Quel budget voyage et coût de la vie en Grèce ? - Activites-loisirs

Photo
 

La Grèce est une destination passionnante à découvrir idéalement de avril à octobre. La haute saison en Grèce correspond à juillet et surtout août, période où l’affluence est forte. En dehors de ces mois d’été la fréquentation est moindre, selon les régions et dans les îles. Quel budget, et quel est le coût de la vie sur place, en Grèce :

Les vols pour la Grèce :

Premier poste de budget à pourvoir, le vol. La Grèce est une destination touristique d’été reliée par de nombreux vols en saison. Le choix est plus réduit hors saison. L’aéroport principal est Athènes. Des compagnies low cost telles que Ryanair et Easyjet font la liaison avec différentes villes de France et de Belgique. La compagnie nationale Aegean propose des prix attractifs à certaines périodes.

Vous trouverez également des vols avec ou sans escale à Athènes pour la Crète, Santorin, Corfou, Rhodes ou Thessalonique. C’est pourquoi le budget est très variable en fonction de votre période de départ. Il est possible de booker un aller-retour pour la Grèce pour 150€ en réservant votre vol à bas prix en avance. Un Paris-Athènes revient en moyenne à 250€ aller-retour. Depuis Athènes, des vols intérieurs relient de nombreuses îles de Grèce, et vous pouvez partir en bateau pour rejoindre les îles.

Les repas :

La Grèce est une destination peu onéreuse en ce qui concerne les repas. Vous trouverez partout des tavernes offrant une carte complète de spécialités grecques à prix tout à fait abordables. Les assiettes sont en général copieuses et le rapport qualité prix excellent. A la taverne, comptez en moyenne 10-15€ par personne avec le vin. Seule grosse dépense à prévoir, le poisson frais, très cher au kilo au restaurant.

De nombreux cafés servent aussi à manger, type omelettes et salades dans un ordre de prix inférieur pour un budget de 6-9€. Des cantines bon marché sont souvent présentes sur les plages pour manger bien et pas cher au bord de la mer, prévoyez une dizaine d’euros par tête. Il est également possible de manger au gyros, ce que font beaucoup de grecs, pour un sandwich nourrissant autour de 2,50€ : l’option petit budget !

Les hébergements :

Se loger en Grèce peut se faire à bon prix. Comme toujours il est préférable de réserver à l’avance, mais des chambres sont souvent dispos même à la dernière minute. Attention tout de même aux périodes de forte affluence, autour du 15 août par exemple. Pour les petits budgets, les hostels et les campings tournent autour de 8-15€ la nuit. En ville, c’est plus cher, dans les villages et les station côtières les prix des chambres sont plus attractifs.

Une chambre à louer en pension revient en moyenne à 40€ la nuit pour deux personnes en pleine saison. C’est l’option la meilleure marché pour loger dans les îles grecques notamment. Vous pouvez opter pour l’hôtel plus haut de gamme, un trois étoiles en ville revient autour de 70-80€ la nuit à Athènes. Des hôtels et grands resorts plus chics proposent des chambres au delà des 100€, dans la catégorie gros budget en Grèce.

Les transports :

En voiture, la location d’un véhicule vous coûtera en moyenne 30€ la journée pour une petite voiture. L’essence en Grèce est assez cher. Comptez également le budget pour les péages si vous roulez sur l’autoroute. Il est possible de  avec les petits loueurs de négocier le prix. Les grandes agences de location présentes aux aéroports proposent des prix attractifs. La voiture devient vite une option assez onéreuse.

Heureusement, la Grèce possède un excellent réseau de bus publics (ktel). Des lignées de bus desservent l’ensemble des régions touristiques et des îles grecques, à prix intéressant. En revanche il faut savoir s’adapter aux horaires. Les petits budgets se débrouillent avec les bus. On se déplace également en bateau pour voyager dans les îles. Il existe deux types de bateaux, les ferries, plus lents et moins chers, et les bateaux rapides, plus rapides et plus chers. Le rapport est du simple au double. Un Athènes-Santorin coûte 45€ en moyenne en ferry.

Visites sur place :

Selon votre programme de vacances les dépenses pour les visites seront plus ou moins élevées. Les entrées de musées et de sites archéologiques en Grèce ont augmenté suite à la crise. L’entrée de l’Acropole coûte 20€ pour se donner un ordre d’idée.

Des réductions s‘appliquent aux séniors et aux jeunes ainsi qu’aux étudiants, pensez à prendre votre justificatif sur vous.

Budget et saison :

De avril à juin, les prix sont moins élevés et les vols pas chers sont faciles à trouver pour la Grèce.

En juillet et août, la haute saison et la hausse de la fréquentation font que les chambres sont plus chères ainsi que les vols. Il y a encore du monde en septembre, les prix baissent de nouveau après le 15 septembre tandis qu’octobre redevient un mois très attractif niveau budget.



Top 20 en Grèce: sites touristiques & incontournables


  • Acropole d'Athènes

    Plateau rocheux de 55 mètres de haut, l'Acropole d'Athènes est à l'origine la forteresse d'un seigneur local. Sa position sur les hauteurs et son seul chemin d'accès, une pente escarpée, en faisaient un site imprenable qui permit au seigneur d'étendre son influence sur toute la région. Mais l'Acropole désigne également l'ensemble des monuments formés par le Parthénon, le Temple d'Athéna Niké, le théâtre de Dyonisos,etc. Au XIIIe sièc...

    Acropole - Site archéologique - Monument & Patrimoine Athènes

  • Le Parthénon

    Edifice situé sur la partie la plus élevée de l'Acropole d'Athènes, le Parthénon, ou « temple de la Vierge » , est un édifice consacré à la déesse Athéna, protectrice de la cité athénienne. Monument grec classique, il a fallu onze années pour achever sa construction qui commenca en 447 av J.C. Phidias, le plus grand sculpteur grec en conçut les plans et la décoration. Des centaines d'artisans-artistes se relayèrent tout ...

    Site archéologique - Monument & Patrimoine Athènes

  • Santorin

    Vous ne risquez pas de regretter cette superbe destination que vous avez choisie! L’île de Santorin est simplement magique. Située dans les Cyclades du Sud, Santorin a la forme d'un croissant de lune, une superficie de 76 km², un périmètre côtier de 70 km, et une population d'environ 7000 habitants. C’est dans une des îles de la Grèce que vous allez vous rendre si vous décidez de vous rendre à Santorin. Si Santorin a pour point commun avec les autres grandes &ic...

  • Cyclades

    Ces îles sont formées par des fragments du massif montagneux de la Grèce continentale qui se sont détachés au cours des siècles dans les eaux de la Mer Egée, à la suite d'une série de tremblements de terre. Posées au centre de la Mer Egée, les cinquante six îles des Cyclades doivent leur nom au mot grec «kyklos» qui signifie cercle ; un cercle qu'elles forment sur un diamètre d'environ trois cents kilomètres autour de Délos, l'île sacrée où la mythologie fit naître Apollon....

  • Ile de Paros

    Avec ses 195 km² de superficie, Paros est la troisième île de l'archipel après Naxos et Andros. C'est en premier lieu à son marbre blanc de grande qualité utilisé entre autres pour la sculpture "la Vénus de Milo" que l'île doit sa renommée. Sa position centrale fait de Paros la plaque tournante des Cyclades. Impossible de ne pas y passer, ne serait-ce que pour se rendre sur les autres îles. Chaque année des milliers de touristes venus du monde entier y sont accueillis. Différente des autres îles environnantes par la douceur de ses...

  • Ile d'Amorgos

    Ile la plus orientale des Cyclades, Amorgos est une île paisible et sauvage de la mer Egée. Rendue célèbre pour avoir été le site de tournage du Grand Bleu", le film de Luc Besson, Amorgos est à l'origine une île montagneuse célèbre pour le monastère de la Panaghia Chozoviotissa, perché au-dessus d'un précipice de 300 m d'altitude. Encore authentique et préservée, cette charmante île charme ses visiteurs grace à ses très belles plages aux eaux cristallines, ses villages pittoresques, ses châteaux vénitiens et ses magnifiques...

  • Délos

    De Mykonos il faut absolument visiter la petite ile de Délos, à 20 minutes de bateau que l'on prend à Hora à l'ouest du port de Mykonos. Avec moins de 7 km de superficie, Délos est l'une des plus petites îles des Cyclades. Malgré tout, l'île était considérée par les anciens comme étant le centre de l'archipel. Ile sacrée, elle est en effet, selon la légende, le lieu de naissance d'Apollon, le dieu solaire et de sa soeur Artémis. L'île est inhabitée et ressemble assez à un musée en plein air.. Les ruines du sanctuaire et de la...

  • Ile de Mykonos

    Mykonos, ou La" station estivale à la mode! De belles plages, une atmosphère de fête et une vie nocturne intense, impossible de s'y ennuyer. Dans ce paysage de cartes postales, petites maisons blanches arrondies à la chaux, ciel limpide et mer toujours bleue sont au rendez-vous. Prenez le temps de visiter certaines des 365 églises qui jalonnent l'île et quelques moulins. Mykonos est, avec Santorin, l'une des plus belles îles des Cyclades et les touristes qui la prennent d'assaut tous les étés ne s'y sont pas trompés. Pour les visiteur...

  • Andros

    Située à seulement deux heures du port de Rafina, Andros est l'île la plus verdoyante des Cyclades. Très attrayante, elle comprend de nombreux villages traditionnels et pittoresques. Hora, sa capitale fortifiée est une véritable merveille mélant combinaison d'architecture vénitienne et de celle des Cyclades. Se promener dans son labyrinthe de ruelles étroites, souvent voûtées ou en escaliers, ornées de fleurs flamboyantes, est un véritable plaisir. Andro...

  • Temple d'Athéna Niké

    Situé sur l'Acropole, le temple d'Athéna Niké, construit dans la seconde moitié du Ve siècle av J.C, formait un bastion protégeant l'ensemble du site. Construit sur le bord du rocher, il est, à l'époque antique, le seul endroit d'où la mer est visible depuis l'Acropole. Selon la légende, c'est ici qu'Egée vint attendre de voir revenir le navire de son fils Thésée. Celui-ci, contrairement à la promesse faite à son père de hisser une voile blanche, signe qu'il revenait sain et sauf, se trompa et en hissa une noire. Croyant son fil...

    Temple - Monument & Patrimoine Athènes

  • Musée de l'Acropole

    Situé derrière le Parthénon, sur le site de l'Acropole, le musée de l'Acropole d'Athènes, construit entre 1865 et 1874, est un musée archéologique grec. Il ne contient que des oeuvres provenant de l'Acropole et des fouilles menées depuis le XIXe siècle sur le site. On peut dire qu'il n'abrite que les restes laissés par Lord Elgin qui pilla le site pour ramener la grande majorité des belles pièces au British Museum de Londres. Il reste toutefois quelques oeuvre...

    Site de l'Acropole - Musée d'archéologie - Culture - Athènes

  • Temple d'Héphaïstos ou Théséion

    Situé sur le site de l'Agora Grecque, le temple d'Héphaïstos, aussi appelé Théséion à cause des fresques représentant les exploits de Thésée, est sans doute le monument de cette époque le mieux conservé d'Athènes, voire de Grèce. Le fait qu'il n'ait jamais contenu aucune richesse y est sans doute pour quelque chose. Les pilleurs l'ont épargné. Construit à la même époque que le Parthénon, au Ve siècle av J.C, il abritait une statue de bronze d'Héphaïstos, patron des artisans, dont les échoppes étaient situées dans les q...

    Temple - Monument & Patrimoine Athènes

  • Milos

    Appelée Milo par les Français, Milos se fait connaître grace à la célèbre statue du même nom représentant Aphrodite, la Vénus de Milo, trouvée au 19ème siècle et aujourd'hui au Musée du Louvre. Aujourd'hui, Milos est encore en grande partie épargnée par la déferlante de touristes. D'une superficie totale de 151 km² pour 5 500 habitants, l'île compte plusieurs magnifiques plages, 70 d'après certains, dont l'eau cristalline arbore d' incroyables reflets verts et bleus. Les côtes et falaises elles-mêmes paraissent multicolores...

  • Ile de Naxos

    Située entre Amorgos, Mykonos et Paros, l'île de Naxos est la plus fertile et la montagneuse des Iles Cyclades avec son point culminant à 1004 m. De forme presque ovale, l'île a une superficie de 448 km2, un périmètre côtier de 148 Km, 92 km de plages et une population de 22000 habitants. Première île par sa taille de l'archipel, Naxos est connue depuis l'Antiquité pour ses ressources en eau ainsi que ses carrières de marbre et d'émeri. Les visiteurs aiment admirer ses vallons plantés d'oliviers, de vignobles, de citronniers, d'ora...

  • Marpissa

    Envie de calme et d'authenticité? Le village de Marpissa est l'endroit idéal pour vous. Découvrez ici de nombreuses anciennes demeures. Malgré sa petite taille, Marpissa accueille une taverne, un restaurant et deux petits marchés où vous pourrez glaner à loisir, à la recherche de produits locaux. De nombreux petits magasins vous permettront de trouver tous les souvenirs à ramener à vos proches. A proximité, la plage de Logaras offre de bons moments de baignade en famille ou entre amis. Prenez le temps de vous promener dans le vieux v...

  • Eglise Panaghia Evanghélistria

    Située sur les hauteurs de la Léoforos Mégalocharis, l'église Panaghia Evanghélistria accueille chaque année un pélerinage catholique depuis la découverte en 1823 de la Madone miraculeuse. Le 15 août se tiennent dans cette église de nombreux banquets et cérémonies à l'occasion de la grande fête de l'Assomption. Pour l'occasion, de nombreux gitans se joignent à la fête, communiquant aux pèlerins leur esprit festif si convivial. Panaghia Evanghélistria de son nom grec, se dresse sur le site même où l'on découvra, sur les indi...

  • Monastère de Kechrovouni

    Situé au nord-est de l'île de Tinos au coeur d'un site magnifique de l'arrière-pays, le monastère de Kechrovouni est un immense complexe, construit au cours du Xe siècle près du village d'Arnados. Son impressionnante taille est le fruit de l'assemblage des plusieurs petites églises et nombreux espaces auxiliaires qui le composent. Dans ce couvent vécut la soeur Pélagie, canonisée en 1970, dont les visions permirent de découvrir l'icône de la Vierge sur le site de l'actuelle église Panaghia Evanghélistria, aujourd'hui lieu de pèle...

  • Patrimoine naturel et culturel de la région d'Ohrid

    difiée au bord du lac éponyme, à 700 mètres d'altitude au sud-ouest de la Macédoine, la ville d'Ohrid est l'un des plus anciens établissements humains d'Europe. Au IIe siècle avant J-C, Lychonidos de son ancienne appellation, était une étape importante sur la via Egnatia, voie terrestre qui relie les rives de la mer Egée à celles de l'Adriatique. Intégrée à l'Empire Byzantin en 395, lors du partage de l'Empire Romain, elle devint rapidement le siège d'un évêché et conserva des siècles durant, son statut de centre de la chrét...

  • L'Erechthéion

    Situé sur le site de l'Acropole, l'Erechthéion est le temple se trouvant sur la gauche, en direction du Parthénon. Construit entre 420 et 406 av J.C par l'architecte Philoclès, ce temple tombeau, fruit de l'assemblage de plusieurs sanctuaires est à l'origine appelé temple d'Athéna Polias. Renommé ensuite par le nom du plus beau bâtiment qui le compose : l'Erechthéion, venant d'Erechthée, l'un des rois fondateurs légendaires d'Athènes, il est, pour les grecs, l'endroit le plus sacré de l'Acropole. Destiné à Athéna Polias, protec...

    Site archéologique - Monument & Patrimoine Athènes

  • Mykonos - Lieux gays

    Ile du nord des Cyclades grecques, baignant au beau milieu de la mer Egée méridionale, Mykonos vit principalement du tourisme et plus particulièrement du tourisme gay. Sa plage Super Paradise est sans aucun doute la plage gay la plus célèbre de toute la Méditerranée, avec une moitié gay et une autre petite partie réservée aux nudistes. Pour des vacances de charme et de fiesta, ne cherchez plus, tout est là !...

Voir les 224 sites touristiques en Grèce

Les bons plans en Grèce

Reserver un hotel en Grèce

Comparer les hôtels en Grèce jusqu'à -30%

Réservez en 1 minute, payez plus tard jusqu'à -30%. Meilleur tarif!

Booking.com Réservez maintenant

Payez plus tard !

Ventes privées hôtels    Hôtels pour groupes (>8 pers)

Reserver une activite, une visite guidee, un transfert en Grèce

 

La Grèce est une destination passionnante à découvrir idéalement de avril à octobre. La haute saison en Grèce correspond à juillet et surtout août, période où l’affluence est forte. En dehors de ces mois d’été la fréquentation est moindre, selon les régions et dans les îles. Quel budget, et quel est le coût de la vie sur place, en Grèce :

Les vols pour la Grèce :

Premier poste de budget à pourvoir, le vol. La Grèce est une destination touristique d’été reliée par de nombreux vols en saison. Le choix est plus réduit hors saison. L’aéroport principal est Athènes. Des compagnies low cost telles que Ryanair et Easyjet font la liaison avec différentes villes de France et de Belgique. La compagnie nationale Aegean propose des prix attractifs à certaines périodes.

Vous trouverez également des vols avec ou sans escale à Athènes pour la Crète, Santorin, Corfou, Rhodes ou Thessalonique. C’est pourquoi le budget est très variable en fonction de votre période de départ. Il est possible de booker un aller-retour pour la Grèce pour 150€ en réservant votre vol à bas prix en avance. Un Paris-Athènes revient en moyenne à 250€ aller-retour. Depuis Athènes, des vols intérieurs relient de nombreuses îles de Grèce, et vous pouvez partir en bateau pour rejoindre les îles.

Les repas :

La Grèce est une destination peu onéreuse en ce qui concerne les repas. Vous trouverez partout des tavernes offrant une carte complète de spécialités grecques à prix tout à fait abordables. Les assiettes sont en général copieuses et le rapport qualité prix excellent. A la taverne, comptez en moyenne 10-15€ par personne avec le vin. Seule grosse dépense à prévoir, le poisson frais, très cher au kilo au restaurant.

De nombreux cafés servent aussi à manger, type omelettes et salades dans un ordre de prix inférieur pour un budget de 6-9€. Des cantines bon marché sont souvent présentes sur les plages pour manger bien et pas cher au bord de la mer, prévoyez une dizaine d’euros par tête. Il est également possible de manger au gyros, ce que font beaucoup de grecs, pour un sandwich nourrissant autour de 2,50€ : l’option petit budget !

Les hébergements :

Se loger en Grèce peut se faire à bon prix. Comme toujours il est préférable de réserver à l’avance, mais des chambres sont souvent dispos même à la dernière minute. Attention tout de même aux périodes de forte affluence, autour du 15 août par exemple. Pour les petits budgets, les hostels et les campings tournent autour de 8-15€ la nuit. En ville, c’est plus cher, dans les villages et les station côtières les prix des chambres sont plus attractifs.

Une chambre à louer en pension revient en moyenne à 40€ la nuit pour deux personnes en pleine saison. C’est l’option la meilleure marché pour loger dans les îles grecques notamment. Vous pouvez opter pour l’hôtel plus haut de gamme, un trois étoiles en ville revient autour de 70-80€ la nuit à Athènes. Des hôtels et grands resorts plus chics proposent des chambres au delà des 100€, dans la catégorie gros budget en Grèce.

Les transports :

En voiture, la location d’un véhicule vous coûtera en moyenne 30€ la journée pour une petite voiture. L’essence en Grèce est assez cher. Comptez également le budget pour les péages si vous roulez sur l’autoroute. Il est possible de  avec les petits loueurs de négocier le prix. Les grandes agences de location présentes aux aéroports proposent des prix attractifs. La voiture devient vite une option assez onéreuse.

Heureusement, la Grèce possède un excellent réseau de bus publics (ktel). Des lignées de bus desservent l’ensemble des régions touristiques et des îles grecques, à prix intéressant. En revanche il faut savoir s’adapter aux horaires. Les petits budgets se débrouillent avec les bus. On se déplace également en bateau pour voyager dans les îles. Il existe deux types de bateaux, les ferries, plus lents et moins chers, et les bateaux rapides, plus rapides et plus chers. Le rapport est du simple au double. Un Athènes-Santorin coûte 45€ en moyenne en ferry.

Visites sur place :

Selon votre programme de vacances les dépenses pour les visites seront plus ou moins élevées. Les entrées de musées et de sites archéologiques en Grèce ont augmenté suite à la crise. L’entrée de l’Acropole coûte 20€ pour se donner un ordre d’idée.

Des réductions s‘appliquent aux séniors et aux jeunes ainsi qu’aux étudiants, pensez à prendre votre justificatif sur vous.

Budget et saison :

De avril à juin, les prix sont moins élevés et les vols pas chers sont faciles à trouver pour la Grèce.

En juillet et août, la haute saison et la hausse de la fréquentation font que les chambres sont plus chères ainsi que les vols. Il y a encore du monde en septembre, les prix baissent de nouveau après le 15 septembre tandis qu’octobre redevient un mois très attractif niveau budget.