Guide Roumanie: les lieux à voir

Les vols pour la Roumanie

Guide Roumanie . Les choses à voir incontournables en Roumanie!

Pays assez peu connu finalement sur le plan touristique, la Roumanie demeure une destination plutôt secrète.

Les principaux lieux à visiter : 

Evidemment Bucarest la capitale est incontournable et constitue une bonne première étape. L’autre région touristique de la Roumanie, c’est le littoral de la mer Noire avec de nombreuses stations balnéaires et des plages. Les amateurs de rando s’orientent vers les Carpates dans l’intérieur du pays. 

 

Budget moyen pour une semaine :

La Roumanie reste une destination très abordable d’un point de vue dépenses. Il faudra penser à faire du change ou à retirer en arrivant. Voici un exemple de budget moyen à confortable pour une semaine pour une personne en Roumanie :

  • Nuit en chambre simple ou double divisée par deux, petit appart partagé : 25 euros la nuit, 175 euros la semaine.
  • Transport : location de voiture et bus, 140 euros pour 7 jours.
  • Entrée pour les visites, sorties diverses : 10 euros par jours, 70 euros pour 7 jours.
  • Repas : 5 euros par déjeuner, 10 euros par dîners, 105 euros pour 7 jours.
  • Budget total : 490 euros pour 7 jours en Roumanie.

Y aller : 

Vous trouverez des vols réguliers pour la Roumanie au départ de Paris avec des liaisons pour Bucarest toute l’année. Des vols supplémentaires sont disponibles en saison. Plus tôt vous réservez, plus vous profitez des meilleurs prix. Avec un minimum de bagages et une compagnie à bas prix, le vol pour la Roumanie est vraiment économique.

 

Où dormir :

Dans les régions touristiques de la Roumanie, comme la Transylvanie, ou les grandes villes comme Bucarest, il existe de nombreuses solutions d'hébergement à des prix abordables. Vous aurez le choix entre des hôtels dans toutes les gammes de confort possible, dont quelques beaux établissements haut de gamme, mais aussi de nombreuses chambres à louer et équipées pour votre séjour. Les hostels sont la solution la moins chère avec les campings. Réservez en avance en pleine saison.

 

Principaux événements : 

Pays orthodoxe, la principale fête de l’année en Roumanie se situe à Pâques avec de nombreuses processions, cérémonie et banquets. C’est un événement à ne pas manquer pour les curieux épris de culture locale. L’été, de nombreux festivals se tiennent dans les stations de la Mer Noire festives. 

 

A éviter : 

La Roumanie est un pays sûr pour les voyageurs. Attention à la circulation sur les routes. Attention aux chiens sauvages dans les campagnes pour les randonneurs notamment. En ville, évitez de tenter les pickpockets. 

 

Gastronomie : 

Diverses régions proposent diverses spécialités  culinaires : Transylvanie, Moldavie, Valachie… C’est une cuisine terrienne et rustique dans l’ensemble, à l’image du plat typique roumain :  la tochitura, composée de polenta, de viande, de sauce tomate et d'ail. Cela vaut le coup de goûter les vins roumains comme le Cotnari, rouge doux, ou le Murfaltar, un blanc, et l’alcool de genièvre, le Tuica.

 

Transport sur place :

Pour se déplacer sur place en Roumanie, vous aurez le choix entre : 

  • La location de voiture, la solution pour avoir la plus grande autonomie, relativement bon marché.
  • Les bus, le moyen de transport le plus pratique et économique pour se déplacer un peu partout en Roumanie.
  • Les mini bus ou maxitaxis sont un plus rapides et conseillés pour accélérer les trajets. 
  • Le train : lent mais vraiment pas cher, sympa dans certaines régions comme avec les  trains forestiers des Carpates.

 

Dans les environs :

Vous pouvez profiter de vacances en Roumanie pour vous aventurer dans les pays voisins, en couplant avec la Bulgarie, ou en explorant la très peu connue Moldavie. 

 

Quand y aller : 

La période idéale pour se rendre en Roumanie s’étend de mai à juillet et de septembre à octobre : les températures sont agréables et il n’y a pas trop de monde, tout le pays est sympa. Idéal pour la randonnée dans l’arrière-pays. Au mois d’août, c’est la pleine saison et les stations de bord de mer font le plein et il fait chaud, c’est la période la plus festive. Hors saison, de nombreuses adresses ferment dans les régions touristiques et le temps est plus difficile, mais les Carpates valent le coup d’oeil.

 

Top 10 à voir et à faire en Roumanie

  1. Bran et le château de Dracula
  2. Bucarest
  3. Brasov et son patrimoine
  4. Croisière dans le delta du Danube
  5. Les Monastères de Bucovine
  6. Rando dans les Carpates
  7. La route des vins autour de Cotnari
  8. Baile Herculane et les thermes
  9. Le monastère de Sihla
  10. Constanta et les plages de la mer Noire

Voyage en Roumanie

Entre Balkans et Europe de l'Est, le pays a connu de multiples influences durant son histoire, tout en conservant une identité forte : ainsi, la langue roumaine reste une exception latine dans une région où les langues slaves dominent. Vous ne le parlerez sans doute pas en deux jours, mais le Roumain s'avère assez proche... du Français !

Et tant qu'à parler de ressemblances, quoi de plus troublant que de se retrouver devant une réplique de l'Arc de Triomphe ou sur une grande avenue semblable aux Champs Elysées en plein Bucarest ? La capitale fait figure de ''petit Paris'', son surnom, bien que d'anciens monuments communistes, tels que l'imposant Palais du Parlement, retiennent tout autant l'attention. Hétéroclite et intéressante, Bucarest est un bon début pour s'imprégner de la culture roumaine.

Incontournables de Roumanie

La Roumanie se découvre également à travers ses campagnes : quelques trésors de patrimoine s'y cachent, des chapelles byzantines, des églises en bois, des villages semblant perdus dans le temps... le pays voit également ses paysages varier énormément, entre les plaines de Valachie, les zones montagneuses des Carpates et de Transylvanie (où l'on peut visiter le château de Dracula, folklorique...), ou encore le superbe delta du Danube : le grand fleuve termine sa course dans la mer Noire, formant un espace naturel précieux, classé au patrimoine mondial par l'Unesco.

Roumanie pratique

La Roumanie demeure une destination bon marché dans l'ensemble : l'hébergement dans les petits hôtels pas chers et certaines pensions offrent un confort satisfaisant à des prix imbattables.

On se méfiera davantage du rapport qualité-prix des établissements moyen de gamme, qui parfois laisse à désirer par rapport à la facture... mais les bonnes adresses existent évidemment.

Alors pour trois jours à Bucarest ou trois semaines pour parcourir le pays, en route pour la Roumanie !

Entre sa campagne pleine de charme et ses villes étranges, la Roumanie est un pays aux multiples influences qu'il fait bon traverser. Au fil des régions, vous découvrirez de nombreux endroits étonnants et n'attendrez que la suite de l'histoire.

La Roumanie, véritable carrefour des civilisations, mélange les cultures latine, saxonne, russe et ottomane d'une façon peu conventionnelle.

 

Découvrir Bucarest et la Roumanie

  • Tourisme à Bucarest : Capitale tourmentée de la Roumanie, Bucarest est une ville aux multiples visages. Mystérieuse avec ses églises cachées au fond des ruelles, grandiose avec ses édifices qui ont survécu à Ceaucescu mais aussi triste et glauque de par ses blocs de béton gris dûs à l'ère communiste. Malgré les nombreuses modifications apportées sous sa dictature, Bucarest a tout de même gardé quelques endroits qui lui permettent de conserver son titre de "petit Paris". 
  • Curiosités naturelles de Roumanie : Gorges vertigineuses, grottes glacées, volcans de boue, sans oublier le delta du Danube, tant de lieux qui méritent le détour. Même si l'accès est souvent difficile, vos yeux vous remercieront du spectacle.  Le guide des curiosités naturelles de Roumanie 
  • Les édifices religieux de Roumanie :  La religion est très présente en Roumanie, encore aujourd'hui. 95% de la population est croyante et pratiquante. De fait, les édifices religieux sont très nombreux et valent pratiquement tous le détour. Découvrez les charmes de l'architecture orthodoxe à travers les églises et les monastères. Les constructions traditionnelles qui ont été conservées ont souvent trait à la religion et sont de véritables bijou dans le décor européen, à l'image des églises en bois du Maramures. Prenez aussi un peu de recul avec le cimetière joyeux de Sapanta.  Le guide des édifices religieux de Roumanie et pour finir, tout ce qui concerne la Roumanie : Tourisme en Roumanie

 

Les aéroports en Roumanie

La Roumanie compte essentiellement 6 aéroports internationaux. Deux d'entre eux desservent Bucarest : l'aéroport international Bucarest Henri Coanda et l'aéroport Baneasa-Aurel Vlaicu. l'aéroport international Bucarest Henri Coanda est celui qui accueille le plus de monde, il est d'ailleurs l'aéroport le plus important du pays. Celui-ci se situe à 16 km au nord de Bucarest.

  • Si vous comptez rejoindre le centre-ville en taxi ne prenez que ceux de couleur jaune, appelés les Fly Taxis. La course vous reviendra aux environs de 15 - 20 EUR. Le bus n°783 dessert également le centre de Bucarest au départ de l'aéroport.
  • A l'aéroport international Bucarest Henri Coanda vous avez également la possibilité de louer une voiture, et ce auprès de l'une des agences suivantes : Hertz +40 65 37 093, ACR +40 65 97 093, Mercedes +40 61 51 164, Europcar +40 61 44 058/63 37 501, National Company +40 63 37 501. Tout ces box de location de voitures sont ouverts 24/24, 7j/7.

 

Constanta à l'Est de la Roumanie

Pays européen dans le nord-est des Balkans, la Roumanie est coincée entre l’Ukraine au nord, la Hongrie à l’ouest, la Bulgarie au sud et la Mer Noire à l’est sur 225 kilomètres.

Le Danube traverse le pays sur 1075 kilomètres. Bucarest, la capitale, se situe au sud est du pays. Les deux autres principales métropoles sont Timisoara et Cluj-Napoca se situent respectivement à l’ouest et au nord.

Sur le littoral Est se trouve la jolie ville balnéaire de Constanta où vous aurez aussi un joli port typique, une plage de sable, un petit centre-ville sympathique avec des boutiques pour une virée shopping.

Envie d’un verre dans une ambiance conviviale, mais branchée ? Direction le Tomis Harbor, le quai du bord de mer où de nombreux bars sauront vous séduire le temps d’une boisson ou d’un dîner. Emprunter ensuite la promenade jusqu’au casino ou bien jusqu’à l’aquarium, tout proches.

Le Delfinariu propose de beaux spectacles d’otaries et autres lions de mer et comme son nom l’indique de dauphins pour le plaisir des yeux des petits comme des grands ! Plus surprenant, il y a aussi des poneys à l’extérieur pour proposer de courtes randonnées pour les enfants moyennement un supplément très correct.

Cette activité parfaite pour les familles ne peut se faire que sous deux conditions : réserver ses billets à l’avance en ligne et venir au moins 30 minutes avant le spectacle car les places sont chères !

Palatul Parlamentului - Palais du Parlement

Un des rares édifices visible depuis la Lune ! Haut de ses 86 mètres, large de 270, le Palais du Parlement laisse le souffle court. Vous marchez vers lui mais vous avez l'impression que vous n'avancez finalement pas. Sa symétrie parfaite donne le vertige et fait presque l'effet d'un trompe l'oeil. Chargé d'histoire, le Palais du Parlement a été contruit sous la dictature de Nicolae Ceausescu. Ce dernier l'avait nommé Maison du Peuple et cette appellation, bien qu'ironique, est restée utilisée par les Roumains qui ont connu cette époque. Le chantier a débuté en 1984 et s'est achevé en 1989, juste avant la révolution. La construction était un véritable camp de travail, où des dizaines de milliers de Roumains sont morts. Pour ... infos pratiques et réserver

La Mama et sa cuisine traditionnelle

Ne cherchez pas plus loin, c'est dans ce resto qu'il faut s'arrêter si vous n'avez qu'un seul repas à prendre à Bucarest ! Spécialisé dans la cuisine traditionnelle roumaine, le restaurant porte bien son nom avec ses plats généreux et fins en bouche... Comme à la maison ! Le service est très agréable tout comme le cadre, boisé et fleuri. Mais attention ! La table est très prisée. Les Roumains autant que les touristes apprécient l'adresse, et il est donc vivement conseillé de réserver ! La maison offre une carte très variée et vraiment fidèle à la cuisine du pays. Certains plats se préparent longtemps à l'avance et souvent le cuisto n'en prévoit pas assez, comme les "sarmale". Si vous venez assez tôt, sautez dessus... infos pratiques et réserver

Le côté Paris de Bucarest

Après votre visite du musée du Village de Bucarest, vous pouvez suivre Soseaua Kiseleff jusqu'à la Piata Arcul de Triumf. Oui vous avez bien lu, Bucarest a son Arc de Triomphe aussi ! Plus petit certes, mais toujours surprenant ! A l'image de Paris, cet Arc miniature a été construit au centre d'un grand rond-point. Seulement les Roumains ne se sont pas arrêtés là ! Le carrefour est gigantesque et comporte 8 voies ! Une forme de compensation... Pour continuer votre visite parisienne, prenez le métro jusqu'à la Piata Unirii. Ici, retenez votre souffle car à peine sorti des sous-sols de la ville, la ressemblance vous saute aux yeux. Si si ! Les Champs-Elysées ! Tout y est, la grande avenue, les arbres, les larges trottoirs. Si vous... infos pratiques et réserver

Grotte de Scarisoara

Certainement le site naturel incontournable de la Roumanie ! Au fond d'un gouffre de 300 m, que vous descendrez par un escalier en métal plutôt raide, vous découvrirez une grotte de glace. Au fur et à mesure de la descente, vous appercevrez la neige glacée qui s'accumule en bas. La température de la grotte est stabilisée à 0 degrés, et ceci même en été ! Prévoyez un bon pull ! A l'intérieur, vous pourrez suivre un patit parcours balisé par un chemin en bois. Le guide vous proposera sûrement d'en descendre pour aller poser le pied sur le sol glacé de la grotte. Tout autour de vous, les stalactites et stalagmites ont une taille hors du commun, puisque cette grotte ne dégèle jamais ! Pour passer une bonne journée, rendez-... infos pratiques et réserver

Manastirea Putna

Le plus beau de tous ! Au bout de la route qui traverse la ville de Putna se trouve le monastère. Ici, c'est le bout du monde. Lorsque vous vous approchez de l'édifice, deux portails vont se succéder et font une étrange impression. Au bout de la route n'est pas une image, c'est la vérité vraie ! Chaque soir, après la dernière prière, les moines ferment les magnifiques portails en bois du monastère qui, comme tous en Roumanie, est toujours en activité religieuse. Les jardins à l'intérieur de l'enceinte sont parfaitement entretenus et des petits chemins de gravier permettent de les sillonner. Ce monastère est certainement le plus important historiquement parlant. Il a été érigé par Stefan Cel Mare, connu chez nous comme Eti... infos pratiques et réserver

Piata Sfatului - Brasov

Brasov est une des plus belles villes saxonnes de Roumanie. La piata Sfatului, Place du Conseil en français, est le centre de la ville. Entièrement pavée, elle est entourée de magnifiques petites maisons colorées aux toits rouges. Les bar-restaurants proposent des terrasses où il fait bon se reposer. Au centre de la place, vous trouvez la maison du Conseil, construite en 1420. Sa tour a été rajoutée en 1528 et l'édifice a reçu une restauration complète en 1910. C'est de cette maison que la place tient son nom. Autrefois, la ville était gouvernée par 100 citoyens qui formaient un conseil. Ce dernier se réunissait dans la Casa Sfatului. L'édifice héberge aujourd'hui le musée d'Histoire de la ville.... infos pratiques et réserver

Delta du Danube

La région de la Dobrogea héberge un fantastique site naturel unique en Europe : le Delta du Danube. 580 000 hectares de réserve naturelle. Un incroyable concentré de faune et de flore. Le Danube traverse l'Europe pour déboucher sur la mer Noire. Le delta du fleuve se compose d'innombrables bras dont trois principaux, navigables en embarcation motorisée. Ici, pas de voiture, pas de vélo, juste des bateaux. Les habitants du delta sont quasiment tous des pêcheurs et ne circulent qu'avec leur barque. Ce sont certainement les seuls à même de ne pas se perdre dans ce dédale de rivières. Lacs, forêts tropicales, dunes, tout ceci peut se trouver dans le Delta. Vous pourrez même découvrir certaines plantes tropicales, carnivores voire... infos pratiques et réserver

Cimetière joyeux - Sapanta

Quoi de plus étrange. Un cimetière que tout le monde qualifie de joyeux. Dans ce petit village reculé du Maramures, un homme, Ioan Stan Patras, a décidé de sculpter et de peindre les croix. C'était en 1935. L'artisan avait même conçu la sienne, que le village a planté avec regret en 1977. Depuis, Dimitri Pop perpetue la fraîche tradition. Les croix, peintes en bleu, sont surmontées de petits haut-vents, tels les portails roumains. Sur chacune d'elles, l'histoire de la vie de la personne ou une anecdote est narrée, accompagnée d'un dessin sculpté d'une scène de vie représentant le défunt. Les textes ont souvent une touche d'humour, mais sans parler roumain il est quasiment impossible de le cerner. Cependant, vous prendrez qu... infos pratiques et réserver

Château Peles

Le château le plus grandiose de Roumanie ! Construit de 1873 à 1914 à partir d'étonnants plans de Doderer et Schulz, le Château Peles est le site touristique le plus visité du pays. Au premier abord, le bâtiment fait clairement penser aux châteaux saxons. Mais lorsqu'on regarde dans le détail, de nombreuses autres influences prennent vie. Un peu de Turquie, un soupçon d'Italie, mais aussi une pincée de France mélangée à un style gothique peaufiné, cet édifice est véritablement à l'image de ce qu'est la Roumanie : un carrefour des mondes. Ce remarquable château a été la résidence d'été du roi Charles Ier. Y ont aussi résidé le roi Ferdinand et la populaire reine Maria. Le château a aussi accueilli les délégations... infos pratiques et réserver

Château Pelisor

Le "petit" Peles. Construit entre 1899 et 1903, l'édifice est considéré comme à l'image de la reine Maria. C'est elle qui a décidé de l'entière décoration du lieu. La populaire reine s'y rendait à toute occasion, pour se recueillir ou tout simplement prendre un peu de temps, tranquille et isolée. La bâtisse est beaucoup moins tape à l'oeil que le château Peles mais reste un petit bijou d'architecture aux influences croisées. Histoire. La reine Marie de Roumanie est née en 1875 de la lignée royale de la reine Victoria, sa grand-mère. Elle épousa en 1892 Ferdinand 1er, prince et futur roi roumain. Marie s'est éprise du pays et a joué un rôle majeur dans les affaires politiques de l'époque, et particulièrement durant le... infos pratiques et réserver

Manastirea Sucevita - Monastère de Sucevita

Isolé au milieu des collines boisées, le monastère de Sucevita est considéré comme le plus joli de tous, certainement en raison de son cadre idyllique et de son imposante enceinte. Les murs de défense qui entourent l'église sont hauts de 6 mètres et épais de 3, surplombés par quatre tours aux toits pointus. L'église a été construite par la famille Movila en 1581 et le monastère s'est achevé en 1601 avec la construction des murs d'enceinte. Les fresques vertes et rouges qui ornent l'église ont été peintes par Ion et Sofronie en 1596 et illustrent une grande partie des scènes bibliques. On véritable livre à ciel ouvert. La fresque nommée "Echelle de saint Jean Climaque" donne vie aux 32 étapes à traverser après la mor... infos pratiques et réserver

Teo Coroian - Cave à vin - Palinca - Sighisoara

Dans une petite ruelle à l'intérieur de la citadelle, vous verrez un panneau en bois accroché au mur, à l'ancienne. Est gravé dessus "Cava de vine - Palinca", ce qui vous invitera donc à aller déguster voire acheter un bon vin roumain comme le Feteasca Alba ou le Grasa de Cotnari, ou encore un Merlot des vignes de Murfatlar ! Mais vous trouverez aussi ici votre bonheur, si vous aimez les eau-de-vies. La Palinca est un alcool traditionnel à base de prune, mais aussi, parfois, de pomme ou de poire ! Vous aurez aussi le droit de les goûter, mais attention à vos têtes en sortant de la petite cave au plafond bas...... infos pratiques et réserver

Mitropolia Moldovei - Cathédrale Métropolitaine - Iasi

Au bout du parc central de la ville de Iasi, vous trouverez la majestueuse cathédrale orthodoxe. Elle est considérée comme "la mère des églises de Moldavie" de par son côté imposant et somptueux. La cathédrale fut construite entre 1833 et 1839 et est un savant mélange de gothique et de néoclassique. Les peintures qui ornent les murs à l'intérieur de l'édifice sont dues à Gheorghe Tattarescu. La sainte patronne de la cathédrale est aussi celle de la Moldavie, et un véritable pélerinage a lieu mi-octobre pour cette femme, Parascheva, dont les ossements reposent, parait-il, à l'intérieur de l'édifice.... infos pratiques et réserver

Château de Bran

Le Château de Bran est une magnifique forteresse médiévale de Transylvanie, en Roumanie. Il a d'abord été construit par les Chevaliers Teutoniques au début du XIIIe siècle, et plusieurs propriétaires out contribué à sa construction ou restauration, au fil des siècles. Aujourd'hui, il appartient à la famille des Habsbours et avait été ouvert au public dans les années 50. Perché sur son éperon rocheux, ce château fort moyen-âgeux est rempli de passages secrets, de tours de toutes tailles et formes, et presque toute la bâtisse était accessible au public, mais depuis la restitution de la propriété à la famille Habsbourg, il y a des chances qu'il soit de nouveau privatisé. La château de Bran a été injustement associé... infos pratiques et réserver

Musée du Village de Bucarest

La porte pas encore passée que l'ambiance y est déjà. Le grandiose portail en bois entièrement sculpté vous invite à ouvrir grands vos yeux tant il y a de curiosités dans ce musée ! Vous traverserez au fil du chemin les multiples régions de la Roumanie, avec les habitations traditionnelles qui leurs sont propres. Maisons généralement de plein pied, en bois dans le Maramures, en pierre dans le Neamt, aux toits de chaume ou de tuiles ocres. Toutes ces maisons ont été déplacées pour permettre au musée d'être complet. Les renommées églises en bois du Maramures s'y trouvent aussi, élancées, au milieu des habitations. Chaque région a son architecture traditionnelle, mais aussi ses coutumes, ses habits, son folklore. Ainsi vo... infos pratiques et réserver

Lipscani : La vieille ville

L'enchevêtrement de petites rues et ruelles pavées de ce quartier rappelle sans conteste Paris. Il fait bon se promener dans ce dédale si vous souhaitez vous imprégner de l'ancienne vie bucarestoise, ou si encore vous avez le mal du pays. Bien que le quartier a été fortement réduit pendant le communisme, la ville redonne désormais du cachet à ses anciennes rues. Balcons en fer forgé, rues pavées, bistrots à terrasses participent à l'ambiance chaleureuse du quartier, sans compter la bonne humeur et la convivialité des habitants.... infos pratiques et réserver

Piata Universitatii ou 21 decembrie 1989

Voilà un nom évocateur pour cette place. L'Université de littérature et de sciences humaines s'impose largement dans le décor avec une grande esplanade où les étudiants aiment s'asseoir pour discuter entre deux cours. D'un côté vous verrez l'école d'architecture, beau vestige de la période pré-communiste qui donne envie de faire un voyage dans le temps. De l'autre, l'hôtel Continental qui nous rappelle à notre époque et à côté de ce dernier, le théâtre national, édifice érigé à la demande d'Elena Ceausescu. L'endroit, hétéroclite au niveau architectural et historique, est parfait pour l'appeler officiellement Place du 21 décembre 1989, date de la révolution, d'autant plus que ce sont les étudiants qui ont lancé... infos pratiques et réserver

Hanul lui Manuc - Auberge de Manuc

Un des derniers caravansérail du pays. Parfaitement conservé, cette auberge, qui accueillait les marchands et leurs charettes de tout le pays, est une bâtisse de pierre et de bois finement travaillée, très représentative de l'architecture roumaine de l'époque. L'auberge a été construite en 1808 par l'Arménien Emanuel Marzoian.L'endroit est désormais ouvert aux visites, et la ville a permis l'installation d'un hôtel-restaurant dans son enceinte. Ce dernier est très coûteux, mais si vous avez les moyens profitez-en ! Vous n'aurez certainement pas la chance de dormir dans un caravansérail ailleurs ! Par contre, évitez le restaurant, où la cuisine n'est pas à la hauteur des prix.... infos pratiques et réserver

Gorges de Turda

Sûrement pas les plus hautes, mais certainement les mieux aménagées, les gorges de Turda, dites Cheile Turzii en roumain, possèdent leur propre petit chemin. Facile à suivre puisqu'il n'y a aucune bifurcation, le sentier sillonne les gorges en changeant fréquemment de rive à l'aide des ponts de singe. Pour faire une petite promenade dans un cadre sympatique, c'est certainement le meilleur endroit. Attention tout de même, le site n'est ouvert qu'en été. Le reste de l'année, les gorges ne sont pas accessibles en raison de la saison pluvieuse qu'est l'automne et de la fonte des neiges en avril qui font monter le niveau de la rivière. De tous les côtés, vous serez cernés par les falaises et vous sentirez la puissance de la natu... infos pratiques et réserver

Gorges de Bicaz

Les falaises les plus hautes et les plus belles du pays ! Le site est accessible en voiture. Un bus par jour fait le trajet Bicaz - Gheorgheni, ce qui vous permettra de voir le site depuis la fenêtre. Il est plutôt conseillé de faire du stop pour pouvoir s'arrêter entre les falaises, si le temps ne vous est pas compté. La plupart des parois sont exploitées pour l'escalade de haut niveau. Au centre des gorges, de nombreuses maisonnettes vendent des produits traditionnels de la région. La route ressemble à un serpent qui se faufille entre les roches en suivant le cours d'eau. Le plus haut point des gorges culmine à 1 120 mètres d'altitude et se nomme Piatra Altarului, en honneur au peuple dace qui y faisait ses cérémonies. A certa... infos pratiques et réserver

Manastirea Dragomirna

Dans les montagnes, au milieu de la forêt, le monastère de Dragomirna est très éloigné de Suceava. Etant donné le cadre nature mêlé au caractère grandiose de l'édifice, vous serez sûrement tenté de pique-niquer sur la pelouse dans le parc d'à côté. Ne vous privez pas ! Le monastère prend pour sa part des airs de château-fort, avec ses tours de défense aux quatre coins de l'enceinte. Une fois à l'intérieur, vous êtes immergés dans un îlot de paix. Le lieu n'est que peu visité en raison de son accès quelque peu difficile. Bizarrement, ce monastère possède deux églises ! Une petite, la Biserica Mica, et une grande, la Biserica Mare. La petite existait avant la construction de l'enceinte alors que la grande a été a... infos pratiques et réserver

Manastirea Moldovita

Un des rares monastères de Roumanie qui n'a pas eu a subir de reconstruction ! Ici tout est d'origine, rénové bien sûr pour éviter les délabrements. L'édifice religieux a été construit en 1532 par Petru Rares. Au centre d'un mur d'enceinte de 8 mètres de haut, vous découvrirez l'église Buna Vestire, Bonne Nouvelle en français, couverte des traditionnelles fresques religieuses qu'on retrouvera dans la plupart des monastères. Toujours utilisé, le lieu est particulièrement bien entretenu et fleuri par les nonnes qui vous accueilleront lors de votre visite. Les peintures ont été réalisées par Toma de Suceava en 1537 et représentent principalement le Jugement Dernier, l'Hymne à la Vierge et le siège de Constantinople.... infos pratiques et réserver

Volcans de boue de Pacele-Beceni

Un étrange îlot lunaire au milieu de la Roumanie. Les volcans de boue sont très connus par les Roumains qui apprécient s'y rendre pour profiter des bienfaits de la boue. Le paysage est ici totalement différent du reste du pays. L'herbe y est incroyablement verte aux abords du site, à l'irlandaise, et l'environnement fait penser à la Lune une fois sur les lieux. La terre craquelée, déformée, remonte en certains endroits pour former de petites colonnes qui évacuent du gaz jaunâtre aux côtés des petits volcans de boue bouillonnante. On se croirait sur une autre planète.... infos pratiques et réserver

Tour de l'horloge de Sighisoara

On entre généralement dans la citadelle par la porte qui se trouve en dessous de la tour de l'horloge. L'horloge a été intégrée à la tour en 1648. Elle se voit de deux côtés : de l'intérieur de la citadelle, et de l'extérieur. Une petite statue nommée le tambourineur prévient chaque quart d'heure du jour. A chaque heure, une sorte de coucou fait son apparition. La tour reçoit parfois le nom de Tour du Conseil, car ce dernier se réunissait à l'intérieur durant le Moyen-Age. Un musée d'histoire se trouve à l'intérieur de la tour. S'il permet de se renseigner sur le passé de la ville saxonne, il offre aussi une vue imprenable sur la nouvelle ville une fois que vous arrivez en haut de la tour.... infos pratiques et réserver

L'Athénée Roumain

L'édifice a été construit par le Français Albert Galleron et a été inauguré le 26 février 1988. Réputé pour son acoustique quasi-parfaite, l'Athénée est le lieu des plus grands évènements culturels de la capitale roumaine. Le somptueux bâtiment vaut le coup d'être visité en entier, et dans la mesure du possible, allez assister à une représentation ! Les décors intérieurs sont exceptionnels. En face de l'Athénée, vous pouvez voir la statue du poète roumain Mihail Eminescu, très célèbre dans son pays.... infos pratiques et réserver

Biserica Stavropoleos

Quand c'est petit, c'est mimi ! La minuscule église de la rue Stavropoleos, qui a d'ailleurs hérité du même nom, est un magnifique échantillon d'architecture religieuse roumaine. Vous verrez ici les traditionnelles peintures en facade, les sculptures sur bois ou sur pierre. Si vous passez le portail, vous pourrez vous détendre dans le petit jardin paisible aménagé devant l'église. L'église fut construite en 1724 par un moine grec nommé Ioanichie Stratonikeas.... infos pratiques et réserver

Biserica Neagra - Brasov

Triste nom pour une église. Cette appellation lui vient d'un incendie déclaré en 1689 dans la ville et qui a rendu ses murs entièrement noirs. C'est la plus grande église de style gothique dans le pays. Construite entre 1385 et 1447, elle était placée juste à côté d'une autre petite église, celle-ci détruite par les Tatars. A l'intérieur, un majestueux orgue de 4 000 tuyaux est installé. Il date de 1839 et sert encore pour les concerts qui sont donnés au sein de l'édifice, 3 fois par semaine en été.... infos pratiques et réserver

Ceahlau - Le rocher Dokia

Dans le monts Ceahlau, un rocher a toujours attisé la curiosité des passants. Avec une forme suggérant une silhouette humaine, les habitants ont laissé leur imagination travailler. C'est une véritable légende qui est narrée à tous les enfants de la région. Au premier jour du mois de mars, une vieille femme, Dokia, décide de mener la vie dure à sa belle-fille. A l'aide de son autorité, Dokia la force à faire de nombreuses tâches désagréables dans la même journée. Laver le linge dans la rivière, teindre les vêtements, préparer le repas, nettoyer la maison, chercher des fruits dans la forêt, etc. Bien qu'il ne fasse pas très beau, et surtout froid. Dieu aida la jeune fille en se transformant en vieillard et en accomplis... infos pratiques et réserver

Piata Mare - Grande place - Sibiu

La piata Mare se trouve au centre de la ville fortifiée, et de fait au centre de la ville nouvelle aussi. Entièrement pavée, la place est entourée de bâtiments colorés ponctuée de quelques monuments intéressants à observer... Tel que la Banca Agricola ! Oui, la banque est installée dans le plus bel édifice de la place, ou tout du moins le plus impressionnant. Bizarrement, c'est une cathédrale catholique que nous trouvons sur cette place principale, de styhle baroque et construite entre 1726 et 1733 par des jésuites. En haut de la tour du Conseil, vous pourrez peut-être réussir à comprendre le dédale de la ville de Sibiu, véritable labyrinthe au charme sans conteste. Cette tour, construite en 1588, relie la grande place à ... infos pratiques et réserver

Cetatea - Citadelle médiévale - Sighisoara

Vous entrerez dans la citadelle par la tour de l'Horloge. En continuant la petite rue, vous arriverez sur la place principale, la piata Cetatii, au centre de la citadelle. D'ici vous pouvez suivre les indications pour faire le tour de la vieille ville, en passant par l'escalier des écoliers, long de 175 marches, construit au 17ème siècle pour faciliter l'accès de l'école aux enfants. En haut vous arriverez à l'église de la colline - Biserica din Deal - construite sur le modèle de l'église Noire de Brasov - Biserica Neagra. Elle fut utilisée tout d'abord par les catholiques, puis par l'église réformée luthérienne. De là, vous pouvez suivre le parcours pour faire le tour des fortifications, en passant par les 9 tours attribuée... infos pratiques et réserver

Itinéraires et lieux touristiques en Roumanie: que voir en Roumanie?

Comparer les hôtels en Roumanie jusqu'à -30%

Réservez en 1 minute, payez plus tard jusqu'à -30%. Meilleur tarif!

Booking.com Réservez maintenant

Payez plus tard !

Ventes privées hôtels    Hôtels pour groupes (>8 pers)

Télécharger les guides gratuits pdf Roumanie

Bucarest

Bucarest ou Le Petit Paris

Télécharger le guide

Edifices religieux de Roumanie

Les principaux lieux de culte roumains

Télécharger le guide

Guide et avis voyageurs qui voyagent en Roumanie

Evénements et Sites sur la Roumanie

Événements