Quel budget voyage et coût de la vie en Grèce ?

Notez Grèce ?


 

La Grèce est une destination passionnante à découvrir idéalement de avril à octobre. La haute saison en Grèce correspond à juillet et surtout août, période où l’affluence est forte. En dehors de ces mois d’été la fréquentation est moindre, selon les régions et dans les îles. Quel budget, et quel est le coût de la vie sur place, en Grèce :

  • Les vols pour la Grèce : premier poste de budget à pourvoir, le vol. La Grèce est une destination touristique d’été reliée par de nombreux vols en saison. Le choix est plus réduit hors saison. L’aéroport principal est Athènes. Des compagnies low cost telles que Ryanair et Easyjet font la liaison avec différentes villes de France et de Belgique. La compagnie nationale Aegean propose des prix attractifs à certaines périodes. Vous trouverez également des vols avec ou sans escale à Athènes pour la Crète, Santorin, Corfou, Rhodes ou Thessalonique. C’est pourquoi le budget est très variable en fonction de votre période de départ. Il est possible de booker un aller-retour pour la Grèce pour 150€ en réservant votre vol à bas prix en avance. Un Paris-Athènes revient en moyenne à 250€ aller-retour. Depuis Athènes, des vols intérieurs relient de nombreuses îles de Grèce, et vous pouvez partir en bateau pour rejoindre les îles.

  • Les repas : la Grèce est une destination peu onéreuse en ce qui concerne les repas. Vous trouverez partout des tavernes offrant une carte complète de spécialités grecques à prix tout à fait abordables. Les assiettes sont en général copieuses et le rapport qualité prix excellent. A la taverne, comptez en moyenne 10-15€ par personne avec le vin. Seule grosse dépense à prévoir, le poisson frais, très cher au kilo au restaurant. De nombreux cafés servent aussi à manger, type omelettes et salades dans un ordre de prix inférieur pour un budget de 6-9€. Des cantines bon marché sont souvent présentes sur les plages pour manger bien et pas cher au bord de la mer, prévoyez une dizaine d’euros par tête. Il est également possible de manger au gyros, ce que font beaucoup de grecs, pour un sandwich nourrissant autour de 2,50€ : l’option petit budget !

  • Les hébergements : se loger en Grèce peut se faire à bon prix. Comme toujours il est préférable de réserver à l’avance, mais des chambres sont souvent dispos même à la dernière minute. Attention tout de même aux périodes de forte affluence, autour du 15 août par exemple. Pour les petits budgets, les hostels et les campings tournent autour de 8-15€ la nuit. En ville, c’est plus cher, dans les villages et les station côtières les prix des chambres sont plus attractifs. Une chambre à louer en pension revient en moyenne à 40€ la nuit pour deux personnes en pleine saison. C’est l’option la meilleure marché pour loger dans les îles grecques notamment. Vous pouvez opter pour l’hôtel plus haut de gamme, un trois étoiles en ville revient autour de 70-80€ la nuit à Athènes. Des hôtels et grands resorts plus chics proposent des chambres au delà des 100€, dans la catégorie gros budget en Grèce.

  • Les transports : en voiture, la location d’un véhicule vous coûtera en moyenne 30€ la journée pour une petite voiture. L’essence en Grèce est assez cher. Comptez également le budget pour les péages si vous roulez sur l’autoroute. Il est possible de  avec les petits loueurs de négocier le prix. Les grandes agences de location présentes aux aéroports proposent des prix attractifs. La voiture devient vite une option assez onéreuse. Heureusement, la Grèce possède un excellent réseau de bus publics (ktel). Des lignées de bus desservent l’ensemble des régions touristiques et des îles grecques, à prix intéressant. En revanche il faut savoir s’adapter aux horaires. Les petits budgets se débrouillent avec les bus. On se déplace également en bateau pour voyager dans les îles. Il existe deux types de bateaux, les ferries, plus lents et moins chers, et les bateaux rapides, plus rapides et plus chers. Le rapport est du simple au double. Un Athènes-Santorin coûte 45€ en moyenne en ferry.

  • Visites sur place : selon votre programme de vacances les dépenses pour les visites seront plus ou moins élevées. Les entrées de musées et de sites archéologiques en Grèce ont augmenté suite à la crise. L’entrée de l’Acropole coûte 20€ pour se donner un ordre d’idée. Des réductions s‘appliquent aux séniors et aux jeunes ainsi qu’aux étudiants, pensez à prendre votre justificatif sur vous.

  • Budget et saison : de avril à juin, les prix sont moins élevés et les vols pas chers sont faciles à trouver pour la Grèce. En juillet et août, la haute saison et la hausse de la fréquentation font que les chambres sont plus chères ainsi que les vols. Il y a encore du monde en septembre, les prix baissent de nouveau après le 15 septembre tandis qu’octobre redevient un mois très attractif niveau budget.

Trouvez votre hôtel jusqu'à -40%!

Booking.com

Tous les bons plans en GrècePlus d'offres en Grèce

Toutes les offres de voyage en Grèce : hotels, activités, locations, transports


Trouvez votre hôtel jusqu'à -40%!

Booking.com


Actualités et événements incontournables en Grèce

  • L'été de Rhodes : en septembre 2018

    En septembre, des spectacles inoubliables sont présentés dans la ville de Rhodes afin de montrer les différentes culture...

  • L'été de Rhodes : en septembre 2018

    En septembre, la ville de Rhodes fête tous les arts en proposant, dans toute la ville, de nombreuses manifestations culturelles.

  • Fête nationale grecque Oxi : en octobre 2018

    Une des occasions rares à ne pas rater en Grèce chaque année, la fête nationale grecque Oxi. Elle commémore le refus, e...

  • Nikki Yanofski nouvelle star de jazz : en octobre 2018

    Nikki Yanofski est la "prodigieuse" nouvelle star du jazz découverte lors du Festival International de jazz de Montréa...

  • Fête nationale grecque Oxi : en octobre 2018

    Octobre : C'est une des deux fètes nationales en Grèce. Les grecs célèbrent le refus de l'ultimatum italien en 1940.

Voir tous les évènements en Grèce

Liens utiles pour en savoir plus