Carte Verone : circuits conseillés

Si vous voulez passer un séjour inoubliable à Vérone, en Italie sans rater aucun détail et en même temps découvrir toutes les richesses historiques et les merveilles des lieux, procurez-vous une carte. Avec cette dernière, vous pourrez facilement trouver les lieux importants lors de votre séjour : commerces, centres médicaux, centres sportifs, réseaux de transports en commun, hôtels, restaurants, sites touristiques, etc.

Grâce à la carte, vous saurez que Vérone est une ville italienne près du lac de Garde, sur les rives de l'Adige. Vous saurez également qu'elle se trouve à 114 km de Venise, à 161 km de Milan, et 1h35 environ de vol de Paris. Une fois sur place, vous pouvez obtenir un plan de transport en commun et bien évidemment un plan des lieux à l'Office du Tourisme.

Les sites touristiques de Vérone seront facilement trouvés grâce au plan. Vous pourrez donc facilement vous rendre à l'Arena par exemple, l'ancien amphithéâtre romain. Il y a également la Piazza delle Erbe qui regroupe de nombreux monuments (Palazzo del Comune, Palazzo Maffei ou encore Torre Lamberti) et sa fontaine Fontana Madonna Verona. Il ne faut pas non plus oublier la Casa di Giulietta avec son charmant balcon en pierre du XIIIe siècle.


Les lieux du guide Vérone
Arènes de Vérone

La naissance de Vérone remonte au premier siècle après J.C. Du temps des romains, c’était un centre politique et économique important ce qui explique que les vestiges romains soient si nombreux. Les visiter, c’est faire un bond en arrière de 2000 ans dans l’histoire. Plusieurs vestiges sont relativement bien conservés, c’est le cas des Arènes de Vérone, le troisième plus grand amphithéâtre romain après ceux de Rome et de Capoue et certainement le mieux conservé. Les arènes [...]

Casa di Giulietta

Cette maison construite au XIIème siècle appartenait à la famille Dal Cappello, dont le blason est sculpté sur la clé de voûte de l'arc interne de la cour. La consonance de ce nom avec Capuleti fit croire au XIXème siècle que cette maison était celle de Juliette Capulet. Shakespeare avait en effet choisi de situer l'action de "Roméo et Juliette" dans la Vérone de l'époque des Scaligeri. Le célèbre balcon, duquel Juliette se penchait pour voir son Roméo, fut ajouté à la façade [...]

Place delle Erbe

La Place des Herbes est un ancien forum romain devenu aujourd'hui une place de marché très animée. Au centre de la place s'élèvent le "Capitello" (une tribune qui servait à annoncer les décrets et les sentences), la colonne de Saint-Marc avec son lion ailé, symbole de Venise, et enfin la fontaine de Madonna Verona, du nom de la statue romaine qui la surmonte et personnifie la ville. Cette fontaine fut édifiée sur ordre de Cansignorio dalla Scala. Au fond de la place, on peut voir le Palazzo Maffei, un palais baroque décoré de statues construit en 1668. A côté se trouve la Torre del Gardello datant [...]

Basilique de San Zeno

Plusieurs églises se succédèrent à cet emplacement à partir du IVème siècle. En 807, l'une d'elle accueillit les reliques du premier évêque de la ville, Saint Zénon. Son campanile haut de 72 mètres fut construit vers 1045, puis l'édifice fut entièrement rénové après le séisme de 1120. La physionomie de l'actuelle basilique romane de San Zeno Maggiore date du XIVème siècle avec la construction de l'abside gothique et du plafond en carène de navire. Sa façade est décorée de bas-reliefs illustrant la vie du Christ, comme les panneaux de ses portes de bronze. A l'intérieur, les murs ornés de belles [...]

Place dei Signori

La Place des Seigneurs est le coeur historique de la ville. En son centre fut élevée en 1865 la statue de Dante, qui passa treize ans d'exil à Vérone. Elle est entourée de palais aristocratiques aux arcades ocres et rouges. Parmi eux se trouve la Loggia del Consiglio, construite à la fin du XVème siècle par le moine dominicain Fra Giacondo. Cet édifice de la Renaissance est décoré de fresques et de statues représentant le poète Catulle, l'historien Pline, le théoricien Vitruve et d'autres célébrités véronaises. Au fond de la place, le Palazzo Scaligeri, ancienne résidence de la famille Scaliger [...]

Castelvecchio

Ce monument en brique rouge est le plus important de l'architecture civile du Moyen-Âge à Vérone. Il fut construit entre 1354 et 1356 pour la famille Scaligari par Cangrande II. A la fois résidence des seigneurs et forteresse, il fut utilisé ensuite comme caserne, puis comme prison. Complètement restauré en 1928, il abrite aujourd'hui le Musée municipal qui présente l'art véronais du Moyen-Âge jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Une collection de peintures et de sculpture, parmi lesquelles se trouvent les oeuvres de grands maîtres vénitiens (Mantegna, Bellini, Tintoret ou Véronèse), ainsi que des [...]

Le théâtre romain et le musée archéologique de Vérone sont situés sur une colline dominant l'Adige. Le théâtre remonte au Ier siècle après J.-C. Utilisé durant l'empire romain pour des représentations théâtrales, il fut ensuite enterré sous des édifices civils et religieux. Ses restes ne furent découverts qu'au XIXème siècle grâce à l'intérêt d'un riche Véronèse, Andrea Monga. Restaurés par la ville de Vérone, les gradins du théâtre, disposés en demi cercle, accueillent de nouveau des spectateurs de pièces de théâtre en plein air. Au-dessus du théâtre se trouve l'ancien couvent San Girolamo qui [...]

Basilique Sainte Anastasia

C'est la plus grande église de la ville. Elle fut construite entre le XIVème et le XVème siècle par deux architectes moines Dominicains. De style gothique, elle renferme plusieurs oeuvres d'art du Moyen-Âge. On y trouve notamment les fameuses fresques d'Altichiero, dans la chapelle votive de la famille Cavalli, et de Pisanetto, dans la chapelle Giusti (St.George délivrant la princesse). A voir: Le chef-d'oeuvre de la peinture gothique d'Altichiero (1380) et une des fresques les plus célèbres de Pisanetto : Saint George délivrant la princesse (1436-1438).

Arche Scaligere

Les Arches des Scaligeri abritent les tombeaux de la famille Scaliger (les Seigneurs de Vérone). Elevés sur le parvis de l'église de Santa Maria Antica, ils sont d'architecture gothique et datent du XIVème siècle. On peut voir le blason de la famille Délia Scala sur la grille en fer forgé qui entoure le cimetière. Les plus importants mausolées se situent au-dessus de l'entrée de l'église (Cangrande), à gauche de l'entrée (Mastino II) et un peu en retrait (Cansignorio). A voir: Les mausolées de Cangrande, de Mastino II et de Cansignorio.

Duomo de Verone

La Cathédrale de Vérone est formée d'un ensemble de plusieurs édifices qui comporte le baptistère de San Giovanni in Fonte, l'église de Santa Elena, le cloître des Chanoines, la bibliothèque du Chapitre et l'Évêché. Le premier de ces bâtiment renferme des fonts baptismaux sculptés dans un unique morceau de marbre dont les décorations racontent l'enfance de Jésus. La construction de l'église de Santa Elena située à proximité remonte au IX siècle. En face, le cloître formé de doubles colonnes romanes fut bâti au XII siècle, puis endommagé par les bombardements lors de la Seconde Guerre Mondiale. [...]

Torre dei Lamberti

Accolée au Palais de la Commune, cette tour en briques et en pierre fut bâtie de 1462 à 1464. Elle domine le Palazzo della Ragione et la Piazza delle Erbe. On peut monter en ascenseur jusqu'à la chambre octogonale située à près de 80 mètres de hauteur qui offre une vue panoramique sur la ville et même les Alpes. A voir: La vue panoramique sur la ville.

Ponte della Pietra

Ce pont de pierre fut érigé par les Romains au Ier siècle après J.-C. pour traverser le fleuve Adige, puis restauré par les Scaligeri. Détruit par les mines lors de la Seconde Guerre Mondiale, il fut reconstruit avec ses matériaux d'origine en 1959. Depuis le milieu du pont, on aperçoit le théâtre romain situé sur l'autre rive.

Porta Borsari

Cette porte portait à l'origine le nom de Porta di Giove. Elle permettait l'accès à la ville romaine et, comme la Porta dei Leoni (Porte des Lions), c'était à l'époque un véritable édifice avec une cour centrale dont il ne reste plus aujourd'hui que la façade externe. La porte est composée de deux arcades en calcaire blanc, surmontées d'une double rangée de fenêtres. Son nom désigne les gabelous chargés de percevoir à cet endroit l'impôt sur le sel au Moyen-Âge. A voir: L'inscription sur l'architrave qui rappelle la restauration des remparts de la ville par l'empereur Gallieno en 265 après [...]

Arco dei Gavi

Cet arc fut élevé au Ier siècle après J.-C. en l'honneur de la famille aristocratique des Gavi par l'architecte Lucio Vitruvio Cerdone. Le nom de ce dernier est d'ailleurs gravé sur le monument en calcaire blanc qui comportait à l'origine les statues des membres de la famille des Gavi dans les niches des façades. Installé sur l'actuel Corso Castelvecchio, il fut abattu par les troupes napoléoniennes en 1796, puis reconstruit en 1932.

Voir tous les lieux du guide