Le tour des 7 merveilles du monde

Photo

Une liste prestigieuse aux origines encore mystérieuses, les 7 merveilles du monde fascinent toujours : 7 prouesses architecturales de l'Antiquité, que Grecs et Romains jugeaient comme l'ultime symbole de la civilisation. De ses merveilles, très peu de vestiges nous sont parvenus, renforçant d'autant plus l'aura mystique de ces constructions exceptionnelles.

Tout le monde sait qu'elles sont au nombre de 7 ces fameuses merveilles, mais est-il si simple de toutes les citer ? Rafraîchissons-nous donc un peu la mémoire :

La pyramide de Khéops, Egypte

La pyramide de Khéops est une exception parmi les 7 merveilles du monde : c'est la seule que l'on puisse encore admirer de nos jours ! Édifiée autour de 2500 avant Jésus Christ, elle est la plus ancienne construction de la liste. La complexité de l'édifice, tombeau du pharaon Khéops, ainsi que ses dimensions parfaites laissent songeur...

Pour couronner le tout, la pyramide de Khéops demeure l'un des sites touristiques les plus fréquentés nos jours. Elle se dresse éternellement sur le plateau de Gizeh, près du Caire, un symbole connu à travers le monde entier.

La statue de Zeus à Olympie, Grèce

Zeus, on le sait, trône au dessus de tous les autres dieux du Panthéon grec. Alors s'il fallait ériger une statue au dieu des dieux, autant que celle-ci marque les esprits.

C'est ainsi que Phidias, sculpteur grec du Ve siècle avant Jésus Christ, réalisa en 436 une œuvre époustouflante dans le le temple d'Olympie, cité antique florissante du Péloponnèse : une représentation de Zeus assis sur son trône, aussi spectaculaire que finement réalisée. Jugez vous-même : 12 mètres de haut, la statut mêlait comme éléments l'or et l'ivoire (technique chryséléphantine).

Malheureusement, on a perdu la trace de la statue de Zeus au Ve siècle, et seuls les textes anciens témoignent de cette merveille.

Le temple d'Artémis à Ephèse, Turquie

Ephèse compte de nos jours parmi les sites archéologiques les plus passionnants concernant la Grèce antique. Cette ancienne cité d'Anatolie se situe aujourd'hui en Turquie, dans l'actuelle région d'Izmir, au sud de Selçuk.

Les nombreux vestiges découverts à Ephèse témoignent notamment d'un temple à l'architecture exceptionnelle, dédié à Artémis, déesse de la chasse. Construit en 560 avant Jésus Christ, le temple d'Artémis était réputé dans l'ensemble du monde antique, ce qui ne l'a pas sauvé plus tardivement de multiples incendies, pillages et démantèlement pur et simple.

Notons au passage que le British Museum abrite plusieurs éléments appartenant au temple d'Artémis.

Les jardins suspendus de Babylone, Irak

Peut-être la plus mystérieuse des 7 merveilles du monde, les Jardins suspendus de Babylone évoquent un passé lointain et oublié.

Les Jardins suspendus seraient le fait de Nabuchodonosor II, roi de Babylone ayant vécu entre les VIIe et Vie siècle avant Jésus Christ : ces derniers auraient été édifié en l'honneur de l'épouse du roi, Amytis de Médie.

De sources antiques grecques et romaines, les jardins ont bel et bien existé, mais aucune preuve archéologique n'est venue trancher le mythe de la réalité. Peut-être de futures fouilles révéleront davantage sur l'ancien empire babylonien...

Le mausolée d'Halicarnasse, Turquie

Un second tombeau parmi les 7 merveilles du monde. Ce dernier doit sa construction au roi perse Mausole, désireux de laisser trace de son règne après sa mort, autour de 350 avant Jésus Christ. Opération réussie : le mausolée d'Halicarnasse, dont l'édification a réuni de nombreux artistes grecs parmi les plus prestigieux de l'époque, connut un succès retentissant : dimensions époustouflantes, sculptures, ornements...

Un chef-d'oeuvre d'architecture funéraire, dont les vestiges sont à découvrir au British Museum, ainsi que sur le site de l'ancienne Halicarnasse, près de Bodrum (Turquie).

Le Colosse de Rhodes, Grèce

Les 7 merveilles du monde témoignent de la grandeur de la civilisation grecque durant l'Antiquité, à l'image du célèbre Colosse de Rhodes, qui en a inspiré plus d'un. Cette statue monumentale, représentant le dieux Hélios, dont la hauteur est estimée à 30 mètres, gardait selon la légende l'entrée du port de Rhodes, riche cité commerçante.

En réalité, le site où se dressait le Colosse fait encore débat, mais son existence est bien confirmée par les archéologues. La statue aurait connue une existence limitée cependant : construite dès 292 avant Jésus Christ, un tremblement de terre brisa le Colosse dès -226. Il ne sera jamais remis sur pied.

Le phare d'Alexandrie

Le phare d'Alexandrie constitue la plus récente des 7 merveilles du monde, bien que là encore, ce monument n'ait pas subsisté jusqu'à nos jours. Ce dernier fût bâti entre 299 et 289 avant Jésus Christ, alors que débute la dynastie des Ptolémées sur l'Egypte antique.

Le phare d'Alexandrie, édifice imposant, servait comme tout bon phare à guider les navires approchant du port d'Alexandrie, mais aussi comme symbole de la puissance et la richesse de la ville. A force de tremblements de terre, l'édifice périclite lentement jusqu'au XVe siècle. Des vestiges, statues et anciennes pierres du phare ont été retrouvées en mer...



En savoir plus sur Europe: si vous souhaitez réserver un hotel en Europe (photos, avis, promos...), un séjour en Europe, une activité en Europe (loisirs, visites, transferts,...), ou en savoir plus sur les incontournables de la destination et denicher un vol pas cher, visitez nos differentes rubriques et toutes les offres de voyage Europe .