Guide Split: les lieux à voir

Les vols pour Split

Guide Split . Les choses à voir incontournables à Split!

Le guide des principaux lieux de Split ! Les principaux lieux à visiter : 

Parmi les plus belles villes de Croatie, Split est absolument incontournable. A ne pas manquer une fois sur place : 

  • Le Palais de Dioclétien

  • Le centre historique intra muros

  • La Riva (front de mer)

  • Le Péristyle

  • La Cathédrale Saint-Dominus

  • La plage de Bacvice

  • Le temple de Jupiter

  • La colline de Marjan

 

Budget moyen pour une semaine :

Destination très prisée, Split demeure une destination assez abordable, mais attention aux prix des chambres en été quand il y a du monde. Exemple de budget confortable à la semaine à Split :

  • Hôtel, chambre simple ou double divisée par deux, appartement : 50 euros la nuit, 350 euros pour 7 jours.

  • Transport et excursions : 10 euros jour, 70 pour 7 jours.

  • Visites et sorties : 20 euros par jours, 140 euros pour 7 jours.

  • Repas : 20 euros par jour, 140 euros pour 7 jours.

  • Budget total : 700 euros pour 7 jours à Split.

 

Y aller : 

Split est desservie par un aéroport. Le moyen le plus simple et rapide de rejoindre Split depuis la France est donc l’avion. Des compagnies régulières mais aussi low cost proposent des vols pour Split en saison d’avril à octobre.

 

Où dormir :

Il existe de nombreuses solutions d'hébergement à Split. Vous aurez le choix entre des hôtels haut de gamme et des adresses plus abordables, quelques hôtels de charme, mais aussi de nombreuses chambres à louer chez l’habitant, sans oublier les hostels et le camping pour les petits budgets. 

 

Principaux événements : 

L’été, il se passe énormément de choses à Split, notamment les festivals et les concerts, dont le festival Ultra Europe ou le Split Festival en juillet. Consultez le programme avant de partir !

 

A éviter : 

Split est une destination très sûre pour le touriste. 

 

Gastronomie : 

On profite d’être à Split pour faire le plein de poisson grillé, d’anchois marinés, de poulpe, de calmar frit, et autres fruits de mer sur la côte. La pizza est également omniprésente, influence italienne oblige. 

 

Transport sur place :

  • Marche à pied dans tout le centre historique de Split

  • Les bus en cas d’hébergement excentré

  • Les taxis pour dépanner à l’occasion

  • La location de vélo, ou de segway

 

Dans les environs :

Une foule de choses à faire : 

  • Les îles telles que Hvar ou Brac

  • Trogir et Sibenik au nord

  • Dubrovnik à la journée

  • Mostar et son célèbre pont côté Bosnie

 

Quand y aller :

La période idéale pour se rendre à Split s’étend de avril à juin et de septembre à octobre : les températures sont parfaites et il n’y a pas trop de monde. L’été, c’est la pleine saison et et Split fait le plein : c’est la période la plus festive et animée. Hors saison, de nombreuses adresses ferment et Split patiente jusqu’à l’année prochaine.

 

Top 5 à voir et à faire à Split

  1. Visite guidée du Palais de Dioclétien

  2. L’animation de Riva, le front de mer

  3. Farniente et baignade dans les criques de Marjan

  4. Prendre un spritz sur le Péristyle

  5. L’architecture de la Cathédrale Saint-Dominus

A voir à Split

La Croatie est bien connue pour sa belle côte aux eaux cristallines et et son patrimoine ancien. Le pays réunie toutes les conditions pour passer des vacances de rêves.

Sur la côte croate se trouvent les plus belles villes du pays, comme Split et Dubrovnik.

Split est la seconde ville du pays en nombre d'habitants, son centre-historique s'est construit autour du palais de l'Empereur romain Dioclétien. L’impressionnant édifice date du III ème siècle après J-C. Au XV ème siècle Split passe sous le contrôle de Venise, ces derniers donneront à la ville de nombreuses maisons et édifices de style vénitien.

La ville est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité pour son palais de Dioclétien et pour la cathédrale Saint-Domnius.

 

A faire à Split

Outre la plage et les belles balades à faire autour de la ville, vous trouverez dans la vieille ville de Split, le musée de la ville de Split, le musée ethnographique, le musée des Beaux-arts de Split et le musée archéologique.

 

Ou dormir à Split

Hôtels modestes ou hôtels de luxe, campings, chambres chez l'habitant, auberges de jeunesse et Air Bnb, les possibilités d'hébergement sont diverses à Split.

Chambre se dit : Sobe et appartement : Apartman.

 

Comment se rendre à Split

  • Les trajets aériens entre la France et la Croatie sont assurés par peu de compagnies et sont assez chers, notamment les vols vers Split et Dubrovnik. Vous trouverez des vols moins chers à destination de Zagreb depuis Paris, Lyon, Nice et Strasbourg.
  • En train, les trains circulent entre Split et Zagreb, Split et Perković. Les horaires peuvent être consultés sur le site internet de Croatian Railways.

 

A savoir avant le départ

La ville de Split ne présente pas de problème de sécurité majeur, un minimum de vigilance est tout de même nécessaire. A noter, les bars à strip-tease sont sans surprise des pièges à touristes.

Ville de Split

Capitale de la Dalmatie, Split est également la deuxième plus importante ville croate en termes de population avec plus de 190 000 habitants. La vieille ville de Split a la particularité d’être construite à l’intérieur d’un énorme palais ayant appartenu à l’Empereur Dioclétien (IIIème siècle av. J.C.). L’histoire de la ville raconte que les habitants de Salona, petit village voisin de Split, sont venus se réfugier dans ce palais, chassés par les barbares en 600. Aujourd’hui, le palais abrite plus de 3000 personnes et possède bon nombre de monuments d’intérêt dont le mausolée, les sphinx, le vestibule, le temple et le péristyle, centre névralgique du palais. La ville, point de passage des touristes, e... infos pratiques et réserver

Le Palais de Dioclétien

Le palais de Dioclétien, figurant au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1979, a été construit entre 295 et 305 par l’empereur romain Dioclétien (245-313) dans son pays natal. Des travaux de plus de 10 ans donnèrent naissance à un chef-d’œuvre de l’architecture demeurant aujourd’hui un des plus beaux monuments romains superbement préservés au monde ! Les matériaux utilisés étaient de première qualité : du marbre d’Italie, des colonnes et des sphinx d’Egypte, des pierres de l’île de Brac… Plusieurs travaux de restauration ont été entrepris au Moyen âge qui embellirent le palais sans pour autant le dénaturer. Monument grandiose aux dimensions très impressionnantes, le Palais de Dioclétien fait 215 m... infos pratiques et réserver

La Cathédrale Saint-Domnius

Ancien mausolée de l’empereur Dioclétien, la Cathédrale Saint-Domnius est un monument hybride dont la construction est un mélange de style romain et d’ornements chrétiens. La beauté de la cathédrale est due à ses différentes caractéristiques retraçant les différentes époques qu’elle a traversées. Son superbe clocher du XIIIème (restauré en 1908), ses sculptures sur bois d’une grande finesse, représentant la vie du Christ et la Passion (1214), son impressionnante couple datant de l’époque romaine, les colonnes rapportées d’Egypte, ornant l’intérieur de la Cathédrale datant du IIIème siècle… L’art chrétien y est aussi très bien représenté à travers les stalles de bois du chœur (XIII), la chaine ... infos pratiques et réserver

Split, joyau de l’adriatique

Split est la seconde ville la plus peuplée de Croatie. A ce titre, elle possède toutes les infrastructures nécessaires à l’accueil des visiteurs qui trouveront à se loger et se sustenter pour toutes les bourses. C'est un grand port, industriel et touristique. Aujourd’hui, c’est ce port qui donne le ton à la vie de la cité et regroupe une grande partie de l’activité. La périphérie de la ville se révèle peu encourageante mais en réalité, tout l’intérêt touristique de Split est concentré dans son centre ville, dans un périmètre très restreint. En effet, la ville a été construite à l'intérieur, puis autour de l'immense palais de l'empereur romain Dioclétien, originaire de la ville. Le palais Dioclét... infos pratiques et réserver

Découverte de Split : Introduction

Nous allons aujourd’hui visiter la vieille ville de Split qui est toute entière placée dans l’immense palais que l’empereur Dioclétien s’était fait bâtir, sur le rivage Adriatique au 3e siècle. Depuis, d’innombrables modifications ont été apportées au site, mais le plan du palais et certains vestiges sont toujours visibles. Nous aurons l’occasion de les voir au cours de notre visite ainsi que quelques merveilles architecturales comme le mausolée de Dioclétien, transformé en église, ou encore le temple de Jupiter. Mais surtout, cela nous permettra de nous promener dans les ruelles de cette ville si charmante et attachante.... infos pratiques et réserver

Histoire de la ville

Nous allons faire un point sur l’histoire de la ville. Le début de la visite commence à l’entrée de la vieille ville, côté front de mer, ce que les habitants de Split appellent le riva. Cette rue est bordée de petits squares où se trouvent des bancs sur lesquels nous pourrons nous asseoir quelques instants pour appréhender l’histoire de la ville. Rendez-vous là-bas. Mais pour l’heure, revenons aux alentours de l’an 300 de notre ère. L’empereur d’alors, Dioclétien, prévient qu’il abdiquera et qu’il retournera vivre dans sa terre natale. IL était originaire de Salone, la capitale romaine de la Province de Dalmatie qui se situe à quelques kilomètres de Split. Et il fera construire un immense palais au bord de l... infos pratiques et réserver

Les substructures du Palais de Dioclétien

Et maintenant, retrouvons-nous devant la porte de Bronze, au N°23 du Riva. Nous sommes donc devant les façades qui constituent le mur d’enceinte de la vieille ville: elle donnait autrefois directement sur la mer et mesure 180 mètres de large. Nous allons maintenant passer par la porte de bronze qui se trouve au numéro 23 de la façade. Nous venons de passer la porte de bronze. A présent nous allons prendre tout de suite sur notre gauche. Quelques marches permettent d’accéder aux sous-sols, aux caves en quelque sorte, du palais de Dioclétien. L’entrée est payante. Ces sous-sols devaient servir d’entrepôts et de logements pour les esclaves. Il est intéressant de s’y promener, car cela permet de mieux imaginer les apparteme... infos pratiques et réserver

Les sous-sols du Palais

Dans le chapitre qui suit, nous allons justement parler de Dioclétien. Pour ceux qui visitent les sous-sols, nous vous conseillons de vous promener dans ses salles tout en écoutant le commentaire sur Dioclétien. Ensuite, quand vous aurez fini votre découverte de ces gigantesques salles, vous pourrez sortir de ces premiers sous sols et gagner ceux qui se trouvent en face. Et enfin, nous nous retrouverons devant la porte de Bronze.... infos pratiques et réserver

Histoire du Dioclétien

Mais maintenant, revenons un instant sur ce personnage tout à fait particulier au sujet duquel les débats sont sans fin : bâtisseur génial et infatigable, tortionnaire des chrétiens, administrateur hors pair : Dioclétien était tout cela. Mais commençons par le commencement : Caius Aurélius Dioclétianus est né en 245 de notre ère, tout près d’ici, à Salone qui était alors la capitale de la région. Il était d’origine modeste. Il grimpera les échelons de la hiérarchie militaire et se distinguera par son courage et ses capacités de commandement. Dans une période très troublée de l’empire romain, à la mort de l’empereur Numérien, il sera proclamé empereur par ses troupes en 284. Sentant toutefois que son nouveau... infos pratiques et réserver

La Place du palais

Sortons à présent de ces salles et retrouvons-nous au niveau de l'entrée de la porte de bronze, regardant vers l'intérieur de la cité. Nous sommes donc à l’entrée de la vieille ville. Le lieu est maintenant occupé par des artisans et des étals proposant de vraies-fausses antiquités ! Nous allons prendre les marches qui se trouvent dans l’axe de la porte et les gravir. En haut des marches, nous sommes maintenant à l’entrée d’une grande place qu’on appelle actuellement la place du palais et qui autrefois, au temps de Dioclétien, était le péristyle. Dans toutes les villes romaines, le péristyle était le lieu de croisement entre les deux axes majeurs du palais, le cardo et décumanus. Regardons cette place et voyez en... infos pratiques et réserver

Le mausolée de Dioclétien

Juste après le sphinx, en regardant vers la droite, il y a quelques marches qui permettent d’accéder au mausolée de Dioclétien et qui est aujourd’hui la cathédrale de saint domnius. Le mausolée fut construit du vivant de Dioclétien et il participe au processus de divinisation de l’empereur. Cette notion de divinisation est complexe. En effet, Dioclétien se prétendait l’incarnation de Jupiter sur terre. Il y a donc une notion de monarchie divine qui est créée. Mais c’est davantage la fonction que l’être humain qui est divinisée. En revanche, après sa mort, l’empereur devient neokoros : c'est-à-dire « compagnon des dieux » et il est divinisé. Et c’est pour cela que son mausolée doit pouvoir être accessible ... infos pratiques et réserver

Les portes intérieures

Nous sommes devant deux vantaux de chêne superbes. Ces portes de bois ont été sculptées par André Buvina en 1214. Chaque porte est ornée de 14 caissons représentant la vie du Christ. La porte de gauche en regardant vers l’intérieur de la cathédrale représente de haut en bas la naissance, le baptême et la vie publique du Christ et notamment ses miracles. La porte de droite représente la passion et l’Ascension. Regardez la finesse et l’abondance des détails. A l’origine les portes étaient peintes dans les tons rouges et de nombreux détails comme les auréoles étaient rehaussées d’or. Pour la porte de gauche, le 1er caisson représente bien sûr l’annonciation. On y voit l’ange Gabriel annoncer qu’elle sera la ... infos pratiques et réserver

Un intérieur structuré par l’architecture romaine

Et maintenant, avançons dans le mausolée. Laissons nos yeux s’accoutumer aux contrastes de lumière. Un 1er constat s’impose : l’état de conservation est remarquable. En effet, comme le bâtiment n’a jamais été abandonné, mais réutilisé tel quel, toute la structure romaine est visible ainsi qu'une grande partie des décors. Regardez la voûte de la coupole : elle est particulièrement remarquable, et nous voyons que l’ensemble parait très compact, très solide. Ce type de voute est fréquent dans l’architecture romaine. Dans les thermes par exemple. Nombre des constructions commandées par Dioclétien jouent sur le rapport ente la hauteur du bâtiment et la coupole comme ici. La coupole parait ramassée, en comparaison ... infos pratiques et réserver

Structure intérieure rajoutée au cours des siècles par les chrétiens

Comme on l’a vu : toute la structure, les frises de médaillons et les colonnes sont de la période romaine. Mais détaillons à présent tout ce qui a été ajouté au cours des siècles par les chrétiens qui ont utilisé ce site. Et commençons maintenant par la chaire romane qui se trouve immédiatement à gauche de la porte quand on entre. Elle date du 13e siècle et est en marbre. Et regardez la cuve d’où le prêtre effectuait son prêche. Et là, regardez les mini colonnes qui entourent cette cuve. Elles sont ravissantes d’élégance et sont faites dans 5 marbres différents. Prenez le temps de regarder les sculptures faites sur la cuve. On voit de nombreux animaux dans les entrelacs de pierre. Puis quand nous sommes face à l... infos pratiques et réserver

Le trésor de la cathédrale

Revenons maintenant vers le passage qui mène au chœur. Celui-ci a été percé au 17e siècle pour agrandir l’église beaucoup trop petite pour la communauté. Le chœur est orné de grandes peintures offrant peu d’intérêt, mais par contre les stalles sont superbes. En bois sculpté, elles datent elles aussi du 17e siècle et les petites sculptures qui les ornent sont exceptionnelles de finesse. Prenez le temps de les regarder : vous verrez des motifs floraux ou géométriques, des scènes tirées de divers épisodes de la Bible ou des Évangiles. En entrant dans la salle rectangulaire du chœur, vous avez dû remarquer un passage sur la droite. Il donne accès à la sacristie qui abrite le trésor de la cathédrale. Celui-ci est co... infos pratiques et réserver

Le temple de Jupiter

Revenons maintenant sur nos pas.et dirigeons-nous vers la sortie de l’église. Sortons maintenant du mausolée. En face de nous se trouve le café Louxor. À gauche de celui-ci, il y a une toute petite rue qui mène directement au temple de Jupiter. Prenons cette ruelle et retrouvons-nous a l’entrée de celui-ci. Le nom de «Jupiter » signifie littéralement : «maître du jour lumineux». Mais Jupiter est plus que cela. Jupiter est en effet le maître de la foudre et de l’orage. Mais il est avant tout, le dieu des summa, de ce qu’il y a de plus haut. Jupiter est également le maître des auspices et le garant des contrats. Il est aussi capable de renverser miraculeusement le cours d’une bataille. Vers la fin du 6e siècle avant ... infos pratiques et réserver

L’intérieur du temple de Jupiter

Regardons maintenant ce temple érigé à la toute fin du 3e siècle alors que Dioclétien construit son palais. Il est de forme classique, rectangulaire, avec un fronton triangulaire au-dessus de l’entrée. Ce temple est tout en élévation. Bien sûr, aujourd’hui il parait assez ramassé, coincé entre les bâtiments qui l’entourent. Mais à l’époque de sa construction, l’espace était dégagé. On avait donc un bâtiment tout en hauteur, car ainsi il rappelait l’une des épithètes du dieu Jupiter, le dieu de ce qui est au-dessus de tout. Cet effet de hauteur est bien sûr accentué par la base soutenant le temple. Entrons maintenant dans le temple. A l’intérieur du temple, ce qui nous frappe immédiatement, c’est encor... infos pratiques et réserver

La porte de fer

Nous allons maintenant sortir du temple pour continuer notre promenade. Regardons vers le temple: nous allons maintenant le contourner par la gauche et le longer. La petite ruelle ouvre sur une placette. Cette petite ruelle est si étroite qu'elle a été surnommée par les habitants de Split la rue "laisse-moi passer"! A droite, longeant l'arrière du temple, se trouve la rue Adamova. Nous allons la prendre sur une vingtaine de mètres et là, sur notre gauche, nous verrons l’une des portes du palais, la porte de fer Nous sommes maintenant au niveau de la porte de fer, qui était la porte ouest du palais. Cette porte est en fait constituée de deux parties formant une sorte de sas de sécurité. Le tout est surmonté par des bâtiments o... infos pratiques et réserver

La place narodni

Revenez ensuite sur la porte de fer et continuez tout droit pour arriver quelques mètres plus loin sur une grande place. Et en passant la porte, nous nous trouvons à l’extérieur du palais, mais pas de la ville puisque celle-ci s’est considérablement agrandie dès le 11e siècle. Nous sommes à présent dans la partie vénitienne de la cité. Allons vers son centre en parlant de ce quartier. En effet, après avoir occupé et réaménagé l’intérieur de la zone palatiale, les habitants ont dû trouver de nouvelles places pour s’installer. Et c’est la partie où nous sommes qui s’est alors développée. Cette Grand-Place sur laquelle nous nous tenons est appelée la place du peuple (ou place narodni). C’est le cœur de la vi... infos pratiques et réserver

La porte d’Or

En dehors de cette ancienne mairie, le reste de la place est occupé par des cafés et des glaciers réputés. Prenons le temps de flâner sur cette place et retrouvons-nous à l’angle droit de l’ancien Hôtel de Ville. Nous sommes maintenant à l’angle droit de l’Hôtel de Ville. En regardant vers la tour horloge, nous avons à gauche une rue qui part dans le prolongement de la place : c’est la rue Bosanka. Nous allons prendre cette rue et la suivre sur une centaine de mètres pour aboutir à un square. Nous sommes maintenant au bout de la rue Bosanka Devant nous se trouve le petit square et sur notre droite une rue longe la face extérieure nord du palais de Dioclétien. Nous allons longer cette façade jusqu’à la porte d’o... infos pratiques et réserver

Le palais Papalic

Revenons à présent vers la porte d’or et pénétrons de nouveau dans la zone palatiale. Dans l’axe de la porte s’ouvre la Diocletijanova, la rue Dioclétien. Elle est bordée de palais vénitiens dont les rez-de-chaussée sont transformés en boutiques ou en restaurants. Prenons cette rue et tournons dans la 3e rue à gauche. C’est la rue Papaliceva. Une dizaine de mètres plus loin, nous arriverons devant un grand bâtiment : le palais Papalic. Retrouvons-nous là-bas. Nous sommes maintenant devant la façade du palais Papalic qui a été réalisé par l’architecte et sculpteur Juraj Dalmatinac dont nous avons déjà parlé dans la cathédrale. Cet artiste est celui qui a fait pénétrer l’art de la renaissance en Croatie. Ma... infos pratiques et réserver

Le grand marché de Split

Mais pour achever notre promenade, nous pouvons terminer par le marché qui se trouve au-delà de la porte d’argent, la porte Est de la ville. Pour la rejoindre, revenons sur nos pas jusqu’à la Diocketijanova que nous prendrons sur la gauche jusqu’à la place du Palais. Nous sommes à nouveau sur la place du Palais. Sur notre gauche, il y a l’office de tourisme, installé dans une ancienne chapelle. Tournez à gauche et continuez tout droit pour passer la porte de l’est, qui est la porte d’argent donc. Vous vous retrouverez alors dans le grand marché de Split. Ce marché est le plus intéressant et le plus important de la ville. Très fréquenté, il a lieu tous les matins. Vous verrez qu’il est organisé un peu à la maniè... infos pratiques et réserver

Information pratique sur le site archéologique de l’ancienne ville romaine de Salone

Le site est ouvert tous les jours de 8h à 15heures. Pour se rendre à Salone depuis Split, il y a deux possibilités. Si vous êtes à pied, vous pouvez emprunter le bus nº 1 en direction de Solin. Et si vous êtes en voiture, prenez la direction « aéroport/Trogir ». A la sortie de Split, prenez alors la direction de Solin puis suivez les panneaux Salona qui se trouvent alors à 2 kilomètres.... infos pratiques et réserver

Introduction Site archéologique de l’ancienne ville romaine de SALONE

Quelques informations logistiques tout d’abord : le site est ouvert tous les jours de 8h à 15heures. Pour se rendre à Salone depuis Split, il y a deux possibilités. Si vous êtes à pieds, vous pouvez emprunter le bus n°1 en direction de Solin. Et si vous êtes en voiture, prenez la direction « aéroport/Trogir ». A la sortie de Split, prenez alors la direction de Solin puis suivez les panneaux Salona qui se trouve alors à 2 kilomètres. ... infos pratiques et réserver

Le site archéologique de l’ancienne ville romaine de SALONE : introduction

Dans cette visite nous allons découvrir l’ancienne capitale romaine de la Dalmatie où l’empereur Dioclétien est né. Et c’est ce qui explique qu’il fit construire son palais à Split, près de sa ville natale. Ce site archéologique nous contient des vestiges permettant d’évoquer l’évolution de l’empire et de la cité romaine au cours du temps : il y a bien sûr un amphithéâtre et des thermes, sans lesquels une ville ne serait pas romaine, mais aussi nous verrons les balbutiements du christianisme. Le cimetière de Manastirine où à partir du 4e siècle furent enterrés les 1ers chrétiens de la région, mais aussi les 1res églises qui furent installées dans les basiliques civiles romaines. A Salone, on verra donc le... infos pratiques et réserver

Historique

Et maintenant, pour ceux qui le souhaitent, parlons de l’histoire de ce lieu. L’ancienne ville de Salone est située au fond d’une baie qui est la baie de Kastela au pied de la colline du Kosjak. Cette situation protégée et ouverte sur la mer en a fait très tôt un endroit stratégique de première importance jusqu’à devenir la capitale de la Dalmatie romaine. Mais revenons encore plus loin en arrière: au 2ème siècle avant notre ère, l’endroit fut occupé par la tribu des dalmates qui donnèrent leur nom à la région. Puis la ville fut colonisée par les grecs et devint un important point commercial et stratégique. Les romains commenceront à y envoyer des colons à partir de -48 avant J.C. Et lorsqu’ils occupent la r... infos pratiques et réserver

L’histoire de Salone

L’ancienne ville de Salone est située au fond d’une baie qui est la baie de Kastela au pied de la colline du Kosjak. Cette situation protégée et ouverte sur la mer en a fait très tôt un endroit stratégique de première importance jusqu’à devenir la capitale de la Dalmatie romaine. Mais revenons encore plus loin en arrière : au 2e siècle avant notre ère, l’endroit fut occupé par la tribu des Dalmates qui donnèrent leur nom à la région. Puis la ville fut colonisée par les Grecs et devint un important point commercial et stratégique. Les Romains commenceront à y envoyer des colons à partir de - 48 av. J.-C. Et lorsqu’ils occupent la région, la ville en devint rapidement la capitale. De grands travaux furent alors e... infos pratiques et réserver

Pere Bulic

Nous voici maintenant arrivés. Garez votre voiture puis dirigez vous vers le site. Juste après le Grillage d’entrée, vous vous trouverez sur une esplanade en partie ombragée. Retrouvons nous là bas. Appuyez sur pause. Voilà. Ce vaste espace est empli de tombes: c’est le cimetière paléochrétien de Manastirine. En regardant vers le fond, nous voyons une petite maison où nous pourrons prendre nos tickets. Mais pour l’instant, regardez à gauche : nous voyons une tombe récente. Approchons nous en : C’est celle du père Bulic qui a consacré sa vie au site. Un mot sur cet homme à qui le site doit sa Renaissance. Sur la tombe du père Bulic, il est écrit : «Ici gît un pêcheur et indigne prêtre gardant les honorables se... infos pratiques et réserver

La tombe du Père Bulic

Dirigez-vous à présent vers le site. Juste après le Grillage d’entrée, vous vous trouverez sur une esplanade en partie ombragée. Ce vaste espace est empli de tombes : c’est le cimetière paléochrétien de Manastirine. Regardez à gauche, nous voyons une tombe récente. C’est celle du père Bulic qui a consacré sa vie au site. Un mot sur cet homme à qui le site doit sa Renaissance. Sur la tombe du père Bulic, il est écrit : «Ici gît un pêcheur et indigne prêtre gardant les honorables seuils des saints”. Car c’est ici que le père Bulic a organisé le premier congrès international d’archéologie chrétienne en 1894. Car il voulait faire prendre conscience à ses pairs de l’importance du lieu. Et en effet, nous avo... infos pratiques et réserver

Basilique

Et maintenant, retournons nous et avançons d’une vingtaine de mètres jusqu’aux restes de l’entrée de cette construction que nous voyons devant nous. Allons-y. Il s’agit en fait de la basilique de la nécropole. Cette église avait reçu le titre honorifique de basilique car elle abrite les restes de l’ancien évêque Domnio, martyrisé sous Dioclétien. Vous y êtes ? Bien. Et plaçons-nous nous face à l’ouverture de cette construction, très légèrement sur la gauche…… Pour ceux qui le souhaitent, nous allons décrire sa structure et son histoire. Les autres pouvant se rendre au chapitre suivant. A priori, vous êtes devant la porte d’entrée. Levez les yeux et regardez son linteau : il y a une inscription en latin... infos pratiques et réserver

Itinéraires et lieux touristiques à Split: que voir à Split?

Comparer les hôtels à Split jusqu'à -30%

Réservez en 1 minute, payez plus tard jusqu'à -30%. Meilleur tarif!

Booking.com Réservez maintenant

Payez plus tard !

Ventes privées hôtels    Hôtels pour groupes (>8 pers)

Télécharger les guides gratuits pdf Split

Télécharger les Audio guides gratuits MP3 à Split

Tous les audioguides

Guide et avis voyageurs qui voyagent à Split

  1. Image
    voyageur| 30/03/2017
    Se loger à Split: quel budget? Quels conseils? Des bonnes affaires? publié sur Split

    Auberges de jeunesse et chambres chez l'habitant, pour loger à moins de 15 euros la nuit à Split : Salut Heintz, Il y a plusieurs solutions pour se loger pas trop cher à Split, le mieux est soit de chercher une place dans un des hostels de la ville, soit de prendre une chambre directement chez l'habitant. En saison, il y a des chances que les auberges de jeunesse soient remplies. Il y en a au moins deux plutôt bien placées à proximité du centre historique de Split, le ... [Lire plus]

  2. Image
    Come| 20/10/2016
    Le Split Hostel, hôtel pas cher à Split publié sur Split

    Voici une adresse pas chère pour résider dans le centre de Spit, en plein coeur de l'enceinte du Palais de Dioclétien ! Le Split Hostel est de type auberge de jeunesse à l'ambiance jeune et anglo-saxonne, ce qui peut parfois s'avérer un peu fatigant... L'hôtel propose des lits en chambres-dortoirs ; une connexion internet est accessible gratuitement. Les tarifs par personne atteignent 25 euros la nuit au plus fort de la saison touristique (juillet-août) pour descendre autour des 15 euros ... [Lire plus]

Evénements et Sites sur Split

Événements

Les vidéos voyage de Split

Vidéo Porte d'or et Statue de Gragoire de Nin

La porte d’or est l’une des plus remarquables du palais car elle est entourée d'une belle muraille qui met bien sa structure en valeur. Elle est composée d'un sytème de deux portes qui formaien

Vidéo Rue Dioclétien et Palais Papalic

Dans l’axe de la porte d'Or s’ouvre la Diocletijanova, la rue Dioclétien. Elle est bordée de palais vénitiens dont les rez-de-chaussée sont transformés en boutiques ou en restaurants et elle

Vidéo Split

Grand port situé sur la côte dalmate en Croatie, la ville atypique de Split a été construite à l'intérieur et autour du palais romain de Dioclétien. Palais vénitiens, vestiges romains et a

Vidéo Palais Cipriani et Ancien Hôtel de ville

Le palais Ciprianis est un ancien palais vénitien édifié au 14ème siècle. A l'angle de celui-ci, vous verrez une sculpture représentant saint Antoine et le co

Toutes les vidéos de Split