[J'AI TESTE POUR VOUS] Plus jamais peur en avion! Vaincre sa phobie aérienne: mode d’emploi - Billet-avion


Le simulateur aérien - Par Marion Kautt

Vous êtes terrorisés à l’idée de prendre l’avion? Nous avons peut-être la solution pour que vous puissiez enfin prendre votre envol: Il existe bien sûr les stages proposés par les compagnies aériennes. Mais que valent-ils réellement? Sont-ils efficaces? Quelle est la vraie solution pour guérir de cette phobie aérienne? Xavier Tytelman, formateur en aéronautique au CTPA (Centre de Traitement de la Peur de l’Avion) nous éclaire enfin sur toutes ces questions.

Ne pas pouvoir prendre l’avion, ça peut être très gênant, surtout si on aime voyager loin. Les personnes souffrant de cette phobie ont principalement peur du crash et de mourir bien évidemment; une mauvaise gestion de l’anxiété; l’impression de ne rien contrôler pendant le vol; et d’autres phobies liées à l’avion comme la claustrophobie, la peur du vide, des microbes… etc. Il y a aussi les informations trouvées sur internet: souvent erronées ou aggravées pour donner du sensationnel aux lecteurs, elles ne sauront vous rassurer et peuvent empirer votre phobie.

Comment vaincre cette phobie?

Des compagnies aériennes telles que Air France proposent des stages qui aideraient à la vaincre complètement. Cependant, leurs taux de succès ne sont pas très élevés. En effet, seulement 51% d’efficacité serait observée pour les stagiaires Air France qui arriveraient à reprendre l’avion. Un chiffre qui paraît bien faible, comparé aux taux de réussite d’organismes spécialisés en psychologie tels que le CTPA avec 93% de ses stagiaires qui remontent dans un avion après leur stage. Qu’est-ce qui peut expliquer cette différence? Qu’est-ce que ces organismes offrent de plus? Selon Xavier Tytelman (https://twitter.com/peuravion), il est crucial d’utiliser les techniques cognitives de la psychologie pour que les bonnes informations prennent le dessus sur la peur du passager. Mais ce qui change vraiment la donne, c’est l’expérience en simulateur d’avion, comprise dans le stage, qui va marquer le cerveau des émotions d’une manière positive. Et vous avez de la chance, je l’ai testé pour vous.

 

Le test en simulateur

Je me suis rendue chez Flight Sensations Ile-de-France, un espace professionnel de simulation aérienne fondé par Dominique et Karine Hanne à l’aérodrome de Pontoise-Cormeilles. En collaboration avec le CTPA, les stages de lutte contre la phobie aérienne peuvent se dérouler là-bas. Le petit plus de ce centre, c’est qu’il se situe sur un vrai tarmac, avec de vrais avions garés dessus. Quoi de mieux pour une mise en situation complète?

Le simulateur, placé au fond du hangar, ne paie pas de mine: on dirait une grosse boîte. Mais à l’intérieur de la grosse boîte, on est dans un vrai cockpit avec tous les boutons qui brillent. Pendant la simulation, Dominique Hanne explique de façon très complète et rassurante ce qu’il a à savoir sur chaque commande et sur la façon de piloter un avion. Il révèle par exemple que lorsque le pilote veut aller au petit coin, il actionnera le fameux bouton “fasten your seat belt” (boucler votre ceinture) pour que chaque passager soit assis et ne puisse s’approcher de lui, pour des raisons de sécurité. Cette “alerte” n’est donc pas utilisée qu’en cas de turbulences ou de problème…

 

Dominique Hanne, pilote et instructeur, devant son simulateur articulé.

©Cityzeum

La séance commence. Je suis à la place du commandant de bord (il ne manque que la casquette) et il va falloir décoller puis atterrir, sous les précieuses instructions de mon copilote du jour, Dominique Hanne. Moi qui pensais paniquer, tout se passe très calmement. Dominique m’explique que lorsqu’on pilote un avion, on n’est pas stressé et dans le cockpit, tout est toujours très calme. Il n’y a pas de gros moments de panique comme dans les films relatant des drames aériens, bien au contraire: il y a tellement de contrôles, de règles à respecter et de précautions prises pour avoir le temps d’exécuter les manoeuvres trois fois en cas d’échec qu’il est très difficile de se rater. Aussi, le fait de contrôler soi-même l’engin et de comprendre ce que cela fait vraiment, aide beaucoup à démystifier ce qu’il se passe réellement dans le cockpit. Ayant tout de même une légère peur de l’avion, je suis plus que rassurée à présent. Et si ça n’avait pas été le cas, un suivi post stage est offert pour pouvoir voyager sereinement, enfin.

 

Et à l’intérieur de la “grosse boîte”...

©Cityzeum

A quel prix?

Le stage d’une journée, comprenant une séance en simulateur articulé coûte dans les 500 euros. Mais ce que l’on ne sait généralement pas, c’est que votre mutuelle ou votre employeur peuvent prendre une partie (ou la totalité) du montant en charge. Plus d’excuse pour avoir peur!

Découvrir Flight Sensationshttp://www.flight-sensations-idf.com

 

Marion Kautt

 
<

Trouver un billet d'avion en Europe

Reserver un vol Europe pas cher

Comparer les prix vols

Comparer les compagnies et low-cost pour trouver le billet d'avion le moins cher vers l'Europe

Les bons plans vols Europe

Reserver une activite, une visite guidee, un transfert en Europe