Top 10 des petites marques qui montent

Photo Top 10 des petites marques qui montent ©

Les dernières tendances mode à Paris : un dossier réalisé par Guideparismode.fr pour Cityzeum.

* Margaux Lonnberg

Margaux Lonnberg est l'une des jeunes chouchoutes du blog du magazine de l’OFFICIEL qui recense les nouveaux talents de la mode. Mannequin et styliste, photographe et vidéaste, elle est surtout connue pour son blog The Killing MoonBlogeuse depuis deux ans. Cette jeune créatrice vient de créer sa marque éponyme, disponible sur son e-shop : www.margauxlonnberg.com. Elle propose une série de tee-shirts, tous très amples et confortables, destinés à être usés comme elle le dit si bien !

* Simon Jacquemus

Jeune styliste de 22 ans , Simon Jacquemus est cité dans les plus grandes revues de mode (Vogue, l’Officiel, Jalouse, etc...), mais aussi à l’étranger comme à Tokyo ou New York. Avec « ses petites idées » comme il le dit lui-même, cet autodidacte a décidé de lancer sa marque. Il est aujourd’hui à la tête de deux collections, « Les filles en blanc » et « Hiver Froid ». Son style ? De la mode épurée. Il aime les coupes amples, les uniformes, l'idée de répétition et de neutralité. Retrouvez les collections et la boutique en ligne sur : www.jacquemus.com.

* BWGH (Brooklyn we go hard)

Voici une jeune marque rendue célèbre dans le petit monde des hipsters pour leur sweet shirt « Brooklyn parle français ».

Une équipe de jeunes branchés, des artistes et un label. À l'origine de BWGH, deux amis parisiens passionnés par l'ailleurs, ils explorent la culture urbaine du monde avec comme objectif de créer une structure multidisciplinaire. Aussi, c'est cette idée d'une création de tous les instants que souhaite incarner BWGH.

Depuis 2010, le label s'attache à mettre en avant les travaux de ceux qui participent à la culture de notre temps à travers plusieurs actions : création d’un collectif de jeunes photographes, organisation d’évènements culturels et élaboration d'un magazine biannuel. Chaque collection est pensée selon des référents culturels marqués et inspirants, dans les contours où les détails et sont fait pour être portées par une génération ouverte et passionnée. www.bwgh.fr.

* Gat Rimon

En vacances en Israël, trois amies ont décidé de créer leur propre marque de mode. Elles ont commencé par donner une nouvelle vie à des vêtements vintage, transformant les Levi's 501 en jupes et rafraîchissant des robes de soirée. A la fois romantique et féminine, leurs collections faciles à vivre habillent les femmes de tous styles. En soie ou dentelle, en laine ou en voile de coton, les matières et les coupes des vêtements Gat Rimon toucheront le maximum de modeuses. www.gatrimon-eshop.com.

* Clémence Cabanes

Jeune Créatrice d'accessoires de mode, Clémence Cabanes crée des modèles uniques qu'elle façonne elle même à la main dans son atelier parisien où elle vit depuis 10 ans (www.clemencecabanes.com). Imprégnée par le bouillonnement de la capitale, et par son amour pour le mouvement Art Déco et l'art du costume traditionnel et folklorique, elle propose des pièces délicates, modernes et intemporelles avec toujours une touche de fantaisie. Conçus dans des matières nobles, ses modèles sont pensés comme des éléments de parures destinés à rendre chic et originale une tenue simple en un clin d'œil...

* Barnabé Hardy

Spécialiste de la mode masculine, Barnabé Hardy a été un collaborateur de longue date de Nicolas Ghesquière, d’abord chez CALLAGHAN en Italie (1999-2001) puis chez BALENCIAGA, où il a créé et dessiné la ligne homme pendant huit ans (1999-2007). On lui doit aussi la création des sweats MINETS PAR BARNABE en 2001, une collection de sweatshirts brodés à la main de grosses paillettes “disco”, qui a vu le jour grâce au soutien de Maria Luisa.

Aujourd’hui créateur, professeur à l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture et consultant en free lance pour différentes maisons, Barnabé Hardy développe sa propre ligne de saison en saison, déclinant des modèles devenus des classiques (www.barnabehardy.com).

* Heimstone

En 2007, Alix Petit lance sa première collection hiver. Forte du succès, la première boutique Heimstone ouvre ses portes à Paris. Aujourd’hui, Heimstone propose des robes, des vestes en cuir, des accessoires et de la maroquinerie. Dès la conception, Alix Petit s’attache aux matières (la soie, le cuir, la dentelle et le rafia) et surtout aux imprimés, véritable point d’orgue de chacune de ses collections.

En 2012, Heimstone (www.heimstone.com) soufflera ses 5 bougies. Un petit anniversaire pour une marque qui a déjà tout d’une grande…

* Camille de Dampierre

Un léger accent anglais, des cheveux blonds comme les blés et un regard qui trahit sa jeunesse : Camille de Dampierre, 23 ans, fait partie de ces jeunes créatrices parisiennes fraîchement diplômées ou presque. Après L'Istituto Maragoni, le Studio Berçot, la voilà encore sur les bancs de l'école, deux jours par semaine à la Chambre Syndicale de Paris. Le reste du temps, elle dessine, voyage, crée des vêtements au gré de ses envies.

Mêlant art, féminité et simplicité, la marque se distingue par la maturité de ses produits qui lui ouvrent les portes de prestigieux multimarques à travers le monde (www.camillededampierre.com).

* Roseanna

Roseanna est l'association des deux surnoms des créatrices. Elle reflète la confrontation de leurs personnalité ainsi que l'amitié qui les unit. Roseana offre un vestiaire compé, dans un style négligé-raffiné. Leurs collections sont synonymes de retour aux sources, d’authenticité et de savoir-faire français...

La maille est enveloppante en mohair, très visuelle en jacquard. Le cuir est gaufré de manière artisanale, ou patiné dans un coloris disco cuivré, les velours miel ou cloudy sont comme usés naturellement par le temps (roseanna.fr).

* Ioma

IOMA est un nouveau concept de soin sur-mesure unique en son genre : chaque produit est adapté aux différents types de peau.

Jean-Michel Karam, le fondateur de la marque, veut "rendre les femmes plus sereines vis-à-vis du temps qui passe". A terme, son ambition est de faire d'IOMA la nouvelle marque française de référence sur le marché. Les soins reposent sur trois partis pris essentiels: la personnalisation, la preuve et l'expérience unique.

La villa IOMA réunit en un lieu tous les partis pris de la marque. Un accueil chaleureux, une atmosphère sereine et des conseils personnalisés. On se fait chouchouter, on oublie un peu les galères du quotidien et on ressort avec la peau de nos 15 ans (www.ioma-paris.com).