Ateliers Poterie d'Albi - Tourisme

La dernière poterie en France à tourner et à émailler des poteries à la main se trouve dans le sud-ouest de la France à Albi. Formes anciennes et modernes se côtoient et se déclinent de mille et une couleur. A l'arrière de la boutique, les différents métiers ancestraux s'affairent pour chaque pièces soient parfaite. Pas moins de 20 artisans d'art sont là (tourneurs, ébarbeurs, émailleurs, enfourneurs et défourneurs) et mettent tout leur cœur à vous offrir le meilleur de la poterie artisanale décorative française. Visite des ateliers en groupe, lors des journées européennes des métiers d'art et des journées du patrimoine, mais aussi visites organisées avec les écoles, associations...venez partager un bout de notre histoire, les mains dans la terre, la tête dans les couleurs. Lore Camillo (la 6ème générations)Ouvert au public toute l'année du lundi au vendredi, de 08h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h30 et 11 samedis par an (dates sur le site internet). Pour nous trouver : Poterie d'Albi, 112 Av Albert Thomas -81 000 Albi. prendre direction Carmaux Rodez- passer le pont Neuf et sur l'avenue albert thomas après le feu à 200 m sur main droite. 112 avenue albert thomas

http://www.poterie-albi.fr/



Top sites touristiques à Albi incontournables et dans les environs


  • Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi

    Témoignage de la foi chrétienne après l'hérésie cathare, l'édification de la cathédrale sainte Cécile a duré deux siècles, de 1282 à 1480. Avec un clocher donjon de 78 mètres de haut, l'imposante cathédrale est le bâtiment en brique le plus grand du monde. La rigueur de son architecture défensive offre un étonnant contraste avec les somptueuses décorations intérieures comme les fresques de la voûte, oeuvres d'artistes de la Renaissance italienne, la gigantesque peinture murale du Jugement Dernier ainsi qu'un orgue majestueux de 16 mètres de large et de 15 mètres de haut, l'un des plus beaux orgues classiques de France ! Véritable musée d'art chrétien, Sainte Cécile est l'une des cathédrales les plus visitées de Fr...

  • Berges du Tarn

    Dès les premiers beaux jours, il est un lieu de promenade unique et magique à ne pas manquer: les berges du Tarn. Avec le soleil en compagnon fidèle, venez découvrir la splendeur des paysages du sud de la France. Le Tarn est réputé pour ses magnifiques gorges qui attirent chaque année de nombreux amateurs de randonnées et de canoë kayak. En famille ou entre amis, il est très agréable de se promener le long de la rivière. Vous avez aussi la possibilité de découvrir le Tarn au fil de l'eau grâce à des bateliers, très heureux de vous faire découvrir l'histoire, la faune, la flore, et la géologie des Grands Causses et des berges du Tarn. Une invitation au voyage qui ne se refuse pas !...

  • Musée Toulouse-Lautrec

    Le musée a élu domicile dans l'un des plus vieux châteaux de France, un édifice à la hauteur du talent de l'artiste albigeois Toulouse-Lautrec, son nom : le palais de la Berbie. Le musée Toulouse-Lautrec accueille depuis 1922 la plus importante collection au monde du peintre, plus de mille œuvres, tableaux, lithographies, dessins, ainsi que l'ensemble des affiches réalisées par Henri de Toulouse-Lautrec y sont conservées et exposées. Célèbre pour ses affiches représentants l’activité théâtrale parisienne de la fin du XIXe siècle, Toulouse-Lautrec avait plusieurs autres cordes à son arc et le musée vous les dévoile toutes sans exception. Le musée vous permet d'entrer dans l'intimité de cet artiste atypique et de part...

  • Eglise Saint-Salvy

    Mentionnée dès 940, la collégiale Saint-Salvi d'Albi apparaît, jusqu'au XIIIe siècle, comme le principal bâtiment de la ville. Il ne reste rien de l'édifice primitif, un vaste chantier de reconstruction ayant été lancé vers 1070. Vers 1100 est achevé le chevet, où l'arc outrepassé, témoignage de l'influence de l'architecture wisigothique et, par-delà, romaine, qui est utilisée systématiquement. Les travaux se poursuivent dans le chœur et dans la nef, mais ceux-ci sont largement repris et surélevés, en brique et en pierre, au XVe siècle. Entre 1720 et 1730, l'aménagement intérieur du sanctuaire est repris pour créer une crypte permettant d'accéder aux reliques de Saint Salvy. Le reste des aménagements a été très ...

  • Eglise St-Michel de Lescure (5km d'Albi)

    C'est à la fin du XIe siècle que les moines de Saint-Michel de Gaillac commencèrent à construire leur petit prieuré de Saint-Michel de Lescure. Le chantier, qui se poursuivit jusqu'au milieu du siècle suivant, donna naissance à un édifice de dimensions modestes, 23 mètres de longueur pour 15 mètres de largeur, constitué d'une nef de deux travées, dont le vaisseau central est flanqué de deux étroits bas-côtés, d'un transept non saillant et d'un court chevet terminé par une abside. L'intérêt de l'édifice repose sur l'unité du chantier, malgré les restaurations du XIXe siècle, et sur la richesse de son décor sculpté, qui trouve son apogée sur le magnifique portail. Profitez-en : bien rares sont les monuments construit...

  • Hôtel de Reynès

    Construit au XVIe siècle pour une famille de riches marchands de draps et de pastels, l'hôtel Reynès est un bel exemple de l'architecture civile de la Renaissance à Albi. Édifié en briques autour d'une cour, il porte encore bien des marques du goût du Moyen-Âge finissant, notamment avec la tourelle d'escalier placée dans un des angles ou les fenêtres à meneaux. Néanmoins, d'autres indices témoignent de l'émergence de la nouvelle mode italienne, notamment la loggia sur arcades, en pierre, qui occupe l'une des façades sur la cour....

  • Hôtel Séré-de-Rivières

    Comme nombre d'autres hôtels particuliers d'Albi, l'Hôtel Séré de Rivières fuit construit, au XVe siècle, pour une famille de marchands drapiers enrichis dans le commerce du pastel. Puis il fut modifié à de nombreuses reprises pour ne prendre son aspect actuel qu'au cours du XVIIIe siècle. Toujours aux mains de la famille au XIXe siècle, il fut notamment la résidence du général Raymond-Adolphe Séré de Rivières, concepteur des nouvelles lignes de fortifications mises au point après la défaite de 1870....

  • Maison du vieil Alby

    L'une des plus anciennes maisons de la ville, la Maison du vieil Alby, siège de l'Association de sauvegarde du patrimoine, est probablement la mieux conservée et la plus représentative de l'habitat urbain de la fin du Moyen Âge. Certains éléments en sont classiques et se retrouvent ailleurs en France, notamment l'utilisation des colombages en bois où le deuxième niveau, celui destiné à l'habitation, dépasse en encorbellement sur la rue. Pour autant, d'autres éléments sont plus particuliers. Le grenier à ciel ouvert (ou "Solelhou") tout d'abord, élément que l'on retrouve dans d'autres zones du bassin méditerranéen mais qui, à Albi, servait particulièrement au séchage du pastel, et, plus typique encore de la ville, l'util...

  • Musée de cire (Hôtel du Bosc)

    Installé dans une maison ayant appartenu à La Pérouse et adossé à l'Hôtel du Bosc, maison natale de Toulouse-Lautrec, le musée de Cire d'Albi évoque, en dix-huit tableaux, l'histoire d'Albi. Celle-ci est retracée sous deux angles : à travers ses grands personnages, La Pérouse, Toulouse-Lautrec, mais aussi Jaurès ou Simon de Montfort, et à travers des scènes de genre évoquant la vie de la population à travers les âges. Une présentation insolite qui vous fera plonger dans l'histoire de la ville....

  • Musée Lapérouse

    C'est à Albi que naquit, le 23 août 1741, Jean-François de Galaup, comte de La Pérouse, auquel le marquis de Castries, ministre de la Marine de Louis XVI, confia une mission de navigation autour du monde au cours de laquelle il devait disparaître. C'est autour de cette expédition et des collections qu'elle a rapportées, qu'est organisé le musée La Pérouse d'Albi, en deux salles. La salle basse est consacrée à l'expédition elle-même, tandis que la salle haute évoque l'histoire de la connaissance du monde, et des différentes expéditions comme celle de Cook ou de la Pérouse. Si l'aventure et la découverte du monde vous passionnent, vous serez comblés !...

  • Palais de la Berbie (Musée Toulouse-Lautrec)

    Aménagé au XIIIe siècle pour ses parties les plus anciennes, notamment la tour Magne, le palais de la Berbie était la résidence des évêques d'Albi. Il fut modifié au tournant des XVe et XVIe siècles par l'évêque d'alors, Louis d'Amboise, qui le dota d'un vaste corps de logis entre cour et jardin. En 1905 y fut installé le musée d'Albi, qui devint en 1922, le musée Toulouse-Lautrec. Même s'il a de riches collections d'art ancien, c'est évidemment son regroupement de plus de 3000 œuvres du peintre albigeois qui font l'intérêt exceptionnel de ce musée. À lui seul, cet ensemble justifiera votre voyage à Albi, et vous ne le regretterez pas !...

  • Pharmacie des Pénitents/Maison Enjalbert

    Construite dans les premières décennies du XVIe siècle, la maison Enjalbert reste dans l'esprit des maisons médiévales. C'est un très bel exemple de maison à colombages, au premier niveau en encorbellement, associant architecture de brique et de bois. Elle est aussi remarquable par ses nombreuses petites figures sculptées, dont certaines sont quelque peu obscènes...Alors attendez-vous à être surpris !...

  • Place Jean-Jaurès

    Au départ se trouve un monastère bénédictin, passé aux Dominicains au XIIIe siècle et détruit par deux fois, au XVIe siècle et lors de la révolte de 1621. À la Révolution, en 1796, le conseil municipal de Castres décide de raser, une fois de plus, les bâtiments, pour y construire une grande place. De multiples projets avortent, et ce n'est qu'en 1833 que commencent les travaux du poumon central de Castres, sous le nom de place Royale : une grande place bordée d'arcades. Les travaux traînent en longueur, la place devient place Impériale, puis place Nationale lorsqu'elle est enfin achevée en 1872. En 1925, elle prend sa physionomie et son nom définitive de place Jean-Jaurès lorsque la mairie fait installer en son centre une...

  • Gaillac

    Découvrir Gaillac: sites de tourisme, à voir et à faire... Gaillac se trouve dans le département du Tarn, en Midi-Pyrénées. Cette commune française se trouve en bordure du Tarn. Elle se trouve au voisinage d’Albi, de Castres et de Toulouse. Les personnes qui y habitent sont appelées Gaillacois. La plus importante édification historique de cette ville française est l’Abbaye Saint-michel, une construction datée d’avant l’année 1000 et qui a subi de nombreuses restaurations entre 1271 et 1990. Pas très loin de là se situe un musée historique appelé archéosite de Montans qui a été érigé par les romains et l'Archéocrypte à Lagrave. Conseils pour trouver un hôtel Gaillac Les hôtels à Gaillac sont tous réserv...

  • Belcastel, superbe village de l'Aveyron

    Imaginez un village bâti sur un éperon rocheux, au milieu de nulle part ou presque, et dominé par un fier château médiéval. Imaginez des ruelles empierrées en marches d’escalier, dégringolant vers la vallée et sa rivière. Imaginez de très anciennes maisons à galerie de bois et un vieux pont dont les arches se mirent dans les eaux lisses de l’Aveyron. Vous êtes à Belcastel, fort justement classé parmi les 149 plus beaux villages de France. Dans le département de l’Aveyron, à mi-chemin entre Villefranche-de-Rouergue et Rodez., Belcastel ou le « château belliqueux » doit beaucoup au célèbre architecte Fernand Pouillon. C’est lui qui découvrit ce site exceptionnel en 1973 et en tomba éperdument amoureux. Sans ...

    Belcastel, superbe village de l'Aveyron

  • Châteaux cathares

    "Châteaux cathares"est un terme utilisé pour désigner, de manière arbitraire, la série de forteresses bâties par le roi de France sur la frontière sud de ses domaines à l'issue de la croisade contre les Albigeois. Quelques uns de ces sites avaient connu, antérieurement à la période royale, un habitat villageois de type castral susceptible d'avoir abrité des cathares, rasé lors de l'érection des citadelles. Plus strictement, il faudrait parler de châteaux du Pays Cathare. En Languedoc, les seuls vrais « châteaux cathares » furent les bourgades fortifiées (castrum) de Laurac, Fanjeaux, Mas-Saintes-Puelles... et certains sites comme Lastours-Cabaret, Montségur, Termes ou Puilaurens qui furent cependant des castra avant d'...

  • Village de Biot

    Biot est un vieux village perché au-dessus de la vallée de la Brague. Son histoire est riche: un Mausolée dit de "la Chèvre d'Or" parle de la présence romaine pendant que la vieille-ville parle du Moyen-âge. Une fois franchies deux portes du 16e siècle, on se retrouve dans la vieille-ville. Les ruelles sont étroites et fraîches, sinueuses, et dessinent un parcours qui conduit vers l'église Sainte-Marie-Madeleine bâtie au 15ème sur un ancien sanctuaire du 12ème. On peut y admirer un beau retable attribué à Louis Bréa, un maître de la Renaissance en Provence. Pour finir, un petit tour sur la place des Arcades avec sa suite d' arcs en plein cintre, une sobriété qui nous rappelle que Biot fut un fief de l'Ordre des Templiers ...

  • Gouffre de Cabrespine

    La Gouffre de Cabrespine se trouve à la jonction de la Montagne noire et de la plaine du Minervois. Mentionné dès la fin du 16e siècle, il fut utilisé comme refuge par les hommes depuis bien plus longtemps si l'on en croit les poignards en bronze et les poteries retrouvées sur place. Il se compose d'un ensemble de galeries souterraines drainées par les eaux de la Clamoux. La visite simple dure 45 minutes, elle permet de découvrir un monde fait de concrétions, de coulées de calcite colorées, de stalactites et de stalagmites. On retiendra la Salle Rouge, aux teintes ocre vif et ses énormes disques suspendus à la voûte. Une seconde visite, plus complète, permet de découvrir d'autres aspects du site mais cette fois en 5 heures !...

  • Maisons Gothiques de la Ville Haute

    A la fin du XIIIe siècle, Cordes-sur-Ciel connait une très grande prospérité et la cité, qui domine la vallée du Cérou, se pare de demeures bourgeoises de style gothique. C'est en montant la rue pavée Raymond VII, principale rue du bourg que vous tomberez nez-à-nez avec les maisons gothiques. La maison du grand Fauconnier, la maison Prunet ou encore la maison du Grand Veneur, pour n'en citer que quelques unes, sont les plus connues. Ce patrimoine exceptionnel fait la fierté de la ville et attire de nombreux visiteurs chaque année. Cette petite cité médiévale est une jolie parenthèse sur la route des vacances!!...

  • Chemins de ronde de Cordes sur Ciel

    À Cordes, contrairement à l'usage, les habitants étaient autorisés à construire leurs maisons directement appuyées sur le mur d'enceinte. Du coup, il n'y a pas, comme dans les autres villes fortifiées, de fossé longeant les murailles et ce que l'on appelle le Chemin de ronde correspond de fait au glacis extérieur des fortifications. Allez-y, parcourez-le ! C'est le meilleur moyen de percevoir l'ampleur de l'enceinte médiévale et les différentes étapes de sa construction reflétées par la diversité des tours d'enceinte....

Voir les 12 sites touristiques à Albi

Les bons plans à Albi

Reserver un hotel à Albi

Comparer les hôtels à Albi jusqu'à -30%

Réservez en 1 minute, payez plus tard jusqu'à -30%. Meilleur tarif!

Booking.com Réservez maintenant

Payez plus tard !

Ventes privées hôtels    Hôtels pour groupes (>8 pers)

Reserver une activite, une visite guidee, un transfert à Albi