Guide Strasbourg



Photo du guide de voyage Strasbourg

C'est tout un condensé de la culture alsacienne que l'on retrouve à Strasbourg, une ville dynamique et dépaysante, à la frontière avec l'Allemagne.

Son marché de Noël reste l'une des attractions emblématiques de la ville, mais il existe beaucoup d'autres occasions tout au long de l'année pour s'y rendre, le temps d'un weekend notamment. Désormais reliée à Paris par la ligne de TGV Est, Strasbourg a beaucoup gagné en accessibilité, l'aller-retour se fait simplement et en quelques heures.

Abritant le Parlement Européen, Strasbourg n'est plus une simple ville de province mais bien une métropole d'échelle européenne. Tout le monde ne se rend pas à Strasbourg pour ses institutions mais bien davantage pour profiter des charmes du centre-ville, la Grande Ile : animée, dotée de monuments remarquables tels que le Palais de Rohan ou la cathédrale, la visite est des plus agréables, et culturellement passionnante...

Un tour du côté de la Petite France s'impose, dans ce quartier au charme certain, composé de canaux et de maisons à colombages... le patrimoine de Strasbourg est remarquablement conservé et donne tout son cachet à la ville.

Séjourner à Strasbourg

Un séjour dans la capitale alsacienne offre l'occasion de découvrir les joies de la cuisine régionale typique, à base de choucroutes, de flammekueche et autres spécialités qui tiennent au corps, le tout arrosé de bières ou de vins d'Alsace, dont la réputation n'est plus à faire...

Le soir, Strasbourg conserve toute son animation ; ville étudiante et festive, les amateurs de vie nocturne ne devraient pas être déçus. Ville de tourisme mais aussi destination d'affaires (cf : institutions européennes), Strasbourg possède une large gamme d'hébergement, allant du classique hôtel de chaîne à quelques vraies adresses de charme dans le centre.

Selon les périodes, à Noël par exemple, mieux vaut réserver en avance. Pour les petits budgets, ce sera auberge de jeunesse ou petite adresse bon marché à proximité du centre... n'oubliez pas de regarder du côté des maisons d'hôtes également.

Guide : les quartiers de Strasbourg

Célèbre pour son marché de Noël qui attire chaque année de nombreux visiteurs, Strasbourg comporte cependant bien d’autres attraits touristiques. On peut par exemple y découvrir la gastronomie alsacienne avec la fameuse choucroute, mais aussi les flammekueche, le kougelhopf et bien sûr le vin et la bière. Son centre-ville est par ailleurs l’un des seuls à être entièrement classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les lieux incontournables de visite de la ville sont la Petite France, la Cathédrale, la place de la République, la place Kléber, le Parc de l’Orangerie et enfin le quartier très animé de la Krutenau. Sans oublier dans un style plus actuel, le Parlement européen, ainsi que le Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg.

Strasbourg est une destination touristique populaire, notamment pour cette tmosphère sympathique qu'offre la ville. Le centre peut être exploré à pied ou à vélo, attention pendant l'été soyez prévenu qu'il y a beaucoup de monde. La ville est construite sur l'Ill ainsi que le long de la rive gauche du Rhin. L'Ill est la colonne vertébrale de la ville, reliée au Rhin par des anciens bras désormais canalisés.

Ainsi Strasbourg est constituée de plusieurs îles :

-La Grande Île
Le centre-ville, situé sur la Grande Île, est entièrement classé patrimoine mondial de l'humanité par l’Unesco et comprend notamment la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg et le quartier de la Petite France.
La Cathédrale Notre-Dame, construite entre 1176 et 1439 et haute de 142 mètres, elle est le quatrième plus haut édifice religieux du monde et est sans aucun doute le joyau architectural de Strasbourg. Ne manquez pas de visiter le splendide musée d'art religieux médiéval attenant à la cathédrale.
Autres attractions : Maison Kammerzell (XVe siècle), Palais des Rohan, le Musée Alsacien, les ponts couverts...

-Le quartier de la Petite France
La Petite France est le nom donné à la petite zone située au sud de la Grande Île. On y trouve certaines des rues les plus belles et les plus photogéniques de Strasbourg, avec ses maisons à colombages et ses rues étroites et pavées. Et pourtant ce quartier fut en grande partie durant la seconde guerre mondiale, il aura fallu un long travail de restauration pour arriver au résultat que l'on peut découvrir aujourd'hui.

-Le quartier allemand vaut également le détour surtout pour découvrir ses immeubles germaniques, la Poste centrale, le palais universitaire et la célèbre Place de la République. Il fût construit entre 1870 et 1914 du temps ou Strasbourg était allemande. Il forme un ensemble homogène à prédominance résidentielle et au style typiquement germanique, on note aussi la présence d'immeubles Art nouveau.

-Le quartier Krutenau, au sud-est est le quartier étudiant de la ville ainsi que l'un des plus vieux quartiers de Strasbourg, il abrite de nombreux restaurants, cafés et bars branchés fréquentés essentiellement par les étudiants. Pour sortir c'est là que ça se passe.

-Le quartier du Contades, ce quartier est marqué par la présence de la Synagogue de la Paix et du vaste Parc du Contades. La rivière Aar aux berges préservées coule paisiblement à la limite sud du parc ce qui donne aux lieux un cachet pittoresque.

-Le quartier de Cronenbourg. Ce quartier doit sa notoriété à la présence en son sein des Brasseries Kronenbourg.

-Les quartiers résidentiels de l’Orangerie et de la Robertsau qui abritent de nombreuses institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement Européen, Cour européenne des droits de l’homme, entre autres. Le quartier européen possède des établissements hôteliers, un peu impersonnels, davantage destinés à une clientèle d'affaires. Ici, quelques bonnes affaires sont parfois à dénicher pour le week-end

Guide : comment se rendre à Strasbourg

-En train :
Strasbourg est particulièrement bien desservi par le train, que ce soit depuis la France, l'Allemagne ou la Suisse. Avec l'arrivée du TGV Strasbourg n'est plus qu'à 2h de Paris, 6h30 depuis Bordeaux, 3h20 depuis Lille et 3h15 depuis Lyon.
Réserver des billets de train : www.voyages-sncf.com
Infos sur la gare de Strasbourg : www.gares-en-mouvement.com

-En avion, transfert aéroport:
L'aéroport international de Strasbourg est situé à environ 15 km au sud-ouest de la ville, une navette ferroviaire relie l'aéroport à la gare de Strasbourg, compter 3,80 € et une dizaine de minutes pour faire le trajet.
A 60km de Strasbourg se trouve également l''aéroport de Karlsruhe Baden-Baden, un aéroport qui travaille principalement avec des compagnies low-cost.
Infos aéroport de Strasbourg : www.strasbourg.aeroport.fr
Infos aéroport de Karlsruhe Baden-Baden : www.baden-airpark.de

-En voiture :
Strasbourg se situe sur un axe autoroutier important qui relie la ville à Paris via Reims et Nancy à l'est, et Munich et Stuttgart à l'ouest (compter 5h30 de trajet depuis Paris).
Sur l'axe nord-sud, Strasbourg est relié à Lyon et à la Suisse au sud, et à Francfort au Nord.

Guide : se déplacer à Strasbourg

-En bus :
Le réseau de bus est exploité par la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS), le réseau est dense et dessert l'ensemble de l'agglomération strasbourgeoise grâce à ses 34 lignes de bus.
Les bus fonctionnent de 4h30 à 00h30, le ticket aller simple coûte 1,50 € et le ticket aller retour 2,90 €.
Il est possible aussi de prendre un pass 24h pour 4 euros.
Les tickets s'achètent dans des distributeurs automatiques ou bien directement dans le bus, par contre pas de vente à bord des tramways.
Autour du centre-ville on trouve quelques parkings relais bien pratiques, pour plus d'infos voir : ww.cts-strasbourg.fr

-En tramway :
Le réseau du tramway strasbourgeois est aujourd'hui le plus étendu de France avec près de 70 stations et 53 kilomètres de lignes. Il fonctionne du lundi au samedi de 4h30 à 0h30.
Le réseau comporte 6 lignes, A, B, C, D, E, F, le centre névralgique du réseau est la place de l'Homme-de-Fer, en plein centre-ville.

-En taxi :
Taxi 13 : 03-88-36-13-13
Alsace Taxi/Taxis France : 03-88-22-19-19

- A vélo :
Strasbourg possède également le réseau cyclable le plus étendu de France, la ville propose un service de location de vélos, le Vélhop. Il permet de louer une bicyclette pour une courte ou longue durée. Infos : www.velhop.strasbourg.eu

-En voiture
Autour du centre-ville on trouve quelques parkings relais bien pratiques, pour plus d'infos voir : www.cts-strasbourg.fr. Il n'en coûte seulement que 3 euros pour laisser votre voiture toute une journée dans l'un de ces parkings. Le prix comprend un trajet aller-retour en tram vers le centre pour tous les passagers du véhicule.


Booking.com





Les top lieux du guide Strasbourg
Petite France - Strasbourg

Ce quartier pittoresque rassemblait autrefois les pêcheurs, les tanneurs et les meuniers. Il est apprécié pour son calme et maisons à colombages des XVIème et XVIIème siècles bien conservées. Le quartier de Petite France à Strasbourg est sans aucun doute le quartier le plus touristique de la ville. Ce quartier historique se trouve sur la Grande île de Strasbourg. L’origine de son nom nous vient du XVIème siècle. A l’époque, dans ce quartier se trouvait un hôpital qui accueillait [...]

Strasbourg - Grande Ile

La Grande-île" est située entre le canal du Faux-Rempart et l'Ill. C'est le centre historique de la capitale alsacienne car on y trouve un ensemble de monuments représentatifs du XVème au XVIIIème siècle : La Cathédrale Les quatre églises anciennes Le palais Rohan, l'Aubette et l'ancien hôtel de ville dit "Neue Bau" Le site a été classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco en 1988."

Grande-île de Strasbourg

La "Grande-île" est située entre le canal du Faux-Rempart et l'Ill. C’est au cours d’une visite à Strasbourg, en France, que l’on peut profiter de la beauté et de la richesse de la grande île de Strasbourg. En réalité, c’est même le cœur historique de Strasbourg et la partie de la ville qui attire le plus de touristes. Egalement appelée Ellipse Insulaire, on y découvre toute la richesse du patrimoine historique de la ville. Située entre la rivière Ill au sud et son canal, elle est [...]

Parc de l'Orangerie

C'est le plus ancien parc de la ville. Il fut dessiné par Le Nôtre en 1692 et doit son nom à l'orangerie installée en 1804 pour plaire à l'impératrice Joséphine. On y trouve aussi un pavillon d'aisance qui porte le nom de l'impératrice et accueille aujourd'hui des expositions et des événements temporaires. Les 26 hectares de superficie du parc contiennent également un lac avec une cascade romantique, un zoo ouvert en 1895, un élevage de cigognes réintroduites ici avec succès et une mini-ferme. Enfin, une jolie maison à colombages abrite un restaurant gastronomique: le Buerehiesel. A voir: La [...]

Cathédrale de Strasbourg

La Cathédrale de Strasbourg est d'architecture gothique. Elle fut construite vers les XIIème et XIVème siècles. A l'origine, le site fut d'abord occupé par un sanctuaire romain, puis par plusieurs édifices religieux successifs. Achevée en 1439, sa flèche culmine à 142 mètres. C'est la deuxième plus haute cathédrale de France derrière celle de Rouen. Elle a subi de nombreux travaux de restauration dus à la fragilité du grès des Vosges utilisé pour sa construction. L'édifice a notamment du faire face à des dégradations causées par la foudre, par des actes de vandalisme sous la Révolution et par les [...]

Le Marché de Noël de Strasbourg

C'est Noël : Tous à Strasbourg ! La tradition du Marché de Noël à Strasbourg remonte à 1570. Dans toute l'ambiance des fêtes, la ville se pare de mille lumières et la foule se donne rendez-vous à la cathédrale Notre-Dame qui surplombe tout ce remu-ménage de ses 142 mètres d'art gothique. Au coeur du village d'artisans traditionnels, vous ferez vos emplettes de Noël. Au pied du sapin gigantesque installé Place Kléber, vous pourrez déposer des présents pour les plus démunis comme le veut la tradition de générosité qui se perpétue dans la ville. Vous aurez l'occasion d'assister à la cinquantaine [...]

Ponts-Couverts

Ces ponts sont situés à l'extrémité de la Petite France. Ils étaient à l'origine recouverts d'un toit de tuile, d'où leur nom. Leur construction date du XIIIème siècle et fut motivée par des risques de surpopulation qui entraînèrent l'agrandissement de la ville. Les toitures en bois étaient destinées à protéger la ville des attaques extérieures, comme en témoignent les quatre tours du XIIIème siècle qui encadrent les ponts, vestiges d'anciennes fortifications. Après la construction du barrage Vauban, ils furent rendus à la vie civile et reconstruits complètement en pierre.

Aubette

Ce bâtiment de facture néoclassique fut construit de 1765 à 1778. Il abritait alors le corps de garde du Roi et les bureaux de l'Etat-Major. Son nom ferait ainsi référence à l'aube, le moment de la journée où étaient donnés les ordres à la garnison. Au début des années 1920, les Frères Horn décidèrent d'en faire un vaste complexe de restauration et de loisirs, comprenant un dancing, une salle de projection, une cafétéria et une salle de billard. Avec sa conception moderne, l'Aubette sera classée Monument Historique en 1929. Mais, dès 1938, un autre gérant reprend le lieu, qui devient plus classique, [...]

Palais Rohan

Il s'agit de l'ancienne résidence des princes-évêques élevée entre 1732 et 1742 par les architectes du roi Louis XV. La bâtiment est de style classique et s'articule autour d'une cour d'honneur. On y accède par un portail en arc de triomphe au-dessus duquel se trouvent les statues de la Clémence et de la Religion. Le Palais abrite trois musées. Dans le Musée des Arts Décoratifs, situé au rez-de-chaussée, on peut visiter les somptueux appartements des Cardinaux de Rohan et découvrir un panorama des arts décoratifs strasbourgeois de 1681 au milieu du XIXème siècle. Le Musée Archéologique se trouve [...]

Barrage Vauban

Il porte ce nom car ses plans furent réalisés par Vauban, mais il fut construit par l'ingénieur militaire français Tarade entre 1686 et 1700. Il se situe à quelques mètres en amont des Ponts Couverts, lesquels perdirent leur efficacité défensive avec les progrès de l'artillerie, ce qui nécessita de trouver une nouvelle protection pour le sud de la ville. Le barrage Vauban permettait ainsi de faire monter le niveau de l'Ill en bouchant ses arches et d'inonder les champs et les vergers de façon à embourber les troupes ennemies. Trois arches durent par la suite être rehaussées pour apaiser la colère [...]

Voir tous les lieux du guide