Guide voyage Ski dans le Jura: les lieux à voir

Que voir guide Ski dans le Jura?

Les 10 choses à voir guide Ski dans le Jura et environs

Dernière mise à jour: 14 juin 2022

Les choses à voir et faire en Franche-Comté et alentours!

Le Jura, ce petit massif de montagne de l'est de la France, n'a pas le même aura auprès des skieurs que les stations de sports d'hiver des Alpes ou des Pyrénées. Il serait pourtant dommage de sous-estimer le Jura en hiver, lorsque vient le neige. Certes, les altitudes et les stations sont limitées, mais on y pratique avec beaucoup de plaisir le ski de fond, et dans certains cas, même les amateurs de descente trouveront leur bonheur.

Les stations jurasiennes ne sont pas très nombreuses et ne possèdent pas de vastes domaines skiables... mais d'un autre côté, elles ne sont pas prises d'assaut comme les grandes stars alpines, certaines offrent de bonne condition de glisse, et détail qui a son importance, ici le budget ski ne reste mesuré, avec des forfaits abordables et des offres familiales.

Familiales, c'est le mot pour décrire les stations du Jura. Du celte signifiant "Forêt" ou "Forêt sauvage", le Jura est doté de beaux itinéraires de ski de fond, ainsi que de trois charmantes stations de ski, Metabief, Les Rousses et Monts Jura, qui séduiront sans aucun doute les familles à la recherche de bien-être et de beaux paysages.

Liens pratiques : les stations du Jura

(Le Chasseral. - Original téléversé par Seb65 sur Wikipédia français. — Transféré de fr.wikipedia à Commons par Bloody-libu utilisant CommonsHelper.)

 

Les 10 meilleures stations de Ski dans le Jura

Le Jura offre aux amateurs et débutants de ski alpin et de fonds, de nombreuses pistes de loisirs et d’entraînement. Certaines sont plus économiques, d’autres sont adaptées à des moments de ski en famille. Les personnes éprises de luxe et de prestige y trouveront également des stations de haut de gamme.

  1. Le mont Jura : vaste domaine de ski

Il abrite le plus vaste domaine skiable du Jura. 49 pistes de ski y sont aménagées. Parmi celles-ci 13 sont rouges. Les pistes de ski alpin font une longueur de 60 km et celles destinées au ski de fond font 140 km. 

  1. Les Rousses : retrouvez l’hospitalité chaleureuse de familles d’accueil

Les Rousses représentent un complexe de quatre villages et constituent le deuxième plus vaste domaine de ski dans le Jura. 52 km de pistes y sont consacrés au ski alpin et 220 km sont dédiés au ski de fond. Des familles d’accueil hébergent les visiteurs amateurs de ski avec une hospitalité très chaleureuse.

  1. Métabief : offrez-vous des pistes de ski dans un paysage plein de charme

Avec ses 40 km de piste de ski alpin, ce domaine est le troisième plus grand espace de ski dans le Jura. La station de Métabief offre aux skieurs amateurs, 120 km de piste de ski de fond.  Cette étendue de neige inclut une longue traversée du Jura. En dehors de pistes de ski alpin et de fonds, Métabief dispose de 55 km de piste de ski de raquette en vue de découvrir le charme des paysages du Jura.

  1. Les plans d’Hotonnes : faites du ski sans vous ruiner

Cette station propose des pistes de ski sans trop débourser. Elle abrite 13 pistes longues de 13 km et convient pour les férus de ski de piste. Cet espace est recommandé pour les moments de ski en famille.  Dans le plateau du nord, les passionnés de ski nordique pourront dévaler 150 km de piste.

  1. Les fourgs : petite station de ski du Doubs

Les fourgs sont situés dans le Doubs et offrent une modeste station de ski avec 12 pistes de ski dont 2 sont rouges. La piste rouge du domaine de « La Meuse » présente de fortes pentes qui permettent d’atteindre des vitesses vertigineuses. Chaque année, les fourgs accueillent une course au traîneau qui réunit 130 participants.

  1. Les Gentianes pour les débutants de la glisse

Cet emplacement offre trois pistes de ski de teinte bleu jaune et rouge pour les débutants dans cette discipline. Elle met ses 1,5 km à disposition des skieurs novices dans le ski alpin.  D’autres loisirs hivernaux sont également pratiqués dans les gentianes. À titre d’exemple, des activités de luges ou des promenades en raquette y sont organisées pour admirer de fabuleux paysages.

  1. Foncine le Haut en plein parc naturel

Cet espace de ski est situé dans le parc naturel du haut Jura. Il dispose de 3 pistes vert, bleu et rouge, dont 65 km d’itinéraires pour la raquette.  Pour le ski de fond, cette station comprend 85 km. 

  1. Terre ronde pour tous les âges

Cette station de ski offre dix pistes pour tous les âges et tous les niveaux. Le snowboard, le ski nocturne, des balades en raquettes ou le traîneau de chiens sont entre autres les possibilités offertes. 

  1. Mouthe : station de ski de prestige

Cette station abrite de charmants chalets entourés de forêts sublimes et se trouve dans le Haut-Doubs. Elle propose des pistes de ski alpin et vous pouvez y effectuer également des expéditions en raquette.

  1. La Robella : faites du ski dans un domaine helvétique

Cette station de ski se trouve du côté de la Suisse et offre 13 pistes de ski qui font une étendue de 20 km. Elle dispose également de 5 parcours pour faire de la raquette et traverser des monts et forêts du val de Travers.

 

 

 

Itinéraires et lieux touristiques en Franche-Comté: que voir en Franche-Comté et autour?

Les top choses à voir Ski dans le Jura et environs

Metabief

Photo Metabief

Metabief, c'est 26 pistes de ski alpin dont 5 vertes, 8 bleues, 11 rouges et 2 noires, qui permettent de s'éclater en famille à 1000 m d'altitude dans un décor grandiose puisque le chaîne des Alpes déploie... plus d'infos

Monts Jura

Photo Monts Jura

Dominant le bassin de Genève et plantée sur la Haute Chaîne du Jura, la station de Monts Jura est accueillante et chaleureuse avec sa jolie vallée ensoleillée, ses majestueuses sapinières, ses crêtes pan... plus d'infos

Guide et avis voyageurs qui voyagent en Franche-Comté

  1. Voyageur 2
    voyageur| visite de dommartin les remiremonts publié sur Franche-Comté

    je dois aller passer un week end à dommartin les remiremonts et je suis accompagnée des mes trois enfants agés de 5 à 18 ans ainsi que mon chéri donc je voulais savoir quoi leur proposé à faire sur place

  2. Voyageur 11
    Mencken| Les Salines de Salins les Bains publié sur Doubs

    Si vous êtes de passage dans le Jura, n’hésitez pas à venir visiter la belle ville de Salins les bains et ses salines. Les salines de Salins les Bains sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous découvrirez cet ancien ensemble industriel qui a était remplacé au XVIIIéme siècle par la Saline royale d’Arc et Senans. La saumure, avec laquelle on fait le sel, est extraite à Salin les Bains depuis le Moyen-âge. Vous pourrez visiter les étonnantes installations souterraines qui permettaient de ramener la saumure à la surface. Les galeries sont monumentales, les deux pompes toujours en état de fonctionnement pouvaient puiser la saumure à plus de 250 mètres de profondeur. Vous découvrirez également la salle de la poêle où l’on chauffait la saumure jusqu’à évaporation. Ensuite rendez vous dans les bâtiments modernes pour visiter le musée du sel et découvrir l’histoire et les traditions de l’or blanc. Vous ne pourrez pas rater les salines en centre ville, Salins les bains est situé à 40 kilomètres au sud de Besançon. Pour préparer votre visite ou en apprendre un peu plus sur les Salines, rendez vous sur le site internet des salines : La Saline royale d’Arc et Senans a été construite au XVIIIéme siècle par l’architecte visionnaire Claude Nicolas Ledoux. Si vous êtes de passage dans le Doubs, n’hésitez pas à venir découvrir cette architecture étonnante. C’est Louis XV qui charge Claude Nicolas Ledoux de concevoir et de construite la saline d’Arc et Senans qui devait remplacer les installations vieillissantes de Salins les Bains et de Lons le Saunier. L’architecte va créer un projet monumental et original. L’architecture somptueuse était très inhabituelle pour un usage industriel. Les bâtiments forment un demi-cercle parfait, l’alignement et la symétrie a tous les points de vue est la caractéristique de cette architecture utopiste et idéaliste. Malheureusement l’activité périclite rapidement car le rendement des installations n’est pas bon mais il reste aujourd’hui ce magnifique ensemble architectural que vous pourrez visiter. Après une destruction partielle dans les années 1920, les bâtiments sont rachetés par le département du Doubs qui les restaure. Il abrite des réfugiés politiques espagnols en 1938 puis une batterie de la DCA en 1939 avant de devenir un camp pour les tsiganes. C’est seulement à partir des années 1970 qu’elle devient un centre culturel. Aujourd’hui, elles sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, elles abritent le musée Ledoux et des expositions temporaires, notamment d’Art Contemporain. Vous les trouverez facilement à Arc et Senans que vous pourrez rejoindre en voiture ou en train (la gare est proche de la saline). Arc et Senans se situe à 35 kilomètres au sud/ouest de Besançon. Pour préparer votre visite et en connaître un peu plus sur la Saline royale, rendez vous sur le site internet officiel : http://www.salineroyale.com/. Bonne visite et bon séjour dans le Jura.

  3. Voyageur 4
    Jack| Les fruitières à Comté dans le Jura, le Doubs et l’Ain publié sur Doubs

    Et oui c’est dans une fruitière que l’on transforme le lait en fromage en Franche Comté. Une fois passé l’étonnement du nom de ces fromageries, organisez vous un petit tour des fruitières pour découvrir comment on fait le comté mais également le Mont d’Or, le Morbier, le Bleu du Jura, le Munster, l’Emmental Cru ou encore la Cancoillotte… . Les fruitières (qui sont souvent des coopératives) reçoivent chaque jour le lait des exploitations alentours. Pour le comté, le lait est déversé dans des cuves de cuivres pour être tiédi, la présure naturelle fait ensuite son travail. Le lait devient du caillé puis est brassé et chauffé à 54 degrés pendant 60 minutes. Le contenu de la cuve est ensuite déversé et pressé dans les moules à Comté avant d’être affiné en cave pendant plusieurs mois. Vous pourrez acheter du fromage de qualité à des prix défiant toute concurrence directement dans les fruitières. Certaines fruitières proposent également de faire visiter une partie des installations. C’est en tous cas une belle balade qui vous attend de fruitières en fruitières dans les villages francs-comtois. La plus vieille fruitière, datant de 1273, se situe au cœur du village de Déservillers. Vous trouverez sur le site des routes du comté une liste des fruitières du Doubs, du Jura et de l’Ain : http://www.lesroutesducomte.com/fruitiere-comte-ouverte-a-la-visite,17,0,48,1,2.html. Vous pourrez visiter des caves d’affinage à Saint Antoine dans le Doubs (caves d’affinage Petite du Fort de Saint Antoine), dans le Jura : aux Rousses (dans le Fort des Rousses), à Vevy ou à Montmorot. ?e manquez pas non plus de visiter les musées fromagers comme la fruitière d’Ordonnaz dans l’Ain, la fromagerie musée de Trepot et le Hameau du Fromage à CLeron, les fromageries Vagne à Château Chalon, la fruitière 1900 de Thoiria, la maison du Comté à Poligny, la chalet du Coin d’Aval à Fort du Plasne, le musée rural de l’ancienne Fruitière de la Pesse… . Bon séjour en Franche Comté et régalez vous bien des meilleurs fromages de la région.

  4. Voyageur 9
    Jack| La vallée de la Loue de la source à Ornans du Jura au Doubs publié sur Doubs

    La Loue est une des plus belles rivières d’Europe, particulièrement entre sa source et Ornans. Elle creuse son lit dans les plateaux calcaires du Jura, entre sa source et Ornans (20 kilomètres) elle perd 229 mètres d’altitude et coule au fond de gorges boisées. Vous pourrez visiter les beaux villages qu’elle traverse et profiter des panoramas exceptionnels au dessus des falaises qui surplombent la Loue. Les amateurs de pêche pourront se faire plaisir notamment pour la pêche à la truite et à l’ombre. Après Ornans vous pourrez également la descendre en canoë. La source de la Loue se situe à proximité du village d’Ouhans. Vous pourrez monter aux belvédères de Renédale et du Moine qui surplombe les gorges de Nouailles ou la Loue sort de terre. Continuez ensuite vers le pittoresque village de Mouthier Haute Pierre. Celui-ci est dominé par d’imposants rochers, avant de rejoindre le village vous pourrez vous arrêter en été au verger de la Loue pour gouter les cerises Marsottes dont on fait un kirsch typique de la région. En continuant le cours de la Loue, vous arriverez à Lods qui est classé parmi les plus beaux villages de France. De belles maisons franc-comtoises et des maisons vigneronnes sont installées à flanc de montagne au bord de la rivière et des chutes d’eau situées au cœur du village. Vous pourrez emprunter le pont médiéval à une arche qui enjambe la Loue. Ensuite, le village de Vuillafans-Chateauvieux est un vieux bourg dominé par deux forteresses féodales. Montez au village d’Echevannes pour jouir d’un point de vue exceptionnel sur la vallée et vous pourrez gouter le vin local qui est réputé. Le village de Montgesoye fait le bonheur des pêcheurs car la Loue est facilement accessible. Enfin, le village d’Ornans vous offre de belles maisons de pierre et de bois construites en encorbellement au dessus de la rivière. La encore le village est dominé par d’imposantes falaises où vous pourrez monter. Profitez-en pour visiter le musée Gustave Courbet car c’est ici qu’est né le peintre réaliste. Vous pourrez continuer à descendre la Loue, notamment pour le village de Scey en Varay et le château de Cléron. C’est vraiment une magnifique route avec de nombreux points d’intérêts qui vous attend, n’hésitez pas. Le long de cette route, dans les villages, des restaurants vous permettront de découvrir les nombreuses spécialités locales. Pour préparer votre périple ou pour avoir plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site internet du pays d’Ornas-Loue-Lison : http://www.valleedelaloue.com/. Bon séjour autour de la Loue !

  5. Voyageur 8
    Synda| Le musée des maisons comtoises à Nancray publié sur Franche-Comté

    Le musée en plein-air des maisons comtoises à Nancray est une superbe reconstitution d’une trentaine de maisons et d’autres édifices de la Franche-Comté du XVIIème au XIXème siècle. Ce village de 15 hectares est idéal pour les balades et la flânerie au milieu d’un décor étonnant avec de nombreux centres d’intérêt qui attendent les visiteurs. L’architecture locale y est superbement mise en valeur avec toute sa diversité. On trouve dans ce petit village des maisons, des colombages, des greniers ainsi même qu’une buvette, un verger, un lac, etc. Afin de faire vraiment revivre les lieux, de nombreuses activités y sont organisées. Vous pourrez participer à la fabrication du pain, de la cancoillotte, etc. De nombreux jardins à thème sont cultivés autours des maisons. On y retrouve un jardin de légumes, un jardin historique, un jardin de plantes textiles, un jardin de pommes de terre, un potager, etc. L’entrée dans ce musée en plein-air coûte 7,5 €, vous pourrez bénéficier d’un forfait famille de 20 € et de visites guidées organisées en été (Juillet et Août) les dimanches. Le musée des maisons comtoises ouvre de : - 10h à 18h30, Mai et Juin ; - 10h à 19h30 (Juillet à mi-septembre) ; - 13h30 à 18h30 (mi-mars à Avril et mi-septembre à mi-novembre). Consultez plus en détail les horaires d’ouverture ainsi que les tarifs (abonnés, réductions, etc.) sur : http://www.maisons-comtoises.org/index.php?page=horaires-tarifs-plan-acces

  6. Voyageur 3
    Jack| Chambres d’hôte dans la vallée de la Loue en Franche-Comté : La ferme du Rondeau à Lavans-Vuillafans publié sur Franche-Comté

    La ferme du Rondeau à Lavans-Vuillafans dans la vallée de la Loue est une agréable chambre d’hôte et un restaurant. En pleine nature, vous pourrez dormir à l’étage de l’auberge ou dans un chalet à proximité et profiter de la ferme. Le propriétaire élève des chèvres et des sangliers (pour la plus grande joie des enfants si vous êtes en famille). C’est un endroit idéal pour se ressourcer au calme. Les propriétaires sont accueillants et les chambres agréables. Pour plus d’indépendances vous pourrez loger à 4 dans le chalet. Vous pourrez également visiter l’exploitation et découvrir la fabrication des fromages de chèvres. Le restaurant propose des produits de la ferme (bio) et des produits locaux, la carte évolue en fonction des produits disponibles mais vous trouverez toujours des terrines de chevreau ou du jambon de sanglier, du fromage et des spécialités régionales. C’est un bien agréable endroit pour découvrir la région. Les chambres coutent de 47 à 63 euros. Pour rejoindre la chambre d’hôte, prenez la D25 en sortant de Vuillafans. Pour plus de renseignements rendes vous sur leur site internet : http://ferme-rondeau.fr.cc/. Bon séjour en Franche-Comté.

  7. Voyageur 7
    Jack| Le site préhistorique de la Loulle à coté de Champagnole, marcher dans les traces des dinosaures publié sur Jura

    Et oui vous avez bien lu, à la Loulle dans le Jura, vous pouvez marcher dans les empreintes de dinosaures. Ce sont des Sauropodes (comme le Diplodocus par exemple) et des théropodes (petits carnivores de 2 mètres de haut) qui ont laissé leurs traces il y a plus de 155 millions d’années. Ces animaux pouvaient mesurer plus de 25 mètres et peser 35 tonnes, on comprend qu’ils laissent des traces. Plusieurs sites de ce type ont été découverts dans le sud du Jura. Il s’agit de pistes empruntées par les dinosaures alors que la région était en partie immergée (ce qui a permis à ces traces de rester jusqu’à nous). Plus de 1500 empruntes ont été mises à jour par les archéologues. Le site de la Loulle est en accès libre mais pour la conservation des traces il est recommandé de se contenter d’observer et de ne pas marcher dans les traces. Le site de la carrière de la Loulle est situé à 8 kilomètres de Champagnole après le village de Ney. En été, il y a des visites guidées du site qui sont organisés, renseignez vous à l’office de tourisme de Champagnole ( http://www.juramontsrivieres.fr/ ). C’est en tout cas une visite impressionnante, il est rare de pouvoir approcher de si près des restes archéologiques de périodes aussi reculées.

  8. Voyageur 12
    lafabriqueavoyage| Avis sur Haute-Saône publié sur Haute-Saône

    Région : Franche-Comté. Département : Haute-Saône... oui, nous avons bien affaire à une destination particulièrement rurale et plutôt éloignée des grands itinéraires touristiques français. Et justement, c'est sans doute là l'un des atouts de la Haute-Saône : campagnarde et préservée, c'est le coin idéal pour s'essayer au tourisme vert ! Outre sa campagne et ses sites naturels, tels au nord le Parc des Ballons des Vosges, la Haute-Saône regorge également de villages, de châteaux et d'églises, tout un patrimoine à découvrir.

  9. Voyageur 15
    alundi| Haute-Saône: mini-guide à voir / à faire publié sur Haute-Saône

    Vesoul, la capitale de la Haute-Saône est à visiter de préférence lorsqu’il fait beau car elle abrite un lac très vaste aménagé de telle manière à ce que vous goûterez aux loisirs offerts par cette ville. Vesoul vous réserve d’autres surprises aussi telles que la chapelle Notre-Dame située au sommet de la célèbre colline de la motte, les hôtels particuliers aux imposants styles architecturaux du XVIIIème siècle et l'ancien couvent des Ursulines où se trouve le musée Georges-Garret. Les amoureux de la nature trouveront leur compte en allant au plateau des Mille Etangs où vous serez transposé dans un monde féérique des contes de fées. Vous pourrez aussi suivre un cours d’histoire en relief en allant au Musée départemental des arts et techniques où vous profiterez d’un parcours de l’évolution de l’industrialisation depuis le début du XXème siècle.

  10. Voyageur 3
    Synda| La Grotte-Chapelle de Remonot publié sur Doubs

    La Grotte-Chapelle de Remonot est un lieu de pèlerinage du Haut-Doubs pour lequel de nombreux chrétiens affluent le 15 Août de chaque année, depuis des siècles, et ce pour célébrer l’Assomption de la Vierge. On raconte que ceux qui passent devant la grotte sont bénis et que son eau guérirait même les malades oculaires. On trouve à l’intérieur de la grotte une statue de Notre-Dame de Ristier, en un remarquable état de conservation.

  11. Voyageur 2
    Jack| Domaine de la Haute Loue : déguster et acheter du vin dans la vallée de la Loue en Franche-Comté publié sur Franche-Comté

    Des vignes couvraient autrefois les coteaux de la vallée de la Loue mais elles ont disparu petit à petit jusqu’à ce qu’il y a 20 ans un groupe d’amis replantent 350 hectares de vigne à Vuillafans au cœur de la forêt de sapins. Vous pourrez aujourd’hui venir visiter le domaine et déguster la production locale, sans être des grands vins, ces vins de pays sont assez agréables. Le caveau est ouvert du lundi au samedi de 10H à 12H et de 14H à 19H. Le domaine produit des vins blancs, rouges et du mousseux. Le domaine accueille également une distillerie qui produit du ratafia et du marc. Ce domaine qui a débuté l’exploitation des vignes en 1992, produit aujourd’hui plus de 40 000 bouteilles chaque année. La dégustation s’accompagne des intéressantes explications vinicoles du vigneron. Le domaine se situe 14 rue de Besançon à Vuillafans. Vuillafans se situe dans la vallée de la Loue à 30 kilomètres au sud de Besançon. Bonne dégustation.

  12. Voyageur 16
    Phileas| Le château de Vaulserre à Saint-Albin-de-Vaulserre publié sur Jura

    Le château de Vaulserre, avec sa longue terrasse découvrant l’horizon du Jura aux cimes de Chartreuse, présente aujourd’hui l’un des plus beaux ensembles d’architecture, de décors et de paysages du Dauphiné. A voir absolument, l’immense vestibule aux fresques en trompe l’œil, œuvres d’artistes italiens. Attention le château n'est ouvert qu'en été !

  13. Voyageur 6
    voyageur| Quels sites pour trouver une location en Franche-Comté? Dans quels coins sympas? publié sur Franche-Comté

    Amies en Franche Comté, un réseau sympathique de chambres d'hôtes et de gîtes Amies en Franche Comté est un réseau de chambre d’hôtes et de gîtes d’étapes chaleureux créés et tenus uniquement par des femmes de Franche Comté. Un accueil sympathique vous attend chez Agnès, Anne, Elisabeth, Janine et Marianne. Chambres ou gîtes confortables, conseils de visite, gastronomie locale… , ce réseau propose un accueil de qualité. Vous pourrez réserver une chambre ou un gîte dans le Jura, le Doubs, la Haute Saône ou le territoire de Belfort. Rendez vous sur leur site internet pour connaître tous les détails des gîtes et des chambres d’hôtes et pour pouvoir réserver : http://www.amiesenfranchecomte.com/. Bon séjour en Franche Comté !

Télécharger votre guide voyage de Franche-Comté gratuit

Besançon

Go

Ski dans le Jura

Les stations de ski du Jura

Go

Doubs

Go

Jura

Go