Le calamar géant de Fukushima

calamr geant
Stupeur auprès des internautes ayant découvert sur la toile cette photo terrifiante : sur une plage californienne, un calamar plus que géant, un monstre inédit échoué sur le rivage... son origine ? Fukushima !

De quoi nourrir 900000 personnes

A vue de nez, d'après la photo, et la taille des spectateurs autour du calamar, la bestiole mesure au bas mot 50 mètres de longs... 50 mètres ! Un rapide tour sur la plage Wikipedia consacrée aux calamars géants nous apprend que l'espèce joue déjà dans la cours des grands avec environ 18 mètres de longueur en moyenne, ce qui est déjà pas mal, mais place notre monstre sous-marin bien au-delà de la moyenne.

D'où cette folle affirmation : le calamar de Californie serait le résultat de mutation entraînées par les coulées radioactivités s'épanchant dans l'océan du côté de Fukushima, de l'autre côté du Pacifique, au Japon. Un archipel qui soit dit en passant, en connait un rayon en matière de monstres radioactifs (Godzilla entre autres), mais jusqu'à présent, aucun d'entre eux ne s'était manifesté dans la vraie vie !

On aurait pu également évoqué la manifestation éblouissante de l'existence du Kraken, ce monstre mythologique venu de Scandinavie qui a longtemps terrorisé les marins rencontrant des calamars géants. Mais la photo elle, ne vient pas d'un vieux bouquin mythologique mais bien d'une plage de Californie : c'est en tout cas ce qu'affirme le Lightly Braised Turnip, qui rapporte le premier les faits, en ajoutant qu'il s'agit là de la seconde bestiole du genre retrouvée ces derniers mois.

A grand renfort d'analyses scientifiques, l'article nous explique que ce calamar gigantesque provient d'une mutation radioactive de Fukushima, avec pour accroche : "Imaginez un thon capable de nourrir toute la ville de Austin, Texas." Austin, capitale de son état, compte près de 900000 habitants...

Un calembour ce calamar ?

Le lecteur non averti ne saura sans doute pas que le Lightly Braised Turnip n'est pas un site d'informations à prendre au premier degrés... loin de là, tout est à prendre avec des pincettes et les news du site sont faites pour rigoler. Ceux qui ont l'oeil, à force de contempler l'étrange créature de la photographie, finiront par se rendre compte que cette dernière semble bien retouchée...

Et c'est le cas. Point de calamar mutant de Fukushima sur la plage. Il s'agit d'un photo montage : la plage avec les badauds est une scène photographiée au Chili, mais sur l'originale, c'est une baleine qui est échouée sur le sable. D'où vient le calamar ? D'une autre photo, prise en Espagne cette fois, depuis une plage de Cantabrie sur laquelle un calamar géant, un vrai, s'est échoué. Ses dimensions, celles d'une bête mastoque, n'en sont pas moins dans la norme de ses congénères sous-marin.

Et voilà le travail ! L'article du Lightly Braised Turnip (en anglais) : http://www.lightlybraisedturnip.com/giant-squid-in-california