Carte Neuchatel

Neuchâtel est une charmante ville suisse qui vaut vraiment le détour, pour un court ou un long séjour. Pour en profiter pleinement, le mieux est de disposer d'une carte de la ville. Il en existe plusieurs, dont une carte des transports et une carte des sites touristiques. Une carte vous apprendra d'abord que la ville se trouve plus exactement au bord du lac de Neuchâtel, en face de la chaine des Alpes. Pour en avoir une, il suffit de se rendre sur le site officiel de la ville, de Chaux-de-Fonds ou encore sur celui des autorités fédérales. Le portail de l'administration de la Confédération est également accessible à tous et donne des informations utiles comme la distance entre chaque lieu, la durée de trajet, les lieux incontournables, les restaurants et les hôtels...

La carte des transports aidera entre autres à mieux choisir entre le bateau sur le bord du lac et le train. À noter que relier Neuchâtel à Berne prend 40 minutes en train. Il est également possible d'opter pour les moyens de transport public comme le tramway.

Grâce à cette carte, découvrir les quartiers de Neuchâtel sera très facile. Dans la partie Ouest de la ville, il y a le quartier de Serrières. Au nord, il y a divers petits quartiers comme Vauseyon, Fahys, Maujobia ou encore Chanet. Dans la partie Est, il y a le quartier du Coudre, qui est relié à Chaumont par un funiculaire.


Les lieux du guide Neuchâtel
Lac de Neuchâtel

Contrairement au lac Léman à moitié français, le lac de Neuchâtel est entouré des cantons suisses de Vaud, Neuchâtel, Berne et Fribourg. C'est donc à lui que revient le titre du plus grand lac suisse avec une surface de 218 km². Réputé pour sa propreté, il offre de nombreuses activités telles que la pêche, la baignade, le pédalo, la voile et même la plongée puisque sa profondeur atteint les 152 mètres. La compagnie de navigation située au port de la ville popose également diverses excursions sur le lac avec des escales dans une quarantaine de ports environnants. Une bonne façon de visiter les villages [...]

Château de Neufchâtel

Situé sur un éperon rocheux, le château surplombe le centre-ville de Neuchâtel. Il fut construit au XIIème siècle et habité successivement par les Fenis, les Fribourg, les Hochberg et enfin la famille d'Orléans-Hochberg, avant que Neuchâtel ne soit attribuée au roi de Prusse en 1708. Aujourd'hui, il abrite le gouvernement cantonal neuchâtelois. Les différents corps de bâtiments sont entourés par un chemin de ronde. Au sud, on peut admirer la galerie Philippe de Hochberg et ses six fenêtres à croisillons de pierre, ainsi que les armes de douze cantons et un petit oriel décoré. A l'ouest, c'est la [...]

Collégiale de Neufchâtel

Les travaux de la collégiale furent commencés vers 1185 et elle fut consacrée en 1276. Situé face au portail du Château, elle comporte trois absides de style roman et son choeur abrite un cénotaphe. Ce monument polychrome fut élevé en 1372 à la mémoire des Comtes de Neuchâtel, qui sont d'ailleurs sculptés avec leurs épouses dans la pierre. Eglise catholique jusqu'à la Réforme en 1530, la collégiale est devenue aujourd'hui un lieu de culte protestant. A voir: Le cénotaphe des Comtes de Neuchâtel. Des chapiteaux romans représentant Daniel dans la fosse aux lions et des singes musiciens.

Cette place est le coeur de la vieille ville. Très appréciée des Neuchâtelois pour ses terrasses de café, elle accueille aussi un marché tous les mardis, jeudis et samedis matins. On peut y admirer de belles façades du XVIIIème siècle, ainsi que la Maison des Halles qui fut construite entre 1569 et 1575. De style Renaissance, cet édifice est orné d'une tourelle en encorbellement et d'une frise sculptée. Ses portes sont décorées des armes des Orléans-Longueville, princes souverains de Neuchâtel. Ancien marché couvert pour les grains et les draps, c'est aujourd'hui devenu un restaurant. A voir: [...]

C'est l'une des plus anciennes constructions de la ville. La base de la tour est probablement du Xème siècle, tandis que les parties supérieures dateraient plutôt du XIIIème et du XIVème siècle. Aux différents étages se trouvent des maquettes de Neuchâtel au XVème et au XVIIIème siècle, ainsi qu'une ancienne cellule de prisonnier. La plate-forme supérieure offre un beau panorama sur la ville et le lac de Neuchâtel avec les Alpes en arrière-plan. A voir: Les principaux sommets de la chaîne des Alpes grâce à la table d'orientation située sur la plate-forme supérieure.

Piscines du Nid-du-Crô

Plus qu'une piscine, ce complexe de baignade borde le lac de Neuchâtel et regroupe plusieurs équipements dont on peut profiter en famille ou entre amis. On y trouve en effet une piscine couverte et une autre en plein air, un bassin olympique, un grand plongeoir, des toboggans, une pataugeoire et de nombreux jeux aquatiques très amusants. Le complexe fut inauguré en 1990 et il est très agréable d'en profiter lors des journées ensoleillées. A voir: Les divers jeux aquatiques en plein air.

Fontaine du Banneret

Il s'agit de la plus ancienne fontaine installée à l'extérieur des premières frontières de la ville. Elle servait alors à abreuver les vaches et les chevaux. Son aspect actuel date de 1581 et lui fut donné par Laurent Perroud. Elle est surmontée d'une statue de banneret (seigneur dominant qui avait le droit de lever bannière), qui a depuis été restaurée selon les règles de la polychromie de l'époque. La place de la Croix-du-Marché sur laquelle se trouve la fontaine rassemblent également l'Aubier, un café-hôtel aux volets typiques et colorés, ainsi que le Restaurant du Banneret avec sa belle façade [...]

Il s'agit d'un cloître gothique tardif, qui fut restauré après un incendie en 1450. Les seules arcades d'origine sont celles de style roman accolées au mur nord de la Collégiale.

Fontaine de la Justice

Sculptée entre 1545 et 1547 par Laurent Perroud, cette fontaine est constituée d'un bassin octogonal au centre duquel s'élève une statue représentant la Justice. Aux pieds de cette statue se trouvent un pape, un avoyer (premier magistrat), un empereur et un grand Turc qui figurent les quatre différentes formes du gouvernement au XVIème siècle. Une récente restauration lui a permis de retrouver les tons polychromes de l'époque.

Place Pury

C'est à partir de cette grande place qu'on pénètre le plus souvent dans la zone piétonne. Elle est très animée et constitue le point de départ des principales lignes de bus qui desservent la ville. Une billeterie se trouve d'ailleurs dans le kiosque style Belle Epoque situé au centre de la place. On peut également y admirer une statue du Baron David De Pury qui fut le mécène de la Neuchâtel. Négociant à Lisbonne au XVIIIème siècle, il légua en effet toute sa fortune à la ville qui s'en servit notamment pour construire l'hôpital et l'hôtel de ville. A voir: La statue de David de Pury.

Esplanade du Mont-Blanc

Cette terrasse fleurie située au bord du lac de Neuchâtel est accessible de la place Pury par un passage sous voie. On peut y admirer plusieurs statues d'artistes comme Victor Vasarely, père de l'Op Art, et Jean Hans Arp, figure importante du surréalisme. L'esplanade offre une vue panoramique sur le lac et le paysage environnant que l'on peut prolonger en rejoignant le port de la ville par une balade sur le Quai Ostervald. A voir: Les statues exposées et la vue sur le lac.

Passage des Corbets

Inspiré des traboules lyonnaises, ce passage étroit et couvert relie la rue du Trésor et la rue Fleury. Il porte le nom de "Corbet" qui désigne un couteau de vigneron à lame courbe et passe par une petite cour où on peut admirer un monumental escalier extérieur à vis de style Renaissance. A voir: L'escalier à vis monumental.

Fontaine du Griffon

Cette fontaine polychrome date de 1664 comme l'indique la statue qui orne son sommet. Elle représente une créature fantastique dotée d'une tête et d'ailes de faucon, avec un corps et des pattes de lion. Utilisée à l'origine pour l'approvisionnement en eau des habitants de la ville, elle se transforma en fontaine à vin le temps d'une visite de Charles-Paris d'Orléans et de son frère en 1668.

Cet édifice fut construit suite à la révocation de l'Edit de Nantes en 1685 qui entraîna la venue de nombreux réfugiés huguenots en Suisse. A l'origine, ce lieu de culte portait le nom de Temple Neuf. Il fait partie des rares temples d'architecture réformée et subit de nombreuses modifications intérieures de 1973 à 1975. Aujourd'hui le bâtiment abrite également la salle de musique de Neuchâtel. Sa programmation est écclectique entre concerts classiques, chorales, ensembles de jazz et autres manifestations.

Voir tous les lieux du guide



Guides Canton de Neuchâtel

Voir tous les guides

Les bonnes affaires dans leCanton de Neuchâtel dénichées pour vous
Les bons plans Canton de Neuchâtel