Haut-Koenigsbourg, Alsace

Perché sur son éperon rocheux, le Haut-Koenigsbourg qui signifie "château du roi" est une merveille de l'architecture médiévale. Mêlant les influences germaniques et françaises, ce fort est mentionné dans des textes dès 1147. Situé à 700 mètres d'altitude, il domine largement la vallée environnante et il était quasiment impossible de l'assiéger. Il a appartenu à différentes lignées au cours de son histoire, haute-koenigsbourgphp.jpeg des Hohenstaufen aux Ducs de Lorraine. Il est détruit dans une incendie en 1462 puis repris par les Thierstein en 1479. Ceux-ci le reconstruisent entièrement et apportent même des améliorations conséquentes, menant le château à son apogée. Mais la Guerre de Trente Ans fait rage, et le château est mis à sac par les Suédois, puis abandonné pendant deux siècles. En 1862, la ville de Selestat rachète les ruines mais n'a pas les moyens de les restaurer. Ainsi, elle offre ces ruines à Guillaume II en 1899 lors de l'annexion de l'Alsace à l'Allemagne... En lire plus... En savoir plus...