Safari humain : la face sombre du tourisme sur les îles Andaman



iles andaman Venkatesh K
©Venkatesh K

Tout au bout du monde, dans l'archipel des îles Andaman, vivent encore des populations largement isolées du reste de la culture mondiale. Totalement isolées ? Pas tout à fait. Des tours opérateurs peu scrupuleux organisent en effet des Human Safari Tour...

Dans le golfe du Bengale, les îles Andaman sont un lieu qu'on l'on qualifierait facilement de paradisiaque : sable blanc, magnifiques plages, climat tropical... longtemps fermées à tous visiteurs, les îles Adaman servaient notamment de base aux militaires indiens.

Jarawa et Sentinelle

L'archipel est en effet un territoire rattaché à l'Inde, depuis 1947. Deux populations indigènes habitent alors les îles Andaman : les Jarawa, les plus nombreux, et les Sentinelle, réunis sur un petit îlot solitaire. Ces deux peuples de chasseurs-cueilleurs sont restés isolés durant des milliers d'année, conservant des modes de vie extrêmement simples, et refusant dans l'ensemble tout contact avec la civilisation extérieure.

On estime à 60000 ans l'époque de l'établissement de ces populations sur l'archipel ; ils sont originaires d'Afrique, et ne partagent pas de traits communs avec les populations indiennes d'aujourd'hui : peau très foncée, cheveux crépus...

Une réserve est créée en 1957 au profit des Jarawa, mais leur tranquillité fut brisée par un effort de l'état indien pour la colonisation de l'archipel des Andaman. Ainsi, la construction d'une route traversant toute l'île coupe le territoire Jarawa, dont l'existence, au contact de cette invasion extérieure, est largement menacée : les colons s'approprient des terres, chassent dans la réserve, tandis que des entrepreneurs organisent pour les touristes de véritables safaris humains...

Populations en pâture

Tout fonctionne comme un vrai safari : il suffit de s'adresser à un tour opérateur ''spécialisé'', puis d'embarquer dans un bus sur la route traversant la réserve Jawara : les touristes observent à loisir les Jarawa dans leur vie quotidienne, de la même manière que l'on observe des animaux dans un safari classique. Des vidéos ont révélé des comportement extrêmement choquant de la part des visiteurs, pour lesquels le respect humain n'est qu'une très vague notion apparemment.

Réminiscence du mythe du bon sauvage, voyeurisme, jeux inhumains... le circuit est même émaillé de signes indiquant aux touristes de ne pas nourrir ni donner de vêtements aux autochtones. Pourtant, beaucoup ''s'amusent'' à distribuer à manger en échange de danses et autres humiliations infligées aux indigènes.

On peut déjà avoir un haut le coeur à ce stade. Il faut également souligner que les Jarawa, exposés de la sorte aux influences extérieures, courent un grand danger : maladies, abus sexuels, perte de leur identité, forte mortalité... leur disparition pure et simple.

> Reportage sur les safaris humains aux îles Andaman :

Survival : protéger les peuples des îles Andaman

Comment le savoir ? C'est tout simple : l'histoire ne fait que se répéter puisqu'un autre peuple de l'archipel, les Grands Andamanais, ont de la même manière quasiment totalement disparus : une quarantaine subsistent tout au plus ! De nos jours, les Jarawa sont estimés à 400 individus, grand maximum...

L'ONG Survival International, qui vise à protéger les droits des populations indigènes à travers le monde, se bat pour la protection des Jarawa et autres peuples premiers des îles Andaman.
> N'hésitez pas à consulter le site de Survival pour des informations complètent sur les Jarawa et leurs conditions de vie actuelles : www.survivalfrance.org

Autre cas inquiétant que défend Survival dans les Andaman, celui des Sentinelle, considérés comme l'un des peuples les plus isolés du monde. Ces derniers, dont la population exacte n'est pas connue mais estimée à 200 individus dans le meilleur des cas, vivent sur une petite île, North Sentinel, totalement détachée du monde.

Ceci est un avantage, car les Sentinelle évitent ainsi les incursions non voulues, d'autant plus que ces derniers accueillent par des flèches le moindre visiteur. Certains inconscients y ont laissé la vie. Une hostilité qui leur a permis de demeurer à l'écart de toute influence extérieure : on peut être sûr qu'aucun touriste ne s'aventurera sur North Sentinel...


Booking.com

Les deals du moment


Votre voyage en Inde







Booking.com

Actualités et événements incontournables en Inde

  • Festival de Lucknow : de novembre à décembre 2016

    Le Festival de Lucknow est un festival traditionnel qui met en valeur la culture de l’Uttar Pradesh. Le but de ce festival est de faire connaître les coutumes et les traditions de cet Etat Indien. Au programme de la manifestation : danses folklorique...

  • Festival International des Arts : en décembre 2016

    New Delhi accueille tous les ans au mois de décembre le Festival International des Arts. Cette manifestation culturelle rend hommage à tous les arts vivants : musique, cinéma, théâtre et danse. Les concerts, les projections et les spectacles se tienn...

Voir tous les évènements en Inde

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi