Comment faire du camping-car ?

 

Le voyage en camping-car rassemble de nombreux adeptes pour la liberté de voyage que ce moyen de transport et d'hébergement combiné offre. Voici les clés pour faire du camping-car :

 

1.Choisir son camping-car

  • Première étape, choisir le type de camping-car qui vous convient le mieux. il en existe plusieurs types.

  • La capucine est le modèle le plus répandu de camping-car celui que l’on croise le plus souvent car offrant le meilleur rapport qualité-prix général. Idéal familles.

  • Le profilé possède un espace à vivre plus réduit que la capucine en raison de son design profilé justement, permettant de consommer moins d’essence. Plus conseillé pour les couples.

  • L’intégral forme un tout entre son habitacle et le véhicule porteur. Il a l’allure d’un bus et les plus gros sont énormes. Ils sont confortables et spacieux mais aussi dans une gamme de prix élevée.

  • Le combiné, que l’on observe souvent aux USA, est un modèle souvent aménagé par le campeur lui-même consistant à fixer la caravane sur son véhicule, créant un type de camping-car customisé.

  • Le fourgon aménagé enfin présente l’avantage d’être de taille passe-partout. Il s’agit d’un fourgon de ville dont l’arrière est aménagé en espace de vie.

  • Vous pouvez acheter votre camping-car neuf mais cela représente un investissement, un camping-car coûte plutôt cher. De nombreux modèles d’occasion sont également disponibles.

  • Vous pouvez également louer un camping-car, ne serait-ce que pour tester votre engouement pour le voyage en camping-car dans un premier temps.

  • Prêtez attention aux équipements intérieurs de votre camping-car, selon le niveau de confort que vous souhaitez : la cuisine et le mode de cuisson, la salle de bain et les toilettes, la literie, le chauffage… votre camping-car sera votre lieu de vie durant le voyage, prenez en compte tous les aspects.

 

2.L’autonomie du camping et l’itinéraire

  • Pensez à gérer l’autonomie de votre camping-car par rapport à votre itinéraire prévu. La plupart des campings-car offrent une autonomie de 3 à 4 jours. Au-delà, le besoin d’une aire de service ou d’une station essence risquent de se faire vraiment sentir !

  • L’essence : indispensable pour faire rouler son camping-car, l’essence n’est pas présente partout et les stations par endroit se font rares. Localisez toujours des stations essence avant de vous lancer dans un grand trajet au risque de vous retrouver à sec.

  • L'électricité : une ressource à surveiller également, rechargez les batteries du camping si nécessaire. Les campings ou les aires de camping-car sont pourvus souvent de bornes pour recharger votre réserve réserve d’électricité.

  • Les toilettes : les campings-car sont équipés la plupart du temps de toilettes chimiques. Il est important de prévoir un arrêt en un lieu de vidange régulièrement durant votre itinéraire.

  • L’eau : que ce soit pour l’hygiène, la douche, la vaisselle, l’eau est importante lors d’un voyage en camping-car. Le réservoir doit être régulièrement approvisionné, voir y ajouter des additifs pour réduire les bactéries qui peuvent y élir domicile. Il est en général déconseillé de boire l’eau de réserve du camping-car, mieux vaut se fournir en bouteilles.

  • Le gaz : certains campings-car utilisent le gaz… plaques de cuisson, frigo, chauffage. Là encore, prenez soin d’avoir toujours la réserve de gaz nécessaire à votre confort.

  • Dressez votre itinéraire en fonction également des besoins de votre camping-car en terme d’autonomie. Renseignez vous avant de partir sur les équipements de tel ou tel pays pour ne pas être pris au dépourvu.



3.Où dormir avec son camping-car ?

  • Il existe différentes options pour dormir en camping-car, et le mot d’ordre général reste la liberté de mouvement.

  • Les campings sont un endroit tout indiqué pour dormir en camping-car. Les campings possèdent des espaces dédiés aux campings-car. Vous pouvez recharger, vidanger votre camping-car, et utiliser l’eau, l'électricité, internet, etc… du camping durant le séjour. Le camping selon son niveau offre toute une gamme de confort agréable, ainsi que l’occasion de socialiser avec d’autres campeurs. Les campings sont nombreux, faciles à trouver pour faire régulièrement escale.

  • Les aires réservées aux campings-car permettent de faire escale pour la nuit, de vidanger les eaux de votre camping-car, recharger en eau potable, parfois de faire le plein en électricité. Certaines sont gratuites, d’autres payantes.

  • Les aires d’autoroutes accueillent également les campings-car pour la nuit. On y trouve toilette, produits, petite restauration… attention cependant à la sécurité sur une aire d’autoroute.

  • Le bivouac et stationnement libre : c’est là que la liberté du camping-car prend tout son sens mais il faut respecter les règles ! Règles du pays, règles de la commune, renseignez-vous avant de vous arrêter n’importe où. Évidemment l’empreinte sur la nature doit être nulle, il s’agit de camper responsable. Les règles de bon sens s’appliquent aussi.

  • Sur un ferry, vous aurez parfois le choix de passer la nuit à bord du camping-car, ou devoir passer la nuit sur le pont.

  • Des applis existent afin de localiser facilement des aires et des campings pour passer la nuit en camping car. De même, retrouvez de nombreux blogs, forums et sites dédiés au voyage en camping-car en ligne pour récolter de précieuses infos.