Guide Plages du Débarquement



L'un des grands tournants de l'histoire du XXe siècle s'est produit en France, lors du débarquement des forces alliées sur les plages de Normandie, une phase décisive dans la résolution de la Seconde Guerre Mondiale.

Le circuit des plages du débarquement de 1944 existe pour se souvenir ou pour en apprendre davantage sur ces événements, à travers plusieurs sites marquants de la côte normande.

La mémoire du Débarquement de Normandie

Plus de 60 ans après le jour J, la côte normande est paisible avec ses belles stations balnéaires et ses plages pittoresques. Mais les souvenirs de la guerre et du D-Day sont ancrés dans le paysage. La côte est encore aujourd'hui parsemée d'anciens canons allemands ainsi que de nombreux bunkers, tandis que les monuments aux morts sont présents dans presque chaque village, à chaque détour de la route... La région a été cruellement marquée par la guerre.

''Les plages du débarquement'' englobent une région qui s'étend le long du littoral du Calvados, jusqu'au département de la Manche. Il existe de multiple façon de composer son circiut, de façon condensée en 1 journée, un weekend, et plus encore pour les passionnés. L'itinéraire se doit d'inclure le Mémorial de Caen, élément tout à fait incontournable de la visite : cette institution propose des journées touristiques, voire des séjours complets, autour des thèmes du débarquement et de Seconde Guerre.

Les étapes incontournables

Toute l'histoire du débarquement à travers différentes étapes :
→ Un bon point de départ sera soit le Mémorial de Caen, soit le Musée du Débarquement à Arromanches.
→ Les plages de Omaha Beach avec le cimetière américain
→ Utah Beach et le musée du débarquement
→ Gold BeachJuno Beach et son centre
→ La Pointe du Hoc

À ceci s'ajoutent quelques communes marquées par ces événements :
→ Le village de Sainte-Mer-Eglise
→ Saint-Côme-du-Mont et le Man's Corner Museum
→ La batterie de Longues-sur-Mer
→ Le cimetière allemand à La Cambe

Un circuit passionnant et émouvant, où l'on apprend beaucoup sur un pan entier d'histoire qui ne laisserait personne indifférent.

Note : l'anniversaire du débarquement du 6 juin 1944 est chaque année l'occasion de nombreuses cérémonies. 


Carnet pratique Plages du débarquement :

Infos, visites :

Comité départemental de tourisme du Calvados : www.calvados-tourisme.com 

Comité départemental de tourisme de la Manche : www.manchetourisme.com

Les principales communes des Plages du Débarquement :

Office de tourisme de Caen : www.caen-tourisme.fr

Office de tourisme de Ouistreham : www.ouistreham.fr

Office de tourisme d'Arromanches : www.ot-arromanches.fr

Office de tourisme de Bayeux : bayeux-bessin-tourisme.com

Office de tourisme de Colleville : www.colleville-montgomery.fr

Les musées dans la région en lien avec le débarquement sont nombreux :

Mémorial de Caen : www.memorial-caen.fr

Musée mémorial d'Omaha Beach à Saint Laurent sur Mer. www.musee-memorial-omaha.com

Musée America - Gold Beach à Ver sur Mer. www.goldbeachmusee.fr

Musée du débarquement à Arromanches : www.musee-arromanches.fr

Cinéma Arromanches 360 à Arromanches : www.arromanches360.com

Centre Juno Beach à Courseulles sur Mer : www.junobeach.org

Musée de la bataille de Tilly sur Seulles :  www.tilly1944.com

Musée 1ère division Us 1944 à Colleville sur Mer : www.bigredonemuseum.com

Transports :

En voiture :
Depuis Paris compter 2 à 3 heures de route pour rejoindre Caen en empruntant l'A13 (20 € de péage). Même temps de trajet depuis Rennes avec l'A84.
La voiture sera le moyen de transport le plus pratique pour réaliser le circuit en toute liberté.

En train :
La Normandie est facilement accessible en train depuis Paris. Comptez 2 heures de trajet de Paris St Lazare à la gare de Caen (environ 30 euros). Les Plages du Débarquement sont assez proches de Caen. De Caen, un train relie Bayeux, d'où partent les bus locaux ''Bus Verts''.
En partant de Rennes, compter 3h30 de trajet et une trentaine d'euros pour un aller simple.

En bus :
Pour rejoindre les plages du débarquement sans voiture, il faut prendre un bus depuis la gare de Caen ou de Bayeux.                                                                                                                                                             
A Bayeux, le Bus n°70 vous emmène à la plage d'Omaha Beach.
Le Bus n°74 vous emmène à la plage d'Arromanches.
Les lignes sont exploitées par les Bus Verts du Calvados, les horaires sont à consulter dans les bureaux touristiques ou sur le site internet de la compagnie : www.busverts.fr. Un forfait de 1 à 7 jours permet de circuler librement sur le réseau.

Hébergement :

Vous aurez l'embarras du choix pour séjourner près des plages du débarquement : hôtels, locations de gîtes, chambres d’hôte ou encore campings si le temps s'y prête. Autre alternative qui semble de plus en plus à la mode, la location d’un gîte. Cette solution vous permet de bénéficier d’un mode d’hébergement confortable à moindre coût. Renseignez vous auprès des offices de tourisme des villes où vous pensez séjourner (cf rubrique Infos, visites). Vous trouverez également des adresses dans la section Hôtels de Cityzeum.

 

Les 5 plages du débarquement allié en Normandie
Les plages du débarquement en Normandie possèdent chacune sa propre histoire. Elles racontent le dur combat que les hommes provenant de 15 différents pays ont dû mener lors de la Seconde Guerre mondiale. Voici donc l’histoire des 5 plages du débarquement.


La plage d’Utah Beach
C’est sur cette plage que les soldats américains ont débarqué pour la première fois. Pendant cette intrusion, ces hommes ont été menés par Théodore Roosevelt Junior, qui n’est autre que le fils aîné du Président de l’Amérique Franklin Roosevelt. À proximité de cette plage se trouvent deux musées qui racontent l’histoire de la Seconde Guerre mondiale ainsi que le débarquement de Normandie. Il s’agit de l’Airborne Museum et du Normandy Tanks Museum.


La plage d’Omaha Beach
Après Utah Beach, les Américains ont également débarqué sur la plage d’Omaha Beach. Les soldats ont commencé à envahir le sable à 6 h 35. 25 minutes après, 58 chars sont arrivés dont 55 ont été ravagés jusqu’à la fin de la journée. À proximité de cette plage, vous pouvez découvrir deux lieux qui racontent ce débarquement. L’un est la pointe du Hoc et l’autre est le cimetière américain de Colleville-sur-Mer.


Le Juno Beach et le Gold Beach
Ces deux plages sont les plus grandes zones de débarquement de Normandie parmi les 5 plages. Juno Beach a été envahi par les Canadiens. Quant à Gold Beach, les Britanniques y ont débarqué le 6 juin 1944. Aux alentours de ces deux plages se trouve le Mémorial de Caen. Celui-ci est le plus grand musée racontant la Seconde Guerre mondiale.


La plage de Sword Beach
Mesurant 8 km, elle a été affiliée à la seconde armée britannique. Le 6 juin 1944, les commandos des services sociaux ainsi que la 8e brigade ont débarqué sur ce lieu. Autour de cette plage se trouve la Batterie Merville. Il s’agit d’un refuge allemand dans lequel sont stockés les canons qui ont une portée de 20 km.


Booking.com





Les top lieux du guide Plages du Débarquement
Musée du Mémorial de Caen

Ce Mémorial fut construit à l'emplacement d'un ancien blockhaus et inauguré en 1988 par le président de la République française François Mitterrand. A l'origine, le musée était consacré aux causes et aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale. Il offre ainsi une chronologie détaillée de la montée du nazisme à la fin de la guerre et s'attarde plus particulièrement sur la bataille de Normandie à travers des films et des témoignages. On y trouve également des objets de la vie quotidienne sous l'occupation allemande, des plans et même un chasseur bombardier anglais "Hawker Typhoon" pendu au plafond [...]

Pointe du Hoc

La pointe du Hoc est située à Cricqueville-en-Bressin dans la Manche. Il s’agit d’une avancée haute de 30 mètres surplombant une plage de la côte normande. son emplacement stratégique entre les plages Omaha Beach et Utach Beach a fait d’elle un important théâtre des opérations du débarquement en Normandie des troupes alliées pendant la Seconde Guerre mondiale et plus exactement au mois de juin 1944. En 1979 la France a offert une petite partie de la pointe du Hoc aux Etats-Unis pour en faire un monument érigé à l’honneur des soldats américains morts au combat. Les touristes se rendent [...]

Cimetière américain de Normandie

Le cimetière américain de Normandie se trouve comme son nom l’indique en Normandie et plus exactement à Colleville-sur-Mer dans le Calvados. Il surplombe la plage d’Omaha Beach. Le cimetière a été inauguré en 1956 à la mémoire des soldats américains morts au combat lors de la bataille de Normandie pendant la seconde Guerre mondiale. Parmi eux se trouvent le sergent Frederick Niland qui a inspiré le personnage principal du film "Il faut sauver le soldat Ryan" et le fils du président Theodore Roosevelt: [...]

Centre Juno Beach

Il s'agit d'un musée consacré au rôle joué par le Canada lors de la Seconde Guerre mondiale. Il fut élevé sur le site même où eu lieu le débarquement des troupes canadiennes en juin 1944 et inauguré en 2003. Après une introduction détaillée effectuée par un guide canadien, on accède à un parcours multimédia retraçant l'histoire du Canada et présentant son implication dans le conflit d'un point de vue militaire et civil. La visite se conclut sur un aperçu de la société canadienne contemporaine. Enfin, une salle est destinée aux expositions temporaires portant sur des thèmes historiques ou culturels. [...]

Pegasus Bridge

Ce pont situé près de Bénouville sur le canal de Caen fut la première position prise par les Alliés lors du débarquement de Normandie. L'assaut fut donné peu après minuit le 6 juin 1944 par un commando anglais dirigé par le major Howard. Amenés en planeurs, ses hommes réussirent à neutraliser les postes allemands et à tenir ce pont sur l'Orne jusqu'à l'arrivée des parachutistes en renfort. Tous ces événements sont d'ailleurs relatés de manière très réalistes dans le film "Le jour le plus long". A la fin de la guerre, le pont fut rebaptisé "Pegasus Bridge" en hommage au commando de la 6ème division [...]

Port artificiel d'Arromanches

La ville d'Arromanches fut prise par les troupes britanniques le 6 juin 1944 au soir. Les Alliés décidèrent d'y construire un port artificiel, répondant au nom de code "Mulberry", afin de pouvoir ravitailler leurs soldats et débarquer du matériel lourd nécessaire à la poursuite des opérations. Le chantier commença dès le 9 juin en même temps que celui d'un second port artificiel à Saint-Laurent-sur-Mer, destiné aux troupes américaines. Cependant, du 19 au 21 juin, une tempête causa de nombreux dégâts et les contraint à abandonner la construction de ce second port. Le port artificiel d'Arromanches [...]

Sainte-Mère-Église

Il s'agit d'une des premières villes françaises libérées lors du débarquement de Normandie. Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, tandis que les habitants tentaient d'éteindre l'incendie d'une maison, les premiers parachutistes de la 82ème Division aéroportée américaine furent largués au-dessus du bourg. Certains d'entre eux furent abattus par les Allemands avant même de toucher terre. Le soldat John Steele resta quant à lui accroché au clocher de l'église lors du parachutage, comme le montre un mannequin qui y demeure encore aujourd'hui. L'unité réussit tout de même à s'emparer de la ville à l'aube, [...]

Batterie de Longues-sur-Mer

Cette batterie allemande faisait partie du Mur de l'Atlantique. Située dans le secteur de Gold Beach, elle se trouve au sommet d'une falaise de 65 mètres qui domine l'océan. L'ensemble comprend quatre casemates bétonnées équipées de canons de 150 mm et un poste de direction de tirs à deux niveaux. Le jour du débarquement, la batterie ouvrit le feu sur la marine alliée mais fit peu de dégâts et son personnel composé de 184 hommes se rendit aux Anglais dès le 7 juin 1944. A voir: Les pièces dans leur état d'époque.

Grand Bunker

Cette tour de béton de 17 mètres de haut est un ancien poste de direction de tir du Mur de l'Atlantique. Il fut investi par les soldats alliés le 9 juin 1944 qui mirent quatre heures à forcer sa porte blindée à l'aide d'explosifs. Aujourd'hui, le bunker abrite le Musée du Mur de l'Atlantique qui présente sur cinq niveaux une reconstitution des salles à l'époque grâce à du matériel et à des mannequins. Une des pièces est par ailleurs consacrée à la construction du Mur de l'Atlantique qui mobilisa plus de 2 millions d'ouvriers pendant trois ans. Le dernier étage est équipé d'un télémètre allemand [...]

Cimetière militaire allemand

Situé au bord de la Nationale 13, le cimetière de La Cambe rassemble les tombes de plus de 21 200 soldats allemands qui reposent sous de petites dalles entourées de pelouse. C'est le plus grand cimetière militaire de Basse-Normandie. Il se présente comme un jardin parsemé d'érables et de croix de Malte alignées par cinq. Au centre du cimetière se trouve un tumulus de 6 mètres de haut où sont enterrés les corps de 296 soldats non identifiés. Au sommet, une grande croix de granit noir encadrée de statues domine le site et offre une vue panoramique sur tout le cimetière. A voir: La vue depuis le [...]

Voir tous les lieux du guide


Voir toutes les vidéos du Calvados