Carte en Sardaigne

Le tourisme et la carte des hôtels en Sardaigne

Photo Le tourisme et la carte des hôtels en Sardaigne

Copyright: Vonvikken

Lors d’une visite en Sardaigne, n’hésitez pas à regarder la carte des hôtels. Vous pouvez découvrir le massif volcanique de Monte Ferru qui vous mènera aux dunes de Piscinas sur la Costa Verde. Vous pouvez alors faire escale à l’île de San Pietro. Les motards auront le grand plaisir de longer les kilomètres de sables de porto Guinco jusqu’au village d’Orroli.

Séparée de la Corse par les bouches de Bonifacio, la Sardaigne est la seconde île de la Méditerranée par sa taille. Il s’agit d’une région autonome italienne au large des côtes de la péninsule italienne, plus ou moins en face à l’ouest de Naples et à 186 km de la Tunisie. Son relief est comparable à celui de la Corse, des littoraux plats et occupés par la population et une région montagneuse au centre avec un point culminant à 1834 mètres dans le massif du Gergannentu. Les principales villes de l’île, dotées d’aéroport pour le transport aérien, sont Alghero au nord-ouest et Cagliari au Sud, un peu comme le sont Ajaccio et Figari pour la Corse. La langue dominante est bien sûr l’italien mais le dialecte régional sarde est encore bien présent sur l’île et se dépose en deux idiomes bien distincts : le logoudorien et le campidanien dans des zones géographiques différentes. Pensez à vous promener sur la côte Smeralda ou dans le petit village de Bosa avec une forteresse impressionnante qui domine la ville.

La Sardaigne est une île de la mer Méditerranée et une région italienne, qui se trouve à l'ouest de l'Italie continentale, au sud de la Corse, au nord de la Tunisie et de l'Algérie orientale. Son chef-lieu est la ville de Cagliari. La Sardaigne, séparée de la Corse par les bouches de Bonifacio, est située au milieu de la mer Méditerranée occidentale : cette position centrale a favorisé depuis l'Antiquité les rapports commerciaux et culturels comme les intérêts économiques, militaires et territoriaux. Il est possible d'accéder à l'île de deux manières. La première est par des moyens de transport aérien via les aéroports de Cagliari-Elmas (au sud), d'Alghero-Fertilia et celui de l'aéroport d'Olbia. La seconde est le ferry, qui a comme avantage le fait de pouvoir partir avec sa voiture, et comme inconvénient le temps de la traversée. Pour la France, on trouve des départs de Marseille et Toulon vers Porto Torres, mais également de Bonifacio vers Santa Teresa Gallura. Les villes en partance d'Italie sont Gênes, Civitavecchia, Naples et Livourne. Les prix d'une traversée sont comparables à ceux d'un vol sur une compagnie à bas coûts. Sur place, il est possible de traverser toute l'île en train, et en particulier avec le trenino verde (petit train vert). C'est un moyen lent et touristique. On peut également se déplacer en bus avec diverses compagnies régionales, ou bien sûr en voiture. La route principale est la SS 131, sur le tracé d'une ancienne voie romaine qui traverse l'île du nord au sud. On trouve neuf parcs naturels sur le territoire sarde, dont trois nationaux et six régionaux

 

 

Plan général de Sardaigne

Source : http://www.english.avis-int.com

La carte du relief en Sardaigne

Source : http://upload.wikimedia.org

Carte touristique de Sardaigne

Source : http://www.orangesmile.com

La Sardaigne est située à moins de 20km de La Corse, au sud de Bonifacio, et à moins de 178km de la Tunisie. C'est par sa surface la deuxième île de la Méditerranée après la Sicile.

Sa capitale est Cagliari au sud de l'île, les autres grandes villes sont : Olbia au nord-est, Alghero et Sassari à l'ouest, Nuoro.

Île globalement montagneuse, son principal massif est le Gennargentu dans le centre-est de l’île, son altitude ne dépasse pas 2000m, on trouve ça et là quelques plaines, la plus importante étant la plaine fluviale du Campidano.

L'île est moyennement touchée par le tourisme de masse, même si certaines zones assez délimitées sont très touristiques comme : La Costa Smeralda, la ville d'Alghero, Villasimius, Muravera dans l'est, Santa Margherita di Pula et Chia.

 

Se déplacer en Sardaigne :

 

-En Ferry :

Il est possible d'embarquer à destination de la Sardaigne depuis Marseille et Toulon, mais également de Bonifacio en Corse. De l'Italie des ferries partent depuis Gênes, Naples et Livourne.

 

-En voiture :

Réseau routier bien entretenu mais routes étroites et sinueuses. Une voie express traverse l'île du nord au sud ( la SS 131).

 

-En bus :

Plusieurs compagnies se partagent le réseau de bus Sarde, grâce à lui vous pourrez vous rendre quasiment partout. La principale compagnie est l'ARST.

 

-En train :

Un ancien train à vapeur rénové, le trenino verde, part de Sassari et va jusqu'à Tempio. Des trains classiques et réguliers desservent également Alghero, Sassari et Cagliari, changement à Macomer pour Nuoro.

 

-Aller en Sardaigne en avion :

Les compagnies aériennes lowcost suivantes proposent des tarifs avantageux pour se rendre en Sardaigne : Jet2.com, Ryanair, Easyjet, Airberlin.com, Germanwings.com, et Meridianafly. Il y a des aéroports à proximité de Cagliari, Olbia, et Alghero. L'Aéroport de Cagliari-Elmas à environ 6 km à l'ouest du centre de Cagliari. Il y a une navette qui fait le transfert avec le centre ville.

 

-Aller en Sardaigne en ferry :

Jetez un œil sur les sites : Ferriesonline, iTraghetti, Moby Lines, Sardinia Ferries, Grimaldi, Snav. Il y a des ferries qui partent tous les jours depuis l'Italie ou depuis la Corse (Bonifacio)

 

Pour aller plus loin...

La Sardaigne est une île méditerranéenne dépendant de l’Italie mais qui a un statut spécial car elle est autonome depuis 1948. Les habitants sont très attachés à leur île et essaient de la protéger au mieux. Malgré un tourisme plus nombreux d’année en année, la Sardaigne reste encore une terre aux grands espaces sauvages et aux côtes préservées.La culture nuragiqueLa culture nuragique est arrivée 17 siècles avant JC. Elle existe grâce à ses monuments nommés les nuraghes que l’on peut visiter un peu partout sur l’île. Ces nuraghes sont des tours en pierres. Elles sont rondes et en cône tronqué sur le dessus. Ces bâtiments existent depuis l’âge de bronze. On pense que les nuraghes ont servi d’habitations mais également de temples et de forts. La position de certains nuraghes est stratégique. On en retrouve en haut des collines et montagnes et il est fort possible qu’ils servaient aussi de tours de guet. Malgré tout ce temps, il existe encore plus de 7000 nuraghes en Sardaigne. Le village nuragique le mieux conservé est Nuraxi. Il est situé dans le Médio Campidano et est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. On retrouve d’autres nuraghes très importants près d’Alghero, d’Orroli, de Macomer ou encore Abbasanta.Un village pas comme les autresAu centre de la Sardaigne, il existe un village peu commun du nom d’Orgosolo. Outre ses vestiges nuragiques, tombes troglodytes et dolmens en tous genres, Orgosolo est resté longtemps un village de pirates. Actuellement, Orgosolo se distingue de tout ce qui peut être connu sur l’île car le centre compte 400 peintures murales. Une grande partie représente des figures politiques, des luttes locales comme les bergers contre les patrons et les industriels ainsi que des personnes tuées à l’usine. D’autres relatent des événements mondiaux mais on peut aussi y admirer des femmes et enfants ou des bergers qui discutent entre eux, etc.

 

La Sardaigne est une île de la mer Méditerranée et une région italienne, qui se trouve à l'ouest de l'Italie continentale, au sud de la Corse, au nord de la Tunisie et de l'Algérie orientale. Son chef-lieu est la ville de Cagliari. La Sardaigne, séparée de la Corse par les bouches de Bonifacio, est située au milieu de la mer Méditerranée occidentale : cette position centrale a favorisé depuis l'Antiquité les rapports commerciaux et culturels comme les intérêts économiques, militaires et territoriaux. Il est possible d'accéder à l'île de deux manières. La première est par des moyens de transport aérien via les aéroports de Cagliari-Elmas (au sud), d'Alghero-Fertilia et celui de l'aéroport d'Olbia. La seconde est le ferry, qui a comme avantage le fait de pouvoir partir avec sa voiture, et comme inconvénient le temps de la traversée. Pour la France, on trouve des départs de Marseille et Toulon vers Porto Torres, mais également de Bonifacio vers Santa Teresa Gallura. Les villes en partance d'Italie sont Gênes, Civitavecchia, Naples et Livourne. Les prix d'une traversée sont comparables à ceux d'un vol sur une compagnie à bas coûts. Sur place, il est possible de traverser toute l'île en train, et en particulier avec le trenino verde (petit train vert). C'est un moyen lent et touristique. On peut également se déplacer en bus avec diverses compagnies régionales, ou bien sûr en voiture. La route principale est la SS 131, sur le tracé d'une ancienne voie romaine qui traverse l'île du nord au sud. On trouve neuf parcs naturels sur le territoire sarde, dont trois nationaux et six régionaux

 


Comment trouver une carte sur la Sardaigne

=