La Place des Palmistes, à Cayenne, Cayenne
visite, tarifs, horaires, où loger?

La Place des Palmistes, à Cayenne
Cayenne: top lieux Hôtels Cayenne Vols Cayenne
Avis voyageurs
Avis rédaction 0/4

Infos pratiques visite La Place Des Palmistes, à Cayenne


Que voir et faire La Place des Palmistes, à Cayenne?

La place des Palmistes, aussi appelée place de l'Esplanade, est sans conteste l'endroit le plus majestueux de Cayenne. Elle doit son nom aux grands palmiers qui occupent avec panache la majeure partie des trois hectares que mesure la place. Jadis, ce vaste espace où broutaient des troupeaux de moutons était occupé par des herbes folles, on l'appelait alors « La Savane ». Ultérieurement, la place fut divisée en grands rectangles plantés de palmiers dont certains atteignent 25 mètres de haut ; ce sont des « roystonea oleacea », ou palmiers royaux des Caraïbes. En 1862, 60 réverbères venus de Paris furent installés sur le pourtour de l'esplanade. Construit par les bagnards, un système de drainage fut mis en place pour éviter les inondations régulières lors de la saison des pluies. Deux monuments sont érigés au milieu des palmiers : un buste en bronze de la fin du 19e siècle, représentant la République, et une sorte de haute arche moderne édifiée en 1957 en hommage à Félix Eboué : les curieux peuvent approcher pour y déchiffrer deux inscriptions signées André Malraux. Le sud de la place est bordé quant à lui d'un beau bâtiment ancien, aujourd'hui désaffecté, qui abritait jadis l'hôpital de Cayenne, avant que celui-ci ne soit transféré place de la Madeleine. A l'autre extrémité de la place se trouve le célèbre Bar des Palmistes, cher aux habitants de Cayenne. C'est l'endroit un peu chic de la ville, où il fait bon flâner dans une ambiance qui évoque l'ancienne vie coloniale. Ce lieu se trouve dans le guide de voyage Cayenne

Commentez / posez question sur La Place des Palmistes, à Cayenne

0 questions de voyageurs sur La Place des Palmistes, à Cayenne, Cayenne


Remonter en haut

Que faire et visiter dans les environs de La Place des Palmistes, à Cayenne


  • Marché de Cayenne

    Débauche de fruits et légumes colorés, de spécialités laotiennes (communauté très implantée) et créoles, de convivialité et de folklore : le marché de Cayenne n'est à rater sous aucun prétexte ! Situé au centre de Cayenne, à deux pas d...

  • La Cathédrale Saint-Sauveur, à Cayenne

    Sa construction remonte à 1823, sur une décision du gouverneur d’alors, le Baron Milius. Mais c’est en 1934 seulement que l’église Saint-Sauveur devient cathédrale, consacrée par Monseigneur Courtay, alors premier évêque de Guyane. Des t...

    La Cathédrale Saint-Sauveur, à Cayenne

  • Ker Alberte

    Authentique maison créole de 1912, rénovée dans l’esprit du lieu, Ker Alberte accueille les amateurs d’hôtels de charme. Alliance harmonieuse entre tradition et modernité, découvrez ses 12 chambres de confort, pour un voyage aux couleurs d...

  • Quartier de la Crique, à Cayenne

    La Crique à Cayenne, c'est un quartier peu salubre, coincé entre le marché et le canal Laussat. On l’appelle également le « quartier chinois », nom qui lui viendrait d’anciens bagnards indochinois qui s’y installaient au début du 20e si...

    Quartier de la Crique, à Cayenne

  • Le fort Cépérou, à Cayenne

    Campé sur une hauteur dominant Cayenne, le Fort Cépérou veille fidèlement sur la ville et sur ses habitants. Le fort Cépérou… ou plutôt ce qu’il reste de cette ancienne redoute historique, c'est à dire quelques pierres, quelques murs et u...

    Le fort Cépérou, à Cayenne

  • La pointe des Amandiers, à Cayenne

    Si jamais vous aviez à donner un rendez-vous romantique à Cayenne, votre choix se porterait sans doute sur la pointe des Amandiers. C’est l’une des trois pointes rocheuses qui s'avancent dans la mer, les deux autres étant la pointe Buzaret et...

    La pointe des Amandiers, à Cayenne

  • Le Jardin Botanique de Cayenne

    L’un des plus grands attraits de la Guyane, c’est sa flore extraordinaire. En ce sens, la visite du Jardin Botanique de Cayenne est un brin décevante, car il s’agit plus d’un arboretum que d’un jardin fleuri. Mais quel arboretum ! La colle...

    Le Jardin Botanique de Cayenne