Le guide du voyageur imbuvable  : comment se faire détester en voyage  !

voyageur imbuvable

Les défauts ressortent vite lorsque l'on voyage  : confronté à un nouvel environnement, il n'est pas toujours facile de garder la face... Et si certains luttent contre leurs mauvais côtés, d'autres se complaisent ostensiblement dans un comportement irritant au mieux, inacceptable dans bien des cas !

Prenons le problème à l'envers, et plutôt que de dresser une liste moralisatrice des choses à faire pour bien se comporter en voyage, voyons tout ce qui participe à faire de nous des voyageurs tout à fait imbuvables, avec des idées lancées comme ça, en vrac. Un guide à ne pas suivre, à moins d'avoir vraiment l'esprit mal tourné  !

-Règle d'or du voyageur imbuvable  : se montrer désagréable, agacé, nerveux, devant toute situation inattendue ou un brin contrariante. L'improvisation et l'approximation n'ont pas leurs places dans vos vacances, et vous ne le tolérerez pas  !

-Très important également  : toujours comparer ce que vous découvrez quelque part avec ce qui se fait chez soi. En mieux bien sûr.

-Râler. A la moindre occasion. Il fait trop chaud, trop froid, il pleut, le soleil tape, la mer n'est pas à la bonne température, il y a trop de monde, pas assez, c'est décevant, pas comme vous l'imaginiez... râler, c'est simple et efficace pour se faire mal voir.

-Faire toujours en sorte de se faire remarquer. Parler plus fort que tout le monde (au téléphone, à son voisin, dans les transports, dans un lieu de culte, etc...), écouter la musique à fond (ou un film, ou n'importe quoi qui fait du bruit, tant que tout le monde en profite) à l'extérieur comme à l'intérieur, faire un scandale pour un rien... l'attention et l'agacement général doit se porter sur vous.

-Faire preuve de condescendance envers les coutumes locales. De dédain le cas échéant.

-Ne parler que français. Refuser tout autre mode de langage. Se plaindre lorsque son interlocuteur ne maîtrise pas votre langue. Surtout si ce dernier bosse dans le secteur touristique.

-Réciter par cœur son guide du routard pour chaque monument, site naturel, trait culturel, fait historique ou social, bref, se poser en spécialiste de la destination, sans l'être.

-Au restaurant  : faire la mou devant tous les plats servis. Renvoyer régulièrement un plat, ou ne pas y toucher pour varier les techniques. Surtout devant les spécialités locales. Elles sont bizarres.

-Critiquer le service, qui ne convient pas. Et ne jamais laisser de pourboire, cela va de soi.

-Toujours négocier le prix d'une chambre jusqu'à ce que l'hôtelier craque. Vous obtenez un prix ou changez d'établissement.

-Et demander à changer de chambre, soit immédiatement, soit après une nuit. Peu importe le prétexte.

-Se balader en slip de bain, ou toute autre tenue inappropriée en tout lieu, sans exception.

-Prendre les gens en photo, de près, et surtout sans leur demander leur avis.

-Ne jamais céder sa place, forcer le passage si besoin est. Chercher à grappiller des places dans les files d'attente des sites touristiques.

-S'étonner de manière outrée du retard de civilisation du pays hôte  : saleté, pagaille, accueil touristique, culture, politique, à un esprit critique, rien n'échappe.

-Enfin, ne jamais respecter les pratiques locales et autres normes de politesse, bref, se comporter partout exactement comme chez soi. Aucune raison de changer. En partant sans se tenir au courant de ces pratiques, on s'assure une réussite totale  !