Guide Turin: les lieux à voir

Les vols pour Turin

Guide Turin Turin, destination idéale pour les amateurs d'histoire. Les choses à voir incontournables à Turin!

Turin, destination idéale pour les amateurs d'histoire Capitale du Piémont en Italie, la ville de Turin est une destination idéale pour les amateurs d’histoire et de sports d’hiver. Riche par son art et sa culture, elle mérite une visite tranquille où on prend son temps tout en profitant de la douceur de son climat. Découvrez la Mole Antonelliana, l’œuvre maçonnique la plus élevée d’Italie qui abrite le Musée National du Cinéma. Admirez toute la ville à partir de son sommet et profitez de la vue magnifique des façades. Prenez l'ascendeur de verre, vous aurez la sensation incroyable de flotter dans le vide. Visitez aussi l’important musée Égyptien de Turin qui abrite de très riches collections, mais aussi le célèbre musée du Saint Suaire. Nombreuses activités sont au programme de votre séjour à Turin. Il vous sera possible de faire du ski alpin, même au clair de lune pour des moments magiques et inoubliables ! Notez que la piste Giovanni Alberto Agnelli reste ouverte jusqu’à 22H. Une expérience unique !

 

Top 5 à voir et à faire à Turin 

Cinq expériences et visites à ne pas manquer à Turin :

  1. Découvrir les incroyables collections du Musée Égyptien

  2. Finir sa journée dans un confortable café turinois, institutions de la ville

  3. Assister à une grande expo temporaire turinoise, lorsque l’effervescence culturelle est à son comble

  4. Visiter les grands palais de Turin, Palazzo Reale, Palazzo Madama, etc…

  5. Le pèlerinage du Saint-Suaire à la cathédrale San Giovanni

Les principaux lieux à visiter : 

Patrimoine, quartiers et sites historiques, à ne pas manquer à Turin : 

  • Le Palazzo Reale

  • La cathédrale San Giovanni et le Saint-Suaire

  • Le Mole Antonelliana

  • Le musée Egizio (musée Égyptien)

  • Le Palazzo Madama

  • La Piazza Castello

  • Les cafés turinois

  • La Porte Palatine

  • Parco del Valentino

 

Budget moyen pour une semaine :

Turin est une destination qui se situe dans la moyenne des prix italiens. Voici un exemple de budget moyen à confortable pour une semaine pour une personne à Turin :

  • Hôtel, chambre simple ou double divisée par deux, appartement partagé : 50 euros la nuit, 350 euros pour 7 jours.

  • Transport : 5 euros par jour, 35 euros pour 7 jours.

  • Visites et sorties : 20 euros par jours, 140 euros pour 7 jours.

  • Repas : 10 euros par déjeuner, 15 euros par dîners, 175 euros pour 7 jours.

  • Budget total : 700 euros pour une semaine à Turin.

 

Y aller : 

  • Vols directs fréquents depuis Paris et plusieurs aéroports de province 

  • Turin est relié en train TGV directement depuis Paris (5h35)

  • Turin est bien connectée aux autres grandes villes italiennes du Nord (Gênes, Milan…)

  • En voiture par l’autoroute via le tunnel du Mont Blanc

 

Où dormir :

Vous trouverez de nombreux hôtels dont quelques belles adresses historiques dans le centre de Turin. C’est le meilleur quartier pour son côté pratique, et vous plonge dans l'ambiance de la ville. Vous trouverez de nombreuses locations Airbnb également. Quelques hostels en dortoir s’adressent aux petits budgets.

 

Principaux événements : 

Grande ville culturelle, le programme des expos temporaires, concerts et spectacles de Turin est bien fourni tout au long de l’année. C’est pourquoi il est conseillé de le consulter avant de partir afin de ne pas manquer les événements les plus intéressants une fois sur place. 

Pour les amateurs de musique électro : le Kappa FuturFestival en juillet.

 

A éviter : 

Dans l’ensemble, Turin est une ville sûre pour le touriste. Comme partout en voyage, évitez de tenter les pickpockets en laissant paraître tout objet de valeur durant vos sorties. 

 

Gastronomie : 

Il est indispensable de goûter à Turin quelques spécialités du Piémont comme le boeuf piémontais, les fromages locaux, les gressins… mais aussi les vins régionaux, barolo, nebbiolo, dolcetto, spumante d'Asti, muscat de Monferrato...

 

Transport sur place :

  • On marche beaucoup dans le coeur de Turin

  • Une ligne de métro traverse Turin

  • Autrement, utilisez les bus et les tramways - Trajets : http://www.gtt.to.it/cms/en/ricerca-percorsi 

  • Turin n’est pas idéale en voiture, à éviter dans le centre

 

Dans les environs :

Belle campagne piémontaise, résidences royales, petites villes de patrimoine et stations de ski dans les Alpes... 

 

Quand y aller :

Turin pour son côté culturel et son patrimoine se visite tout au long de l’année. Le printemps est particulièrement agréable pour le climat. Pour les amateurs de culture et de ski, ce sera l’hiver.

 

 

Caffè Elena

Turin, à l'instar de nombreuses vieilles villes européennes, regorge de ces petites merveilles que l'on nomme les cafés historiques au cachet rétro irrésistible. Stucs, boiseries, lourdes moquettes, tout concourt, dans ces lieux non modernisés, à replonger avec délices dans une ambiance début 20ième. L'indétrônable café historique de Turin reste le San Carlo, situé sur la piazza éponyme non moins fameuse. Mais connaissez-vous l'emblématique Elena? Niché sous une des arcades de la piazza Vittorio Veneto - immense place du centre ville historique - très fréquentée le week-end par la jeunesse - ce café cosy, à la sobre façade crème, séduit par son intérieur aux couleurs chaudes, par ses tableaux et sa carte de vins. T... infos pratiques et réserver

Museo Egizio

Le musée des antiquités égyptiennes

Ouvert en 1842, le musée des antiquités égyptiennes de Turin est le deuxième au monde par importance après celui du Caire. L'art et la culture de l'ancien Égypte sont présentés au public selon deux types de visite: un parcours thématique et un parcours chronologique. Les oeuvres exposées, environ 6500 objètes distribués dans 12 salles, auxquels il faut ajouter 26500 pièces en réserve, forment un énorme patrimoine qui comprend des chefs-d'oeuvre comme la statue en granit noir de l'empereur Ramsès II, devenue le symbole du musée. La collection abrite aussi la tombe de l'architect Kha et de sa femme Mirit, avec un trousseau extraordinairement conservé, le petit temple rupestre de Ellesiya, un recueil fondamental des papirus,... infos pratiques et réserver

Restaurant Las Rosas Messicano

Envie de mets épicés sur Turin - Foncez au Quadrilatero Romano à La Rosas Messicano, premier restaurant mexicain de la ville piémontaise, inauguré en 1993. L'immersion est d'emblée garantie par un chatoyant décor de style hispanique version baroque mexicain, avec une touche de rusticité pour les colorées chaises en paille, azulejos, suspensions en ferrures, candélabres et galerie de tableaux peuplés de madones. Le ristorante compte plusieurs salles et l'ambiance y est résolument intimiste, avec un éclairage aux bougies. Notez que, durant votre collation, vous serez protégés par la vierge de Guadalupe. Côté restauration, la maison vous propose des plats et boissons typiquement mexicains - tacos, tapas mais aussi des plats p... infos pratiques et réserver

Galleria Subalpina

La galleria Subalpina, située entre la piazza Castello et la Carlo Alberto, est une somptueuse galerie couverte datant de la fin du XIXième siècle. Pensée en 1873 par l'architecte Pietro Carrera, elle fut inaugurée en Septembre 1874. Longue de 50m, haute de 18m, elle doit son nom à la banque industrielle Subalpina, principale pourvoyeuse de fonds du projet. Argent oblige, elle fut aussi le siège du ministère des finances avant son déménagement à Florence après l'unification italienne. Sous une délicate et arachnéenne verrière en fer, la décoration chargée est tout à la fois inspirée de l'art nouveau et du style baroque. S'y trouvent concentrés nombre de magasins - des vieilles enseignes commerçantes de la ville, comme l... infos pratiques et réserver

La Porta Palatina

Âme ethnique de la ville de Turin, la porta Palatina, au cœur d’une gigantesque place, se transforme la nuit en marché à ciel ouvert, le plus grand de toute l’Europe. La porte Palatine, restes d’une forteresse du moyen âge, est le témoignage le plus significatif de la période romaine du Ier siècle ap. J.C. à Turin. Elle est composée de deux tours polygonales hautes de 30m chacune et larges de 1.5m. Les deux tours, en briques de terre cuite, ayant 16 côtés sont unies à un mur avec des fenêtres. La porte offre 4 passages : deux réservés aux chars (les plus grands) et les deux autres, aux piétons.... infos pratiques et réserver

Hôtel Alpi Resort

L'hôtel Alpi Resort est situé en plein coeur de Turin, entre la piazza Vittorio Veneto et le Pô. Très facile d'accès, un de ses charmes réside dans le fait qu'il est situé en étage, dans un immeuble bourgeois. L'impression de plonger direct dans l'atmosphère feutrée de la ville piémontaise. Pour y accéder, il vous faudra emprunter un ascenseur à l'ancienne à la grille coulissante. Les chambres - simples, doubles et triples - sont moyennes, très propres, calmes, mais décorées avec élégance - les matières et les finitions étant privilégiées sur le tape-à-l'oeil. Tapis moelleux dans couloirs et chambres, rideaux lourds et literies confortables. N'hésitez pas à demander une chambre avec balcon. La vue sur le Pô, les... infos pratiques et réserver

La Mole Antonelliana

Construite en 1863, d’après un projet de l’architecte Alessandro Antonelli, la Mole Antonelliana devait servir de lieu de synagogue pour les juifs, avec laquelle, ils voulaient célébrer leur droit au culte, finalement accordé. Elle doit son nom « Antonelliana » à l’architecte qui l’a conçue. La Mole Antonelliana, haute de plus de 167m, est un des bâtiments de maçonnerie les plus imposants de toute l’Europe. Sa construction, en raison du coût élevé de sa réalisation, a connu quelques difficultés financières et techniques, ce qui retarda son achèvement à 1888. Du sommet de la Mole Antonelliana, on peut jouir d’une vue magnifique sur tout Turin ainsi que sur la chaîne des Alpes. L’importance de la Mole... infos pratiques et réserver

La ville de Turin

Capitale de l’art contemporain, la ville de Turin (ou Torino en italien) est la seule ville transalpine qui abrite 4 institutions exclusivement consacrées à la création moderne, à savoir : La GAM (Galerie Civique d’Art Moderne et Contemporain), le château de Rivoli, la fondation Sandretto de Rebaudengo et la fondation Merz dont la visite est vivement recommandée si on veut s’imprégner de l’ambiance artistique de Turin ! La ville au véritablement bouillonnement culturel, abrite chaque année les « Lucci d’Artista » ou les Nuits d’Artistes : A travers toutes les rues de Turin, des installations lumineuses créent une ambiance particulière dans la ville, à la nuit tombée, dessinant un véritable parcours ludique et co... infos pratiques et réserver

Musée national du cinéma

Berceau du cinéma italien avec la création en 1914 des studios Itala Film et Cabiria, Turin accueille depuis Juillet 2000 le musée national du cinéma de la péninsule. Il est dirigé par Alberto Barbera. Précisons que la première mouture du musée fut pensée en 1942 par l' historienne Maria Adriana Prolo, dont on peut voir la riche collection à l'intérieur du musée actuel. Situé dans le monument emblématique de la ville, la Mole Antonelliana, que l'architecte suisse François Confino réussit avec ingéniosité et humour à aménager dans une scénographie à la verticale, il est, par ses ressources, l'un des plus importants d'Europe. Structuré suivant trois axes thématiques - l'histoire du cinéma, celle de la photographie, ... infos pratiques et réserver

La Divizia

Les parcours enogastronomiques ont le vent en poupe, en particulier en Italie. En quête de produits traditionnels du terroir piémontais, foncez à la 'Divizia'. Cette boutique au nom énigmatique est une antenne du Consortium de l'agrotourisme piémontais, institution récente dédiée à la valorisation, la promotion et la commercialisation des ressources de l'agriculture de la région Piémont. Disponibles en dégustation et/ou à la vente dans sa boutique, les produits-phares de la gastronomie locale entrent dans la dynamique économique de ce que l'on appelle à Turin les 'paniere dei prodotti tipici'. Soutenue par l'Union Européenne et la région Piémont, cette 'Divizia' est l'endroit rêvé pour tout gourmet néophyte. Déguster ... infos pratiques et réserver

La villa Scott

La villa Scott - bel exemple d'architecture liberty - nom donné en Italie au style Art Nouveau - a été construite en 1902 par Pietro Fenoglio. Elle est d'emblée repérable par sa couleur bouton d'or. Nichée dans un jardin en pente à la végétation dense, elle se situe dans les quartiers résidentiels de Turin, sur la colline dominant le Pô, dans le quartier Borgo Po. Son accès au charme mystérieux se fait par un escalier en épingle serpentant jusqu'au porche, où s'expriment déjà les exubérances liberty. Connue des cinéphiles pour être l'un des décors clefs du chef-d'oeuvre du réalisateur Dario Argento, 'Profondo rosso', on la surnomme affectueusement, comme dans le film, 'La villa del bambino urlante'. Sa splendide véran... infos pratiques et réserver

Peyrano-Pfatisch

Le chocolat est par excellence le produit turinois . Trois spécialités, mariées parfois avec la noisette, sont nées de cette passion remontant au XVIIe : le Bicerin, le Gianjudotto et la Crema Gianduja. Peyrano-Pfatisch - une des plus fameuses enseignes de la ville - est née du rachat dans les années 60 par la famille de chocolatiers turinois Peyrano de la boutique de Gustavo Pfatisch, autre illustre chocolatier du début du siècle dernier. La boutique est située sous les arcades de l'artère principale de Turin. Dans ce temple du goût, où trônent d'imposantes vitrines, s'exposent berlingots, tablettes, pâtes de fruits, ainsi que tout ce qui peut contribuer à l'art du chocolat. Un laboratoire d'une vingtaine d'artisans supervis... infos pratiques et réserver

Cafe Liber

Café culturel alternatif, repère habituel des étudiants, artistes et cinéphiles, le café Liber, structure associative, sort des sentiers battus du parcours touristique traditionnel et vaut le détour par son ancrage dans la vie sociale turinoise actuelle. Pour prendre l'air du temps, ce lieu est idéal. Son atmosphère, entretenue par un service décontracté, est résolument bon enfant. Né en 1993, après une fermeture provisoire au printemps 2003 dûe à un manque de moyens, le caffè a réouvert ses portes dans l'enthousiasme général fin 2004. Décoration branchée art contemporain, néons flashy et couleurs chaudes, l'originalité du café réside dans sa vidéothèque très fournie, gérée par une association d'étudiants nomm... infos pratiques et réserver

Palazzo della Vittoria

Le palazzo della vittoria, de style néo-gothique, construit en 1920 par Giovanni Battista Carrera et restauré par le groupe Ordine en 2007, frappe par son entrée à la porte gothique à doubles battants, flanquée de deux séries symétriques de fenêtres ogivales. Elle est protégée par deux féroces dragons ailés ramassés sur leur queue et surmontée de cinq blasons - quatre latéraux et un frontal. Il faut savoir que la symbolique ésotérique qui peut, de prime abord, étonner, est distillée - même si discrètement - sur beaucoup de monuments, immeubles et statues de Turin dont on souffle qu'elle appartient - avec Lyon et Prague - au triangle européen de la magie blanche. Passé ce seuil peu avenant, vous pénétrerez dans un l... infos pratiques et réserver

Palazzina Rossi

La palazzina Rossi, inclus dans le parcours découverte de l'Art Nouveau turinois, fut construite comme bon nombre de villas locales du début du vingtième siècle, en 1903 par l'architecte Pietro Fenoglio. Contrairement à la très chargée villa Scott, sa singularité s'observe bien plus dans la fresque murale ornant sa façade que dans son architecture, somme toute assez sobre. Couleurs pastel de mise pour la large frise à la bordure en forme de vagues. Les motifs floraux - boules d'hortensias rose framboise sur feuilles vert-pâle - sont eux-aussi simplifiés et relient par quatre séries de lignes courbes pures et non arabesques, des stucs décorant la partie haute de l'immeuble. Les chapiteaux coiffant chaque fenêtre, dotée d'un ... infos pratiques et réserver

Pasticceria La Lupo

Pâtisserie artisanale sicilienne, la Lupo, créée il y a de cela quelques décennies, vaut le détour pour ses recettes concoctées à partir de produits en provenance directe de Marsala. Sachez qu'en Sicile, pour même gâteau, la recette varie selon la commune. A la Lupo, on suit celle de Marsala. Dans la boutique à la décoration désuète mais pittoresque, vous trouverez, sur les banques recouvertes de nappes, une large sélection de 'douceurs' du pays : cassate en petit et grand format, spagnolete, bomboloni, cannoli, et en période de Pâques, les oeufs en chocolat, colombes pascales et les traditionnels agneaux en pâte d'amande. Anecdote croustillante : une des spécialités de la Lupo, les dolcetti di mandorle, sont faits à l'i... infos pratiques et réserver

Libreria Little Nemo

La librairie d'archéologies iconographiques et livresques, Little Nemo, est une caverne d'Ali-Baba pour tous collectionneurs de livres anciens, chasseurs d'illustrations introuvables et chineurs d'images rares. La compétence et la passion des gérants font de cette boutique très fournie une adresse à marquer d'une croix pour tout historien d'art, artiste, élève des Beaux-Arts, tant leur catalogue, leurs sélections sont pointus : albums jeunesse début 20ième, livres d'art spécialisé - art nouveau en l'occurrence - cartes postales vintage, comics des années 50 et 60, planches de dessinateurs italiens et étrangers, éditions limitées de croquis préparateurs de dessins animés des années 40/50/60/70, collection de magazines et ... infos pratiques et réserver

Bourg médiéval

Bourg néo-médiéval construit pour l'exposition internationale de Turin en 1884 dans le parc Valentino par l'architecte Alfredo d'Andrande, il est une reproduction fidèle d'un village piémontais du XVe. Passé le pont Principessa Isabella, pénétrez au coeur de la forteresse, protégée par un pont-levis. Echoppes marchandes, ateliers d'artisans vous permettront par des ruelles escarpées d'accéder au château féodal aux tours crénelées, typique du style lombard-gothique. L'intérieur, copie à l'identique du meilleur des châteaux régionaux, est accessible au public. Rez-de-chaussée, premier étage – comprenant chambres à coucher - peuvent être visités ainsi que la salle d'armes, le salon des chevaliers, les cuisines et le... infos pratiques et réserver

La Reggia de la Venaria

La Reggia de la Venaria, résidence de plaisance de la famille royale de Savoie, fut commandée au XVII par Emmanuel-Philibert II à l'architecte Amadeo di Castellamonte. Situé à 10 kms de Turin, dans le bourg Venaria Reale, il est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1997. Vestiges conservés de cette période : le salon de Diane de style baroque, habillé des fresques de Jan Miel, représentant des repas de chasse, ainsi que la cappella di Sant'Uberto et ses magnifiques retables. La Reggia inclut aussi des écuries. Une deuxième vague de travaux pensés par Filippo Juvarra intervinrent au XVIII. La galerie Juvarra en est un témoignage ainsi que les jardins du parc de La Mandria. Ce parc, vaste et varié, planifié par L... infos pratiques et réserver

Musée A come Ambiente

Le musée A come Ambiente est un parcours pédagogique ludique, interactif et multimédia, dirigé par Ugo Nespolo. Il est né du mouvement civique international visant à éduquer le tout un chacun aux problématiques et enjeux écologiques contemporains. Axé exclusivement sur l'environnement, ce complexe architectural – immeuble des années 40 flanqué d'une excroissance ultramoderne, formé de rouleaux en béton – est situé dans la zone technologique de Turin, appelée l'Environnment Park. Comment fonctionne notre planète et surtout comment agir au quotidien pour la respecter et la préserver, c'est le but recherché par A come Ambiente. Ce musée vous permettra de découvrir sur deux étages une thématique différente. Le rez-de... infos pratiques et réserver

Musée national de la montagne

Le musée national italien de la montagne, Duca degli Abruzzi, accolé à l'église du Mont des Capucins, où Saint-Ignace de Santhia, religieux du XVIII, finit ses jours, est perché sur l'un des nombreux langhe surplombant Turin et la plaine du Pô. Le musée marque l'attachement profond de la ville aux Alpes voisines. Datant de 1874, ce lieu unique, dirigé actuellement par Aldo Audisio, est géré par le CAI, club alpin italien. Comme son nom le laisse entrevoir, il est dédié à un duc des Abruzzes, Luigi di Savoia, qui, mordu d'alpinisme, fut le premier à atteindre le sommet du K2. Divers espaces vous amèneront à découvrir la richesse du monde montagnard à travers son histoire, celle de ses pionniers, de ses explorateurs. On vou... infos pratiques et réserver

Le fort des Exilles

Le fort des Exilles, situé à 70 kms de Turin, ouvert depuis 2000, appartient au parcours des Sentinelles, ces forteresses militaires qui défendaient les intérêts stratégiques des régions frontalières, dont le Piémont. Place-forte d'origine celte perchée sur un piton rocheux, elle fut construite sur ordre du comte d'Albon au XII afin d'asseoir son pouvoir sur les habitants de la vallée. Rasé fin XVIII après conflit avec les français, il fut reconstruit sur commande du roi de Sardaigne fin XIX. Quatre espaces de visites vous sont proposés. Le fronte principale relatant la vie quotidienne des troupes alpines, via des images d'archives, des croquis, des scènes reconstituées et des expositions de statues prenantes. Selon une th... infos pratiques et réserver

Palazzo Madama

Le palazzo Madama abrite depuis 1934 le musée civique d'art antique de Turin. Fermé sur deux décennies, il fut réouvert fin 2006. Porte romaine, puis forteresse médiévale, il fut transformé en château, au XIII et XV, pour le compte de la famille d'Acaia. Les reines de Savoie, Marie-Christine de France puis Maria Giovanna Battista de Savoie, en firent leur résidence au XVII et XVIII. La seconde invita les architectes Vitozzi et Juvarra à gommer son aspect médiéval pour en faire un joyau baroque. Signe de ce changement, la somptueuse façade et l'escalier Juvarra. Alfredo D'Andrade acheva les travaux au XIX. Le palazzo devint alors tout à la fois pinacothèque et siège du premier sénat du Royaume de Savoie. Fort de quelques 70... infos pratiques et réserver

Gelateria Pepino

La gelateria Pepino, située sur la piazza Carignano, est une des plus réputées de Turin. Fondée en 1884 par le napolitain Domenico Pepino, cette boutique à la devanture élégante a breveté en 1935 le fameux pinguino, que nous appelons en France esquimau. Le pinguino est décliné en plusieurs parfums, les plus insolites étant celui à la menthe et plus encore, celui à la violette. Le classique de la maison reste le pinguino au chocolat noir. Une autre spécialité de la maison est le biscuit glacé, 'gelato con biscotto' . Cette spécialité est totalement inconnue en France et se présente dans un sachet au design rétro. Pour les produits les plus pratiques au transport, on ajoutera la coppetta, coupelle en carton remplie de glac... infos pratiques et réserver

Teatro Regio

Réalisé par Benedetto Alfieri en 1740 sur les plans de l'architecte Filippo Juvarra, le teatro Regio fut érigé dans le souci de l'époque de mettre en lumière ce genre nouveau qu'était l'opéra. Il fut même un précurseur en la matière, construit avant la Scala de Milan. Intégralement détruit dans un incendie en 1936, le nouveau théâtre fut reconstruit au même endroit, sur la piazza Castello avec comme architectes Mollino et Rossi. Inauguré en 1973, avec une représentation des vêpres siciliennes de Verdi, avec Maria Callas, il n'a de cesse depuis d'avoir une activité florissante, avec des programmations variées et exigeantes. L'intérieur du théâtre Regio n'a pas été repensé selon les codes architecturaux du théâtre... infos pratiques et réserver

La GAM

Musée d'art contemporain fondé en 1863, la GAM, situé dans un complexe très design signé Carlo Bassi et Goffredo Boschetti, est le deuxième musée le plus important d'Italie. Il retrace l'évolution de l'art italien de 1800 à nos jours à travers un corpus de 4000 toiles et 500 sculptures. L'hétérogénéité du patrimoine muséal de la GAM s'explique par le fait qu'à sa création au XIX, elle eut comme mission de mettre en lumière tout autant l'art classique que l'art émergeant. Politique étendue à l'ensemble des musées de la ville qui dépendent d'ailleurs de la municipalité. Peu étonnant donc d'y trouver de nombreux témoignages picturaux à la gloire de l'unité italienne. La GAM abrite aussi une riche collection d'oeuvr... infos pratiques et réserver

Totino Film Festival

Le deuxième festival de cinéma en Italie

Le Torino Film Festival est un rendez-vous avec le cinéma contemporain indépendant qui se déroule chaque année depuis 1982 à Turin, pendant une dizaine de jours entre novembre et décembre. Le festival du cinema de Turin est dédié en grand partie à la découverte et à la présentation, au niveau international, de nouveaux talents et de jeunes auteurs. Par exemple, la section principale du festival, “Torino 27”, est reservée aux auteurs à la première, deuxième ou troisième œuvre de cinéma. Parmi les réalisateurs récompensés lors de leurs débuts l'on peut citer Tsai Ming-liang, Chen Kaige, Lisandro Alonso, David gordon Green. Tous les genres de cinéma sont à l'affiche, dans le cadre d'un festival qui propose plusie... infos pratiques et réserver

Torino Film Festival

Le deuxième festival de cinéma en Italie

Le Torino Film Festival est un rendez-vous avec le cinéma contemporain indépendant qui se déroule chaque année depuis 1982 à Turin, pendant une dizaine de jours entre novembre et décembre. Le festival du cinema de Turin est dédié en grande partie à la découverte et à la présentation, au niveau international, de nouveaux talents et de jeunes auteurs. Par exemple, la section principale du festival, “Torino 27”, est reservée aux auteurs à la première, deuxième ou troisième œuvre de cinéma. Parmi les réalisateurs récompensés lors de leurs débuts on peut citer Tsai Ming-liang, Chen Kaige, Lisandro Alonso, David gordon Green. Tous les genres de cinéma sont à l'affiche, dans le cadre d'un festival qui propose plusieu... infos pratiques et réserver

Palazzo Barolo

Construit au XVII par Gian Franco Baroncelli, achevé au XVIII par Benedetto Alfieri, le palazzo Faletti di Barolo est un exemple de résidence nobiliaire de style baroque. Il appartenait à la famille du même nom, dont la dernière habitante fut Giulia Colbert di Barolo, descendante du ministre des finances de Louis XIV, mariée au marquis di Barolo. Le couple s'investit beaucoup dans la vie civique de Turin, oeuvrant pour les déshérités au travers d'oeuvres caritatives. Ils aménagèrent à cet effet certaines parties de leur palais dont une en école pour jeunes filles. Le palazzo est actuellement le siège d'Opera Pia, association italienne de lutte contre la pauvreté. Une des caractéristiques architecturales du palais est son maj... infos pratiques et réserver

Hiroshima mon amour

Hiroshima mon amour, association culturelle créée en 1986, combine tout à la fois un espace réservé à la consommation et un espace culturel pluriel sur deux niveaux. Il est une des sorties chéries de la jeunesse turinoise, même si située loin des murazzi, nerf géographique stratégique de la vie nocturne. Pas vraiment un nightclub, Hiroshima mon amour propose, sur deux salles à la capacité d'accueil variable : la Maiakovski et la Modotti, concerts, rencontres créatives, performances selon une politique résolument hybride. Pas de limitation dans les propositions artistiques. La programmation musicale y est vraiment très variée, ouverte à un grand nombre de sensibilités artistiques différentes – électro, ragga, rock, met... infos pratiques et réserver

Itinéraires et lieux touristiques à Turin: que voir à Turin?

Comparer les hôtels à Turin jusqu'à -30%

Réservez en 1 minute, payez plus tard jusqu'à -30%. Meilleur tarif!

Booking.com Réservez maintenant

Payez plus tard !

Ventes privées hôtels    Hôtels pour groupes (>8 pers)

Télécharger les guides gratuits pdf Turin

Turin

Turin, destination idéale pour les amateurs d'histoire

Télécharger le guide

Guide et avis voyageurs qui voyagent à Turin

  1. Image
    voyageur| 14/05/2017
    Auberge de jeunesse à Turin? Dites moi publié sur Turin

    Il y a aussi l'Hostel To... 17 Via Modane, à coté du stade Olympique et du parc Ruffini, à 20 minutes en bus du centre-ville. L'auberge est très sympa, les chambres sont biens et propres, internet est gratuit, accès jardin, par contre le petit-déjeuner n'est pas inclus. Comptez environ 20 euros par nuit pour un lit en dortoir. ... [Lire plus]

  2. Image
    santoya| 23/10/2016
    Le Café Liber à Turin. publié sur Turin

    Le Café Liber à Turin est un café culturel alternatif ou se réunissent étudiants et artistes. Cette structure associative organise concerts, soirées thématiques, rencontres de poésie, performances théâtrales, séances de lectures ainsi que sets de djs. Vous pourrez également y louer des vidéos parmi un catalogue conséquent. Le café Liber se trouve au 2 Corso Vercelli. http://www.cafeliber.it/ ... [Lire plus]

  3. Image
    voyageur| 14/09/2016
    Auberge de jeunesse à Turin? Dites moi publié sur Turin

    Une adresse d'auberge de jeunesse de Turin : Voici l'adresse de la seule auberge de jeunesse affiliée au réseau Hostelling International de Turin, à priori, du moins c'est la seule que j'ai trouvé : Torino, Via Alby 1, apparemment un peu en dehors du centre de Turin, je ne sais si elle est très bien placée. Les lits sont dispo à partir de 15 euros, pas cher donc. Je te laisse l'url de la page où j'ai trouvé les infos : http://www.aighostels.com/dettaglioOstello.asp?idregione=12&idlocali ... [Lire plus]

Evénements et Sites sur Turin