Située dans le Parc Naturel del Este, l'île Saona a sa faune et sa flore protégées par les autorités. Côté animaux aquatiques, on y trouve des dauphins, mais aussi quelques lamantins, qu'il est possible de voir avec beaucoup de chance. Plusieurs espèces d'oiseau rares et endémiques sont également répertoriées sur l'île. Elle est un véritable paradis pour les touristes : ses plages de sable donnent sur une mer colorée. Il y en a pour tous les goûts - ceux qui veulent simplement bronzer (le soleil tape très [...]

Cabarete est une ville artificielle (donc pleine de touristes) construite sur la côte nord de la république Dominicaine. C'est l'un des meilleurs endroits au monde pour faire du kite-surf et du wind-surf, c'est-à-dire du surf avec un cerf-volant comme moyen de propulsion. Ce sport attire beaucoup de touristes plus jeunes, ce qui explique les soirées animées de la ville. Les personnes n'ayant jamais fait de kite-surf peuvent toujours se rendre dans une des nombreuses écoles de la ville. Des professionnels accompagnent les débutants sans problème. Le soir, l'ambiance change : des éclairages s'allument [...]

De construction récente, la Basilica de Nuestra Señora de la Altagracia ne ressemble en rien à une cathédrale européenne classique. Une arche de béton d'environ quatre-vingt mètres de haut permet de la repérer immédiatement dans la ville. Malgré son aspect peu coventionnel, la basilique est un lieu sacré extrêmement important aux yeux des Dominicains qui vont régulièrement y prier. De nombreux fidèles viennent y vénérer un tableau de la Vierge à l'Enfant. Aux environs du 21 janvier, un pèlerinage commence depuis toute l'île en direction de la cathédrale. Des dizaines de milliers de Dominicains [...]

Puerto Plata

Il s'agit de la ville la plus importante de la côte nord de l'île, de son vrai nom "San Felipe de Puerto Plata". Il y a, dans la ville et les environs, près de 17 000 chambres d'hôtel : même si elle n'est pas la plus fréquentée, la côte nord est quand même une destination touristique importante. La ville s'étend au pied du mont Isabel de Torres, auquel on peut monter par un téléphérique. On se retrouve alors dans des jardins botaniques, surplombés par une statue du Christ semblable à celle de Rio. Il est possible d'atteindre le sommet de la montagne à pied. Les plages sont l'attraction principales [...]

Sosua

Comme toutes les villes de la côte de la République Dominicaine, Sosua est connue pour ses plages. Le sable y est fin et blanc, et la mer cristalline. Sur la plage, des petites boutiques vendent des souvenirs à un prix exorbitant, qu'il faut bien entendu négocier. Le lieu est très propice à la plongée sous-marine. Le quartier El Batey, situé à une extrémité de la plage, a été bâti entre 1940 et 1945 par des exilés Juifs. On y trouve encore une synagogue où l'office a encore lieu tous les mois environ, avec en annexe un petit musée sur l'histoire de la communauté en République Dominicaine. La ville [...]

Cette croisière offre la totale : danse, plongée pour voir les poissons, et rhum. La plupart des hôtels de Punta Cana arrangent des départs pour le point de rendez-vous avec la croisière, laquelle a lieu deux fois par jour. La croisière offre la possibilité de plonger dans les récifs coralliens au large de la côte est de l'île. Là, on trouve des poissons en tous genres, raies manta et requins nourrices, qu'il est parfois possible de nourrir avec des appâts. La croisière continue avec un spectacle de danse traditionnelle dominicaine, sur de la musique relaxante. C'est la partie tranquille du voyage, [...]

Bâti en 1502, il est l'une des plus vieilles fortifications du Nouveau Monde. Surplombant la rivière Ozama, qui coupe Saint-Domingue en deux, elle a servi de ligne de défense principale pour les colons. Ses lourds canons sont toujours pointés vers la mer, et c'est de là qu'ont été lancées les invasions du Mexique, de la Jamaïque, de Cuba, et d'Amérique du Sud. Aujourd'hui, elle est ouverte au public en tant que musée/bâtiment historique. Au milieu du fort, la tour Torre de Homenaje, bâtie sur le modèle médiéval espagnol, servait de prison. Depuis le toit, facilement accessible par des escaliers, [...]

Los Tres Ojos

Cachés dans le parc Mirador del Este, "Les Trois Yeux" sont une série de lacs souterrains. Leurs profondeurs différentes, ainsi que la composition de leur eau, leur donnent une couleur étrange, parfois irréelle. On entre dans la première caverne par un escalier, pour arriver sur une sorte de saillie au dessus du premier lac. De là, il est possible de prendre une barque pour se rendre dans les autres cavernes - la visite complète dure environ une heure pour qui n'est pas pressé. Il est alors possible d'admirer les reflets bleus, verts, et parfois jaunes (dans l'eau soufrée d'un des lacs) des Tres [...]

La Puerta del Conde est le symbole du nationalisme Dominicain. C'est à cet endroit que l'indépendance de la République Dominicaine a été proclamée, là où le premier drapeau de la République a flotté. A l'origine, le portail était une entrée d'un fort, construit au XVIIe siècle, destiné à protéger la ville des attaques de pirates et des invasions ennemies. Au bout de la Rue Conde, le "Parc de l'Indépendance", comme on l'appelle, abrite aussi le mausolée des fondateurs du pays : Juan Pablo Duarte, Francisco del Rosario Sanchez, et Ramon Matias Mella. A l'intérieur de cet "Autel de la Patrie", une [...]

Santiago de los Caballeros

Santiago de los Caballeros est la deuxième ville du pays. Elle concentre une grande partie de l'industrie, et grandit à un très grand rythme - en revanche, elle ne bénéficie pas d'autant de bénéfices du tourisme que Saint Domingue. La ville en elle-même est plutôt animée : sa vie nocturne est assurée par les étudiants de ses deux universités. Le quartier du Monument aux Héros de la Restauration (le monument lui-même est à voir, un musée y a été récemment inauguré) est d'ailleurs particulièrement réputé pour son animation la nuit. Plusieurs musées peuvent être visités à Santiago : le musée folklorique [...]

Voir tous les lieux du guide