Guide Syrie: les lieux à voir

Les vols pour la Syrie

Guide Syrie . Les choses à voir incontournables en Syrie!

Le guide des principaux lieux : Syrie

A voir en Syrie

Il est actuellement complètement déconseillé de se rendre en Syrie. En attendant que la paix revienne dans cette région du monde, nous ne pouvons vous offrir qu'une petite présentation de ce très beau pays. Dans le nord de la Syrie se trouve l'une des plus anciennes villes au monde, Alep, aujourd'hui complètement ravagée par la guerre. Dans le sud-ouest se trouve le plateau volcanique d'Hauran et la capitale Damas, ainsi que la vallée de l'Oronte qui abrite la ville antique de Homs. A l'ouest, la côte syrienne et les ports de Lattaquié et de Tartous. Enfin à l'est s'étend le désert Syrien avec la cité antique de Palmyre qui a elle aussi été en grande partie détruite par l’état islamique.

 

A faire en Syrie

Parmi les autres sites d'importance, citons ; Apamée, une ancienne ville romaine en grande partie détruite par un tremblement de terre, Bosra dans le sud du pays, elle aussi antique cité romaine, connue pour son théâtre bien préservé. Le Krak des Chevaliers, impressionnant château Croisés près de Homs. Les Villes Mortes byzantines situées dans le nord-ouest du pays, le Château de Saladin non loin de Lattaquié, et enfin Salamieh une ville dont l'histoire remonte à l'époque babylonienne.

 

Ou dormir en Syrie

Une chambre double à Damas dans un hôtel trois étoiles coûte environ 50$, pour un quatre étoiles comptez environ 80$ et 200$ pour un hôtel cinq étoiles.

 

Comment se rendre en Syrie

Toutes les frontières terrestres de la Turquie ont été fermées sauf pour les voyages officiels et les citoyens syriens. La Syrie a quatre aéroports internationaux: à Damas, Alep, Lattakia et AlQamishli. En raison de la guerre civile en cours, les liaisons aériennes avec la Syrie sont extrêmement limitées, seules quelques liaisons aériennes sont disponibles depuis l'Iran et l'Algérie.

 

Infos pratiques

A l'heure actuelle, 2018, ne vous rendez pas en Syrie en raison du terrorisme, des troubles civils et des conflits armés en cours. Aucune partie de la Syrie n'est actuellement pacifiée et sécurisée.

Ancienne ville de Damas

Capitale de la Syrie fondée au IIIe millénaire av. J.-C., Damas est l'une des plus anciennes villes du Moyen-Orient. Au fil des siècles, elle connut l'influence de nombreuses civilisations telles les assyriens, les perses, grecs, séleucides, romains et arabes. Elle fut surtout l'un des berceaux du christianisme et vit notamment Saint Paul, ancien persécuteur des Chrétiens, prononcer ses premières prédications. Un changement radical de position dont on a tiré la fameuse expression chemin de Damas". Parmi les 125 monuments des différentes périodes de l'histoire de Damas, la Grande Mosquée des Omeyyades du VIIIe siècle, édifiée sur le site d'un sanctuaire assyrien, est l'un des plus spectaculaires. A l'intérieur, la salle de pr... infos pratiques et réserver

Krak des Chevaliers

L'un des plus incroyables vestiges de château fortifié médiéval, le Krak des Chevaliers est posé au sommet d'une colline de 750 mètres de haut, dominant totalement la vallée autour. Le site fut exploité militairement depuis des siècles quand les premiers croisés arrivent sur le site en 1099, et les Kurdes qui occupaient la forteresse furent expulsés. C'est Tancrède de Hauteville, régent d'Antioche, et qui prend définitivement en 1110 et y plaça une garnison, sous l'autorité du comte de Tripoli. Très vite, le lieu fut placé sous la garde de l'ordre des Hospitaliers, en 1142 : de cette époque date le nom de "Krak des Chevaliers", Krak venant du syriak "Karak", signifiant "forteresse". Le fort résistes aux assauts, mais sur... infos pratiques et réserver

Le palais azem

Voilà une autre splendeur de la vieille ville de Damas avec la Grande Mosquée : le palais Azem, qui se divise en deux parties bien distinctes, le haremlek, réservé aux femmes et donc relativement privé, et le selamlek, elle réservée aux hommes et donc plutôt publique. Ce palais fut construit en 1749 par le gouverneur de Damas du moment, Assad Pacha Al-Azem, et il est un exemple phare de l'architecture arabo-ottomane. Il renferme désormais le musée des Arts et traditions populaires. C'est dans le haremlek que sont regroupées la plupart des salles : une salle de classe reconstituée, une salle dédiée aux instruments de musique, une salle de réception, la chambre de la mariée, celle de la belle-mère, la chambre du roi Fayçal, ... infos pratiques et réserver

Le zouk Al-Bzouriyeh

Après la visite culturelle du superbe palais Azem, pourquoi ne pas se perdre dans les allées du zouk Al-Bzouriyeh, sans doute l'un des plus vivants, des plus colorés et des plus attractifs de toute la capitale de par ses produits ? A peine sorti du palais, vous tomberez forcément dessus et là, tout n'est que couleurs et senteurs : épices en tous genres, miel succulent, friandises acidulées aux formes et aux coloris multiples, des gris-gris et autres apothicaires de toutes sortes, vous trouverez forcément votre bonheur. Et si vous n'avez pas l'intention de vous rendre à Alep lors de votre périple en Syrie, c'est le moment et l'endroit idéal pour vous procurer un des célèbres savons, qui se vend aussi ici.... infos pratiques et réserver

Le hammam Nour ed-Din

Là, les femmes vont enrager car cette beauté architecturale, qui est aussi un paradis du bien-être pour le corps, n'est réservé qu'aux hommes et ce, de façon exclusive ! Alors messieurs, profitez-en bien ! Cette petite merveille a été bâtie en 1154 par Nour ed-Din donc, dans le but d'amasser de l'argent pour sa madrasa funéraire. Et devinez comment a été financée la construction de ce hamman ? Avec la rançon d'un roi franc fait prisonnier durant une croisade. Au XIXème siècle, le hamman a servi un temps de fabrique de savons. La salle de repos avec ses arches et sa coupole est tout simplement divine et au centre, s'étalent avec oppulence, tapis, fontaine et autres marbres ravissants. Vous pouvez profiter de ce petit bijoux ... infos pratiques et réserver

Le musée de la médecine

Le musée de la médecine a été installé ici car ce lieu n'est autre qu'un ancien hopital et faculté de médecine. C'est Nour ed-Din, qui en ordonna la construction en 1154. A l'intérieur, on peut admirer une très belle bibliothèque et une salle à pharmacie, on peut s'enrichir de quelques souvenirs de Ibn Sina, un précursseur en matière de médecine moderne, on peut s'interroger devant les alambics et autres fioles de la salle des sciences de l'utilité de chacune de ces curiosités et on peut également apprendre la recette d'un puissant anesthésiant de l'époque dans la salle de médecine ou encore découvrir les instruments médicaux en vigueur au XVIIIème siècle ! Tout un programme...... infos pratiques et réserver

La Beit Nizam

La beit Nizam, c'est un superbe exemple de demeure damascène typique, édifiée au XVIIème siècle. Elle fut un temps la résidence de l'ambassadeur britannique.... infos pratiques et réserver

La Bab al-Faraj

Bab al-Faraj se trouve au nord-ouest de la vieille ville, non loin de la citadelle et voilà une autre porte d'entrée - ou de sortie, c'est comme on l'entend - pour y pénétrer justement, celle de la citadelle restant la plus classique. Quant à la signification du terme 'Bab al-Faraj', comprenez porte de la délivrance, le mot 'bab' signifiant justement 'porte'. Aujourd'ui, cette porte d'entrée vers la vieille ville est quelque peu noyée sous les zouks, comme la plupart des portes de Damas mais ce qu'il faut avant tout retenir, c'est que celle-ci ne date pas de l'époque romaine. Non, Bab al-Faraj est plus récente puisqu'elle a été percée par Nour ed-Din au XIIème siècle.... infos pratiques et réserver

La mosquée Sinan-Pacha

Construite en 1590, la mosquée Sinan-Pacha a la particularié d'avoir été édifiée contre l'ancienne muraille de la vieille ville. C'est Sinan, ancien gouverneur de Damas entre 1589 et 1593 qui en commanda la construction et le style de cette mosquée est donc ottoman. Le minaret est particulièrement remarquable puisqu'il est entièrement recouvert de céramique verte.... infos pratiques et réserver

Le souk Midhat-Pacha

Le souk Midhat-Pacha commence au niveau de la mosquée Sinan-Pacha, court tout le long de la rue du même nom, Midhat-Pacha et se prolonge avec le souk Al-Tawil. Ici, c'est en quelque sorte le royaume du bédouin. Vous pourrez donc y faire des emplettes d'objets traditionnels en plus de toutes sortes de fatras. Mais pour ça, pas besoin de nos conseils ! Là où vous avez davantage besoin d'être éclairé, c'est concernant toutes les merveilles architecturales à admirer le temps de votre promenade. Repérez ainsi la Bab al-Jabiye, construite en 1164 sous Nour ed-Din et ancienne porte de la muraille arabo-romaine. Ensuite, vous devriez vous retrouver en pein coeur du souk de laine qui débute justement au niveau de cette porte. Balayez alo... infos pratiques et réserver

Le palais Maktab-Anbar

Si le palais Maktab-Anbar héberge aujourd'hui des services culturels et administratifs, il n'en a pas toujours été ainsi. A l'origine, ce ravissant palais était celui d'un commerçant juif et au début du XXème siècle, il a été transformé en école. Pour ce qui est à voir, la deuxième cour est notre lieu préféré avec son bassin central traditionnel entouré de jasmins, d'orangers et ses nombreuses sculptures florales.... infos pratiques et réserver

La chapelle Saint Ananie

Ananie était l'un des premiers disciples du Christ et il est notamment connu pour avoir rendu la vue à Paul qui l'avait perdu lors de son illumination sur la route de Damas. Ne vous étonnez du fait que cette chapelle du sud-est de la vieille ville soit en sous-sol puisqu'il s'agit en fait de l'ancien niveau de Damas ! Dans cette crypte voutée, vous pourrez admirer une bande-dessinée côté transept droit. Ce qu'il faut savoir avant toute chose sur cette chapelle, c'est qu'elle était, semble-t-til, l'ancienne demeure de... Judas ! Et l'on dit que Paul fut baptisé ici même par le disciple Ananias, comprenez, Ananie.... infos pratiques et réserver

Le musée historique

Le musée historique est une sorte de petit palais, assez bien conservé et offrant aux visiteurs, qui sont assez peu nombreux disons-le, un bel exemple de ce qu'étaient les demeures damascènes typiques d'autrefois. Le patio est tout ce qu'il y a de plus classique avec son bassin central, ses orangers mais il ne lui faut rien de plus pour être d'une grande beauté, d'autant plus que l'on y trouve une fenêtre remarquablement ciselée. A l'intérieur du bâtiment, on peut tour à tour admirer le salon, une vaste chambre et une grande cuisine en plus de différentes autres petites pièces où sont entassés meubles et bibelots divers. Et si vous vous demandez quelles sont les curiosités que vous rencontrerez ici, on peut vous citer - de m... infos pratiques et réserver

Gare Al-Hijaz

Cette gare fut construite à l'époque où le chemin de fer était en vogue, en 1913 plus précisément et, à ce moment-là, une ligne reliait Damas à Médine. Et si on la mentionne, c'est notamment parce que son hall d'entrée a été bien conservé et qu'on peut y admirer de remarquables vitraux qui diffusent une douce lumière et une architecture résolumment ottomane. Profitez, ça ne durera peut-être plus longtemps puisqu'il est prévu de dresser là un gigantesque centre commercial...... infos pratiques et réserver

Le cimetière Bab es-Saghir

Le cimetière Bab es-Saghir est un lieu de pélerinage important puisqu'on y trouve des tombeaux et mausolées chiites. De nombreuses personnalités sont enterrées ici comme le cheikh Hassan, Suqaina, fille d'Hussein et arrière-petite-fille de Mahomet, un philosophe du nom de Al-Farabi, l'historien Ibn Asakir ou encore Bilal, premier muezzin de l'islam, entre autres savants et califes.... infos pratiques et réserver

Le Mont Kassioun

Rome à son capitole, Paris sa butte Montmartre et Damas son mont Kassioun, pourrait-on écrire pour faire transparaître l'importance de cette colline. Alors pourquoi ne pas vous lancer dans une petite ascension du mont afin d'admirer la ville depuis ses hauteurs ? A pied, le trajet est long, trop long alors autant y aller en taxi et si c'est au coucher du soleil, la vue n'en sera que plus somptueuse et en plus de ça, elle se fera au rythme pénétrant du chant des muezzin sortant de chacun des minarets de Damas. On peut quasiment monter jusqu'au sommet du mont Kassioun où il fait bon prendre un verre, fumer un narguilé ou se restaurer. Durant la montée, vous vous rendrez compte que plus on s'élève, plus le paysage devient sauvage et... infos pratiques et réserver

Shahba

Shahba est une ville romaine, la seule véritable ville romaine de Syrie d'ailleurs, située à 90 kilomètres au sud-est de Damas, pour la situer. Elle fut entièrement édifiée par un dénommé Philippe l'Arabe, lequel vit le jour dans la région et fut surtout l'un des rares empereurs romains d'origine syrienne. Il régna entre 244 et 249 après Jésus-Christ. Et ce qu'il faut savoir, c'est que le nom originel de Shahba est en fait Philippopolis puisque l'empereur respecta la coutume mise en place par Alexandre le Grand et baptisa sa ville à son nom. Shahba a été bâtie selon un plan en damier mais après la mort de Philippe, sa construction ne fut pas achevée et la ville ne fut jamais habitée de façon proportionnelle aux nombre d... infos pratiques et réserver

Le musée de Shahba

Ce musée, qui a été construit sur le site d'une ancienne villa, est particulièrement intéressant de par ses mosaïques puisqu'il en contient six des plus belles de toute la Syrie et qui ont été admirablement conservées avec ça. Le travail est si fin et si coloré que ça en est presque émouvant ! Parmi les scènes représentées, on trouve la légende de Thétis, déesse de la mer, le mariage de Dionysos et d'Ariane, une autre mosaïque sur Orphée et encore une autre sur les amours d'Aphrodite et d'Arès ou encore Les Trois Grâces et les Quatre Saisons. Le travail fait sur les visages, les muscles mais aussi les cheveux des personnages présents dans ces fresques est tout simplement saisissant.... infos pratiques et réserver

Les thermes de Shahba

Les thermes de Shahba se situent juste en face du musée et sont assez impressionnants si on les compare à la taille de la ville. Le caldarium notamment, autrement dit la salle chaude, possède des dimensions remarquables. L'aqueduc qui alimentait ces thermes est situé à 15 kilomètres de là et il est d'ailleurs encore en partie visible. En examinant bien les murs, les sols, les trous, les longues encoches qui les entaillent et les matériaux usités de ci de là, vous parviendrez certainement à recréer en pensée ce que pouvait être l'intérieur autrefois et à comprendre le système de canalisations qui permettait l'arrivée d'eau et ainsi que son chauffage.... infos pratiques et réserver

Seraya

Le mot Seraya vient en fait du turc et signifie 'palais' mais dans la ville de Qanawat, située à une quinzaine de kilomètres de Shahba au sud de Damas, il désigne des temples du IIIème siècle transformés en églises à l'époque byzantine, c'est-à-dire à partir des IVème et Vème siècles. Les Chrétiens ont su admirablement réutiliser ce qui était déjà présent afin de le détourner à leur avantage : ainsi, une abside fut rajoutée dans l'axe des trois nefs pour changer les orientations de ces églises et des croix furent suspendues sous la voute du portail du baptistère, qui au passage est tout à fait incroyable et attire l'oeil irrémédiablement. Autour de ces églises, on peut également observer un nymphée ou encore ... infos pratiques et réserver

Le musée de Suweida

Suweida, c'est la capitale des Druzes de Syrie et c'est à l'entrée de la ville que se trouve le musée dont nous voulons vous parler. A l'intérieur, vous pourrez admirer différents arts de la région, découvrir comment se fait la production viticole ou encore quelles sont les traditions populaires. Par exemple, on y trouve des sculptures de basalte, ce qui assez remarquable car le basalte est un matériau vraiment peu enclin à être taillé, on y trouve aussi des poteries, des monuments funéraires, des frises et autres chapiteaux Dans la grande salle, ce sont les mosaïques qui retiennent notre regard : celle d'Artémis surprise au bain par exemple, datant du IIIème siècle, la Naissance et Toilette de Vénus ou encore Thétis et le... infos pratiques et réserver

Le théâtre de Bosra

Rien que pour son théâtre, Bosra vaut le détour. Car celui-ci a des proportions énormes - il pouvait contenir 12 000 spectateurs assis et quelques milliers d'autres debout, ce qui montre l'importance de cette ville à l'époque - et est particulièrement bien conservé. Il faut dire qu'une petite toilette lui a été nécessaire pour se montrer tel qu'il est aujourd'hui car au fil des centaines d'années, le théâtre s'était ensablé à force du vent qui trainait jusque là le sable du désert. L'édifice fut construit vers 150-200 après Jésus-Christ et il fait donc 102 mètres de large. Il va vous falloir observer plein de choses pour comprendre le fonctionnement de ce théâtre à l'accoustique rêvée : le mur de scène, sur lequ... infos pratiques et réserver

Hama

Hama est la quatrième ville du pays mais elle est très réputée à cause des immenses roues (norias) qui se dressent là et qui servaient autrefois à apporter l'eau de l'Oronte aux terres des environs. Certaines peuvent toujours être tournées mais cela se fait dans un grincement sonore quelque peu crispant ! Il se dit que la ville serait un peu plus conservatrice aussi que le reste du pays et les femmes sont donc très généralement voilées de la tête aux pieds. Les mosquées sont nombreuses et Hama est un bastion de l'islam sunnite pur et dur. La ville dû d'ailleurs faire face à la montée en puissance des Frères musulmans, une des faces extrémistes de cet islam sunnite.... infos pratiques et réserver

Les norias

Les norias - ou nours - sont d'immenses roues pouvant aller jusqu'à vingt mètres de diamètre et qui permirent de détourner les eaux du fleuve Oronte pour les amener à irriguer l'intérieur des terres. Les plus anciennes datent des XIVème et XVème siècles. Des petites caisses en bois, placées à equidistance les unes des autres, se remplissaient au fur et a mesure que la roue tournait et après cela, une fois arrivées au plus haut point, ces petites caisses déversaient leur eau. Ces norias là sont probablement les plus grandes existantes, ses voisines d'Egypte et d'Irak, n''étant pas aussi impressionnantes. Aujourd'hui, elles sont peu nombreuses à servir encore à leur tâche originelle, elles font davantage office de plongeoir... infos pratiques et réserver

Le palais Al-azem

Au bord de l'Oronte, dans la partie historique de la ville, se situe le palais al-Azem, qui fut construit au XVIIIème siècle par Assad Pacha al-Azem, le gouverneur d'Hama jusqu'en 1742. Le palais est divisé en deux parties distinctes, le selamlek, côté réservé aux hommes et le haremlek, lui réservé à la gent féminine. C'est d'ailleurs par là que débute la visite et plus particulièrement par la cour intérieure, avec sa fontaine traditionnelle et de beaux arbres fruitiers. On parcourt ensuite le premier étage avant d'arriver à l'ancien hamman et de là, on accède au selamlek. Autre cour, cuisine. Une bien jolie visite.... infos pratiques et réserver

Le musée d'Hama

Le musée d'Hama vous permet de comprendre la région puisqu'ici, c'est l'histoire de Hama depuis le néolithique qui vous ai compté et ce jusqu'à la période arabo-islamique. Et pour illustrer la théorie, quoi de mieux que des vestiges, des objets de la vie courante... Une première salle est consacrée à l'âge de pierre, une deuxième à celui du fer, une suivante retrace la période classique avec des bijoux, des stèles et sarcophages. Observez la très belle mosaïque des musiciennes en salle 4 avant de vous plonger dans la période arabo-musulmane grâce à l'ultime espace dont on notera la présence d'un minbar, cet sorte d'escabeau ou chaire, sur lequel l'imam fait son sermon.... infos pratiques et réserver

Le qsar ibn-Wardan

A environ soixante kilomètres au nord-est de Hama se situe le qsar ibn-Wardan, en pleine steppe. C'est l'empereur byzantin Justinien qui le fit bâtir en 564 avec pour idée en tête de restituer sa grandeur à l'empire. D'où l'élégance de l'édifice. Le palais a pas mal été restauré comme vous pourrez le constater en arpentant ses nombreuses pièces voutées et son église.... infos pratiques et réserver

Tartous

Tartous est située sur les bords de la Méditerranée et sa longue jetée rocheuse pourrait presque nous faire croire à Cannes à ceci près qu'ici, pas de plage ! Hotels, bar, boites, restos... Tartous ne manque de rien et peut se targuer d'être un vrai lieu de villégiature. Sa vieille ville, qui fut autrefois une forteresse bien robuste, est aussi agréable pour une promenade au milieu de vieilles pierres. L'île d'Arouad quant à elle mérite bien que l'on quitte le continent l'espace d'une délicieuse balade.... infos pratiques et réserver

L'île d'Arouad

Rien que parce que l'île d'Arouad est la seule île appartenant à la Syrie, elle mérite d'être notifiée. Mais ce petit bout de terre de 800 mètres sur 500 vaut le détour pour son charmant village où déambuler dans les étroites ruelles, son chateau et sa muraille byzantine. Pêcheurs, chantiers navals, bateaux qui vont et qui viennent... L'île d'Arouad offre décidément un bien beau coin pour se perdre.. mais ne vous en faites pas, vu la taille de ce bout de terre, vous retomberez fatalement sur vos pas à un moment donné !... infos pratiques et réserver

Le château d'Al-Marqab

Le château d'Al-Marqab aurait été construit au Xième siècle par des musulmans avant de tomber aux mains d'une famille franque qui le transforma en forteresse. Pourtant, trop gourmande en projets, elle doit le céder aux chevaliers de l'Hospital en 1186 car les moyens viennent à lui manquer. Et c'est finalement le sultan Qalaoun qui délogea les Croisés en 1285. Cette batisse médiévale, rénovée petit bout par petit bout à l'heure actuelle, offre un beau point de vue sur la vallée et la Méditerranée puisqu'elle se dresse sur un promontoire surplombant la côté ouest. Pour en faire le tour, il vous faudra traverser la cour centrale, visiter l'église et sa sacristie, pénétrer dans le grand hall et froler les barreaux des pris... infos pratiques et réserver

Itinéraires et lieux touristiques en Syrie: que voir en Syrie?

Comparer les hôtels en Syrie jusqu'à -30%

Réservez en 1 minute, payez plus tard jusqu'à -30%. Meilleur tarif!

Booking.com Réservez maintenant

Payez plus tard !

Ventes privées hôtels    Hôtels pour groupes (>8 pers)

Télécharger les guides gratuits pdf Syrie


Guide et avis voyageurs qui voyagent en Syrie

  1. Image
    lafabriqueavoyage| 28/10/2016
    Avis sur Syrie publié sur Syrie

    Damas, Palmyre, Alep... la Syrie regorge de sites exceptionnels, témoins de la présence successive de nombreuses civilisations. Un voyage au cœur du Moyen-Orient, qui s'annonce passionnant. En temps normal, la Syrie est un pays accueillant, où l'on voyage sans risque, à la découverte de ses secrets et richesses... Malheureusement, la Syrie souffre actuellement de graves troubles et n'est plus une destination envisageable en raison des risques... à court terme espérons-le. ... [Lire plus]

  2. Image
    eureka| 26/10/2016
    Code vestimentaire en Syrie publié sur Syrie

    La Syrie est certes un pays ouvert, touristique et moderne, cependant il y a des codes à respecter, parmi eux le code vestimentaire. Ici les femmes doivent impérativement sortir les épaules couvertes, si vous êtes en bretelles par exemple, mettez un petit châle ou un foulard sur vos épaules. Ne portez pas de mini-jupe. Les hommes peuvent se mettre en short, mais ceux en pantalon seront vus d’un meilleur œil. ... [Lire plus]

  3. Image
    bobdenard| 23/10/2016
    Visiter La Grande Mosquée Omeyyade à Damas. publié sur Damas

    La Grande Mosquée Omeyyade avec ses trois minarets est une merveille architecturale. C'était un temple assyrien, puis un temple romain dédié à Jupiter, une église Romaine, puis une mosquée jusqu'à maintenant. Tous les différents symboles religieux sont encore présents et quelques dessins chrétiens peuvent être encore être très clairement vu sur les murs intérieurs. La mosquée contient le tombeau de Jean-Baptiste (pour les musulmans, le prophète Yahya) à l'intérieur du salon pr ... [Lire plus]

  4. Image
    santoya| 21/10/2016
    Formalités pour entrer en Syrie publié sur Syrie

    Les citoyens d'Israël ou les voyageurs montrants des traces d'un voyage en Israël ne peuvent pas entrer en Syrie, si vous avez un tampon israélien sur votre passeport, vous n'avez plus qu'à changé de passeport. En pratique vous devez obtenir votre visa à l'avance pour rentrer sur le territoire syrien, néanmoins de nombreux voyageurs ont réussi à obtenir un visa à la frontière turque, notamment au poste frontière de Killis. Dans ce cas vous recevrez un visa touristique de 15 jours à ... [Lire plus]

  5. Image
    santoya| 21/10/2016
    Aller en Syrie en avion. publié sur Syrie

    La Syrie possède trois aéroports internationaux: l'Aéroport international de Damas (DAM), à 35 km au sud-est de la capitale, l'aéroport international d'Alep (ALP), juste au nord d'Alep dans le nord du pays, et l'aéroport international de Lattaquié (LTK), au sud de Lattaquié, principal port maritime du pays. Les deux premiers aéroports ont des vols directs réguliers desservies par Syrian Arab Airlines et BMI la compagnie aérienne britannique. L'Aéroport international de Damas est dess ... [Lire plus]

  6. Image
    santoya| 21/10/2016
    Aller en Syrie en train ou en bus. publié sur Syrie

    Il y a deux liaisons ferroviaires internationales qui vont en Syrie: Téhéran - Alep - Damas et Istanbul – Alep. Il peut s'avérer plus économique de prendre un avion pour Istanbul et ensuite de prendre le train. Comptez environ 200 euros - 300 euros train compris. Quant au bus, il y en a qui circulent en provenance de la Turquie, de la Jordanie et du Liban. ... [Lire plus]

  7. Image
    eureka| 06/10/2016
    Code de politesse en Syrie publié sur Syrie

    Les Syriens sont très connus par leur hospitalité, vous ne manquerez pas de le remarquer lors de votre séjour en Syrie. Echangez deux, trois mots avec des inconnus et ils ne manqueront pas de vous inviter à prendre un café, à fumer un narguilé ou même à déjeuner chez eux et ce sans arrière-pensée généralement. Ne manquez pas de leur rendre la politesse en leur proposant une cigarette, en insistant à payer ou à offrir un petit cadeau, ils sont très sensibles à cela. ... [Lire plus]

  8. Image
    voyageur| 24/04/2016
    location voiture Syrie ? publié sur Syrie

    Conseils location de voiture en Syrie Il est même possible de réserver sa voiture sur internet. A ucun problème particulier à louer une voiture en Syrie, faites cependant attention à la circulation à Damas. Un conseil, si vous allez à Damas, laissez votre voiture de côté et préférez les transports publics, c'est plus sur. Il existe des bus et des taxis un peu partout et ce n'est absolument pas cher. ... [Lire plus]

Evénements et Sites sur la Syrie

Événements