Comment prendre l’avion : check in, contrôles, embarquement et bagages

Prendre l’avion peut paraître compliqué les premières fois que l’on se rend à l’aéroport. Tout se déroule bien sûr selon le même principe pour chaque vol.

1. L’Arrivée à l’aéroport

  1. La règle de base concernant tout vol est d’arriver au minimum 2h avant l’heure de décollage du vol.
  2. Faites bien attention lors de la réservation de votre billet aux heures de départs, mais aussi à l’heure de fermeture de l’enregistrement des bagages et le début de l’embarquement à bord.
  3. Pour éviter tout stress lié au départ, prenez la peine de partir longtemps en avance afin d’être à l’aéroport 2h avant le départ. Cela vous laissera amplement le temps de réaliser toutes les formalités que nous allons décrire, même en cas de problème ou d’imprévu.
  4. En cas de départ très tôt le matin, n’hésitez pas à réserver une chambre d’hôtel à l’aéroport afin de vous rapprocher, plutôt que de prendre le risque avec des transports en commun nocturnes réduits…
  5. Consultez au besoin le site internet de l’aéroport auquel vous vous rendez pour avoir accès à toutes les infos pratiques question transport.
  6. Attention, certains grands aéroports possèdent plusieurs terminaux, renseignez-vous auparavant pour savoir depuis quel terminal part votre vol !

2. Check in : l’enregistrement

Première étape une fois arrivé à l’aéroport, vous rendre au comptoir d’enregistrement. Cette opération vise à vous enregistrer sur le vol, prendre en charge vos bagages en soute et vous attribuer un siège dans l’avion.

  1. Pour savoir où vous enregistrer, consultez en arrivant à l’aéroport les écrans indiquant les vols et les numéros de comptoirs d’enregistrement respectifs.
  2. L’enregistrement voit défiler toutes les personnes du vol, et les comptoirs prennent parfois en compte plusieurs vols : l’opération peut prendre du temps, surtout sur un vol long courrier… d’où l’intérêt d’arriver en avance.
  3. Il est possible de vous enregistrer en ligne, avant le départ (généralement de 1 à 2 jours avant le départ). Une manière de gagner un temps précieux car cela vous évite l’attente au comptoir d’enregistrement, si toutefois vous n’avez aucun bagage en soute.
  4. Si vous partez sans bagages en soute, il n’y a alors plus besoin de passer par le comptoir d’enregistrement, si vous avez imprimé votre carte d’embarquement (boarding pass).
  5. Si en revanche un de vos bagages doit passer en soute, le passage au comptoir est obligatoire afin d’y laisser votre bagage.

3. Bagages à main, bagages en soute

Les règles concernant les bagages à main et en soute sont semblables pour l’ensemble des compagnies aériennes mais peuvent varier sur certains points cependant d’une compagnie à l’autre.

  1. Vérifiez bien avant de partir, au moment de faire votre valise, de vérifier les limites de poids des bagages en soute, les dimensions autorisées des bagages en cabine, etc…
  2. Des suppléments peuvent vous être demandés à l’enregistrement si vous ne respectez pas ces règles. Une valise de 25kg ne passera pas si la limite est à 22kg ! Et cela peut revenir assez cher…
  3. Les bagages sont pesés à l’enregistrement, il n’est pas pas possible de tergiverser.
  4. Toutes les compagnies autorisent un bagage à main par personne en cabine, gratuitement.
  5. Les dimensions de ce bagage sont précises. Le poids également, généralement entre 8kg et 10kg. Ce qui laisse tout de même de la place pour emmener pas mal de choses. A vous de jouer sur les limites bagages à main/bagage en soute.
  6. Vous pouvez généralement, en plus de votre bagage à main, posséder un autre objet de type sacoche d’ordinateur, sac à main, etc… à prendre gratuitement avec vous durant le vol.

4. Les contrôles de sécurité

Prochaine étape, les contrôles de sécurité. Vous entrez dans la zone protégée et contrôlée de l’aéroport où seules les personnes dotées d’une carte d’embarquement peuvent pénétrer.

  1. Cette carte vous sera donc demandées lors du contrôle.
  2. Cette étape peut encore une fois prendre du temps, comme être très rapide selon les aéroports. Il faut savoir que tous les passagers passent par là, donc les risques de bouchons dans les gros aéroports sont réels !
  3. Dans les petits aéroport, en général, cela va plus vite.
  4. Pour gagner du temps, préparez vous au contrôle : carte d’embarquement et pièce d’identité à portée de main, enlevez votre ceinture, éventuellement vos chaussures (vous pouvez demander des chaussons en plastique si besoin), videz bien vos poches de tous objets, retirez votre blouson/manteau/etc. Retirez ordinateurs et appareils photos de leurs étuis. Disposez vos affaires dans un bac plastique prévu à cet effet.
  5. Les systèmes de détection sont plus ou moins sophistiqués selon les aéroports.
  6. Les contrôles vérifient le contenu de votre bagage : il est interdit de transport des liquides (sauf de moins de 100ml sous étui), des objets coupants ou dangereux… la liste complète et précise est disponible avant le départ. Ils seront retirés et confisqués le cas échéant. Vérifiez bien avant de partir !

5. La porte d’embarquement

Une fois passé les contrôles de sécurité vous pouvez accéder à votre port d’embarquement.

  1. Le numéro de la porte d’embarquement est indiqué sur votre carte d’embarquement, ainsi que sur les tableaux d’affichage.
  2. C’est ici que vous attendez le début de l’embarquement dans l’avion. Cafés, marchands de journaux, voire galerie marchande et produits détaxés sont généralement accessibles avant la porte d’embarquement.
  3. Attention ! Il n’est pas rare que la porte d’embarquement soit modifiée peu de temps avant le départ, en fonction des besoins de l’aéroport. Restez attentifs aux annonces et au tableau d’affichage.
  4. Le personnel de bord fait son apparition pour les préparatifs de départ. C’est le moment de les consulter en cas de besoin (ex : peur de l’avion).
  5. L’embarquement est annoncé, commençant en général par les classes business, les passagers prioritaires… puis par tranches de numéro de sièges (indiqué sur votre carte d’embarquement).
  6. Un dernier contrôle de votre carte d’embarquement et de votre pièce d’identité est fait avant de monter à bord. Gardez les à portée de main. Le voyage commence !

 

7 comportements à éviter en avion

Que ce soit votre première ou votre énième fois, lorsque vous voyagez en avion, il y a des comportements à éviter. Cela vous permet de voyager dans de bonnes conditions et surtout d’être en de bons termes avec les autres voyageurs.

1-      Vouloir discuter avec tout le monde

Certaines personnes ont tout simplement besoin de se reposer dans un avion et d’autres n’ont pas envie de parler à qui que ce soit. N’essayez pas de vouloir faire la conversation avec tout le monde dans un vol. Vous pouvez agacer les gens et vous faire des ennemis inutilement.

2-       Monopoliser les compartiments bagages

Si vous montez à bord avec un proche ou des enfants, n’essayez pas de monopoliser les compartiments des bagages. En faisant cela, vous empêchez les autres de déposer leurs bagages dans les endroits réservés pour cela. Vous allez créer des disputes qui n’ont raison d’être. Il est préférable de demander poliment aux autres passagers ou aux hôtesses afin de savoir comment mieux vous y prendre.

3-      Faire du bruit

Lorsque vous voyagez, vous devez être conscient que les autres doivent aussi jouir de bons moments. Pour cela, vous n’avez pas à mettre votre musique sur haut-parleur ou discuter avec votre voisin au point de faire du bruit qui va déranger tout le monde.

4-      Faire des tours fréquents dans les toilettes

Si vous allez fréquemment aux toilettes, vous risquez de déranger les personnes qui sont assises dans la même rangée et dans le même alignement que vous. Il est préférable de discipliner votre corps afin d’éviter d’être mal vu durant le vol. Par contre si vous mangez un repas dans l’avion qui vous fait aller au petit coin fréquemment, vous ne pouvez pas vous blâmer pour cela.

5-      Sur-incliner son siège

Il y a des passagers qui inclinent tellement leurs sièges qu’ils mettent ceux qui sont derrière eux très inconfortables. Ainsi, lorsque vous inclinez votre siège pour vous reposer, pensez aussi aux autres passagers derrière vous afin de ne pas les déranger. C’est un comportement qui vous pousse à créer des ennemis dans le vol, ce qui n’est pas de votre avantage et de celui de tous les autres passagers du vol.

6-      S’asseoir un siège qui ne vous appartient pas

Lorsque vous réservez et payez votre billet d’avion, il y a une place dans le vol qui vous été alloué, que ce soit du côté du hublot ou non. Certains passagers veulent à tout prix s’asseoir du côté du hublot de telle sorte qu’ils sont prêts à faire la guerre, même à ceux à qui la place était réservée initialement.

7-      Dormir et mettre la tête sur votre voisin

Il est important de respecter l’intimité et l’espace des autres passagers. Lorsque vous prenez un vol, vous ne devriez pas dormir au point de mettre votre tête sur le passager d’à côté. C’est une situation gênante qui met votre  co-passager mal à l’aise. C’est un comportement à éviter à tout prix lorsque vous prenez un vol. Si vous avez sommeil, essayez de gérer cela de la manière dont vous le pouvez.

 

En savoir plus sur Europe: réserver un hotel en Europe (photos, avis, promos...) ou en savoir plus sur les incontournables .


-->