Culture underground, street art et galeries à Paris

Photo Culture underground, street art et galeries à Paris ©

 

 

On dira ce qu’on voudra, Paris est encore une ville où la culture underground a de l’avenir. La capitale n’est peut-être pas toujours aussi avant-gardiste que Berlin, ou Londres, mais des initiatives originales et artistiques viennent enrichir sans cesse la vie culturelle parisienne, pour ceux qui savent trouver ces lieux. Ici nous faisons une petite sélection de lieux underground à Paris, street art, bars, galeries, pour changer de cadre et d’ambiance :

Les Frigos

Voici l’un des plus vénérables squats artistiques de la capitale. Car si la plupart des squats et lieux underground ont souvent une durée de vie trop éphémère, Les Frigos eux se maintiennent depuis les années 80 dans le 13e arrondissement, au 19, rue des Frigos. Il faut dire que le lieu appartient aujourd’hui à la Mairie de Paris ! Malgré ce ton plus officiel, Les Frigos demeure un haut lieu de la création artistique contemporaine de la capitale, avec ses studios d'enregistrement et ses ateliers d’artistes.

La Petite Rockette

Le lieu se situe dans le 11e arrondissement de Paris, au 125 rue du Chemin Vert. L’association regroupe des personnes d’horizons divers, et pratique tout un tas d’activités comme la Trockette, un atelier de co-réparation, la Cyklette, un atelier vélo coopératif, les Ressourceries pour récupérer et recycler tout plein de matériaux ayant besoin d’une seconde vie, mais aussi des ateliers massages, pour les enfants, des ateliers conception pour du cuir ou du tricot solidaire, création de savons naturels… Un lieu multiple et citoyen toujours intéressant à visiter.

Le Stendhal

Le Stendhal est un collectif dont le leitmotiv, d’après les propres mots de ses participants : “habiter les lieux vacants et redonner du sens aux vides urbains”. Autrement dit, le Stendhal change assez souvent d’endroit, mais subsiste malgré tout depuis 2011 ! Sur place, le collectif organise des expos artistiques, des débats et des réunions, des spectacles, des ateliers musicaux, des ateliers de réparation, etc, etc… Le Stendhal occupe aujourd’hui deux lieux : L'Aubergine 3000 au 164 Boulevard Gabriel Péri à Malakoff, et Au Landy Sauvage, au 166 rue du Landy à Saint-Denis.

59 Rivoli

L’immeuble détonne lorsque l’on parcourt la rue de Rivoli : le 59 rue de Rivoli a longtemps été un squat d'artistes en plein coeur du 1er arrondissement. Toujours dédié à l’art, son statut est aujourd’hui “légal”, autorisé par la Mairie de Paris… Le 59 Rivoli est un lieu créatif où se succèdent des artistes en résidence, et où se tiennent régulièrement expos d’art contemporain et concerts. Un lieu étonnant et rafraîchissant dans le cadre d’un bel immeuble haussmannien, de quoi changer un peu des habituels magasins de la rue de Rivoli.

La Ferme du Bonheur

Il se passe bien des choses à la La Ferme du Bonheur, un lieu qu’on ne s’attend vraiment pas à trouver à Nanterre, oasis de verdure et de culture, dans tous les sens du terme. L'animation est à son comble aux beaux jours, avec des fêtes en journée, de la musique, des “piscines paysannes”, des spectacles et des pièces de théâtre,  mais aussi des moutons et des cochons, sous la houlette du créateur des lieux, l'iconoclaste Roger des Prés.

Les Nuits Fauves

Dans une ambiance néo punk des années 90, ce club joue à fond la carte du lieu underground au point même de se situer… au sous-sol de la Cité de la Mode. Les Nuits Fauves, au 34 Quai d’Austerlitz dans le 13e arrondissement, est une adresse que les aficionados de la nuit parisienne connaissent tous. Programmation musicale pointue et collectifs se relayant un peu toute la semaine assurent l’atmosphère à part des Nuits Fauves dans la capitale. 

La Gare

La vieille bâtisse ne paye vraiment pas de mine quand on passe dans le quartier, et le lieu interpelle. Chaque soir, la Gare est rapidement devenue un rendez-vous incontournable pour les amateurs de musique jazz underground. Concerts et jams s’enchaînent toute la soirée, avec des consos à prix très raisonnables et entrée en participation libre. Ambiance décontractée et jazzy donc, à deux pas de la Villette au 1, avenue Corentin Cariou dans le 19e arrondissement. 

La Halle Papin

Installée dans une ancienne usine au 62 rue Denis Papin à Pantin, la Halle Papin est animé par le collectif Soukmachines, qui a fait de ce lieu à priori éphémère (il s’agit de la Halle Papin 2, la première ayant déménagé de son point de création d’origine), un rendez-vous de disciplines multiple : résidences d’artistes, expos, théâtre, musique et danse, etc… La Halle Papin se veut aussi simplement un lieu de vie décontracté et convivial pour les beaux jours.

La Station - Gare des Mines

Au 29 avenue de la Porte d’Aubervilliers dans le 18e arrondissement de Paris, le collectif MU a monté cet endroit de toute pièce à partir d’une ancienne gare à charbon désaffectée. La programmation du lieu est riche et underground, avec en permanence des artistes en résidence à découvrir, et des concerts électro, techno ou punk pour animer tout ça. On se croirait presque à Berlin à La Station !











En savoir plus sur Paris: si vous souhaitez réserver un hotel à Paris (photos, avis, promos...), un séjour à Paris, une activité à Paris (loisirs, visites, transferts,...), ou en savoir plus sur les incontournables de la destination et denicher un vol pas cher, visitez nos differentes rubriques et toutes les offres de voyage Paris .