L'histoire d'Istanbul... dans ses grandes lignes

Photo L'histoire d'Istanbul... dans ses grandes lignes ©

Pas facile de résumer l'histoire d'Istanbul en quelques lignes... cependant, il est toujours intéressant d'être au fait des événements majeurs qui ont marqué l'histoire de la ville que l'on visite. A nous ensuite, de nous plonger plus avant dans les périodes qui nous passionnent.

De l'Antiquité à la chute de Constantinople :

  • Au VIIéme siècle avant JC, Byzas un marin venus de Mégare en Grèce fonde une petite colonie sur la rive européenne : Byzance. En face sur la rive asiatique, d'autres habitants de Mégare fonde Chalcédoine.
  • La ville se développe grâce à sa situation exceptionnelle et en 342, l'empereur Constantin s'empare de Byzance pour en faire la capitale de l'Empire romain.
  • La nouvelle Rome prend le nom de Konstantinou Poli (Constantinople) et reste la capitale de l'empire byzantin même à la chute de l'empire romain d'occident.

L'empire Ottoman :

  • En 1453, les Ottomans s'emparent de la ville. Ils transforment les monuments catholiques en monuments musulmans et changent le nom de la ville pour Istanbul.
  • La capitale de l'empire Ottoman devient la première ville du monde avec plus de 700 000 habitants du temps de Soliman le magnifique, il règne de 1520 à 1566. C'est le temps de l'apogée de la ville qui se dote de nombreux monuments. Par la suite la ville périclite petit à petit.

Le XXe siècle :

  • En 1919, Istanbul est occupée par les forces franco-britanniques et à leur départ en 1923, Ankara devient la capitale de la Turquie.
  • A partir de la seconde moitié du XXéme siècle et malgré un urbanisme galopant, Istanbul s'ouvre au tourisme et met en avant sa gloire passée.