Carte Sienne

La ville de Sienne, dans la région Toscane, est l'une des meilleures destinations touristiques de l'Italie. Pour mieux connaitre les lieux, rien de tel que d'avoir une carte ou un plan de la ville, disponible en ligne. Il y en existe plusieurs comme le plan de Sienne avec toutes ses localités qui permet donc de mieux situer les endroits utiles. La carte interactive est également disponible pour situer les rues par un simple zoom sur la carte.

Une autre carte est disponible en ligne, un document qui présente les monuments les plus intéressants ainsi que les lieux d'hébergement ou restaurants. Il y a même un guide de voyage, nécessaire pour connaitre les activités les plus pratiquées à Sienne.

Grâce à cela, la ville n'aura plus de secret pour vous. Au Nord de Sienne par exemple, on peut admirer les paysages du Chianti. Aux alentours, les petits villages comme San Gimignano et Monteriggioni offrent de magnifiques vues. La Vallée d'Arbia au sud de Sienne est, quant à elle, l'endroit où l'on produit le célèbre Brunello. Vers l'Ouest, près de la mer, Castoglione et d'autres pays côtiers sont joignables par voiture et grâce aux transports publics. Et entre Florence et Sienne, il y a la zone Chianti qui est une campagne très réputée pour ses vignobles.


Les lieux du guide Sienne
Palais Pubblico e Museo Civico di Siena

Le Palazzo Pubblico de Sienne est construit entre 1287 et 1308 environ, pour que s'y installe le Gouvernement des Neuf en 1310, après la chute d'un gouvernement composé d'aristocrates, qui se réunissaient dans l'église San Pellegrino. Peu modifié au cours des ans, on sait que les étages de ce palais sont ajoutés au XVII° siècle grâce au concours de l'architecte Carlo Fontana, et que la façade est restaurée au XIX° siècle afin de lui rendre son aspect médiéval. Le Museo Civico s'y trouve depuis les années trente. La tour, appelée Torre del Mangia du surnom du sonneur de cloches Mangiaguadagni et [...]

Santa Maria della Scala de Sienne

Ce complexe est l'un des plus anciens hôpitaux d'Europe. Situé en face de la cathédrale et institué par les chanoines, il accueillait pelerins, pauvres et orphelins. Il était si bien géré et organisé que le duc de Milan, Francesco Sforza, envoya ses émissaires pour l'étudier. Possédant des terres qui constituaient un vaste patrimoine, l'hôpital était aussi un important pôle artistique, grâce à l'intervention d'artistes tels que Simone Martini, Pietro et Ambrogio Lorenzetti, pour leurs fresques réalisées au XIV° siècle. En 1991, un concours est lancé pour la restauration du "Spedale", comme on nomme [...]

Piazza del Campo - Sienne

La Piazza del Campo est une des plus belles places d'Italie, célèbre grâce à sa forme de coquillage. A l'origine, le centre de la cité était aux abords de la zone de Castelvecchio, et la place était réservée aux marchés. On sait que l'espace est remanié vers 1169,et, lorsque deux siècle plus tard, le Gouvernement des Neuf veut un siège pour le gouvernement de la cité, l'organisation de la place change avec le Palazzo Comunale (construit entre 1298 et 1310 environ). Des pavés sont installés entre 1327 et 1349. Lors de la construction, des lois furent émises afin que les façades, frontons et espaces [...]

Basilique San Domenico de Sienne

Fondée en 1226 par des dominicains sur le mont Camporegio, précédemment cédé par la famille Malavolti, la basilique est parvenue jusqu'à nous avec les caractères gothiques qui survécurent aux incendies, séismes et autres occupations militaires. Etroitement lié à l'histoire de la sainte et mystique Catherine, ce monument des plus imposants de Sienne, aurait été le témoin d'un de ses miracles, au sein de la Cappella delle Volte. Après la canonisation de celle-ci en 1461, le bâtiment accueille nombre de ses reliques, dont sa tête, rapportée de Rome par Beato Raimondo da Capua en 1383 et aujourd'hui [...]

Fonte Branda

Il s'agit de la plus célèbre et ancienne source de Sienne (mais aussi de la plus jolie!). Citée par Dante dans le chant de l'Enfer de la Divine Comédie, elle aurait été construite entre le XI° et le XIII° siècle par l'architecte Bellamino et fortifiée au XV° siècle. Elle se compose de trois arcs en ogives, décorées de quatre lions en pierre et des armoiries de la ville. Aux pieds de la colline San Domenico, où se trouve l'église homonyme, vous pourrez découvrir la source qui aurait vu naître et grandir Sainte Catherine.

Duomo de Sienne

La cathédrale de Santa Maria Assunta, Duomo de Sienne, se situe entre les styles romans et gothiques. Elle aurait été construite sur un bâtiment datant du X° siècle, vraisemblablement la résidence de l'évêque de l'époque. Consacré au XII° siècle, ce n'est qu'en 1229 que l'édifice devient cathédrale, avec une façade vers l'ouest, et sa coupole est complétée en 1263. Nicola Pisano participa aux travaux de la façade. Le campanile, haut de 77 mètres, date de 1313. Pensant que la grandeur de Sienne méritait un Duomo plus grand, on agrandit celui-ci à deux reprises au cours du XIV° siècle, mais la peste [...]

Le Palazzo Piccolomini, plus connu sous le nom de Palazzo delle Papesse a été construit entre 1460 et 1495 pour la soeur du pape Pie II, Caterina Piccolomini, sur projet de Bernardo Rossellino. Sa façade rappelle les palais florentins de la même époque. Acheté par une banque en 1884, il subit de nombreuses modifications dues à sa fonction. En 1998, ce palais ouvre au public en tant que centre d'art contemporain, abritant des oeuvres mais aussi organisant performances, conférences, ateliers et visites guidées. On y trouve outre la librairie, une vidéothèque et une bibliothèque spécialisée en art [...]

L'empereur Charles V commanda en 1548 la construction d'une forteresse via le commandant de la garnison espagnole. Mais les sienois qui voyaient en cela un attentat à leur liberté, réussirent à chasser les espagnols de la ville, et détruisirent la citadelle en 1552. En 1561, ayant conquis Sienne, Cosme I de Médicis donna l'ordre de la reconstruire, sur dessin de Baldassarre Lanci. Aujourd'hui les souterrains de ce fort rectangulaire sont occupés par l'Enothèque Italienne alors que la partie extérieure est un jardin public depuis le XVIII° siècle.

Le jardin botanique de Sienne a ses origines au XVI° siècle: aux côtés de Santa Maria della Scala en 1588, il est transféré Via Mattioli en 1856. Actuellement à l'intérieur des murs de la ville, il s'étend sur deux hectares et demi, occupant en partie la vallée de Sant'Agostino. De nombreuses espèces végétales sont conservées dans cette structure reconnue pour son centre d'études et ses collections, ainsi que des architectures ayant leur importance au niveau historique. L'Erbario, conservant notamment plantes, algues, champignons et lichens, à été fondé au XIX° siècle et sert de lieu d'archives [...]

Fonte Nuova d'Ovile

Edifiée entre 1298 et 1303, elle fut commandée notamment par Giovanni Pisano et Duccio di Buoninsegna, et dessinée par Camaino di Crescentino et Sozzo di Rustichino. De style gothique, elle est composée d'arcades ogivales, deux frontales et une latérale. Construite afin d'amener l'eau jusqu'aux quartiers artisanaux et agricoles de Vallerozzi, cette fontaine était l'endroit où débouchait l'aqueduc qui alimentait les sources et les citernes de la ville.

La Fonte di Ovile fut bâtie en 1260, dans le but de remplacer une construction voisine plus en amont. Elle perdit de l'importance au siècle suivant, lorsque l'on édifia la Fonte Nuova d'Ovile, plus imposante. Large de 14 mètres et longue de 9 mètres elle possède une double arcade frontale et une latérale ainsi qu'une voûte en croix.

Cette fontaine déjà active au XIII° siècle alimentait en eau la zone qui fournissait la ville de Sienne en poissons (d'où son nom de Pescaia). Située aux environs de la Porta Camollia, à l'extérieur de la cité, elle est caractérisée par trois arcades basses de dimensions différentes. L'aqueduc souterrain et ses kilomètres de galeries par où passait l'eau, encore utilisé il y a quelques décennies passe par la Fonte Pescaia. Dans un mauvais état au XV° siècle suite à des glissements de terrain, elle est abandonnée au XVI° siècle. On la restaura entièrement en 1998.

Loggia della Mercanzia

Construit entre 1428 et 1445 (la partie supérieure date du XVIII° siècle) ce joli portique entre gothique tardif et renaissance est connu pour les statues qui ornent ses pilastres, représentant les antiques saints protecteurs de Sienne: San Savino, Sant'Ansano, San Vittore sont réalisés par Antonio Federighi, San Pietro et San Paolo par Lorenzo di Pietro. En outre, on peut admirer les stucs et les fresques décorant la voûte, datant du XVI° siècle.

Loggia del papa

Réalisée en 1462 par l'architecte siennois Antonio Federighi, cette loggia est voulue par le pape Pie II Piccolomini. Elle se compose de trois arcades et de chapiteaux corinthiens, portant les armoiries de la famille de Pie II. L'inscription sur l'architrave est la suivante "PIUS II PONT MAX GENTILIBUS SUI PICCOLOMINEIS".

Voir tous les lieux du guide