Expatriation : vendre sa voiture avant le départ

Une carrière professionnelle, on le sait, est rarement un long fleuve tranquille : cela est de plus en plus vrai dans le monde actuel ! Les opportunités sont à prendre à laisser, et dans le cas premier, à saisir rapidement. Prenons un exemple : une offre d'expatriation, et vous voilà sur le départ ! Les préparatifs de départ débutent vite, mais que faire de la voiture ?

 

Que le projet d'expatriation survienne à l'improviste, une offre de boulot à l'étranger qu'on ne peut laisser filer, ou qu'il soit le fruit d'une longue préparation, se séparer de sa voiture demeure l'une des procédures les plus lourdes à effectuer. A moins de s'expatrier pour un pays frontalier, Allemagne, Suisse ou Espagne par exemple, que l'on rejoint par la route, il s'avère plus difficile de faire venir sa voiture... en Argentine, aux Etats-Unis ou au Japon !

 

Cela dit, ce n'est pas tout de se débarrasser de son véhicule, encore faut-il le faire à un prix intéressant : il peut-être impossible d'amener avec soi sa voiture sur un autre continent, mais si cette dernière a encore de la valeur ? Peu de kilomètres, une seconde main qui parait neuve, un véhicule qui trouvera certainement son marché d'occasion ? Sans compter que les sous gagnés sur la revente seront les bienvenus plus tard sur place : pour racheter une autre voiture par exemple ?

 

Alors on se penche tout de suite sur l'argus : nous voilà fixer sur une valeur. Une première étape de franchie, mais il faut bien le dire, la plus facile ! Car le plus difficile reste à faire, trouver un acheteur... et voilà que le calvaire commence : contacts sérieux, négociations dignes d'un sommet européen, une tonne de formalités administratives et bien sûr, la possibilité d'une arnaque qui pointe...

 

Le tout dans l'optique d'un départ éventuellement proche, ce qui ne simplifie en rien l'affaire. Car il ne sera pas possible de partir vers de nouveaux horizons en laissant sa voiture comme ça, garée le long du trottoir de son ancien domicile ! Il est grand temps donc, de se simplifier les choses. Internet regorge de bonnes initiatives, alors pourquoi pas jeter un oeil sur le web histoire de dégoter une solution à ce problème d'expatriation et de voiture ?

 

Il est en effet possible de vendre directement son véhicule sur internet, sans intermédiaire, de façon rapide et simplifiée. Le principe ? Vous renseignez les caractéristiques de votre véhicule en ligne, une estimation de son prix vous est envoyé. En agence, une expertise sera menée directement sur la voiture, en un temps très court, suivi d'une offre de reprise : l'argent est viré sur votre compte peu de temps après, vous êtes prêt à vous plonger dans l'expérience de l'expatriation l'esprit tranquille.

 

Une solution rapide et simple avant tout départ professionnel à l'étranger : vendre sa voiture sur internet !

Trouver les meilleures offres de voyages pour l'Europe