Guide voyage Istanbul: les lieux à voir

Dernière mise à jour: 14 mars 2022

Guide Istanbul Entre Orient et Occident. Les choses à voir et faire à Istanbul et alentours!

Istanbul est une ville immense, où il est facile de s'égarer... pour le meilleur, en général !  La Corne d'Or rejoint le Bosphore divisant Istanbul en trois parties : centre historique, rive européenne et rive asiatique... mais laquelle est laquelle ?

Visiter Istanbul, mode d’emploi

Pour peu que l'on ne dispose que de quelques jours à Istanbul, certains quartiers retiendront certainement plus particulièrement l'attention : à commencer par Sultanhamet, le centre historique, l'incontournable parmi les incontournables.

Ce quartier touristique et propret comprend les monuments majeurs d'Istanbul : la Sainte-Sophie, la Mosquée Bleue, le Palais de Topkapi...

On redescend ensuite vers Eminömü, sur le Bosphore, poumon de la ville et théâtre d'une activité frénétique.

En traversant la Corne d'Or, on rejoint la Tour de Galata puis Beyoglu, le coeur du quartier européen : shopping, restaurants, bars et clubs, l'ambiance bat son plein jour et nuit. Plus haut encore, Besiktas est un peu le Istanbul ''bobo'', calme, joli, avec des boutiques et toutes sortes de curiosités à découvrir.

Enfin, il faut prendre au moins une fois le passeur direction Üsküdar sur la rive asiatique, plus populaire, d'où l'on peut assister à un superbe coucher de soleil sur les minarets d'Istanbul.

10 incontournables à Istanbul

  1. La Basilique Sainte-Sophie   >> En savoir plus

  2. La Mosquée Bleue  >> En savoir plus

  3. Le Grand Bazar d'Istanbul   >> En savoir plus

  4. Le Palais de Dolmabahçe   >> En savoir plus

  5. La Tour de Galata  >> En savoir plus

  6. Le Musée des Antiquités d'Istanbul  >> En savoir plus

  7. Le Palais de Topkapi   >> En savoir plus

  8. Le Musée des arts turcs et islamiques

  9. Les citernes de Yerebatane  

  10. La Mosquée de Solimane  >> En savoir plus

10 expériences à vivre à Istanbul

  1. Faire une croisière en ferry sur le Bosphore

  2. Sortir la nuit vers la place de Taksim

  3. Fouiner au Grand Bazar et au Bazar égyptien, ou encore découvrir les marchés

  4. Aller au restaurant dans le quartier de Beyoglu

  5. Goûter aux mezze, loukoums et baklavas...

  6. Profiter d'un moment dans un hammam

  7. Assister à un spectacle de derviches tourneurs

  8. Pique-nique de poisson grillé au bord de la Corne d'Or

  9. Se perdre dans le quartier de Sultanahmet

  10. Admirer les mosaïques et les fresques de l'église Saint-Sauveur in Chora

Istanbul : la ville aux deux milles mosquées

  • Les principaux lieux à visiter : Palais de Topkapi, la Sainte-Sophie, la Mosquée Bleue, le Grand Bazar, la Tour de Galata,

  • Budget moyen pour une semaine : de 600€ à 700€ (vols et hôtels inclus)

  • Y aller : 3h à 4h de vol, avec la compagnie Turkish Airlines ou Pegasus, arrivée à L'aéroport d'Istanbul ou Sabiha-Gokcen

  • dormir : dans le quartier de Sultanhamet ou Eminömü (pour avoir toutes les attractions aux alentours) ou bien de l'autre côté de la Corne d'Or, à Beyoglu pour un quartier plus neuf

  • Principaux événements : IF Istanbul (février à mars), Festival de la Tulipe (avril), Festival international d’Istanbul (avril), Festival de Musique Tzigane (mai)

  • A éviter : vous pouvez marchander les prix mais évitez de vous faire avoir (c'est tout un art), évitez de vous promener le soir dans les quartiers loin du centre de la ville

  • Gastronomie : kebab, Gözleme, patlicann, cacik, baklavas

  • Transports sur place : taxi, tram, métro, bus

  • Dans les environs : la rive asiatique de la ville, les îles des Princes, Bursa, Edirne

  • Quand y aller : toute l'année, neige à partir de janvier (23°C en été et 6°C en hiver)

 

Dormir à Istanbul par quartiers

Pour séjourner quelques jours à Istanbul, inutile de prévoir un budget faramineux : tout dépend des prétentions de chacun, mais les petits budgets sauront s'en sortir facilement.

 

Réservez ici votre hôtel à Istanbul

Dormir dans le quartier de Sultanahmet

C'est ici que la plupart des sites historiques célèbres d'Istanbul se trouvent, remontez le temps à travers les vestiges et monuments romains, byzantins et ottomans. L'ancienne Constantinople... Tout le quartier est classé sur la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO. Il est recommandé pour y dormir, dû à sa proximité avec les principales attractions.

Dormir à Galata

Ce quartier comprend Beyoğlu, la rue Istiklal et Place Taksim, c'est une zone animée de jour comme de nuit, on y trouve de nombreux bars, restos et hôtels. Ce quartier, en particulier la place Taksim, est généralement considéré comme le «centre-ville» d'Istanbul.

Galata était une ville indépendante du temps de Constantinople, avec une importante colonie commerçants de Génois et Vénitiens. C'est aussi l'ancien quartier diplomatique du temps où Istanbul était la capitale de l'Empire ottoman, vous pourrez donc y voir encore de nombreux bâtiments impressionnants, anciennes ambassades qui sont maintenant consulats depuis que la capitale a été transféré à Ankara.

Dormir dans la ville Nouvelle

Le principal quartier des affaires de la ville, il abrite également de nombreux centres commerciaux modernes. Cette zone d'Istanbul comprends les quartiers ; Elmadağ, Nişantaşı, Kurtuluş, et Şişli. La plupart des grattes-ciel se trouvent ici, ainsi que le plus haut bâtiment de Turquie, le Sapphire avec une hauteur de 238 mètres.

Dormir près du Bosphore

La rive européenne du Bosphore est parsemée de nombreux palais, belles demeures bourgeoises et de parcs. Les quartiers, anciens villages ont tous un caractère différent. C'est assurément l'un des coins les plus pittoresques d'Istanbul, et pourtant il reste largement ignoré par les visiteurs.

 

Dormir vers la Corne d'Or

La Corne d'Or est à la fois le nom de l'estuaire du Bosphore et du quartier des banques à l'ouest du centre historique. Le nom du quartier provient sans doute de la forme de la baie. C'est un quartier calme, assez riche et agréable.

Dormir aux îles des Princes

Un archipel de neuf îles, dont certaines sont sans voiture, une excellente opportunité pour s'extraire de l'agitation de la ville. Les îles des Princes tirent leur nom du fait que pendant la période byzantine et ottomane, les membres des dynasties tombés en disgrâce étaient envoyés en exil là-bas.

Outre les princes exilés, seule une poignée de moines habitaient ces îles. Les principales îles sont les suivantes, d'ouest en est : Kinaliada, Burgaz, Heybeliada, et Büyükada, Sedef. Les autres îles sont inhabitées.

Dormir sur la côte asiatique

La moitié orientale d'Istanbul, avec de charmants quartiers et une ambiance différente de l'ouest, plus asiatique, plus chaotique. Kadiköy et Üsküdar forment les noyaux historiques de cette partie de la ville. L'ensemble a été incorporé à la ville d'Istanbul à la fin du 19ème siècle.

 

Guide : comment se rendre à Istanbul ?

Venir à Istanbul en avion

  • Air France et Turkish Airlines assurent deux à trois liaisons quotidiennes entre Paris et Istanbul. De nombreuses autres compagnies desservent la destination, sur vol low-cost, avec ou sans escale, Onur Air, Lufthansa, British Airways, Alitalia, ainsi que les low Cost comme Easyjet…
  • Istanbul possède deux aéroports internationaux (trois en 2018) : le récemment construit Aéroport International d’Istanbul sur la rive européenne et Sabiha Gökçen sur la rive asiatique.
  • Pour l’Aéroport d’Istanbul vous pouvez prendre un taxi pour rejoindre la ville, pas très cher, surtout à plusieurs, il vous permettra de rejoindre le centre d'Istanbul pour 10-15 euros environ (il ne faut pas hésiter à négocier les prix, le prix de la course ne devant pas excéder cette somme). Il existe également un service d'autobus Havaşqui vous mènera à Taksim pour environ 10 YTL (5 euros).
  • Depuis l'aéroport Istanbul Sabiha Gökçen, bus locaux et taxis vous permettront de rejoindre le centre.

Venir à Istanbul en train

  • Istanbul possède deux gares ferroviaires, Sirkeci sur la rive européenne et Haydarpaşa sur la rive asiatique. La gare de Sirkeci reçoit les trains quotidiens en provenance de Grèce et de Bulgarie, ainsi que des trains express de luxe, tel que le Danube-Express et le Bosphore-Express. Le célèbre Orient Express ne va maintenant que jusqu'à Vienne, mais vous pouvez ensuite prendre le TransBalkan depuis Budapest.
  • Sur la rive asiatique des trains express partent depuis la gare d'Haydarpaşa en direction de Téhéran (un train par semaine le mercredi à 22h55), et des trains plus classiques en direction d'Ankara et le reste de la Turquie.

Voir plus sur le site de la TCDD.

 

Venir à Istanbul en bus

  • Eurolines dessert Istanbul depuis Paris et les grande ville françaises mais seulement en été (Juillet et Août) avec un départ tous les vendredis à 17h depuis la gare routière de Gallieni à Paris. Arrivée le lundi à 5h30, environ pour 250 euros aller-retour.
  • Les autobus internationaux arrivent à la gare routière d'Otogar Esenler, à environ 10 km à l'ouest du centre-ville, sur la rive européenne, vous pouvez rejoindre le centre en taxi ou en métro.

Venir à Istanbul en voiture

  • Deux options s'offrent à vous pour vous rendre à Istanbul depuis la France, la voie du nord et la voie du sud. La plus courte ? La voie du sud en passant par l'Italie, ferry pour la Grèce, puis direction Thessalonique et Istanbul. La deuxième option consiste à faire depuis Paris-Munich, Munich-Vienne, Vienne-Budapest, Budapest-Sofia, Sofia-Istanbul.
  • Dans les deux cas, un sacré périple.

Guide : se déplacer à Istanbul

L'idéal est de se procurer une carte magnétique, l'Istanbulkart (directement sur place, dans un kiosque), une carte rechargeable coûtant 7 TL, cette somme vous sera rendue lors du retour de la carte.

On peut recharger la carte auprès d'un guichet ou d'une borne automatique. L'avantage de cette carte est qu'elle vous permet de faire quelques menues économies par rapport à des tickets de voyage unique. Elle est valable dans tous les moyens de transports : bus, tramway, ferries, métro et funiculaire.

 

En bus

Nombreuses lignes, pour se rendre partout. Le réseau est tentaculaire, à l'image de la ville, il n'est donc pas toujours facile de s'y retrouver ! Autre inconvénient : la circulation épouvantable à Istanbul, le bus s'embourbe lui-aussi dans les embouteillages ! Consulter le site des transports publics ici.

En métro et tramway

Le réseau de transports en commun d'Istanbul comprend 2 lignes de métro souterrain, 4 lignes de métro léger, deux lignes de trains de banlieues, deux funiculaires et un téléphérique. On compte trois lignes de tramway, deux sur la partie européenne, et une sur la partie asiatique.

Il n'y a pas de différence de tarification entre les différents types de transports : de 2 TL. Le tram est un moyen sympa et pratique de parcourir le centre d'Istanbul.

Métro : www.istanbul-ulasim.com.tr

En taxi

Les taxis sont partout à Istanbul, impossible de les manquer avec leur couleur jaune pétante. Compter 2,7TL juste pour monter à bord, puis 1,4TL par km en journée, le double la nuit.

Une course moyenne dans le centre ville ne devrait vous coûter entre 7 et 10 euros, insister pour mettre en route le compteur, ce que les chauffeurs ne font pas toujours. A plusieurs, une alternative intéressante et peu onéreuse au final. De plus, la conduite d'un taxi stambouliote est une expérience à part…

En bateau

Incontournable : la traversée du Bosphore en ferry, aussi bien pour rejoindre la rive asiatique que pour admirer Istanbul depuis la mer. Plusieurs types de bateaux se déplacent dans le Bosphore, certains rapides d'autres moins.

Il est fort probable que vous prendrez le Vapür depuis la gare maritime de Karaköy vers le port d'Uskudar ou Kadikoy sur la rive anatolienne, mais d'autres destinations sont desservies le long du Bosphore et vers les îles des Princes.

Vous pouvez aussi louer une voiture sur place en partant des aéroports, si vous souhaitez explorer les environs, ou encore vous faire un périple en Turquie

 

Les activités pour une semaine à Istanbul

  • Pour partir à la découverte d’Istanbul, commencez bien entendu par la célèbre place bordée par les deux mosquées : la Mosquée Sainte-Sophie et la Mosquée bleue. A noter que si vous êtes une femme, vous devrez systématiquement vous couvrir la tête dans les mosquées car elles restent des lieux de cultes fréquentées par les turques et seront divisées en deux espaces distincts.
  • Une fois la visite de ces deux incontournables réalisée, direction la citerne antique, en sous-sol, lieu atypique qui vous permettra de découvrir un gigantesque réservoir d’eau avec des colonnes anciennes de plusieurs mètres, un lieu impressionnant à ne pas manquer !
  • Stop à la culture pour aujourd’hui ? Direction le Zouk ! Un impressionnant dédale de ruelles couvertes où votre porte-monnaie aura du mal à résister ! 
  • Le shopping ne vous convient guère ? Préférez une croisière sur le fleuve où vous apprécierez le grand nombre de pont et leur variété pour une vision d’Istanbul bien différente quand vous découvrirez les mosquées sortir littéralement du paysage urbain et part et d’autres des habitations.
  • Enfin, partez à la conquête de l’Asie en traversant le pont et en basculant côté asiatique d’Istanbul pour monter sur les hauteurs et aller voir la tour by night ou encore vous promener sur le vaste marché du port où vous découvrirez des mets que vous ne connaissiez pas !

Vous pouvez suivre notre itinéraire de 5 jours !

 

Itinéraires et lieux touristiques à Istanbul: que voir à Istanbul et autour?

Les top choses à voir du guide Istanbul et environs

Mosquée Bleue

Mosquée - Monument & Patrimoine Istanbul

Savez-vous pourquoi on nomme ainsi la plus stupéfiante des mosquées d'Istanbul' Tout simplement parce lorsque vous pénétrez au coeur cette enceinte religieuse, un halo de lumiè... plus d'infos

Le Sérail de Topkapi

Palais - Monument & Patrimoine Istanbul

Ce palais est si immense et regorge de tant de beautés qu'il faut près de toute une après-midi pour en faire le tour ! Mais lorsque l'on sait que ce lieu a été le sièg... plus d'infos

Mosquee Sainte Sophie

Mosquée - Monument & Patrimoine Istanbul

Au départ, Sainte Sophie était une basilique. Puis avec la chute de Constantinople, elle a été transformée en mosquée et a reçu à cette occasion quatre minarets et des médaillons qui sont toujours susp... plus d'infos

Grand Bazar d'Istanbul

Bazar - Shopping & Magasin - Istanbul

Le Grand Bazar, c'est un enchevêtrement de ruelles couvertes dans lesquelles abondent les babioles en tous genres dans une formidable explosion de couleurs et de vie : tapis bon marché, bijoux d'argent, louko... plus d'infos

Bazar Egyptien d'Istanbul

Epices - Shopping & Magasin - Istanbul

Pour sentir les délicieux parfums d'Orient, c'est ici qu'Istanbul vous donne rendez-vous ! Car le Bazar Egyptien, c'est un vaste marché aux épices, certes quelque peu envahi par les bijouteries et autres éc... plus d'infos

Mosquée Süleymaniye

Mosquée - Monument & Patrimoine Istanbul

C'est en l'honneur de Soliman le Magnifique que cette superbe mosquée fut érigée sur la troisième colline de la ville entre 1550 et 1557. Tout comme la Mosquée Bleue, elle est jonchée de tout un tas de jo... plus d'infos

Place Taksim

Rue piétonne - Places & Rues- Istanbul

La place Taksim, c'est le point central qui délimite le centre historique du quartier européen, bien plus récent. Au centre, trône un monument républicain qui rend hommage à Atatürk et aux héros de l'in... plus d'infos

Le Bosphore

Site naturel & Nature - Istanbul

Long de détroit de 32 km reliant la mer Noire à la mer de Marmara, le Bosphore est un passage incontournable lors d'une visite à Istanbul. Pour le découvrir sous son plus beau jour, sautez dans un ferry et ... plus d'infos

Le Palais de Dolmabahçe

Palais - Monument & Patrimoine Istanbul

Lorsque vous longez le Bosphore en bateau, vous apercevez toute une aile de ce superbe palais de marbre d'un blanc éclatant qui fut habité un temps par Abdülmecit Ier lorsqu'il quitta le Sérail de Topkapi. ... plus d'infos

Les musées archéologiques d'Istanbul

Musée d'archéologie - Culture - Istanbul

Ce grand complexe se compose de trois musées bien différents les uns des autres : le premier, c'est le musée des Antiquités. Il expose une importante collection d'objets de l'époque grecque, romaine et byz... plus d'infos

Galata

Le quartier de Galata s’étend au nord de la Corne d’Or du pont de Galata au début de la rue Istiklal, le cœur d’Istanbul. Au cœur du quartier se trouve la tour de Galata, construite par les Génois en... plus d'infos

La tour de Galata

La tour de Galata est une construction qui date de l’époque médiévale. Lorsque l’on est sur la rive de l’ancien Istanbul, c’est elle que l’on voit, au milieu de la colline qui mène au centre ville... plus d'infos

La Corne d'Or

On appelle la Corne d’Or le vaste estuaire entre le nouvel et le vieil Istanbul, qui se jette dans le Bosphore. Aujourd’hui, on se balade dans ce magnifique port naturel en bateau, pour le prix d’un ticke... plus d'infos

Le Ciragan Palace

Le Ciragan Palace est un splendide hôtel cinq étoiles qui se situe entre le quartier de Bestiktas et d’Ötaköy, sur les bords du Bosphore. Mais la beauté du bâtiment laisse deviner que celui-ci n’a pa... plus d'infos

Kadiköy

A Istanbul, les deux rives s’interpellent comme des sœurs jumelles. Entre l’occidentale et l’orientale, les eaux du Bosphore pullulent de bateaux qui permettent la traversée entre les deux. L’enjambé... plus d'infos

La gare de Haydarpasa

La gare de Haydarpasa (à prononcer Haydarpacha) se situe sur la rive asiatique d’Istanbul, à quelques pas du quartier Kadiköy. Les bateaux en provenance ou à direction de la rive occidentale passe devant ... plus d'infos

Beşiktaş

Le quartier de Beşiktaş est un lieu très animé que l’on rencontre en descendant de la place Taksim vers le Bosphore. Il doit sa notoriété internationale à son équipe de foot et à l’ambiance de son ... plus d'infos

La croisière sur le Bosphore

La croisière sur le Bosphore est une activité à faire absolument lors d’un séjour dans la capitale turque. Elle donne une bonne idée de l’immensité de la ville et permet de découvrir sous un autre po... plus d'infos

Sultanahmet

Le quartier de Sultanahmet est le quartier du vieil Istanbul. Extrêmement touristique, on y trouve une multitude d’hôtels, de restaurants, de magasins de souvenirs. Mais c’est là que l’on peut contempl... plus d'infos

Karaköy

Karaköy est le premier quartier que l’on rencontre dans l’Istanbul moderne, lorsque l’on vient d’Eminönü. Il commence en traversant le pont de Galata. A Karaköy, l’ambiance marine est très prése... plus d'infos

Le quartier de Cihangir

Ce quartier aux rues en pente est un des quartiers chics d’Istanbul. C’est ici que l’on trouve une grande concentration d’étrangers, des Français, des Américains,…Pourtant, les rues ne sont pas cel... plus d'infos

Le musée archéologique d'Istanbul

Situé à l'entrée du complexe du palais de Topkapi, le musée archéologique d'Istanbul accueille des oeuvres allant de l'Orient ancien à l'Islam en passant par la période gréco-romaine. Commencé en 1881,... plus d'infos


Guide et avis voyageurs qui voyagent à Istanbul

  1. Image
    COLOMB|
    PARTICIPER AU FESTIVAL LA TULIPE publié sur Festival de la Tulipe

    JE VOUDRAI PARTICIPER A CE FESTIVAL POUR PLUS DE CONNAISSANCE

  2. Image
    boubacar|
    visite publié sur Istanbul

  3. Image
    voyageur|
    Istanbul en Février ? publié sur Istanbul

    Que faire a istanbul en fevrier? Pour voir tout ce qu'il y a comme concerts, festivals etc voir www.biletix.com (on peut y acheter des billets).. pleins de petites boites ou il se passe des concerts interessants (babylon, hayal beyoglu, indigo etc).. il fait meilleur qu'a paris meme si aujourd'hui il a un peu neigé.. meilleurs endroits a visiter depend un peu de sgouts et de ce qu'On cherche mais y a pleins de musees, des choses a voir, des quartiers au bord du bosphore.. on peut pratiquement faire tout ce qu'on fait en été avec moins de touristes qu'en été..

  4. Image
    voyageur|
    Y' a-t-il des coins à éviter à Istanbul, quels sont les attrapes - touristes à éviter? publié sur Istanbul

    Quelques attrapes-touristes d'Istanbul Niveau coins à éviter, Istanbul est une ville immense et certainement quelques quartiers doivent être peu fréquentables, mais si tu t'en tiens aux quartiers proches du Bosphore par exemple (rive européenne, Eminomu et le centre historique Sultanahmet par exemple), tu ne crains pas grand chose, même tard le soir. Niveau attrape-touristes, méfie toi par exemple de certains taxis, assure-toi qu'ils sont bien dotés d'un compteur par exemple... sinon, dans le quartier de Eminomu par exemple, où une foule constante de passants ne cesse de défiler, prend garde aux pickpockets très habiles qui profitent du monde pour ouvrir ton sac à dos sans que tu t'en rendes compte ! Pas de quoi sombrer dans la paranoïa, juste de rester un petit peu vigilant sur ses affaires...

  5. Image
    voyageur|
    À quelle heure est le coucher de soleil en septembre a istanbul publié sur Istanbul

    Le coucher de soleil à Istanbul Pour voir un coucher de soleil à Istanbul au mois de septembre il faudra être dehors jusqu'à 20h40. En effet, d'après le site de la chaine météo, le coucher de soleil dans l'ancienne Constantinople a lieu entre 20h30 et 20h40 pour le mois de septembre. Pour plus de renseignement et pour pourquoi pas d'autres questions relatives aux couchers de soleil ou à la météo : http://fr.weather.com/climate/sunRiseSunSet-Istanbul-TUXX0014

  6. Image
    voyageur|
    Combien coute un paquet de cigarette à Istanbul? publié sur Istanbul

    Les cigarettes ne coûtent pas cher à Istanbul Bonjour Je ne me rappelle plus le prix exact (en livres turques...) mais en gros les paquets de cigarettes ne coûtent pas cher, autour des 2 euros je dirais. On en trouve partout, des kiosques et petits tabacs sont présents à chaque coin de rue quasiment, dans les quartiers animés. En revanche, méfie toi des interdictions de fumer strictes, qui sont apparues récemment. Les règles sont à peu près les mêmes qu'en France, on ne fume plus dans les bars, dans les restaurants, bref tous les lieux publics, même sur le pont des bateaux qui traversent le Bosphore !

  7. Image
    voyageur|
    Conseils voyages et hotels recommandés à Istanbul? Des bonnes adresses? publié sur Istanbul

    Le Cordial House, hôtel pas cher à Istanbul : Bonjour, Je peux te conseiller un hôtel pas cher où j'ai séjourné à Istanbul, le Cordial House. Une adresse parfaite si tu ne disposes que d'un petit budget : à trois dans une chambre, nous n'avons payé que 15 euros par personne la nuit, en plein mois de juillet. Le Cordial House est une sorte d'auberge de jeunesse, un hostel plutôt, mais il propose des chambres en dortoir à 6 comme des chambres plus petites sans lits superposés, pour 2 à 4 personnes si je me souviens bien. Le petit-déjeuner est en supplément, tout comme l'accès internet, mais ça ne revient pas à grand chose. Douches et toilettes communes évidemment, bien entretenues. Mais ce que l'on retient avant tout du Cordial House c'est sa situation géniale : dans Sultanahmet, cinq minutes de marche et vous êtes devant la basilique Saint-Sophie ! De plus, une station de tram passe à deux pas de l'hôtel : elle relie notamment la gare ferroviaire (Sirkeci), Eminomu et la rive européenne (Karakoy) dans un sens, et fait la jonction avec le métro pour l'aéroport dans l'autre ! Un hôtel pas cher, convenable, très bien placé et facile d'accès... L'adresse su site du Cordial House : http://www.cordialhouse.com/.

  8. Image
    voyageur|
    Dans quel quartier d’Istanbul faut-il réserver son hôtel? publié sur Istanbul

    Directement dans le centre historique, ou sur la rive européenne jusqu'à Taksim : Salut Litchi ! Le gros des hôtels se situe dans le quartier de Sultanahmet, ainsi que sur la rive européenne, jusqu'à la place Taksim. A Istanbul, il y a un peu de tout partout, de très bons hôtels et des hôtels miteux qui cherchent à se faire passer pour des bons... il faut faire un minimum attention avant de réserver n'importe où, séjourner à deux pas de Sainte-Sophie ne signifie pas forcément que l'hôtel sera de qualité. De même autour de Taksim, ne vous attendez pas forcément à des adresses de charme mais plutôt à des tours modernes abritant un grand hôtel... Il existe des hôtels sur la rive asiatique, mais si tu viens à Istanbul pour visiter les grands monuments, cette situation excentrée ne facilitera pas tes déplacements !

  9. Image
    voyageur|
    Quel est le prix d'une course en taxis à Istanbul? Des bonnes adresses? publié sur Istanbul

    Les taxis à Istanbul ne sont pas chers Bonjour, J'aurais du mal à te donner une estimation exacte du coût d'une course de taxi à Istanbul, mais ce que je peux te dire c'est que le taxi est un moyen de transport plutôt bon marché. Comme souvent, regarde bien si le compteur est à zéro et s'il tourne ''normalement'', ou tout simplement s'il y a un compteur ! Le taxi est particulièrement intéressant quand on le prend à plusieurs, les trajets reviennent alors vraiment pas cher, pas beaucoup plus que pour le bus parfois ! Pour trouver un taxi, pas de problème, il y en a quasiment partout ! Ils sont un peu moins nombreux la nuit, mais ce n'est jamais un problème pour en trouver un.

  10. Image
    voyageur|
    Où sortir le soir à Istanbul? publié sur Istanbul

    Le rive européenne regroupe la plupart des bars et boites d'Istanbul : grosse ambiance la nuit ! Salut lehu Le gros de la nuit à Istanbul se déroule sur la rive ''européenne'' : à partir de la place Taksim au nord, en suivant le cours de Istiklal (avenue de l'Indépendance), une grande artère piétonne, jusqu'à la tour de Galata (tour génoise, point de repère du quartier), c'est tout un grand quartier regroupant une foule de bars aux ambiances variées, de clubs, de restaurants... Le lieu de sortie incontournable de Istanbul, où l'alcool est servi dans la plupart des établissements (ce n'est pas toujours le cas ailleurs dans la ville), beaucoup de monde dans les rues, dans un quartier en grande partie piéton... il y a vraiment de quoi passer une super soirée. Ensuite, je pense que le quartier de Besiktas, plus au nord, doit être bien sympa pour trainer le soir, le quartier pas mal de bars et de restos alléchants. Des restos clinquants bordent également les quais de la gare maritime de Karakoy, toujours sur la rive européenne. Dans Sultanahmet en revanche, le centre historique, c'est plutôt calme plat, avec surtout des bars-pubs pour touristes sans réel intérêt...

  11. Image
    voyageur|
    Quels sont les lieux incontournables à visiter à Istanbul? publié sur Istanbul

    Istanbul est une ville immense qui regorge véritablement de sites et de quartiers à voir... Les ''incontournables'', les sites les plus renommés, sont plus ou moins concentrés dans le centre historique (et touristique), Sultanahmet. Dans ce quartier, trois des monuments emblématiques d'Istanbul ne sont séparés que de quelques minutes de marche : la mosquée Bleue, la basilique Sainte-Sophie et le palais de Topkapi. Il ne faut pas hésiter à s'aventurer dans les ruelles tortueuses du quartier au sud de Sultanahmet, avec de vieilles baraques en bois et une très jolie mosquée, la Petite Sainte-Sophie. Il y a aussi le Bazar Egyptien ou le Grand Bazar, à voir. Autre incontournable, remonter la Corne d'Or en faisant un crochet dans le quartier grec, avant d'atteindre le coin des anciens remparts de Constantinople ; à visiter, le Kariye Camii, petite église connue pour la beauté de ses fresques et mosaïques byzantines. Tout en haut de la Corne d'Or, le café Pierre Loti offre une vue incomparable sur Istanbul. Il faut ensuite passer du côté ''européen d'Istanbul'', parcourir les rues autour de la tour de Galata, déambuler sur l'avenue Istiklal, et s'attarder pour voir la vie nocturne d'Istanbul. En descendant sur le Bosphore, une visite à ne pas manquer, le palais de Dolmabahçe, puis en remontant un peu plus au nord, un quartier très sympa à découvrir, Besiktas, encore une autre facette d'Istanbul. Dernier incontournable, le Bosphore lui-même, à découvrir à bord d'un bateau pour se rendre sur la rive asiatique, d'où s'offre un magnifique coucher de soleil sur la ville... Et ce ne sont là que des grandes lignes...

  12. Image
    voyageur|
    Où louer une voiture à Istanbul ? publié sur Istanbul

    Location de voiture à Istanbul : à éviter ! Très franchement, je n'ai aucune idée de savoir où tu peux louer une voiture à Istanbul, mais le seul conseil que je peux te donner est tout simplement de ne pas le faire ! Se déplacer en voiture dans Istanbul revient à faire un voyage en enfer : la circulation est l'un des problèmes majeurs de la ville, les embouteillages monstres sont fréquents, quant à se garer je n'en parle même pas. Mieux vaut se déplacer avec les tramways, les bus et les bateaux-passeurs (sur le Bosphore et la Corne d'Or), ainsi que compter sur tes jambes pour quelques bonnes marches. Si tu veux vraiment tester Istanbul à bord d'une voiture, l'expérience du taxi est à faire : la conduite de ces derniers, ultra nerveuse et surprenante, les rend capables de se faufiler absolument partout. Les taxis stanbouliotes sont de plus franchement bon marché ; à plusieurs, un trajet est vite rentabilisé et parfois pas plus cher que d'acheter autant de tickets de bus par personne.

  13. Image
    voyageur|
    Où trouver un vol pas cher pour se rendre à Istanbul ? publié sur Istanbul

    Vols pas chers pour Istanbul. Air France et Turkish Airlines assurent deux à trois liaisons quotidiennes entre Paris et Istanbul. De nombreuses autres compagnies desservent la destination, sur vol régulier et sur charter, avec ou sans escale, Turkish Airlines, Onur Air, Lufthansa, British Airways, Alitalia, ainsi que les low Cost comme Easyjet...c'est certainement par cette dernière compagnie que vous trouverez les billets d'avion les moins chers.

  14. Image
    voyageur|
    Conseils voyages et hotels recommandés à Istanbul? Des bonnes adresses? publié sur Istanbul

    Hôtels recommandés à Istanbul. Bonjour, je te conseille vivement l'hôtel Ida (Akbiyik Caddesi No 31 | Sultan ahmet), bon hôtel, propre, personnel accueillant, pas cher. Sinon L'hôtel inter-Istanbul, hotel bien situé à quelques mètres de la mosquée Bleue, bon accueil. Si tu as un petit budget, essaye l'auberge de jeunesse, tel que Le "paris hostel", lits en dortoirs à 10 euros la nuit (5/6 personnes), il est situé pas loin de Sultan ahmet.

  15. Image
    voyageur|
    hotel pas cher a istanbul publié sur Istanbul

    Voici trois hôtels de renom situés à Sultanahmet. Istanbul étant une ville qui s'ouvre de plus en plus aux touristes, il est difficile de trouver un hôtel qui allie sécurité, propreté et prix décent. Voici les coordonnées de trois hôtels, tous localisés dans le meilleur quartier de la ville, proche de toutes les attractions touristiques : Esans hotel : adresse : Ishakpasa Yenisarachane sk. No:4 Sultanahmet, téléphone : +90 2125161902. Hotel Seraglio : adresse : Amiral Tafdil Sokak | No: 28 Sultanahmet, téléphone : +90 2125167676. Hotel Sultan House : adresse : Binbir Direk Mahallesi Dizdariye Cesme Sokak No: 1, téléphone : +90 2126380121. Voila, ces trois hôtels se valent en matière de sécurité et d'accueil des clients, les prix tournent par contre aux environs de 100 € la nuit, mais c'est le prix à payer pour être sûr de la qualité. Pendant votre séjour je vous conseille un passage obligatoire à l'église Sainte-Sophie, la Mosquée bleue (à deux pas de l'hôtel) et bien sûr le Grand Bazar (Kapalı çarşı), une institution à Istanbul.

  16. Image
    voyageur|
    Où louer une voiture Istanbul ? Quels conseils? publié sur Istanbul

    Où louer une voiture Istanbul ? Quels conseils : ne pas louer de voiture pour visiter Istanbul ! Salut mekloub, je pense que tu trouveras ton bonheur en matière loueurs de voiture du côté de l’aéroport de Istanbul, ou de la gare routière (Otogar). Le seul conseil que je peux te donner est de ne pas t’aventuer dans Istanbul en voiture, sous peine de tomber dans les embouteillages monstres et inextricables qui caractérisent la ville, chaque jour ! Lorsque l’on est touriste, Istanbul n’est définitivement pas faite pour se déplacer en voiture !

  17. Image
    voyageur|
    Istanbul en Février ? publié sur Istanbul

    Que faire à Istanbul en février ? Quels sont les meilleurs endroits à visiter ? Existe-t-il des festivals, cérémonies ou autres qui ont lieu en cette période de l’année?

  18. Image
    MACRIE|
    LE CAFE PIERRE LOTI ISTANBUL Ca y est, vous y êtes... publié sur Istanbul

    Tranquillement assis sur la jolie terrasse, au milieu de dizaines d’autres petites tables en bois, vous dégustez votre thé à la menthe. Devant vous, le Bosphore, la ville qui s’éveille, les minarets et vous avez de la chance aujourd’hui car vous apercevez même Sainte Sophie..Quel endroit magique que cette petite maison de bois blottie contre la montagne. Non, vous ne rêvez pas, là, en contrebas c’est bien un lieu de repos éternel..Le joli cimetière avec ses pierres tombales de toutes les formes, finement sculptées pour certaines, au milieu d’une végétation prolifique et joyeuse…Un endroit où règne paix et sérénité.. Un lieu vraiment singulier que ce café, impossible de repartir d’Istanbul sans avoir gouté à cette ambiance envoutante, on oublie presque qu’il y a de la vie autour…Les serveurs en costume traditionnel, les marchands…Vous ne laisserez personne dire qu’il s’agit d’un endroit à touristes car vous êtes trop loin de ces pensées mesquines… Seul le moment que vous vivez est important ,et là sur les hauteurs d’Istanbul , vous avez l’impression que le temps s’arrête, vous avez envie de chuchoter, de déguster lentement votre thé à la menthe , de ralentir vos gestes, de sentir les odeurs, les bruits autour s’éloignent, vos yeux se remplissent du paysage, vous vivez un moment unique , vous avez décidé de le savourer et vous n’avez qu’une envie qu’il dure le plus longtemps possible… Quand les bruits reviendront, quand vous entendrez à nouveau les gens s’agiter autour de vous, quand vous paierez l’addition un peu corsée, quand on annoncera l’heure de départ du téléphérique, vous serez déjà loin du Café Pierre Loti, mais ce moment que vous avez vécu là haut, lui ne vous quittera jamais….

  19. Image
    Synda|
    Comment passer à côté du palais de Topkapi à Istanbul ?! publié sur Istanbul

    Extraordinaire complexes d’édifices, étendu sur une des sept collines de la ville d’Istanbul, le palais de Topkapi a été édifié en 1462 par le sultan Mehmet II. Au bord de la vieille ville, le palais dispose d’une situation exceptionnelle dominant la Corne d’or, la mer Marmara et le Bosphore. Ce très luxueux palais fut autrefois la résidence des sultans ottomans (du XVème au XIXème siècle). Egalement connu sous le nom de «Sérail» ou «Topkapi Sarayi», ce palais fut abandonné par ses sultans au XIXème siècle qui allèrent s’installer dans le Dolmabahçe. Véritable centre de pouvoir à l’époque, le Topkapi est aujourd’hui un musée qui s’articule autours de quatre parties (cours) principales. Pour visiter le Palais Topkapi, consacrez-y au moins une bonne demi-journée afin de vraiment tout voir. Les visites sont possibles tous les jours de la semaine de 9h à 17h pour 10 € l’entrée. La première cour (il s’agit également de la plus grande) fonctionne comme une enceinte extérieure, entourée de hauts murs. On y trouve (juste après la porte de l’Auguste, à gauche) l’église Ste Irène (IVème siècle). On accède aux musées archéologiques à partir de cette même cour. On accède à la seconde cour par la Porte du Salut (bab Assalém en arabe) et là on trouve le palais proprement dit. Ici on peut admirer la collection de porcelaine de Chine, exposée dans les anciennes cuisines impériales. A voir également, le Divan Impérial (ancienne salle des membres du conseil)! La partie la plus intéressante de cette cour reste le Harem où on peut s’amuser à imaginer les anciennes épouses et concubines du sultan dans leurs chambres à l’ambiance confinée, surveillées par les eunuques. Sachez que des visites guidées sont organisées pour accéder au Harem, en groupe et toutes les 20 minutes. Vous devrez payer un supplément pour accéder au Harem (15 € comprenant également la visite de la salle du trésor) La troisième cour du palais représente la demeure privée du sultan. On y trouve la bibliothèque d'Ahmet III ainsi qu’une exposition de costumes impériaux et la fameuse salle du trésor, plus belle partie de cette cour. Dans cette partie de la cour, on peut contempler une collection de diamants et d’émeraudes, le célèbre poignard de Topkapi, les trônes d’Ismaïl et de Murat II, etc. Une autre pièce expose des reliques du Prophète Mohamed comme des poils de sa barbe, ou d'autres objets. Enfin, on arrive à la quatrième cour. Là on trouve le pavillon de Bagdad avec ses superbes céramiques. Cette cour abrite aussi de très beaux jardins et des kiosques.

  20. Image
    buko|
    Santral Istanbul, musée d’art contemporain et centre culturel à Istanbul publié sur Istanbul

    Santral Istanbul est un projet de l’université Bilgi qui a installé dans une ancienne centrale électrique un musée d’art contemporain et un centre culturel vivant. Sur une surface de plus de 118 000 mètres carré, vous pourrez venir visiter le musée d’art contemporain, le musée des énergies, profiter d’expositions, de spectacles, de concerts, de performances… . Le lieu propose également des débats, des conférences, des ateliers, des stages et accueille des artistes en résidence. Venez voir sur le site internet de Santral Istanbul : http://www.santralistanbul.org/ (en turque et en anglais) pour voir la programmation. Les concerts sont de très bonne qualité avec notamment une programmation jazz internationale qui accueille des groupes réputés. N’hésitez pas à venir vois tout ce qu’il se passe dans ce lieu riche, vous ne serez pas déçus. La réhabilitation de la centrale vaut à elle seule le déplacement. Santral Istanbul est ouvert tous les jours sauf le lundi de 10H à 20 et pour les évènements. Santral Itsanbul est situé à Silahtar au bout de la corne d’or (là où se rejoigne les rivières Kagithane et Alibeykoy). Il existe une navette spéciale qui part de Taksim AKM touts les ½ heures. Bonne visite !

  21. Image
    godet001|
    Acheter du tissu à Istanbul publié sur Istanbul

    Istanbul, porte d’entrée vers l’Orient, offre aux touristes de somptueuses étoffes, issues d’une tradition plusieurs fois millénaires. Vous pourrez ainsi découvrir dans certaines boutiques de la ville, de magnifiques tapis persans, notamment le célèbre filikli, qui est un tapis constitué en laine de chèvre, ou le kilim, qui offre la particularité d’être dépourvu de velours car il est brodé au lieu d'être noué. Vous aurez aussi la chance, au cours de vos pérégrinations de tomber sur de très belles tenues traditionnelles. Je vous propose un rapide tour d’horizon et une liste de bonnes adresses situées dans la même zone géographique, autour des stations de tramway Beyazit et Sultanahmet, pour des souvenirs typiquement orientaux à ramener chez vous : Ali Textile : Au fond de sa cours, le patron, Ali vous proposera un étalage conséquent de vieux tapis, ainsi que des sacs. C’est un spécialiste du kilim, les prix sont abordables et, si la négociation n’est pas toujours du goût de ce commerçant très sympathique, vous pouvez toujours tentez votre chance (station de Tramway Beyazit). Cocoon : C’est un Magasin proposant de nombreux sacs en tissus ainsi que des tapis ou des tenues traditionnelles. Le magasin centralise une production venant de tout l’Orient, ainsi vous découvrirez des produits provenant du Turkménistan, de Syrie, du Yemen ou encore du Caucase. Cet établissement est tellement plébiscité qu’il s’est ouvert à la vente par correspondance sur son site internet : cocoontr.com. Pour vous rendre au cocoon, arrêtez-vous à la station de Tramway Sultanahmet. Le grand bazar d’Istanbul (Kapalı Çarşı) : Le meilleur pour la fin : dans ce vaste bâtiment vous pourrez trouver absolument tout, des tapis aux antiquités, en passant des lunettes de soleil aux contrefaçons de marques célèbres. Le bazar est très ancien et ancré dans la vie stambouliote puisqu’il existe depuis le XVème siècle. Méfiez-vous tout de même des pickpockets, toujours très friands de touristes à voler.

  22. Image
    Come|
    Les plages privées de l'île de Büyükada près d'Istanbul publié sur Istanbul

    L'arnaque intégrale : cette très jolie île de la mer de Marmara possède il est vrai un gros défaut, son front de mer franchement pas terrible pour se baigner. Les gens s'installent directement sur les grosses pierres qui plongent dans l'eau, partout où la baignade est possible. De loin en loin, vous tomberez sur des panneaux indiquant ''beach'', et vous espérez en les suivant tomber sur un petit espace ressemblant à une plage... Faux espoirs, vous atterrissez invariablement sur l'entrée d'une ''plage'' privée, qui se résume à l'installation de transats, d'un tapis vert pour couvrir le béton, d'un petit espace de baignade pas mieux qu'ailleurs, d'une musique désagréable et pour couronner le tout, d'une entrée exorbitante, autour des 20 euros par personnes !

  23. Image
    Fante|
    Les Macdo à Istanbul publié sur Istanbul

    Il en existe quelques uns, notamment en plein plein Sultanahamet, le centre historique, ou sur la place Taksim dans le coeur ''moderne'' de la ville. Comme partout, les Macdo n'ont aucun mal à faire le plein et franchement c'est à se demander pourquoi. Même en supposant que vous êtes un véritable ''amateur'' de fast food, Istanbul regorge de restaurants rapides types kebab, où l'on mange aussi gras à priori que dans les Macdo mais au moins il y a du goût ! Les kebabs ne sont pas bien chers à Istanbul, même en plein quartier touristique de Sultanahamet, le Macdo est donc complètement obsolète à mon avis.

  24. Image
    Come|
    Manger pour pas cher dans Sultanhamet à Istanbul publié sur Istanbul

    Le quartier historique de Sultanhamet est particulièrement touristique, et cela se ressent dans les prix (et parfois la qualité très moyenne) des restaurants ''kebap'' les mieux placés... En descendant la rue principale qui part de Sainte-Sophie en direction de Eminomü (suivez les rails du tram), n'hésitez pas à bifurquer dans les petites rues situées juste au-dessus de la gare Sirkeci. Plusieurs petits restos aux cartes bien garnies (même s'il ne s'agit souvent que de déclinaisons infinies d'assaisonnement de kebap !) et aux tarifs bon marché permettent de reprendre des forces tout en appréciant ce qu'on mange.

  25. Image
    Come|
    La gare routière d'Istanbul (Otogar) publié sur Istanbul

    La gare routière d'Istanbul, Otogar, se situe bien loin du centre-ville : elle est reliée par une ligne de métro (station Otogar) qui vous ramène vers le centre (terminus Aksaray) : le tramway permet ensuite de rallier Sultanhamet, Eminömü, puis la rive européenne. Le bus est un moyen de transport très utilisé en Turquie, la gare routière est donc de taille conséquente. Autour d'une grande place, les comptoirs de voyagistes se succèdent, chacun spécialisé sur une certaine zone géographique. L'embarquement se fait de l'autre côté, en empruntant les portes numérotées.

  26. Image
    Come|
    Les bureaux de change à Istanbul publié sur Istanbul

    Les bureaux de change pratiquent plus ou moins les mêmes taux, inutile de se casser la tête à trouver le plus avantageux ! Éviter cependant de changer dans les banques (commission plus élevée). Vous n'aurez aucun problème trouver un bureau de change dans les environs de la gare de Sirkeci, dans la rue principale remontant vers Sulthanamet ou sur l'avenue Divan Yolu (en gros, le trajet du tramway !).

  27. Image
    Come|
    Se baigner dans le Bosphore ? publié sur Istanbul

    Voilà qui est plutôt déconseillé... le trafic perpétuel que connait le Bosphore fait que ses eaux ne sont pas franchement très propres. Ce n'est pourtant pas rare lorsqu'il fait chaud de tomber sur quelques Turcs piquant une tête, dans le quartier de Besiktas par exemple, mais, à priori, mieux vaut avoir une douche à portée de main après la baignade... Les nombreuses petites méduses que l'on voit près de la surface n'incitent de toute manière pas à se mettre à l'eau !

  28. Image
    Synda|
    Gastronomie de Pacha à Istanbul publié sur Istanbul

    Pour bien manger à Istanbul, au choix : tables avec vue dans de grands restaurants (plus prisées donc plus chères) ou alors kebabs et mezzés qui proposent des menus délicieux…à petits prix. - Dans le quartier de Beyoglu, rendez-vous du côté du 360° (avenue Istiklal Cad. 311), au 8ème étage. Autre adresse de choix, le Mikla, à l’hôtel Maramara, leur chef est très en vogue actuellement. A voir aussi, le Markiz Café Restoran (Avenue Istiklal Cad. 120) ; - Quartier Kadiköy : au menu, spécialités kurdo-turques au Ciya Sofrasi (Guneslibahce Sok. 43). A Nisantasi, goûtez aux kebabs de Komsu (Vali Konagi Cad. Isik AP 8B)…

  29. Image
    Traven|
    Hammam à Istanbul... publié sur Istanbul

    La visite d'un hammam est une partie essentielle de tout voyage à Istanbul. Il y a au moins un hammam dans chaque quartier historique d'Istanbul. Prenez soin dans la sélection d'un hammam, car ils peuvent varier grandement au niveau de la propreté. La plupart des hammams offrent un gommage et un massage. Sultanahmet a de nombreux hammams historiques. Certains sont très extravagants et s'adressent essentiellement aux touristes.

  30. Image
    Traven|
    Dans quel quartier trouver un hôtel à Istanbul. publié sur Istanbul

    Le quartier d'Harbiye est un endroit populaire pour séjourner, en plein centre ville du côté européen, le quartier contient une variété d'appartements de standing international, des hôtels, des hôtels pour les petits budgets. A Taksim, vous trouverez surtout des auberges de jeunesses et des petits hôtels pas chers. A Sultanahmet, le principal quartier touristique d'Istanbul. Il a une sélection de qualité à des prix raisonnables. La plupart possèdent des terrasses donnant sur la mer de Marmara et la Mosquée Bleue. La plupart des logements de type auberge fréquentée par les voyageurs indépendants sont situés dans ce quartier, mais il est également possible de trouver quelques hôtels haut de gamme. Les hôtels de luxe se trouvent dans la banlieue ouest, en particulier autour de l'aéroport, ainsi que sur les rives du Bosphore.

  31. Image
    Come|
    Le Cordial House, hôtel pas cher à Istanbul publié sur Istanbul

    Avis aux petits budgets qui séjournent à Istanbul, le Cordial Hotel est une bonne adresse pour petits vous. Cet hôtel est particulièrement bien situé, vous séjournez en effet à quelques minutes de marche de Sultanhamet, le centre historique d'Istanbul (Mosquée Bleue, Sainte-Sophie...). Une station de tram (Çemberlitas) se trouve juste en haut de la rue de l'hôtel. La taille des chambres varient, de la chambre 2 places au dortoir. Les salles de bains/toilettes sont propres. Il est possible de prendre un petit-déjeuner en supplément. Deux ordinateurs permettent de consulter internet pour une modique somme. Pour une chambre de trois lits : 15 euros par personnes en saison ; moins en dortoir. Adresse : Peykhane Sok, 29

  32. Image
    Come|
    Le Kariye Camii et ses fresques byzantines à Istanbul publié sur Istanbul

    Le Kariye Camii (église Saint-Sauveur in Chora Kariye Camii) se situe près des vestiges des anciens remparts de Constantinople, en remontant assez haut le cours de la Corne d'Or. Au coeur d'un petit quartier rénové, composé de maisons de bois aux façades colorées et d'une agréable place ombragée, partir visiter le Kariye Camii est également l'occasion d'une sympathique balade avant de laisser place à l'histoire : cette église date en effet de la période byzantine et renferme un ensemble de fresques et de mosaïques tout à fait exceptionnelles qui lui valent sa renommée. Attention, la visite de l'église est possible tous les jours sauf le mercredi.

  33. Image
    Come|
    Le campus universitaire d'Hisar à Istanbul publié sur Istanbul

    Des bâtiments disséminés sur une grande colline, des bois, des étendues d'herbes et des jardins, ce cadre verdoyant est réservé au campus universitaire d'Hisar à Istanbul ! Vraiment de quoi donner envie de reprendre ses études... Si vous avez un moment à perdre (ce qui est rare !) durant un séjour à Istanbul, n'hésitez pas à vous y rendre : le campus se situe par-delà le quartier de Besiktas, au nord de la rive européenne, directement sur les rives du Bosphore : la vue est d'ailleurs superbe depuis les hauteurs du campus... Encore de quoi faire une jolie balade à Istanbul !

  34. Image
    Traven|
    Bus internationaux pour Istanbul. publié sur Istanbul

    Les autobus internationaux arrivent à la gare routière d' Otogar Esenler, à environ 10 km à l'ouest du centre-ville, sur la rive européenne. Il y a plusieurs bus par jour depuis / vers la Bulgarie, la Grèce, la République de Macédoine et la Roumanie. À partir de / à destination de Thessalonique (Grèce): Le prix des billets sont d'environ 35 euros (aller simple). À partir de / à destination de Sofia et de Varna (Bulgarie): 25 euros (aller simple). De / à Skopje (Macédoine): 40 € (aller simple)

  35. Image
    Come|
    La Petite Sainte-Sophie à Istanbul publié sur Istanbul

    Une Sainte-Sophie en miniature, ou presque. Les dimensions de la Petite Sainte-Sophie en font tout de même une mosquée respectable ! Elle aussi ancienne basilique du VIe siècle, les intérieurs de l'édifice valent le détour. La Petite Sainte-Sophie fait toujours office de lieu de culte, et les règles de visites des mosquées s'appliquent. Bien moins touristique que la ''grande'' Sainte-Sophie, on découvre la Petite Sainte-Sophie dans les rues vallonnées et populaires qui descendent vers la mer de Marmara, dans le quartier qui s'étend derrière la Mosquée Bleue. Une balade bien sympathique à l'écart de l'agitation de Sultanhamet.

  36. Image
    Come|
    Istanbul est-elle une ville sûre ? publié sur Istanbul

    Il n'y a très franchement aucun sentiment d'insécurité à Istanbul, surtout si l'on se cantonne au quartier européen, à Eminömü et à Sultanhamet, les principaux quartiers que l'on parcourt en tant que touriste. Il n'y rien de particulier à craindre en rentrant à pied tard la nuit (une balade génial soit dit en passant). Méfiez-vous éventuellement des pickpockets, parait-il plutôt doués, que l'on peut rencontrer dans le quartier de Eminömü, lorsqu'avec la foule il est plus facile de glisser une main dans un sac ! Le minimum de vigilance habituelle quant à ses affaires est donc de mise.

  37. Image
    Come|
    Les interdictions de fumer à Istanbul publié sur Istanbul

    Elles sont très strictes ! Comme en France, il est interdit de fumer dans l'ensemble des lieux publics d'Istanbul. De même, tous les bars et restaurants de la ville sont non fumeurs. Je ne connais pas le montant de l'éventuelle amende, mais personne ne fume... Plus étonnant, on vous demandera également d'éteindre votre cigarette sur le pont des bateaux-bus qui relient les différentes rives d'Istanbul, même en plein air !

  38. Image
    Come|
    Petits restos de poissons de Karakoy, à Istanbul publié sur Istanbul

    Traversez le pont de Galata qui enjambe la Corne d'Or jusqu'à la rive européenne : à droite, des restaurants plus ou moins branchés et pas donnés en direction de l'embarcadère de Karakoy. Aventurez-vous plutôt sur la gauche du pont : vous traversez un marché au poisson, puis le long des quais, plusieurs boui-bouis se succèdent avec leurs grandes terrasses qui semblent improvisées. On y mange essentiellement du poisson, à base de préparations simples et pas chères. Prévoyez du liquide, ce genre de petits restos ne prennent pas la carte bleue...

  39. Image
    Come|
    Karakoy et la gare maritime, à Istanbul publié sur Istanbul

    La gare maritime de Karakoy voit passer les bateaux-bus qui font la liaison vers les autres rives d'Istanbul ; il s'agit également du point de départ de toutes sortes d'excursions en bateau sur le Bosphore et des lignes reliant Istanbul aux îles de la mer du Marmara. Vous trouverez les horaires et les guichets pour acheter les billets à l'intérieur de la gare. Le quartier de Karakoy s'étend autour de la station de tram du même nom : très animé, connaissant un va-et-viens permanent, vous trouverez des restaurants en rang d'oignon le long des quais.

  40. Image
    Come|
    L'avenue Istiklal, grande artère commerçante d'Istanbul publié sur Istanbul

    A partir de la place Taksim, l'avenue Istiklal (avenue de l'Indépendance) traverse tout le quartier européen d'Istanbul, jusqu'aux environs directs de la Tour de Galata. Grande artère piétonne, les amateurs de shopping se donnent rendez-vous ici : grands magasins, boutiques de mode, librairies, cafés et restaurants... Istanbul prend ici les allures typiques d'une grande capitale européenne... Un vieux tram suit le parcours tracé par l'avenue. N'hésitez pas à quitter l'avenue vers les nombreuses rues et ruelles animées qui la rejoignent.

  41. Image
    Come|
    La Livre Turque (LT) et les prix d'Istanbul publié sur Istanbul

    La monnaie en Turquie s'exprime en livre turque. Les taux de change sont bien sûrs variables, mais disons grosso modo qu'il convient de diviser les prix par deux pour obtenir la somme en euro : 1 euro équivaut à plus ou moins 2 Livres Turques, selon la période. A Istanbul, il est possible de vivre pour pas cher, en se concentrant sur les restos rapides et les marchands ambulants par exemple, comme on pourra tomber sur des additions proches des niveaux français dans les restaurants plus huppés et même dans les nombreux bars de Beyoglu, le quartier européen.

  42. Image
    Come|
    La gare de Sirkeci à Istanbul publié sur Istanbul

    C'est ici que vous débarquez à Istanbul par le train (à moins d'arriver depuis l'Asie, on atterrit alors sur l'autre rive...). La gare ferroviaire est bien située dans le centre d'Istanbul : derrière la gare, vous n'avez qu'à remonter les rues pour atteindre Sultanhamet ; en face, ce sont les quais d'Eminömü et le Bosphore : vous êtes directement dans le bain ! Les taxis se pressent autour de la gare pour vous ''embarquer'' : n'hésitez pas si votre hôtel est loin d'ici. Sinon, le tramway passe à côté de la gare, station Sirkeci. Un bureau d'information touristique est présent dans la gare.

  43. Image
    Come|
    La vente d'alcool à Istanbul publié sur Istanbul

    A Istanbul, vous ne trouverez pas d'alcool dans tous les restaurants de la ville : dans Sultanhamet par exemple, quartier historique qui demeure assez traditionaliste, inutile de chercher le vin à la carte de la plupart des restaurants ! Dans le quartier de Beyoglu et sur toute la rive européenne les bars sont nombreux et l'alcool largement consommé dans les restaurants. L'alcool en vente dans les épiceries est cher car surtaxé par l'état turque.

  44. Image
    Come|
    Balade sur l'île de Büyükada, non loin d'Istanbul publié sur Istanbul

    Si le bord de mer de Büyükada n'est pas idyllique mais permet tout de même de se baigner, une bonne balade pour découvrir l'île vaut la peine. Le village principal de Büyükada est charmant : aucune voiture, mais des jolies calèches qui filent à grand fracas, tirées par deux chevaux ; de nombreux loueurs de vélos sont présents. Le bord de mer se rempli de baigneurs ; de nombreux petits bars/tavernes sont présents au bord de l'eau, où l'on pourra prendre un verre et/ou manger un morceau. Dirigez vous vers les hauteurs pour atteindre les quartiers vident de touristes, riches de belles demeures aux jardins fleuris... le cadre est particulièrement reposant et agréable. Continuez plus avant encore votre ascension pour atteindre les bois.

  45. Image
    Come|
    Où sortir boire une verre et faire la fête à Istanbul ? Le quartier de Beyoglu publié sur Istanbul

    Tout autour de l'avenue Istiklal, la grande artère commerçante de la rive européenne d'Istanbul, le dédale de rues qui se prolonge jusqu'à la tour de Galata regorge de restaurants, de bars et de clubs, centre de la vie nocturne stanbouliote. Il y en a pour tous les goûts : petits bars avec terrasse et musique pour boire un verre tranquillement, grands pubs où les pintes de bière s'enchainent, clubs ultra branchés... Chaque bar est signalé par un néon bleu, et certaine rues présentent une succession de ces néons ! L'ambiance est chaude, festive, généralement bruyante... Il y a du monde, et ce jusque tard dans la nuit.

  46. Image
    santoya|
    Athenes-Istanbul en train. publié sur Istanbul

    Athènes-Istanbul en train, voilà une idée qui a un petit parfum d'aventure. Il faudra néanmoins être patient car 22 heures de train c'est long, surtout quand il n'est pas possible de trouver une place assise, comme c'est souvent le cas entre Athènes et Thessalonique. Après Thessalonique le trajet est plus agréable, presque tout le monde est descendu du train, vous pourrez admirer tranquillement les magnifiques paysages du nord de la Grèce Le passage de la frontière est un peu long, après avoir montrer vos papiers en bonne et du forme à la douane, il vous faudra patienter deux bonnes heures au milieu de nul part jusqu'à qu'un vieux train toussoteux veuille bien pointer le bout de son nez et vous emmène tranquillement vers Istanbul.

  47. Image
    santoya|
    Transfert aéroport Istanbul. publié sur Istanbul

    Vous arriverez à Istanbul soit à l'aéroport international Atatürk soit à l'aéroport International Istanbul Sabiha Gökçen. Pour rejoindre le centre-ville depuis l'aéroport Ataturk, le moyen le simple et le plus économique est le métro, le ticket coûte seulement 1,30 YTL. Quant au taxi, le montant de la course jusqu'au centre-ville coûte environ 15,00 euros. Il existe également un service d'autobus (Havaş) qui vous mènera à Taksim pour environ 4,00 euros. Depuis L'aéroport International Istanbul Sabiha Gökçen, un bus du service public dessert Taksim pour 2,00 euros.

  48. Image
    Traven|
    Aller à Istanbul en train. publié sur Istanbul

    Les trains internationaux en provenance de l'Europe arrivent à la gare de Sirkeci, à proximité de Sultanahmet. Il y a des trains en provenance de Belgrade, Sofia, Bucarest, Budapest, et Théssalonique (Grèce). Les trains internationaux en provenance de l'Asie arrivent à la gare de Haydarpasa sur la partie asiatique. Il y a des trains en Provenance d'Alep (Syrie) et de Téhéran (Iran). Le célèbre Orient Express ne va maintenant que jusqu'à Vienne, mais vous pouvez ensuite prendre le TransBalkan de Budapest (Hongrie) via Bucarest (Roumanie), un voyage de deux nuits avec un arrêt prévu de 3 heures à Bucarest.

  49. Image
    Come|
    Le cimetière et la mosquée d'Eyüp à Istanbul publié sur Istanbul

    La mosquée d'Eyüp se situe tout à l'extrémité de la Corne d'Or. Bel édifice du XIXe, sa cours est transpercée d'un arbre énorme, créant un cadre saisissant. Au dessus de la mosquée s'élève une haute colline aux allures spectrales, entièrement recouverte de la blancheur de tombes musulmanes : c'est le cimetière d'Eyüp, que l'on peut traverser jusqu'à un belvédère en contrehaut d'où s'offre un point de vue immanquable sur Istanbul. Pour rejoindre ce quartier bien éloigné du centre d'Istanbul, empruntez un taxi ou, si vous avez du temps, le bateau qui remonte la Corne d'Or : un embarcadère se trouve à une minute de la mosquée d'Eyüp.

  50. Image
    Come|
    Le quartier de Besiktas à Istanbul publié sur Istanbul

    Le quartier de Besiktas s'étend au nord de la partie européenne d'Istanbul, par-delà le palais de Dolmabahçe, le long des berges du Bosphore ; pour y accéder, le mieux reste la marche ou le taxi. Particulièrement agréable, Besiktas se compose en grande partie de rues piétonnes pavées, ponctuées de boutiques, de cafés, de restaurants, de marchés... Côté Bosphore, une jolie petite place avec ses terrasses, bancs et pigeons donnent directement sur l'eau : en face, la rive asiatique, entre les deux,les bateaux qui défilent tranquillement... Loin de l'agitation perpétuelle d'Istanbul, Besiktas est l'occasion d'une petite pause au calme.

  51. Image
    Traven|
    Le meilleur Döner d'Istanbul. publié sur Istanbul

    Dans le quartier de Besiktas, à coté du marché au poisson, Karadeniz est un endroit peu connu par les touristes, mais l'un des plus populaires parmi les locaux, ici on ne vous sert pas de viande hachée dans votre sandwich mais de vrais morceaux de bœuf . C'est un peu plus cher qu'un Doner classique mais tellement meilleur. (8 livres par portion)/

  52. Image
    Come|
    Visiter les moquées d'Istanbul publié sur Istanbul

    Avant de se lancer à la découverte des (innombrables) mosquées d'Istanbul, rappelez-vous que plusieurs règles s'appliquent aux visiteurs de ces lieux de culte. Tout d'abord, il convient de visiter une mosquée en dehors des temps de prière : inutile de chercher les horaires, le chant des Muezzins se chargera de vous prévenir. On ôte toujours ses chaussures avant de pénétrer dans une mosquée. La tenue entre en compte : pour les femmes, il faut se couvrir les épaules et les jambes. Pour les hommes, il faut se couvrir les jambes en cas de short au-dessus du genoux. A l'entrée de la plupart des mosquées on vous prêtera de quoi vous couvrir.

  53. Image
    Come|
    Manger des moules à Istanbul publié sur Istanbul

    Le soir, un peu partout dans les rues d'Istanbul, des petits marchands ambulants se promènent avec un chariot portant un grand plat de moules dans leur coquille (le nom en turque m'échappe...) : ces dernières sont assaisonnées et de taille conséquente, n'hésitez pas à les goûter ! C'est très bon et quasiment donné !

  54. Image
    Come|
    Une église de fer sur les rives de la Corne d'Or à Istanbul publié sur Istanbul

    En remontant le long des rives de la Corne d'Or, on tombe nez à nez avec une petite église orthodoxe un peu esseulée près de l'eau. En se rapprochant, on constate que cette église, Saint-Etienne-des-Bulgares, possède d'importantes structures de fer faisant l'originalité de son architecture. Quelques panneaux explicatifs (en anglais) permettent de comprendre l'histoire de cet étonnant édifice du XIXe.

  55. Image
    Come|
    Le quartier de Sultanhamet à Istanbul publié sur Istanbul

    Le quartier de Saltanhamet englobe le centre historique d'Istanbul, il représente le lieu de passage obligé pour quiconque visite la ville. On y retrouve quelques uns des monuments les plus marquants d'Istanbul : Sainte-Sophie est séparée de la Mosquée Bleue par une grande esplanade aménagée en parc, avec des chalands, des familles allongées dans l'herbe, des touristes, des vendeurs de pastèques, de souvenirs, etc... Les activités ne manquent pas, avec quelques musées (Musée des Tapis, des Mosaïques, des Arts turcs et islamiques), des vestiges antiques tels que la colonne de Constantin et l'antique hippodrome...

  56. Image
    Synda|
    Découverte du Grand Bazar d'Istanbul publié sur Istanbul

    C’est un des plus grands bazars au monde avec plus de 4300 boutiques et échoppes et 58 rues intérieures étendues sur 30 ha. Le Grand Bazar était à l’origine un marché couvert en bois qui a été endommagé à deux reprises par un incendie puis un séisme. Il a été restauré dans les années 50 pour le résultat qu’on peut voir aujourd’hui. Il a malheureusement perdu un peu de son cachet de l’époque, mais demeure tout aussi charmant. Une promenade dans le Grand Bazar est un réel plaisir ! (à condition de ne pas y aller le dimanche, jour de sa fermeture) Chaque quartier du Grand Bazar est dédié à un type de produits. On y trouve des vêtements, des narguilés, des bijoux, des tapis, des antiquités, et bien d’autres choses. On est surs de rentrer avec un souvenir. N’oubliez pas bien sur que le marchandage y est tout à fait admis…comme dans chaque bazar.

  57. Image
    Come|
    Le trajet Istanbul – Plovdiv/Sofia en bus publié sur Istanbul

    De nombreux départs de bus se font depuis Istanbul à destination de la Bulgarie : ces lignes croisent notamment sur leur chemin la jolie ville de Plovdiv avant d'arriver à Sofia. Le départ se fait à l'Otogar d'Istanbul, la gare routière. La liaison dure un bon moment, il est conseillé de faire le trajet de nuit pour ne pas perdre une journée : comptez 7 heures pour Istanbul-Plovdiv, deux de plus pour vous rendre à Sofia ; un départ à 23 heure permet d'arriver au petit matin. Le billet revient à une vingtaine d'euros environ. Prévoyez un peu de temps à la frontière, où les contrôles sont renforcés (Turquie/Union Européenne...).

  58. Image
    Come|
    Découvrir le quartier de Fener à Istanbul publié sur Istanbul

    Le quartier de Fener borde la Corne d'Or : remontez le bras de mer jusqu'à voir le Patriarcat orthodoxe, gros bâtiment rouge immanquable perché en hauteur. Engagez-vous alors dans les petites rues de ce quartier calme et plein de charme, avec ses pentes parfois abruptes, ses maisons colorées, plus ou moins bien entretenues, ses ambiances populaires... On se perd rapidement dans ce dédale de rues dont l'organisation du plan peut paraitre confuse, mais la proximité de la Corne d'Or donne en permanence un point de repère.

  59. Image
    fangrand|
    La cathédrale Saint-Front de Périgueux publié sur Istanbul

    Avec cette mer de dômes et de coupoles, on se croirait au cœur d’Istanbul, mais il s’agit bien de la capitale de la Dordogne, et sa cathédrale possède une histoire qui s’étire entre le Ve et le XXe siècle. D’une petite chapelle dédiée à saint Front jusqu’à ce spendide monument, son parcours sera fait de destructions successives, d’incendies, de reconstructions. A la fin du XIXe siècle, grâce à la naissance des Monuments historiques, la cathédrale sera démolie et reconstruite pierre par pierre, durant trente années, afin d’en consolider l’architecture et de restaurer définitivement ses dômes. Ce fut un exploit, dont on prend toute la mesure lorsque l’on découvre la masse imposante de cette cathédrale.

  60. Image
    Come|
    Le Café Pierre Loti à Istanbul publié sur Istanbul

    Pierre Loti a vécu à Istanbul, une ville qu'il affectionnait tout particulièrement dans sa passion orientaliste. Tout au bout de la Corne d'Or, on est surpris de trouver des panneaux indiquant un quartier ''Pierre Loti'' ! Tout en haut d'une colline, en contrehaut de la mosquée d'Eyüp et de son cimetière, vous trouverez le Café Pierre Loti : depuis sa terrasse plongeante, le panorama sur Istanbul est tout simplement magnifique : on suit la Corne d'Or jusqu'au Bosphore, avec au loin et en miniature les silhouettes de Sainte-Sophie et des multiples mosquées... On profite ainsi de l'ombre des arbres en sirotant tranquillement son thé.

  61. Image
    Come|
    La circulation à Istanbul publié sur Istanbul

    Istanbul est réputé pour sa circulation infernale et ses embouteillages interminables. Se déplacer en voiture n'est définitivement pas une très bonne idée, d'autant plus que les stanbouliotes adoptent une conduite... sportive, au bas mot ! Mieux vaut donc emprunter le taxi, les chauffeurs sont eux rompus aux règles de conduite à Istanbul. Attention également en tant que piéton lorsque vous traversez notamment, surtout en dehors des clous ou lorsque le feu est rouge...

  62. Image
    Come|
    Le thé (çay) à Istanbul publié sur Istanbul

    C'est vraiment la boisson quotidienne des turques, omniprésent à Istanbul. Thé se dit çay en turc : prononcez ''tchaï''. Dans le Grand Bazar par exemple, des livreurs filent en tout sens avec leur plateau chargé de verres de thé vers les échoppes. Servi dans un petit verre donc, le thé à Istanbul est bien parfumé, parfois sucré à l'avance : dans ce cas, les serveurs ne lésinent pas sur la dose de sucre ! Un thé vous sera souvent servi en fin de repas, il se déguste brûlant, par petites gorgées.

  63. Image
    Come|
    Balade le long de la Corne d'Or à Istanbul publié sur Istanbul

    On appelle Corne d'Or ce bras de mer qui sépare le quartier historique de Istanbul, où se tenait Constantinople, et la rive européenne. Plusieurs ponts enjambent la Corne d'Or, le principal est d'ailleurs traversé par le tramway. N'hésitez pas à partir vous balader le long de la Corne d'Or : côté européen, les anciennes installations industrielles, désormais en friche, sont peu à peu réhabilitées avec l'ouverture récente d'un musée d'art contemporain par exemple. Sur la rive opposée, il faut s'aventurer dans les quartiers qui bordent la Corne d'Or, peu touristiques mais présentant encore un autre visage de la ville.

  64. Image
    santoya|
    Le nouveau musée d’art moderne d’Istanbul. publié sur Istanbul

    Le Musée d’art moderne d’Istanbul se trouve sur la rive européenne, juste en dessous de Taksim dans le quartier de Beyoglu, ce quartier moderne et cosmopolite, qui s’est forgé ces dernières années une identité avant-gardiste. Le musée est situé dans un vaste entrepôt de plus de 8000 m² sur deux niveaux, il comprend également un jardin de sculpture, une bibliothèque et un forum. Meclis-i Mesuban Caddesi Liman Isletmeleri sahari Antrepo n4, Karakouy Tel: 0090 212 334 73 00

  65. Image
    voyageur|
    Où trouver un vol pas cher pour se rendre à Istanbul ? publié sur Istanbul

    Paris/Istanbul pas cher Salut, pour trouver les vols les moins chers entre Paris et Istanbul deux solutions s’offrent à toi : les compagnies low-cost ou les vols charters (dans les deux cas le tarif bas se fera au détriment de ton confort !). Pour les compagnies low-cost tu as le choix entre Easyjet et Sky Europe, c’est surtout avantageux hors saison ou en milieu de semaine. Pour les vols charters, tu peux en trouver toute l’année mais c’est surtout l’été qu’ils se multiplient. Tu trouveras un vol charter auprès des agences de voyage ou auprès de certaines compagnies directement, notamment des compagnies turques comme Onur ou Pegasus. Bon vol !

  66. Image
    Come|
    L'île de Büyükada au départ d'Istanbul. publié sur Istanbul

    Büyükada est l'une des cinq îles de la mer de Marmara directement desservie depuis Istanbul. Comptez un trajet d'environ 45 minutes pour rejoindre Büyükada au départ de la gare maritime de Karakoy. Vous débarquez dans un petit port touristique : de nombreux cafés et petits restos, une vraie ambiance balnéaire, à cela près que vous ne trouverez pas de plages à proprement parler... les turcs s'installent directement sur les rochers qui bordent l'eau pour se baigner. Il y a du monde tout du long, et ce n'est pas forcément très propre partout. Par endroits, des plages privées sont aménagées et hors de prix.

  67. Image
    voyageur|
    Sur quelle compagnie aérienne embarquer pour se rendre à Istanbul ? publié sur Istanbul

    Compagnie aérienne entre Paris et Istanbul Salut Memelle, au départ de Paris tu peux rejoindre Istanbul pour 150 à 300 euros (en fonction de la saison notamment). Tu pues utiliser des compagnies low-cost comme Easyjet ou Sky Europe ou des compagnies traditionnelles comme Turkish airlines ou Air France pour les vols direct. Mais si tu prends un vol avec changement tu as l’embarras du choix : Adria Airways, Alitalia, Iberia, JAT, Lufthansa, KLM, Malev, Olympic, SNBA, Swiss, Tarom, Austrian, British Airways, Bulgaria Air. Il y également beaucoup de vols charters entre Paris et Istanbul, notamment en été.

  68. Image
    voyageur|
    Combien coute un paquet de cigarette à Istanbul? publié sur Istanbul

    Prix cigarettes à Istanbul Salut, les cigarettes ne coutent pas trop cher en Turquie, le paquet de blonde coute environ 7 livres Turques (soit environ 3 euros 50). Par contre si tu y va en avion, c’est toujours plus intéressant en Duty Free. Hors Union Européenne, tu as le droit à une seule cartouche seulement.

  69. Image
    voyageur|
    Quels sont les lieux incontournables à visiter à Istanbul? publié sur Istanbul

    Les incontournables d'Istanbul Salut Kasbah, Istanbul est une ville qui vaut vraiment le déplacement, avec un pied en Asie et un pied en Europe, c’est un véritable carrefour entre l’Orient et l’Occident. Le patrimoine architectural est magnifique et très riche, commence la visite par le vieil Istanbul et part à la découverte des bâtiments emblématiques de la ville : basilique Sainte-Sophie, palais de Topkapi, mosquée Bleue, citerne basilique... . Va ensuite te perdre dans le grand Bazar et promène toit dans les ruelles jusqu'au bazar Égyptien et la mosquée Neuve (Yeni Cami). Tu pourras ensuite visiter les musées archéologiques, le musée de Kariye, le palais de Dolmabahçe... . Traverse le Bosphore par le pont Galata et promène toi dans le quartier de Beyoglu pour trouver un bon restaurant, continuez jusqu'à la place Taksim par l'Istiklâl Caddesi. Tu pourras également faire un tour en Ferry sur le Bosphore et même monter jusqu'à la mer Noire (dans mon souvenir cela prend 2 ou 3 heures). Profites bien des ambiances de la ville notamment en fin d’après-midi dans les quartiers commerçants. Bon séjour à Istanbul.

  70. Image
    voyageur|
    Sur quelle compagnie aérienne embarquer pour se rendre à Istanbul ? publié sur Istanbul

    Sur quelle compagnie aérienne embarquer pour se rendre à Istanbul : Bonjour, Apparemment, en choisissant une compagnie aérienne classique, les prix les moins chers pour faire le vol Paris-Istanbul par exemple sont pratiqués généralement par Lufthansa ou Swiss Air selon les cas, il faut compter environ 160 euros aller-retour pour une semaine à Istanbul… ça reste raisonnable, surtout pour des compagnies qui ne sont pas bas de gamme. Des vols Easyjets existent également à un tarif encore inférieur, mais en France, il faut rejoindre l’aéroport de Mulhouse (aéroport Bâle-Mulhouse-Fribourg, http://www.euroairport.com/ ) pour embarquer, ce qui peut engendrer des frais supplémentaires importants si on n’habite pas à côté…

  71. Image
    voyageur|
    la mosquee bleue grande mosquee d istanbul? publié sur Istanbul

    Vous devrez vous déchausser avant de pénétrer dans la Mosquée, un petit sac plastique est donné pour mettre vos chaussures.. une couverture à s'enrouler autour des hanches vous sera prêtée si vous êtes en jupe ou en short qui arrive au-dessus du genoux. L'intérieur de la mosquée et magnifique et on a le droit de prendre des photos librement ! ce n'est le cas dans toutes les mosquées d'Istanbul.

  72. Image
    voyageur|
    athenes istanbul en train? publié sur Istanbul

    Le trajet Athènes-Istanbul en train... Pour ma part le voyage a bien été difficile entre Athènes et Thessalonique, dans un train archi-bondé où il n'y avait même pas une place entre les wagons pour s'assoir ! Impossible de dormir de toute la nuit sans se faire marcher dessus ! Par contre la deuxième partie, on l'a faite dans un train de nuit turc super confortable (après une journée à Thessalonique), deux personnes par compartiment-couchette, avec petit frigo et évier personnel, et surtout aucun arrêt pour la frontière, il a suffit de donner nos passeports aux contrôleurs et c'est tout... On a juste du prendre un bus au petit matin pour terminer le trajet, à partir d'un village perdu, impossible de savoir le nom, pour arriver à Istanbul vers 9 heure de matin, à la gare centrale.

  73. Image
    voyageur|
    Quelles sont les spécialités culinaires à gouter à Istanbul? publié sur Istanbul

    Quelles sont les spécialités culinaires à gouter à Istanbul, dans la rue : Une spécialité culinaire originale à goûter dans les rues d’Istanbul : les moules. Le soir, un peu partout dans les rues, des marchands ambulants promènent un chariot transportant un grand plat de moules dans leur coquille (le nom en turque m'échappe...) : ces dernières sont assaisonnées et de taille conséquente, n'hésitez pas à les goûter ! C'est très bon et vraiment pas cher, de l’ordre d’une demi livre turque. Autre spécialité pas chère, venant directement de la rue et franchement savoureuse, les sandwichs au poisson que vendent les marchands ambulants aux abords du Bosphore : le poisson est pêché directement dans les eaux du détroit (pas les eaux les plus appétissantes mais bon), grillé sur place (donc très frais) : un gros filet sert à remplir un pain, accompagné de salade, de tomates, éventuellement de piments, et arrosé de jus de citron. Simple et délicieux, pour une somme modique (une ou deux livres turques...).

  74. Image
    voyageur|
    Quel budget prévoir pour partir deux semaines à Istanbul? publié sur Istanbul

    Quel budget prévoir pour partir deux semaines à Istanbul : Bonjour, Le budget à prévoir dépend beaucoup de la prétention que tu comptes donner à ton voyage... car il est tout aussi possible à Istanbul de résider à prix d’or dans un hôtel de luxe que de rester deux semaines à dix euros la nuit dans un petit hotel sans prétention ! Il en est de même pour la restauration : en mangeant sur le pouce, dans les petits restos à kebab, on s’en tire pour pas cher, dans les restos de cuisine plus fine l’addition augmente vite. On peut se limiter à 30 euros par jour durant son séjour à Istanbul, à condition de se serrer un minimum la ceinture ; c’est le tarif minimum à prévoir pour une journée, une somme très facilement extensible !

  75. Image
    voyageur|
    Dans quelles boites de nuit aller à Istanbul? Des bonnes adresses? publié sur Istanbul

    Dans quelles boites de nuit aller à Istanbul? Des bonnes adresses : Salut, On ne va pas en boite de nuit partout dans Istanbul ; le gros des adresses de clubs se concentre dans le quartier européen, autrement dit entre la tour de Galata et la place Taksim, dans les rues qui bordent l’avenue de l’Indépendance. Ici, les boites de nuit sont noimbreuses, souvent situées aux étages d’un immeuble, avec videurs à l’entrée de rigueur. Je n’ai pas d’adresses précises à te conseiller, mais sache que ces boites affichent généralement des allures bien tapageuses...

  76. Image
    voyageur|
    Quand partir à Istanbul, quelles dates sont à éviter ? publié sur Istanbul

    Istanbul au printemps et en automne Je conseillerai plutôt de partir à Istanbul au printemps ou en automne. En effet, l’hiver les températures peuvent descendre jusqu’en dessous de zéro et l’été elles peuvent monter jusqu’en dessus de 35 degrés. Je pense que les meilleures mois sont mai et juin ou septembre/début octobre, les températures sont très agréables (entre 15 et 20 degrés en moyenne) avec très peu de précipitations. Si vous voulez profiter du festival international d’Istanbul (concerts dans les monuments historiques de la ville), sachez qu’il a lieu de fin juin à mi-juillet. Il n’y a pas de périodes particulières à éviter sauf pour le climat. Bon voyage !

  77. Image
    voyageur|
    Quel budget prévoir pour partir deux semaines à Istanbul? publié sur Istanbul

    Budget pour Istanbul: Même si la Turquie reste une destination bon marché, c’est de moins en moins vrai à Istanbul. Après votre budget dépend de comment vous voyager, Istanbul peut être une ville chère mais il reste des bons plans pour voyager moins cher. Pour y aller, grâce aux vols low-cost (Easyjet, SkyEurope) vous trouverez des tarifs intéressants (attention cependant l’aéroport de Sabiha est loin du centre), vous pouvez trouver des Paris/Istanbul à moins de 200 euros. Pour l’hébergement, il faut compter 20/25 euros pour une chambre double en auberge de jeunesse ou dans un hôtel vraiment pas cher (loin du centre), mais compter plutôt 30/40 euros en moyenne la chambre double. Pour la nourriture, en langeant sur le pouce et à emporter, comptez moins de 10 euros par jour, avec des restaurants de 20 à 30 euros par jour. Les musées et les monuments sont un véritable budget (Sainte Sophie coute 10 euros et Topkapi 17,50 euros). Bref pour un séjour de deux semaines il faut compter de 700 à 1 200 euros par personne. Bon voyage.

  78. Image
    voyageur|
    Quelles sont les spécialités culinaires à gouter à Istanbul? publié sur Istanbul

    Que manger à Istanbul: Que de souvenirs gastronomiques à Istanbul, c’est une ville où on mange bien sur le pouce ou au restaurant, de plus la nourriture est variée et fraîche. Tout d’abord je vous conseille comme dans tout le bassin méditerranéen de faire des orgies de légumes marinés à l’huile d’olive : fèves, fonds d’artichauts, aubergines, oignons, tomates, poivrons…, un régal. Continuez sur les kebaps (rien à voir avec ce qu’on nous sert en France) : principalement du bœuf mais également du mouton et de l’agneau avec du piment dans du pain. Les brochettes de poulet ou d’agneau sont également succulentes. Vous trouverez également beaucoup de poisson grillé ou en sauce. Sur le pouce dans la rue, laissez vous tenter par les délicieuse pide : sorte de pizza à la viande, ou par les Gözleme : crêtes fourrées au fromage, aux épinards ou à la viande (très bon rapport qualité/prix). Avant de partir sur les desserts, laissez-moi vous parler des « Mezze », comme au Liban ou en Grèce ce sont des assortiments d’entrée variés : foie de mouton, dolma, poivrons farcis, choux farcis… vous aurez l’embarras du choix et chaque restaurant possède ces recettes secrètes. Pour les desserts, les amateurs de sucres seront servis : baklavas, alafranga, loukoum… mais vous pourrez également vous faire plaisir avec les fruits et les yaourts turques (salé…). Pour accompagner tout cela, ne passez pas à coté de l’Ayran (yaourt, eau et sel) très rafraichissant, du thé ou du café. Et apéritif (avec des Mezze par exemple) laissez vous tenter par un petit raki. Le seul problème pour moi à Istanbul c’est de ne pas revenir avec 5 kilos de plus, bon appétit !

  79. Image
    Un voyageur|
    Les souks d'Istanbul sont vraiment une expérience... publié sur le lieu Bazar Egyptien d'Istanbul

    Les souks d'Istanbul sont vraiment une expérience à vivre incroyable si vous n'avez pas peur de la foule, des mélanges d'odeurs et d'épices,…et si vous avez un temps soit peu de curiosité. Je les recommande vivement

  80. Image
    Un voyageur|
    Impressionnant! Déchaussez-vous avant d'entrer... publié sur le lieu Mosquee Sainte Sophie

    Impressionnant! Déchaussez-vous avant d'entrer

  81. Image
    Un voyageur|
    Un petit tour sur le Bosphore, agréable. C'est re... publié sur le lieu Le Bosphore

    Un petit tour sur le Bosphore, agréable. C'est relativement impressionnant le nombre de bateaux qui traversent les lieux! Si vous avez assez de temps, profitez-en.

  82. Image
    Un voyageur|
    Un souvenir inoubliable!... publié sur le lieu Mosquée Bleue

    Un souvenir inoubliable!

  83. Image
    Un voyageur|
    Les souks d'Istanbul sot assez sympas. Je préfèr... publié sur le lieu Bazar Egyptien d'Istanbul

    Les souks d'Istanbul sot assez sympas. Je préfère ceux de Marrakech dans le genre, mais bon! Epices, cuirs, artisanat,...négociez bien les prix, on vous voit arriver de loin. Vous pourrez passer plusieurs heures dans les souks sans jamais vous ennuyer une seconde. Quelques pauses thé à la menthe

  84. Image
    Come|
    Retirer de l'argent à Istanbul publié sur Istanbul

    Aucun problème, les distributeurs sont nombreux, présents dans tous les quartiers, vous en trouverez toujours un facilement. Pas de ''discrimination'' de carte à signaler... N'oubliez pas que chaque retrait à l'étranger est sujet à des taxes de votre banque, évitez de faire trop de petits retraits... sans non plus tirer des sommes énormes ! A vous de juger selon vos besoins (et vos moyens !)...

Télécharger les guides voyage d'Istanbul gratuits

Istanbul

Entre Orient et Occident

Télécharger le guide