L'histoire de Lille... dans ses grandes lignes

Photo L'histoire de Lille... dans ses grandes lignes ©

Pas facile de résumer l'histoire de Lille en quelques lignes... cependant, il est toujours intéressant d'être au fait des événements majeurs qui ont marqué l'histoire de la ville que l'on visite. A nous ensuite, de nous plonger plus avant dans les périodes qui nous passionnent.

Moyen-Âge :

  • La ville de Lille ne se développe réellement qu'à partir du Moyen-Âge, auparavant des petits bourgs sont installés sur quelques bras de la Deûle.
  • Vers le XIIIéme siècle, Lille est une ville de foire flamande protégée par des remparts. En 1297, Philippe le Bel s'empare de la ville et la France contrôle la Flandre.
  • En 1369, Marguerite de Flandre apporte en dot la ville en épousant Philippe le Hardi duc de Bourgogne. La ville se développe et s'embellit.
  • Marie de Bourgogne apporte la ville en dot aux Habsbourg en 1477.

Renaissance :

  • En 1506, la Flandre, et donc Lille, passe aux mains des Espagnols.
  • Enfin, en 1667, Louis XIV fait le siège de Lille et réintègre la ville à la France. Lille reste flamande de culture et devient une place forte militaire. Vauban fortifie la ville.
  • Le style français remplace peu à peu le style flamand et en 1792 lorsque les autrichiens assiègent la ville, le maire jure que les lillois resteront fidèles à la France.

XIXe et XXe :

  • La bourgeoisie industrielle embellit la ville tout au long du XIXéme siècle.
  • La ville souffrira fortement des deux guerres mondiales et se modernise mais garde une bonne partie de son patrimoine historique.
  • Durant la seconde moitiés du XXéme siècle, Lille s'impose comme un carrefour des transports et commercial en Europe du nord.