J'ai testé pour vous... l'observation des baleines à Mirissa

Située aux pieds du géant indien, l'ile du Sri Lanka reste une destination relativement méconnue du tourisme de masse en dépit de ses innombrables charmes naturels et d'une diversité exceptionnelle malgré sa taille modeste. Plantations de thé, pèlerinages religieux, plages idylliques et architecture coloniale sont quelques uns des atouts d'un pays largement connu également pour l'observation des baleines.

Sur la plage paradisiaque de Mirissa, des dizaines de compagnies d'observation des baleines se disputent la part du lion. Les prix varient du simple au double alors que les bateaux, eux, semblent être tous identiques et la promesse de vente reste la même: si vous n'apercevez pas de baleine, vous êtes remboursé. Un touriste me souffle le nom d'une agence, et je réserve finalement pour cette compagnie. Le lendemain, nous partons à 5h30 du matin en ce dimanche matin ensoleillé du mois de mars.

Une petite demi-heure de tuktuk pour rejoindre un port coloré qui ressemble parfois à un cimetière pour bateau. D'ici partent toutes les expéditions.

Et autant dire qu'il faut avoir le cœur bien accroché car la houle est forte, et l'esquif frêle. Les différentes embarcations se tiennent informées de l'état des observations par talkie walkie, ce qui se traduit par une traque incessante et massive des grosses bêtes. C'est à celui qui s'approchera au plus près de l'animal, alors même qu'il n'existe aucune charte régissant l'activité dans ce pays.

De notre côté, nous ne sommes globalement pas chanceux. En quatre heures de navigation, nous n'apercevons finalement que la queue de deux baleines et à distance respectable. Alors que d'autres touristes m'affirmeront plus tard en avoir aperçu jusqu'à une douzaine en une seule expédition ainsi que plusieurs bans de dauphin.

Chacun sa chance!

+ Les plus :

  • La chance d'une vie
  • Un tarif abordable
  • Une environnement exceptionnel et une eau turquoise


- Les moins :

  • L'absence de charte de conduite qui pourrait se traduire à moyen terme par la désertion des côtes sri lankaises pour les mammifères
  • La mer agitée


Conseils et bons plans:
Toutes les agences embarquent depuis le même port, sur le même type de bateau, et suivent les mêmes itinéraires. Ne vous privez donc pas de prendre celle qui offre les meilleurs tarifs
Évitez de manger ou de boire à l'excès la veille du départ.
Chapeau et bouteille d'eau obligatoire

Informations pratiques:
Comment y aller?
Au départ de Paris, 10h de vol jusqu'à Colombo
Puis Bus ou Train vers le Sud jusqu'à Mirissa.

Durée:
Approximativement 5 heures

Budget:
Varie du simple au double mais négociez autour de 60 dollars

A voir dans les environs:
La plage paradisiaque de Mirissa, le Fort colonial de Galles, les plantations de thé de Ella

 

Nathanael Dahan