Les 10 (mauvaises) raisons de ne partir en Angleterre

Photo

La Manche est une frontière insurmontable pour vous car....

  1. Vous ne pipez pas un mot d'anglish. Et lorsque vous marmonnez ''coffee please'' on vous sert une pizza. Et vous êtes honteux devant vos amis qui eux, maîtrisent à merveille la langue de Shakespeare.
  2. Fish and ships dégoulinant de graisse, baked beans and sausages au petit dèj... pas la peine d'aller plus loin dans la barbarie culinaire.
  3. Plus de 200000 Français vivent à Londres. Vous appelez ça partir à l'étranger  ?
  4. Vous adorez les bars (et par extension les pubs), mais détestez les boites de nuit. Ça arrive. Ici, les pubs ferment à 23h. Voilà pour vos soirées.
  5. Pluie incessante, lourde grisaille, 20°c max en été... certains aiment le climat anglais, beaucoup cherchent à le fuir. Oubliez la notion de ciel bleu.
  6. Le nord de l'Angleterre : des villes postindustrielles qui font rêver. A la requête ''Liverpool'' ou ''Manchester'' sur google images, que des photos de foot... un hasard, ou serait-ce parce que c'est là leur seul intérêt  ? Essayez avec York  : des chiens, des yorkshires plus exactement...
  7. Rouler à gauche, miles à l'heure, prises de courant différentes, livres sterling, clavier QWERTY, décalage horaire... que d'excentricités en Angleterre, mais surtout, que de contraintes à surmonter pour pouvoir voyager tranquille dans un pays pourtant voisin  !
  8. Des caméras partout : à Londres, dans les centre-villes, sur les routes, partout, les Anglais sont très friands de ces caméras de vidéosurveillance (des millions !) qui capturent tous vos faits et gestes. Un brin pesant à la longue.
  9. Vous souffrez du mal de mer et d'une peur panique des tunnels, quant à prendre l'avion, plutôt mourir.
  10. Vous ne souhaitez pas fréquenter ces insulaires qui osent vous traiter de grenouille. Et puis Jeanne d'Arc, Waterloo, et j'en passe... vous avez la rancune très (très) tenace. Perfide Albion.