Paris en août  : inutile de se mentir, on serait mieux ailleurs.

Photo

Le mois d'août serait le mois préféré des Parisiens  ? Et bien qu'ils y restent, à Paris, durant le mois d'août, car franchement, il n'est pas difficile de trouver 10 raisons de détester la capitale en plein été. Ces raisons, les voici  :

 

1. On se rassure comme on peut, n'empêche que se retrouver à Paris en août, c'est mauvais signe  : vous êtes ici, pas en vacances.

2. Cependant que bien sûr, la quasi totalité de vos amis, eux, se prélassent quelque part sur une plage. Du coup, cela ne fait pas grand monde à voir...

3. Ah oui, il y a Paris Plage en août  ! Des transats dans des bacs à sable, une foule compacte (Paris n'est pas supposée être vide ?), pas moyen de mouiller son maillot de bain... la plage, la vraie. Déprimant.

4. Il reste toujours les jardins parisiens pour prendre le soleil. Enfin franchement, se retrouver en maillot de bain au parc Monceau, ça fait bizarre.

5. C'est vrai, le métro est lui presque vide. Mais en août, on y étouffe toujours autant de chaleur. Et puis se retrouver sous terre lorsqu'il fait beau...

6. Beau, c'est un grand mot. Si vous aimez la grisaille régulière et les températures timides, le climat aoutien de Paris est fait pour vous  !

7. Même l'épicier du coin et le boulanger sont partis en août. Ils sont fermés.

8. En balade sur le Sacré Cœur ou Saint-Michel, les restaurateurs vous prennent pour un touriste  ! Ben oui, qu'est-ce qu'un Parisien fait là en plein mois d'août  ?

9. Vous passez tellement de temps à la piscine que le chlore décape facilement votre semblant de bronzage.

10. Du coup, vous dépensez une fortune en cabine de bronzage, juste histoire de pas avoir trop mauvaise mine lorsque tout le monde sera de retour. En septembre. Avec l'été derrière vous.