L’histoire de Dubrovnik, Dubrovnik

pratique, visite, tarifs, réserver, adresse, horaires


Visiter Dubrovnik Hôtels Dubrovnik Voyages Dubrovnik Vols Dubrovnik
Source : Wikimedia

Carte L’histoire de Dubrovnik

Avis L’histoire de Dubrovnik

Avis voyageurs
Avis rédaction 0/4


Guide L’histoire de Dubrovnik : que voir et faire L’histoire de Dubrovnik?

Nous sommes devant la porte-pile, dans la porte de la ville neuve. Et entre la ville neuve et les remparts, juste devant la porte, se trouve un petit pont enjambant le fossé défensif qui entoure la ville côté terre. Nous nous trouvons donc le long des remparts imposants qui entourent la vieille ville de Dubrovnik. Regardons maintenant vers l’entrée de la vieille ville. Sur notre droite, nous voyons une tour d’angle : c’est la tour Bokar. Et si nous regardons tout à gauche cette fois, il y a la tour Minceta. Elles sont toutes deux des rajouts faits par l’architecte Bartoloméo au 15e siècle. Voyez les remparts maintenant qui datent du 13e : ces remparts mesurent 2 km de long et ont une épaisseur de 3 m côté mer, 6m côté terre. Bref, ils donnent une impression de grande massivité. Et cela montre l’importance de la cité. Alors comment s’explique cette importance? Tout d’abord par la position de la ville sur la côte Dalmate : son port contrôle la circulation maritime en Adriatique, c’est en effet, une halte très importante depuis toujours entre Venise et La Grèce, mais aussi entre la côte et l’intérieur des Balkan. Mais en fait tout avait commencé il y a depuis 2500 ans : Une tribu, celle des Dalmates, s’installe alors dans la région qui deviendra ainsi la Dalmatie. Puis les Grecs vinrent s’installer et créèrent Epidaure, aujourd’hui Catvat, à quelques kilomètres d’ici. Mais il y eut de nombreux tremblements de terre et les habitants s’enfuirent pour s’installer sur un îlot qu’ils appelèrent « Ragusium ». Juste en face de cet ilôt s’est installé un autre peuple, celui des croates, qui appelèrent leur cité Dubrava. A l’origine, il y avait donc 2 villes, l’une Raguse sur un ilôt et l’autre Dubrava sur la terre ferme. Ces 2 villes étaient séparées par un chenal très étroit qui fut comblé à la fin du 11e siècle. La ville réunie porta le nom de Raguse jusqu’en 1918 où elle deviendra Dubrovnik. Dès le 12e siècle, la ville s’est structurée politiquement et administrativement. Sa position géographique en a fait bien sur un lieu de convoitises. Jusqu’en 1205, la ville est placée sous le protectorat de Byzance. Mais après la 4ème croisade en 1204, Byzance fut conquise par Venise qui s’empare ainsi de Raguse jusqu’en 1358, date à laquelle la ville accède à l’indépendance et devient une république. La richesse de la ville est alors considérable: elle possède plus de 120 kms de côtes et quantité d’îles, son port est absolument incontournable. Les sources du 14 et 15es siècles parlent d’une cité république indépendante d’une richesse phénoménale. C’est d’ailleurs cette richesse qui permet de garantir l’indépendance en payant les états plus puissants. La ville est tenue par quelques grandes familles aristocratiques qui dirigent tous les aspects de la cité. Le terme de république est en effet à replacer dans le contexte de l’époque et nous aurons l’occasion d’en reparler en visitant le palais du recteur au cours de notre promenade. Ainsi donc, la ville paye son indépendance, et bien sûr elle reconnaîtra aussi –même si c’est plus symbolique- les autorités dominantes de la région : la monarchie hungaro-croate, puis l’Empire ottoman, puis les Habsbourg. Cette mise sous tutelle volontaire lui permet de garder une totale autonomie des affaires internes. Mais ce peu de fidélité donnera à la ville une réputation assez sulfureuse. Raguse est une ville où les secrets d’État s’échangent, se vendent au plus offrant sans aucune morale : on commerce en tous sens quelle que soit la situation diplomatique. À tel point que la devise est “aimable avec chacun, attentionné avec tous”. Et cela fonctionne. Sa richesse vient essentiellement de son port, du transit de l’argent, du plomb, de la laine, du cuir, des céréales, des épices, du coton et du sel. Les bateaux grecs, siciliens, égyptiens, français espagnols relâchent ici. La marine ragusaine se développe de manière remarquable. Au 16e siècle en effet, la flotte de Raguse comporte 250 navires qui sillonnent l’Adriatique, la méditerranée et la mer Noire. De plus, Raguse ouvre des consulats dans 50 ports. Tout cela en fait la 3e flotte marchande d’Europe. Mais le 6 Août 1667, un grand tremblement de terre fait plus de 5 000 morts et la ville est anéantie. Les centres économiques se déplacent en même temps de la méditerranée à l’atlantique. En outre, le monde est divisé entre nations chrétiennes et turques. Même reconstruite, Raguse ne s’en relèvera pas. Elle vivote, rêvant de sa splendeur passée et en 1806, Napoléon met fin au système de la république en intégrant la ville dans les “provinces illyriennes”. La ville passera ensuite sous domination austro-hongroise et en 1918, recouvrant son indépendance, elle devient Dubrovnik.

L’histoire de Dubrovnik se trouve dans le guide de voyage Dubrovnik et vous pouvez aussi réserver un hotel à Dubrovnik.

Infos pratiques visite L’histoire De Dubrovnik

FAQ sur L’histoire de Dubrovnik

0 avis

0 questions de voyageurs sur L’histoire de Dubrovnik, Dubrovnik


Remonter en haut

Que faire et visiter dans les environs de L’histoire de Dubrovnik


  • La porte Pile

    Voilà ce que l’on pouvait rapidement dire de cette ville avant de la visiter. Nous allons maintenant pouvoir commencer notre promenade. Nous sommes donc sur le pont de pierre devant la porte principale de la ville. Regardons-la : elle date de 1537...

  • Porte Pile

    La porte Pile date de 1537 et est la principale entrée de la ville. Elle semble être “gardée” par une statue qui représente saint Blaise, le saint patron de la ville. Dans ses mains, il tient la maquette de la ville. Cette porte est de style ...

  • Latino Club Fuego

    Le Club Latin Fuego se trouve vers la porte pile, à l’ouest, à 30 mètres de la vieille ville. Ouvert en 2001, ce club a largement gagné en notoriété. En effet, à ce jour, de nombreuses personnalités, croates et internationales se sont rendu...

  • Nautika

    Spécialités au menu du restaurant Brodetto de poisson de Lapad avec Polenta Filet de bar grillé avec huile d'olive vierge et courgettes  Homard à la façon de Kor?ula...

  • Mimoza

    Spécialités au menu du restaurant Salade méditerranéenne Calamars frits Gâteau à la cannelle...

  • Dubravka

    Spécialités au menu du restaurant Gambas royales Steak turc avec une sauce aux champignons Tourte au chocolat et aux noisettes...

  • Place onofrio

    La place Onofrio est la petite place au pied de la porte Pile. Elle tire son nom de l’architecte Florentin qui, en 1444, a dessiné la fontaine de la place. A côté, vous verrez le couvent sainte-Claire qui, au 13ème siècle, servait d’orphelin...

  • Eglise Saint Sauveur

    L'église saint-Sauveur date de 1528 et est de style «renaissance dalmate». En fait, c’est l’un des seuls bâtiments à avoir été épargné par les tremblements de terre des 16ème et 17ème siècles. Et à ce titre, elle constitue un témoig...

  • Capitano Bar

    Alors que tout semble fermé au petit matin à Dubrovnik, il reste encore un lieu ouvert, c’est le Capitano Bar ! Tous les noctambules et les serveurs qui ont finis leur service s’y retrouvent pour partager leurs derniers verres. Toujours plein,...

  • Remparts

    Toute la vieille ville de Dubrovnik est entourée de remparts imposants ouverts à la visite : ils font 6 mètres de large côté terre et 3 mètres côté mer. Ils datent du 13ème siècle. A intervalle régulier, ils sont ponctués de tours rajout...

  • Posat

    Spécialités au menu du restaurant Carpaccio d'anchois Plat végétarien Poire au vin...

  • La place onofrio

    Et maintenant, descendons les quelques marches puis passons la 2e porte. Nous venons de franchir la 2e porte. Laissons-la dans notre dos. Devant nous, juste dans l’axe de la porte se trouve une grande artère : c’est la Placa ou stradum. Cette ar...

Télécharger les guides voyage de Dubrovnik gratuits

60 lieux à découvrir à Dubrovnik. Les principaux musées, monuments et quartiers.

Télécharger le guide

Restaurants Dubrovnik : découvrez les meilleures adresses de la ville

Télécharger le guide

Manger de la cuisine traditionnelle dans un restaurant de Dubrovnik

Télécharger le guide

Vie nocturne à Dubrovnik

Télécharger le guide

Bons plans shopping à Dubrovnik

Télécharger le guide

Les principaux musées de Dubrovnik

Télécharger le guide

Top discothèques de Dubrovnik

Télécharger le guide

Top bars à Dubrovnik

Télécharger le guide

Les meilleurs hôtels proches de L’histoire de Dubrovnik

à 40 m
Image
Le meilleur tarif est de plus de 50 € par nuit minimum. Le tarif est idéal pour les petits budgets.Quelles adresses près de Hostel Marker? Plus lo ...
Dès 68,00EUR

Hostel Marker à 40 m

à 92 m
Image
Vous pourrez trouver l'adresse de cet établissement au Svetog Djurdja 18, à Dubrovnik. A proximité, l'établissement dispose d'un parking. L'Inte ...
Dès 70,00EUR
à 120 m
Image
Les voyageurs trouveront cet hébergement au Fericeva 7, à Dubrovnik. Pour garer votre voiture, un parking est disponible. Certaines chambres son ...
Dès 68,00EUR

Old Town Finest à 120 m

à 127 m
Image
L'hébergement a un prix pas cher du tout. Il est implanté Ivana Kukuljevica 1 à Dubrovnik. Y séjourner vous coutera un prix de moins de 50 euros p ...
Dès 30,00EUR
à 165 m
Image
Au milieu de jardins folkloriques, à quelques minutes à pied de l’ancienne ville, Hilton Imperial Dubrovnik domine les fortifications de la ville ...
Dès 723,54HRK
à 170 m
Image
L'hebergement a un tarif très correct. Il est localisé Za Rokom 2 à Dubrovnik. Pour y dormir, vous devrez débourser un prix en dessous d'une centa ...
Dès 70,00EUR
à 173 m
Image
Ce complexe est réparti dans deux endroits différents de la ville de Dubrovnik. Le décor de l’hôtel Apartments Old Town Selection marie les styles ...
Dès 372,95HRK
à 175 m
Image
Quels sont les sites populaires dans la zone de Apartment Simovi? Old Town? A proximité, vous trouverez les sites touristiques Eglise Saint Roch, ...
Dès 70,00EUR
à 183 m
Image
C'est un trois étoiles. Il vous sera possible de trouver cet hotel au Domino 8, à Dubrovnik. Quels endroits populaires à courte distance de Famil ...
Dès 70,00EUR