Le pavillon Tamoura-do, Kyoto
visite, tarifs, horaires, où loger?


Kyoto: top lieux Hôtels Kyoto Vols Kyoto
Source : Wikimedia
Avis voyageurs
Avis rédaction 0/4

Que voir et faire Le pavillon Tamoura-do?

Maintenant, avancez de quelques mètres, et arrêtez-vous quelques instants devant le pavillon suivant. Le pavillon devant lequel vous êtes désormais est le hall du fondateur du temple de Kiyomizu-dera. Regardons sa toiture : elle est très élégamment recouverte d’écorces de cyprès. Regardons son socle à présent : comme vous le remarquez, deux lanternes de pierre encadrent l’escalier qui permet d’accéder à cette salle. Comptez le nombre de marches de cet escalier ! 1,2,3,4,5,6,7,8…eh oui, le compte est bon…il y a bien 9 marches ! Vous savez désormais qu’il ne s’agit pas d’un hasard mais du chiffre divin par excellence ! Ce pavillon – restauré au 17iéme – est appelé « Tamoura-do ». Le terme « do » signifie « hall », et « Tamoura » fait référence de manière simplifiée au nom du fondateur de Kiyomizu-dera : il s’agit de Sakanoue Tamouramaro. Plus simplement, Tamoura. L’histoire de ce pavillon est particulièrement intéressante car elle se marie avec celle du Japon. Le bâtiment originel aurait été démonté, déplacé de l’ancienne capitale Nagaoka pour être remonté en ce lieu au tout début de la période dite de Heian au 9iéme siècle. La période de Heian est celle au cours de laquelle la nouvelle ville de Heiankyô –l’ancêtre de Kyoto-fut choisie comme capitale. Pourquoi ce changement de capitale ? Et bien, vous vous souvenez que le Bouddhisme fut introduit au Japon vers le milieu du 6iéme siècle. Son apport fut d’une valeur inestimable, mais l’Eglise bouddhique finit par entrer en conflit avec l’Etat et la cour impériale, sa protectrice. Processus classique rencontré en Occident avec la religion chrétienne. Ainsi, au Japon, les temples construits sous la protection de l’empereur s’enrichirent et accrurent leur pouvoir; et le clergé finit par exercer une influence profonde sur les affaires séculières. À tel point que la cour décida de se libérer de ses pressions intempestives. Et l’empereur Kammu, pour changer d’air, et repartir sur des bases nouvelles forme alors le projet de déplacer la capitale. En 794, un site est sélectionné. Il est protégé par des montagnes au nord et est relié aux plaines fertiles de Nara et d’Ôsaka. La nouvelle capitale fut baptisée Heiankyô, « capitale de paix et de tranquillité ». Le choix d’une nouvelle capitale ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire de l’art du Japon : c’est celui de l’époque dite de Heian. Le bâtiment que vous voyez, malheureusement fermé aux visiteurs, conserve l’image de Gyôei, et celle de Enchin dont nous avons parlé tout à l’heure. Le vieillard Gyôei et le moine Enchin sont, comme vous le savez, à l’origine du choix du site.

Ce lieu se trouve dans le guide de voyage Kyoto

Infos pratiques visite Le Pavillon Tamoura-do

Commentez / posez question sur Le pavillon Tamoura-do

0 avis

0 questions de voyageurs sur Le pavillon Tamoura-do, Kyoto


Remonter en haut

Que faire et visiter dans les environs de Le pavillon Tamoura-do


  • Le pavillon des sutras

    Maintenant, allez plus avant, et passez derrière la pagode. Vous êtes derrière la pagode. Et en avançant quelque peu, vous découvrez une place assez large bordée, sur votre gauche, de divers bâtiments. Tout au fond de cette place, légèrement...

  • La pagode

    Reculez maintenant de quelques pas afin de considérer dans toute sa hauteur la tour devant laquelle se tient notre «Jizô ». Avez-vous suffisamment de recul ? Pouvez-vous apercevoir le sommet de l’édifice? Bien ! Comme vous le remarquez : il s...

  • Les symboles divins

    Avant de poursuivre votre visite, levez encore les yeux, et regardez bien le sommet de la pagode. Que voyez-vous ? Vous apercevez un mât imposant orné d’une série d’anneaux. Pourquoi ces ornements ? En fait cela évoque symboliquement par le j...

  • Pagode de la Paisible Naissance ou Koyasu-no-to (temple Kiyomizu-dera)

    Cette pagode, entourée de petits cerisiers, porte le charmant nom de « Koyasu-no-to », autrement dit la “ Pagode de la Paisible Naissance ». Elle est dédiée à la divinité Kannon, celle dont la compassion est extrême et dont la tête est pa...

  • Sanctuaire Fushimi Inari (temple Kiyomizu-dera)

    L'entrée du sanctuaire Fushimi Inari est reconnaissable car elle est marquée par un «torii» peint en rouge. Il s’agit d’un très beau sanctuaire shintô. A droite et à gauche, deux renards de pierre, animaux surnaturels dans l'imaginaire jap...

Meilleurs vols vers Kyoto


Les meilleurs hôtels proches de Le pavillon Tamoura-do

à 881 m
Image
Vous trouverez l'implantation de cet hotel au Gion Yasaka Jinjya Minami-mon Mae, Higashiyama, à Kyoto . Il dispose d'une terrasse. Les adresses re ...
Dès 12 800,00JPY

Gion Maifukan à 881 m

à 921 m
Image
Quels sites découvrir pas très loin de Gion Ryokan Karaku? Dans un rayon de moins d'un km, vous aurez le loisir d'aller au sanctuaire Yasaka (envi ...
Dès 17 600,00JPY
à 956 m
Image
Quels sont les sites populaires tout près de Gion Hatanaka? A quelques minutes, vous pourrez découvrir Le sanctuaire Yasaka .Dans un rayon de quel ...
Dès 23 100,00JPY

Gion Hatanaka à 956 m

à 1 km
Image
Quels endroits à courte distance de Hotel Tozankaku? Dans les environs: Kiyomizu-dera (environ 0,9 km) .A plus de 1 km de Hotel Tozankaku, vous au ...
Dès 5 292,00JPY

Hotel Tozankaku à 1 km

à 1 km
Image
C'est un hébergement qui dispose de trois étoiles. Vous pourrez trouver cet établissement de tourisme au Higashiyama-ku Gion Minamigawa 555, à Kyo ...
Dès 6 750,00JPY
à 1 km
Image
Il est situé 644-2 Sanjusangendo-Mawari Higashiyama Kyoto à Kyoto . L'hotel est équipé d'un parking proche. L'hôtel propose un service de restaura ...
Dès 22 000,00JPY