Carte Seville : circuits conseillés

Plan de Séville

Source : http://sevilletourismresources.com

Carte touristique de Séville

Source : http://mappery.com

Carte des transports de Séville

Source : http://en.redtransporte.com

Séville est une ville du sud-ouest de l'Espagne qui renferme de nombreuses attractions touristiques. Pour en avoir un aperçu, il est recommandé de consulter une carte interactive disponible sur internet. Cela permettra de situer non seulement les endroits les plus intéressants, mais aussi les rues de la ville en faisant un zoom sur la carte.

Cela aidera aussi à situer les aéroports dans la ville et le trajet à faire pour arriver à Séville depuis l’aéroport. Notons que depuis l’aéroport de Huelva, il faut compter une centaine de kilomètres pour arriver au cœur de Séville par l’autoroute A49. De l’aéroport de Cadix, il est recommandé de prendre l’Autoroute A4, car le centre y est à 120 km. En revanche, depuis l’aéroport de Séville, on arrive à moins de 40 minutes dans la ville en bus ou en taxi, à 10km.

Sinon, pour éviter de se perdre, la carte des lieux présentera en détail ses 8 quartiers entre autres Alameda au Nord, Arenal à l'Ouest, Centro au centre. Il y a également Nervion à l'Est, Remedios au Sud, San Bernardo à l'Est entre Nervion et Santa Cruz. N’oublions pas non plus Santa Cruz entre Centro et San Bernardo et Triana à l'extrême Ouest de la ville.

Se repérer avec le plan de Séville

Séville est une grande ville de patrimoine dont le centre historique concentre l’essentiel des sites touristiques. Avec ses multiples places, rues et ruelles, posséder une carte est conseillé pour s’y retrouver ! Le coeur historique se parcourt très bien à pied pour en fouiller les moindres recoins. Chaussez-vous bien et avec un plan à la main aucun problème ! Un petit coup de bus ou de tramway donne un coup de main pour passer d’un quartier à l’autre : munissez-vous également d’une carte des transports de Séville.

Téléchargement guide pdf gratuit

Les lieux du guide Top 50 des lieux de visite de Séville

# 1/296 : La Giralda

La Giralda

Santa Cruz - Tour - Monument & Patrimoine Seville

La « girouette » qui domine Séville La Giralda, aujourd'hui le clocher de l'église, possède une histoire, qui mérite bien que l'on s'y intéresse de plus près. Les catholiques au lieu de détruire cet ancien minaret achevé en 1198, se l'approprièrent, le transformèrent pour en faire aujourd'hui le clocher de la plus grande église d'Europe. C'est seulement en 1568, avec le clocher renaissance que fit [...]

Musée d'archéologie de Bruges

Installé dans trois maisons bourgeoises de la fin du Moyen-âge, le musée archéologique regroupe les plus intéressants résultats des fouilles menées dans la ville depuis le XIXème siècle. À travers les différents produits de l'industrie humaine (pierre, bois, métal, cuir, verre, etc.), il vous invite à un voyage dans les conditions de vies des hommes qui peuplèrent cette terre, l'une des plus densément [...]

Eglise del Salvador

L'église del Salvador fut construite entre 1674 et 1712 à la place de l'ancienne grande Mosquée Omeyyade dont il subsiste la base de son minaret ainsi que la cour des ablutions transformée en un patio charmant avec ses orangers, ses colonnes et fontaines. L'église affiche une majestueuse et élégante façade de briques à reliefs sculptés en pierre et son clocher a été édifié par Leonardo de Figueroa. [...]

# 4/296 : Musée du Flamenco

Ce musée du Flamenco est très bien conçu. Bien sûr, on y voit des vêtements et autres objets liés à cette danse. Mais surtout, il y a une animation multimédia de qualité où l'histoire du Flamenco, ses différents styles, mais aussi les différents gestes et leur signification vous seront expliqués.

L'église San Luis de los Franceses (Saint-Louis des Français) est une ancienne église jésuite, aujourd'hui désaffectée, et utilisée pour des concerts et des représentations théâtrales. C'est un des meilleurs exemples de baroque sévillan. Le baroque aime a capturer le regard et à le promener sur ses façades. Ici, c'est un peu difficile car on manque de recul. Par ailleurs, le baroque sévillan porte [...]

Le Couvent de santa Paula est un des plus beaux couvents d'andalousie avec son mélange réussi des styles mudéjar, gothique et renaissance. Vous y trouverez un musée d'art et d'objets religieux, des peintures notamment une ""Naissance"" de Ribera, et une ""Immaculée Conception"" d'Alonso Cano. A travers les fenêtres, on peut contempler le cloître principal avec ses lumineuses arcades blanches appuyées [...]

# 7/296 : Maison Pilatos

La Casa de Pilatos (Maison de Pilate) est un palais construit aux 15ème et 16ème siècles et est resté dans la même famille depuis cette époque jusqu'à nos jours. Comme souvent en Andalousie, l'extérieur est simple voire austère alors que l'intérieur est un chef d'oeuvre de raffinement. Le palais s'est agrandi sur plusieurs décennies au fur et à mesure de l'acquisition de terrains voisins et il est [...]

# 8/296 : Alcazar

Alcazar

Avec l'Alcazar de Séville, vous découvrirez l'une des plus belles résidences royales d'Espagne. Depuis sa création en 913 sous le califat de Cordoue jusqu’à nos jours, ce palais somptueux évoque les grands épisodes de l’histoire espagnole et donne à admirer la diversité des styles architecturaux utilisés: vous y verrez les plus belles réalisations du style mudéjar, où des artistes arabes mettent leur [...]

Jardin de l'Alcazar

Les jardins de l’Alcazar s’étendent sur 7 hectares et constituent un mélange harmonieux d'influences mudéjares et européennes. Ils renferment de nombreuses mosaïques, un labyrinthe au tracé géométriques, un jardin à l'anglaise et de magnifiques fontaines. Les jardins les plus anciens sont les plus proches du palais et remontent pour l’essentiel à la Renaissance, même si certains conservent un dessin [...]

# 10/296 : Mairie

Sur la Plaza Nueva, l'Hôtel de Ville est un beau bâtiment néoclassique réalisé au 19ème siècle. Nous vous conseillons d'en faire le tour pour découvrir la façade plateresque de la mairie qui donne sur la place san Francisco. Un style exubérant typiquement espagnol qui mélange du gothique tardif, de la Renaissance italienne et de l'art mudejar et oriental donc. Vous verrez donc des végétaux, des animaux [...]

# 11/296 : Plaza de España

Continuez maintenant sur plaza de España où vous trouverez une statue de Don Quichotte avec Cervantes deux monuments bien spéciaux caractérisés par la Tour de Madrid qui abrite de nombreux bureaux et l'Edificio qui n'est autre que le siège de l'hôtel Plaza.

# 12/296 : Plaza Santa Cruz

Lorsque vous vous retrouverez à l'extrémité est de la calle Huerta,vous découvrirez la splendide place santa Cruz et le magnifique hostal Cruz Sol où le temps d'une nuit vous pourrez venir vous reposer

# 13/296 : Plaza de la Alianza

Plaza de la Alianza

La Plaza de la Alianza, comme les nombreuses placettes du quartier, se caractérise par son tracé irrégulier. Ces placettes permettaient d'aérer l'urbanisme très dense de la médina. En même temps, elles jouaient un rôle stratégique en cas d‘attaque. En effet, il est plus difficile pour une armée de progresser dans des ruelles peu larges et tortueuses, formant un véritable labyrinthe, que dans de vastes [...]

# 14/296 : Plaza Doña Elvira

La jolie plaza Doña Elvira est entourée de Bar à tapas et restaurants et dégage un charme pénétrant grâce à ses orangers, ses jasmins et ses bougainvilliers. La place s'est développée à l'emplacement d'un ancien corral. Le mot corral était le nom donné à un théâtre à ciel ouvert. Durant le 16ème siècle, le siècle d'or espagnol où les souverains régnaient sur un empire où « le soleil ne se couchait [...]

# 15/296 : Calle Agua

Le callejon de la Agua, ou ruelle de l'eau, est le cœur géographique du quartier Santa Cruz. Elle fut baptisée ainsi car elle longeait un aqueduc -encore en usage- qui assurait l'alimentation en eau de l'Alcazar. La rue est particulièrement pittoresque, au printemps, lorsque le fuschia ou le violet des bougainvillées en fleurs forment un contraste saisissant avec la clarté du mur.

Hôpital de los Venerables

""L'hospital de los Venerables"" fut fondé en 1675 par le grand architecte Leonardo de Figueroa pour accueillir les vieux prêtres désargentés. C'est l'un des meilleurs exemples du baroque sévillan du 17ème siècle. Aujourd’hui, cet ancien hospice est le siège de la fondation Focus, fond culturel de Séville qui organise des expositions. A l'intérieur, ne manquez pas le superbe trompe l’œil de Valdés [...]

# 17/296 : Hosteria del Laurel

Situé dans le centre du vieux quartier de Santa Cruz, l'Hosteria del Laurel, ou Auberge du Laurier fut le théâtre d'une des premières scènes du Don Juan de Tirso de Molina. Le héros y fait la liste de ses conquêtes féminines. Cette liste inspirera par la suite le fameux air du Catalogue du Don Giovanni de Mozart.

# 18/296 : Casa de Murillo

Murillo, l'un des plus grands peintres sévillans du siècle d'or espagnol, vécu et travailla dans cette maison, qui aujourd'hui abrite quelques-unes de ses oeuvres ainsi que des expositions temporaires. Murillo connu un succès phénoménal dans la seconde moitié du 17ème siècle. Les ordres religieux ainsi que les grandes familles s'arrachaient littéralement ses œuvres qui ornent encore aujourd'hui de [...]

# 19/296 : Bar la Carboneria

Bar la Carboneria

Au n°18 de la rue Levis se trouve le bar la Carboneria. Comme son nom l'indique, c'était un ancien local à charbon. Aujourd'hui c'est un bar réputé pour ses tapas, son ambiance mais aussi pour y écouter parfois du flamenco. Il est ouvert tous les jours aux environs de 20H mais l'animation s'intensifie au fur et à mesure que la nuit avance.

Couvent Madre de Dios

Le couvent de la Madre de Dios est un établissement de dominicaines installé en 1496 dans une ancienne synagogue. Cet ensemble de bâtiments fut réquisitionné par le Saint-Office, c'est à dire par l'inquisition, qui avait son siège à Séville jusqu'au 17ème siècle. Vous verrez de jolies fenêtres Mudejars sur le mur du couvent. Le mudejar est ce style souvent exubérant qui mélange des motifs orientaux [...]

# 21/296 : Eglise San Nicolas

L'église San Nicolas fut construite en 1758. Sa façade, de sobres murs jaunes, est ornée de deux très beaux panneaux azulejos placés de chaque côté de l'entrée du sanctuaire. Il s'agit, d'une part, du Christ du Salut qui a donné son nom à la place et, d'autre part, de la Vierge de la Miséricorde.

Voir tous les lieux du guide



Téléchargement guide pdf gratuit Parking gratuit aeroport
Toutes les offres de voyage à Séville : hotels, activités, locations, transports